Pop-Rock.com



Le Top 5 de l’année de Vincent Ouslati

dimanche 28 décembre 2008, par Vincent Ouslati



Le top 5

1. Metallica - Death magnetic. Vous me direz, c’est facile de coller Metallica au sommet du podium, on l’attendait, prévisible et gnagnagna. Mais qui pouvait parier sur un tel retour après tant d’années pour le moins chaotiques ? Death magnetic, bien que perfectible, aura été le plus bel uppercut de cette année 2008, impressionnant, inespéré, et annonciateur, du moins je l’espère, d’un renouveau pour les Four Horsemen. J’y ai personnellement retrouvé des sensations oubliées depuis ...And justice for all ! Ecoutez That was just your life et vous comprendrez pourquoi Metallica a droit à la place d’honneur de mon petit panthéon 2008.

2. Opeth - Watershed. Agaçant de talent, capable de reprendre du Annie Cordy et de conserver toute sa crédibilité, Opeth a explosé les barrières du petit paddock death-metal depuis bien longtemps déjà. Watershed est au-delà de tout ce qu’a pu créer le groupe jusqu’ici, une ode fabuleuse au métissage, la poursuite de leur métamorphose, osant chaque fois un peu plus, se détournant de leurs racines occultes pour atteindre les cimes d’une musique plus posée et progressive, qui n’en oublie pas cependant de furieuses cavalcades mettant irrémédiablement à genoux.

3. Bauhaus - Go away white. Les jeunes rebelles gogoths des années 80 ont bien vieilli. On a rangé le mal-être dans l’attaché-case, on a laissé tomber la panoplie de vampire au profit de la veste cintrée mais pas trop, et Bauhaus a fermé la boutique en 1983. Une reformation en 2008 faisait craindre le pire, manque de thunes, nouvelle cuvée ringarde et à côté de la plaque, rien de bon à attendre des "précurseurs" du rock gothique vingt-cinq années après leurs derniers faits d’armes en tant que groupe. Mais le miracle s’est produit, Go away white est une totale réussite, les riffs saignants, cette basse pesante et sombre, on a bien du mal à accepter que cet album n’a pas été totalement réalisé dans les eighties.

4. Oasis - Dig out your soul. Ce fut une bonne surprise que cet album, moi qui n’espérait plus rien des frangins morveux. Une bonne surprise, mais sans plus. A côté d’autres sorties récentes, ça ne me semblait pas non plus la huitième merveille du monde et Oasis, ça m’était passé. Puis, avec le temps, avec les écoutes successives, Dig out your soul se révèle comme un des meilleurs albums des frères Gallagher. Au bout du compte, un album pas emmerdant, génialement maîtrisé, et qui ne prend pas la poussière. Oasis prouve qu’il est encore capable d’offrir quelque chose de consistant musicalement parlant, il était temps que les Gallagher repassent une couche de lustre sur leur discographie.

5. B.B. King - One kind favor. Du blues sur Pop-Rock ? Hérésie, blasphème ! Et pourquoi donc, ça vient d’où le rock ?, Led Zeppelin aurait bidouillé quoi pour alimenter en riffs la guitare de Jimmy Page ? Le royal B.B. King, plus vivant que jamais, retardant chaque année sa retraite méritée, se fend cette fois d’un bel hommage à ses pairs. Album de reprises, le mot est trop réducteur pour définir ce miraculeux petit bijou, la voix du King n’a pas faiblit, la main non plus, caressant les cordes de son instrument avec un touché égal à celui de ses vertes années. B.B. King, toujours fringant, toujours bonhomme, nous offre là plus qu’un simple hommage, il nous offre son talent, sa chaleur, et un peu de son âme. Produit par T-Bone Burnett, One kind favor est la petite touche de blues dans ce monde de brutes.

Les challengers

· The Music, Strength in numbers, remuant troisième album d’un des meilleurs groupes en "The" de la Perfide Albion.

· Cradle of filth, Godspeed of the Devil’s thunder, ou leur version très personnelle des passe-temps de Barbe-Bleue.

· Gojira, The way of all flesh, essentiel, autant si ce n’est plus que les précédents d’ailleurs.

· Balzac, HATRED : Destruction = Construction, du horror-punk japonais pas franchement file-choquottes, mais assurément punk.

· Ultra Vomit, Objectif : Thunes, toujours aussi bluffant de talent et bidonnant avec son Objectif : Thunes. En ces temps troublés, c’est méritoire.

Joyeux Noël et bonne année !



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 24 contribution(s) au forum.

