Pop-Rock.com



Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

mardi 2 janvier 2007

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Les albums de l’année d’Albin Wagener
Les albums de l’année de Jérôme Prévost
Les albums de l’année de Geoffroy Bodart
Les albums de l’année de Marc Lenglet
Les albums de l’année de Marc Durant


Je vous propose cette année seulement quatre albums. Quatre car, j’ai beau chercher, aucun des autre disques que j’ai beaucoup appréciés en 2006 ne me semble digne de passer à la postérité. L’usure du temps fait, qu’à part l’un ou l’autre morceau, tant le dernier album de Morrissey que ceux de Sonic Youth, I Love You But I’ve Chosen Darkness, She Wants Revenge, Frontline Assembly, Yo La Tengo et Mogwai n’y figureront finalement pas. Ils faisaient pourtant tous figure d’aspirants au podium...

- 1. Tom Verlaine - Around

Tom Verlaine, le leader de Television, a sorti en 2006 deux albums en solo chez Thrill Jockey Records, un petit label indépendant de Chicago. Il s’agit de Songs and other things, un disque de chansons, et de celui-ci, Around, qui est entièrement instrumental. En pas moins de seize plages, Tom Verlaine y rappelle qu’il est un guitariste prodigieux qui préfère la finesse aux grandes démonstrations techniques. Around est un album d’ambiances. Accompagné de seulement une batterie (jouée par Billy Ficca de Television) et une basse, Verlaine et son touché de cordes délicat créent des atmosphères empreintes de sérénité, et surtout de très belles mélodies dont on ne peut que se délecter. Un album simplement touchant.

- 2. Killing Joke - Hosannas from the basement of Hell

Je n’utiliserai pas la formule consacrée qui consiste à décrire cet album comme « une claque ». Ce serait lui faire insulte, car bien plus qu’une claque, ou même une pèche dans la gueule (permettez-moi l’expression), ce disque est un passage à tabac en règle. Que dis-je ? Une monstrueuse tuerie. Un album enregistré dans les conditions du live, à Prague, dans une petite cave humide, sur du matériel rudimentaire et au moins aussi âgé que le groupe. Et Jaz Coleman et ses adjoints s’y sont montrés plus inspirés que jamais, approchant plus d’une fois de la plus infernale des perfections, comme sur ce Judas goat d’une noirceur insondable ; ou encore cet Invocation où l’hyper puissance des guitares entre en collision frontale avec des percussions tribales et des violons majestueux. C’est l’aboutissement, le point d’orgue de la carrière immense d’un groupe qui l’est tout autant.

Voir la chronique de cet album par Marc Lenglet et Albin Wagener.

- 3. Thom Yorke - The eraser

The eraser est un album d’electro bourré de mélodies enchanteresses. Ces mélodies magnifiques qui ont contribué à faire de Radiohead le goupe le plus important des quinze dernières années, c’est ce que Thom Yorke sait faire de mieux. Expérimental à souhait, l’album fait cohabiter la voix de Thom, plaintive mais néanmoins emplie de chaleur, avec des orchestrations souvent glaciales où les premiers rôles sont tenus par des boîtes à rythmes indomptées, des synthés omniprésents qui partent dans tous les sens et des beeps à la trajectoire imprévisible. On se dit parfois qu’il ne manque que la batterie de Phil Selway pour que ce soit du Radiohead circa 2000/2001. Thom Yorke n’a pas à rougir de son premier album en solo. Au final, bien qu’extrêmement fouillé, son disque se révèle moins difficile d’accès que Kid A et Amnesiac.

- 4. Montevideo - Montevideo

Montevideo, comme le dit très bien Cosy Mozzy, ce sont des tueurs. Cela faisait longtemps qu’un groupe belge n’avait plus dégagé un tel professionnalisme et une telle fougue, sur scène comme sur disque. Appliquant la recette de groupes comme Gang of Four et, dans une moindre mesure, A Certain Ratio, Montevideo crée un rock aux accents funky n’ayant d’autres ambitions que de vous faire danser. Et il y arrivent avec brio grâce à des bombes sonores comme H.E.A.T., Sunshine et Liberation for women, notamment, qui sortent clairement du lot. Autre moment fort de ce premier L.P. : Drunk for the last time où John Stargasm, parrain du groupe et producteur de l’album, s’offre le luxe d’une participation en guest-star qui rappelle les grandes envolées de Ghinzu. Même si le climat négatif qui existe aujourd’hui autour de la « scène belge » leur est forcément défavorable, les Montevideo sont appelés à un avenir des plus radieux, que ce soit à Paris ou ailleurs.

