Pop-Rock.com



Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti
Cinq albums pour ne pas foirer vos soirées du vendredi

samedi 30 mai 2009, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Le Nickhornbysme de la N.W.O.B.H.M.
Le Nickhornbysme de l’année 1980
Le Nickhornbysme du Week-End : Jeremy Plywood
Le Nickhornbysme de la platine
Le Nickhornbysme de la fin de semaine : Yû Voskoboinikov
Le Nickhornbysme des Beatles
Nickhornbysme 2 de Boris Ryczek
Le Nickhornbysme du Week-End : Dominique Van Cappellen
Le Nickhornbysme de la fin de semaine : Ouï FM
Le Nickhornbysme de Boris Ryczek


Un primate s’essaie au Nickhornbysme. Et plutôt que de vous faire une lourde sélection qui va déborder d’arguments d’une objectivité sans faille, il va vous donner quelques idées simples pour égayer musicalement vos soirées du vendredi. Belle occasion de revenir sur les quelques sorties métalliques qui ont surnagé au dessus de la fosse septique en ce premier semestre 2009 et injustement oubliées durant l’antique époque de la Régence. Voilà cinq soirées, cinq albums, pas du tout garantis sur facture.

I. La Soirée Charentaise :

Description : Pas envie de sortir ce soir, la télé vous abreuve des mêmes stupidités séculaires, vous vous êtes débarrassé de vos proches les plus intimes, feignant une diarrhée aigüe qui vous clouerait au lit. Besoin de douceur, de respirer un grand coup, d’élargir ses horizons au-delà du périph’. Solution, une jolie voix féminine et quelques accords qui voltigent, méditation et baisse de la tension artérielle.

- > Le conseil : The Gathering, The west pole.

II. La soirée Chaos Ad Ordo :

Description : Vos beaufs sont là, vous les aimez pas, mais devez faire plaisir à Madame, même que c’est important le premier contact. Beaufs= jazz ou Gipsy Kings à coup sur en fond sonore, ca le fait pas que le gendre soit sataniste. Recherche de la juste mesure entre assumer ses penchants et convaincre de votre bon gout. Pink Floyd, ils doivent aimer, c’est de leur génération et c’est pas violent, on va trouver un truc qui acoquine intelligemment l’apesanteur à la Gilmour et vos envies de massacre au bulldozer.

- > Le conseil : Mastodon, Crack the skye.

III. La Soirée What’s the fuck ! :

Description : Vendredi soir, c’est pétard, vous avez décidé de mettre le baggy et d’aller sortir le pitbull avec vos potes de la zone. On est tous frères mais pas du même paternel, tendance open mind et trucs bizarres dans les pockets. T’aimes le funk, il kiffe le rap, l’autre est plus rock, et le dernier est carrément reggae jusque dans ses tifs qui puent. La dernière croisade, c’est refourguer THE skeud qui va chauffer la cave du gang.

- > Le conseil : (Həd)p.e., New world orphans.

IV. La Soirée Revival :

Description : Nouvelle réunion d’avec vos potes des alcooliques anonymes. Ambiance morose, dépression, yeux bouffis, émeute à la seule vue d’une capsule de Budweiser qui traine sur la moquette. Seule l’arrivée de la pizza froide calme les esprits torturés.

- > Le conseil : Heaven & Hell, The devil you know.

V. La Soirée Psychopathe :

Description : Complètement défoncé à la colle, vous sortez du placard la collection de couteaux de cuisine de tante Suzanne et allez dépecer vivant le caniche nain de la voisine. Puis vous effectuez un trip vaudou à poil dans son bac à compost, les tripes du clébard enfoncé dans les oreilles.

- > Le conseil : Sepultura, A-Lex.

Et pour conclure avec élégance, voici maintenant les disques formellement pas recommandés d’offrir à vos amis proches sous peine de passer pour un gros connard :

Samael : Above, du death qui stagne.

Saxon : Into the labyrinth, du heavy qui grince.

Lunatica : New shores, du sympho qui emmerde.

Deathstars : Night electric night, de l’indus qui craint.

Yngwie Malmsteen : Angels of love, du romantique qui pique.

Saga : The human condition, du pop/prog qui refoule.

Pestilence : Resurrection macabre, du vieux death qui pue.

Que mes conseils vous soient utiles, bon week-end.


Retrouvez également Le Ouistiti sur son blog : http://le-ouistiti-hurleur.blogspot.com.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 3 contribution(s) au forum.

Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti
(1/3) 21 décembre 2015
Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti
(2/3) 7 juin 2009
Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti
(3/3) 31 mai 2009




Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti

21 décembre 2015 [retour au début des forums]

They really made that concert so special. Such an outstanding show. - Dennis Wong YOR Health

[Répondre à ce message]

Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti

7 juin 2009 [retour au début des forums]

Haha j’écoute pas trop ce genre de musique d’habitude mais cet article m’a donné envie de m’y mettre.

[Répondre à ce message]

Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti

31 mai 2009 [retour au début des forums]

Sinon, pout faire fuir les beaux-parents… un petit August burns red… !

[Répondre à ce message]