UltraRichMatch.com : Online Matrimony in India Case Solution
(1/12) 3 août 2016, par John Martin
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(2/12) 19 juin 2009, par Farzep
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(3/12) 7 janvier 2009, par Clay
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(4/12) 31 décembre 2008
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(5/12) 30 décembre 2008, par Flip
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(6/12) 30 décembre 2008
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(7/12) 29 décembre 2008
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(8/12) 29 décembre 2008, par Mika
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(9/12) 28 décembre 2008, par Piet
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(10/12) 28 décembre 2008, par Jacques Matin
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(11/12) 28 décembre 2008, par kozmik
Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati
(12/12) 28 décembre 2008




UltraRichMatch.com : Online Matrimony in India Case Solution

3 août 2016, par John Martin [retour au début des forums]

Truly exceptionally instructive website, I have bookmarked and searching for next one.
UltraRichMatch.com : Online Matrimony in India Case Solution

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

19 juin 2009, par Farzep [retour au début des forums]

Merci pour "Dig out your soul". C’est pas une pierre de marbre, mais une belle surprise, c’est vrai. Le meilleur Oasis depuis 1995 et What’s the story morning glory !

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

7 janvier 2009, par Clay [retour au début des forums]

Ou es-tu Ouslati, petit rigolo ? Viré comme un malpropre ? Déjà ? Il y aurait donc une justice en ce bas monde ?

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

31 décembre 2008 [retour au début des forums]

Du millésimé 2008 que je pense pouvoir encore m’enfiler les quatre fers en l’air en 2018 :

- 1. The Way of All Flesh - Gojira
- 2. Third - Portishead
- 3. At Mount Zoomer - Wolf Parade
- 4. Exodus / Slaves for Life - Amaseffer
- 5. Nights Out - Metronomy
- 6. Knock on Wood - The Young Gods
- 7. We’re in the Music Biz - Robots in Disguise
- 8. Apocalypso - The Presets
- 9. Exotic Creatures of the Deep - Sparks
- 10. Dig !!! Lazarus Dig !!! - Nick Cave and the Bad Seeds

Mention spéciale pour Cold War Kids, Hercules and Love Affair et... Metallica !

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

30 décembre 2008, par Flip [retour au début des forums]

Bon, on arrête les conneries et on passe aux choses sérieuses.
Mon top pour l’année 2008, dans le désordre :
WIRE "Object 47"
NO-MAN "Schoolyard Ghosts"
STEVEN WILSON "Insurgentes"
RICHARD BARBIERI "Stranger Inside"
NOSOUND "Lightdark"
WALTARI "The 2nd Decade - In The Craddle"
TILES "Fly Paper"
TODD RUNDGREN "Arena"
STEVE WINWOOD "Nine Lives"
GRACE JONES "Hurricane"

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

30 décembre 2008 [retour au début des forums]

Mes disques de l’année 2008 ne sont pas top contemporains (2 compils et 1 disque d’un groupe qui existe depuis 15 ans) mais c’est comme çà !

1/ portishead : third ; je n’avais pas été touché par les deux premiers, celui-ci a été une belle claque dans la figure. Avec wire, portishead est aussi le meilleur concert de l’année pour moi.
2/ the very best of Ethiopiques (je sais, c’est de décembre 2007, mais j’ai adoré en 2008 !)
3/ Liquid Liquid : slip in and out of phenomenon
4/ Steinski : what does it all mean ? 1983-2006 retrospective (surtout le 1er cd)

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

29 décembre 2008 [retour au début des forums]

Quel top de merde, c’est pas croyable !

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

29 décembre 2008, par Mika [retour au début des forums]

Non mais sérieux allez, y’en a quand-même pas qui vont nier que c’est un top 10 de merde ??? Jérôme ??? Serch’ ???

A l’aide quoi les gars, où on va là ?

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

28 décembre 2008, par Piet [retour au début des forums]

Dans le genre "bonjour j’ai des gouts de merde".

[Répondre à ce message]

    Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

    28 décembre 2008, par Vehau [retour au début des forums]


    @Piet,

    Venant d’un mec qui considère que les labels, c’est top délire, et qui ose écrire que B.B. King serait de la merde, il faudrait plutôt prendre ton post débile pour un compliment.

    Même pas envie de connaitre ta propre sélection après une remarque aussi conne, mais c’est visiblement ta spécialité...

    Donc, je te souhaite de tout cœur une année de merde.

    [Répondre à ce message]

      Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

      28 décembre 2008, par (Feu) Carlos [retour au début des forums]


      Je comprends pas ta remarque. Pourquoine pourrait-il pas dire que ce Top pue le roquefort ?