Voir la chronique de cet album.

Jérôme Delvaux



Répondre à cet article





Il y a 12 contribution(s) au forum.

Banco do Brasil : From Brazil to the World ? Case Solution
(1/9) 2 août 2016, par John Martin
Mechanical Engineering Assignment Help
(2/9) 30 juillet 2016, par Wilson Larrie
Programming Homework Help
(3/9) 23 juillet 2016, par Kristofer Kihn
Les albums de l’année de Jérôme Delvaux
(4/9) 13 juillet 2016, par raj
Les albums de l’année de Jérôme Delvaux
(5/9) 14 août 2007, par Sami
Les albums de l’année de Jérôme Delvaux
(6/9) 23 juin 2007
Les albums de l’année de Jérôme Delvaux
(7/9) 11 janvier 2007, par eolienne
Les albums de l’année de Jérôme Delvaux
(8/9) 8 janvier 2007
Les albums de l’année de Jérôme Delvaux
(9/9) 5 janvier 2007, par Eliza




Banco do Brasil : From Brazil to the World ? Case Solution

2 août 2016, par John Martin [retour au début des forums]

I am to a great degree astonished at what I found here. It is a remarkable Article. Much obliged to you much.
Banco do Brasil : From Brazil to the World ? Case Solution

[Répondre à ce message]

Mechanical Engineering Assignment Help

30 juillet 2016, par Wilson Larrie [retour au début des forums]

All things considered, nothing I can say except for incredible ! I trust you’ll make more helpful articles in the up and coming days.
Mechanical Engineering Matlab Assignment Help

[Répondre à ce message]

Programming Homework Help

23 juillet 2016, par Kristofer Kihn [retour au début des forums]

All things considered, thank you for making such helpful article.
Programming Homework Help

[Répondre à ce message]

Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

13 juillet 2016, par raj [retour au début des forums]

Hi ! This is definitely great Blog. thanks good ling and sharing this post.
ias exam

[Répondre à ce message]

Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

14 août 2007, par Sami [retour au début des forums]

Moi j’aime bien Television.

[Répondre à ce message]

Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

23 juin 2007 [retour au début des forums]

je sais pas mais quand on essaie de jouer au snob de bon goût, on essaie quand même de ne pas encenser des trucs insipides sans le moindre intérêt musical

de toute façon que peut-on attendre d’un type qui ne sait pas faire la différence entre ce que joue ma petite soeur au xylophone et les variations de goldberg

[Répondre à ce message]

Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

11 janvier 2007, par eolienne [retour au début des forums]

Je viens de me procurer le Killing Joke ...
Y’a pas à disctuter .. ultime !
Inspiration, Puissance, Sincerité...

[Répondre à ce message]

Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

8 janvier 2007 [retour au début des forums]

Ca me fait marrer qu’on parle de "climat négatif autour de la scène belge"...

Pop-Rock.be est toujours dans les premiers à tirer à vue sur les productions noir-jaune-rouge, parfois à juste titre, parfois avec l’aveuglement snob qui lui est bien connu.

[Répondre à ce message]

    Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

    5 mars 2007, par je vais donc rester anonyme... [retour au début des forums]


    Vrai, je n’ose même pas imaginer ce que je vais devoir me prendre dans la gueule si jamais j’arrive à sortir mes morceaux... D’un coté, j’en ai rien à foutre ; de l’autre : une mauvaise critique bien vîcelarde peut vous briser les genoux...

    [Répondre à ce message]

Les albums de l’année de Jérôme Delvaux

5 janvier 2007, par Eliza [retour au début des forums]

Bon choix, tout particulièrement en ce qui concerne Killing Joke.

[Répondre à ce message]