      Et quel rapport avec les labels ? et ce n’est pas non plus de la faute de BéBé King s’il se retrouve dans un Zizi - Top.

      En tout cas moi je le soutient à 100%. Mettre du Metallicaca et du Oazizi dans un Top 5 de 2008, il faut avoir de la merde dans les oreilles...ou ne rien avoir écouté d’autre de l’année.

      C’est vrai qu’à force d’insulter tous les petits labels indépendants, il n’y a plus que les grosses majors (qui ne lisent pas ce genre de site) qui leur envoient encore leurs CD. Et les quelques groupes de métal (toute tendance confondue), qui savent que sur ce site de pop et de rock, ils seront toujours bien recus par le Sieur Mark L’anglais

      Parce que force est de reconnaitre que dans les 10 meilleurs albums de l’année qui reviennent souvent sur les autres blogs, on en retrouve quasiment aucun qui ai été chroniqué ici.

      ...Ah tiens, je n’avais pas remarqué que Ultra vomit était dans le Top 10. Ouf, mon humour caca-pipi-prout ne fera pas tache.

      [Répondre à ce message]

    Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

    29 décembre 2008, par Piet [retour au début des forums]


    Et puis vous aviez déjà un metalleux dans l’équipe, deux ça fait lourd.

    Le nom du site c’est bien pop-rock non ? pas métal-rock-lourd.com

    Moi jl’ai tjs dis, vous seriez plus cohérent avec un autre nom de site.
    Personne vous ferais plus chier. métal-année-80.com etc...

    [Répondre à ce message]

    Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

    29 décembre 2008, par Celui qui en a marre des cons [retour au début des forums]


    Waouw. En effet, ce classement me confirme que je n’ai plus rien à faire sur ce site.
    Pop-rock.com...... Muhahahaha.
    Bande de gros nazes, ce n’est ni alternatif ni bien. Vous avez, en effet, des gouts à chier.

    Adieu.

    Eh Delvaux, j’en profite pour te dire qu’en fait, toi aussi t’es un gros naze. Tu te prends pour Ardisson ou Dave Gahan alors qu’en fait, t’es même pas Nicolas Sirkis.... Muhaha.
    Bouffon

    [Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

28 décembre 2008, par Jacques Matin [retour au début des forums]

Attention, il y a des surprises dans ce top 10 !!!!

01. Fleet Foxes - “Fleet foxes”
02. Vampire Weekend - “Vampire Weekend”
03. Department Of Eagles - “In ear park”
04. Portishead - “Third”
05. Mogwai - “The hawk is howling”
06. TV On The Radio - “Dear science”
07. Elbow - “The seldom seen kid”
08. Foals - “Antidotes”
09. Future Islands - “Wave like home”
10. Sigur Ros - “Með suð í eyrum við spilum endalaust”

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

28 décembre 2008, par kozmik [retour au début des forums]

Top 2008

Simples :

- The 1982 : Girls prefers winners

- Band of horses : The Funeral

- Sebastian/The Kills : Cheap and cheerfull remixes

Album :

- Seun Kuti + Egypt 80 : 1 er album

- Headless Heroes : The silence of love

- Brant Bjork : Punk rock guilt

- The Black Angels : Direction to see a Ghost

- Woven Hand : Ten Stones

- Frustration : Relax

- Digitalism : Kitsune Tabloid

Meilleurs Concerts :

Einsturzende Neubauten à L’AB

The Black Angels au Bota

Brant Bjork au Het Depot à Leuven

Pire Bouse :

La hype Glasvegas.

[Répondre à ce message]

Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

28 décembre 2008 [retour au début des forums]

Go away white de Bauhaus est une vraie déception.
pas un seul morceau de potable.
j’arrive mal à imaginer comment on peut le mettre dans un top !

[Répondre à ce message]

    Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

    28 décembre 2008 [retour au début des forums]


    A quel niveau se situe ta déception ?

    [Répondre à ce message]

      Le top 5 de l’année de Vincent Ouslati

      28 décembre 2008 [retour au début des forums]


      à quel niveau ? le principal. les compos ! je ne peux pas être plus clair lorsque je dis ne trouver aucun morceau de potable dans cet album ! c’est du néant purement et simplement. rien qui n’arrive à la cheville de ce que ce groupe a pu produire par le passé. et même sans vouloir comparer avec le passé, je ne vois rien de décent dans ce disque. je le trouve inutile et ennuyeux.

      [Répondre à ce message]