Pop-Rock.com



Le Nickhornbysme du Week-End : Maxime Lê Hùng (Matamore)
Cinq lieux belges où survit l’esprit alternatif

samedi 21 mars 2009, par L’invité du samedi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Le Nickhornbysme de Boris Ryczek
Le Nickhornbysme de la N.W.O.B.H.M.
Le Nickhornbysme de la fin de semaine : Ouï FM
Le Nickhornbysme des Pixies
Le Nickhornbysme de l’année 1978
Le Nickhornbysme du Week-End : Albin Wagener
Le Nickhornbysme des Beatles
Nickhornbysme 2 de Boris Ryczek
Le Nickhornbysme du week-end : Le Ouistiti
Le Nickhornbysme du Week-End : Jérôme Deuson (A Mute)


A l’heure où les disquaires indépendants disparaissent les uns après les autres, les mélomanes se replient désormais principalement sur les salles de concert pour se rencontrer. Rapide tour d’horizon en ciq lieux qui font (sur)vivre la musique alternative en Communauté française Wallonie-Bruxelles de Belgique, par Maxime Lê Hùng de Matamore, structure polyvalente s’occupant notamment des groupes V.O. et Soy Un Caballo... entre multiples autres choses.

Liège - La Zone

Active depuis presque 20 ans, la MJ « La Zone » offre la possibilité à de nombreux jeunes (et moins jeunes) musiciens et collectifs locaux d’organiser eux-mêmes des concerts, en mettant à leur disposition moyens humains, logistiques et matériels. C’est là que j’ai fait mes premières armes en tant qu’organisateur et que j’ai découvert les vertus du « do-it-yourself », écolé par de vrais passionnés et de fidèles bénévoles... Outre l’activité principale de concert, elle propose également une indispensable distro (fanzines, livres, disques et films underground) et développe depuis plusieurs années un intéressant atelier « Slam ».

http://www.lazone.be

Louvain-la-Neuve - Les Écuries du Biéreau

Il faudra un jour écrire sur ce qui s’est passé à la Ferme du Biéreau... Bouillon de cultures alternatives, l’asbl Ferme du Biéreau menait depuis 30 ans un formidable projet mixte d’habitat communautaire et de lieu culturel. Mais en 2002, les ennuis commencent : la coalition « progressiste » arrivée au pouvoir (dirigée, pour rappel, par le premier bourgmestre Écolo de l’histoire) veut mettre en place un projet culturel fort pour Louvain-la-Neuve. Au fil des ans, l’asbl se voit donc contrainte par la Ville de quitter une partie des locaux habités, réduire ses activités socio-culturelles, changer de nom et faire place, au propre comme au figuré, à un centre culturel flambant neuf, appelé... la Ferme du Biéreau ! Beaucoup de ses habitants, écoeurés, quittent le navire, mais une poignée d’entre eux tient le coup et continue bon gré mal gré à proposer des évènements de qualité, sous le nom de « Corps et Logis ».

http://corpsetlogis.wordpress.com/bienvenue-a-la-maison/ http://fermedubiereau.eu.org

Bruxelles - La Compilothèque

Depuis la disparition du Magasin4 et vu le probable ralentissement des activités musicales de Recyclart, on peut dire que le paysage musical bruxellois se polarise fortement. Avec d’un côté, les grandes salles subsidiées comme le Botanique, l’Ancienne Belgique ou le VK*, et, de l’autre, quantité de petits lieux alternatifs comme le Schip ( ! attention auto-promotion !), les Ateliers Claus, les Ateliers Mommen, la Filature, l’Ecurie, le Bokal Royal et... la Compilothèque. Ceinturée par d’agressifs buildings à lofts, cette frêle maison orange est un beau symbole de résistance dans un quartier en pleine gentrification. A l’aide de multiples activités (ateliers, tables d’hôtes, séances d’impro musicales, pièces de théâtre, concerts, etc...), la Compilo recrèe du lien et de la convivialité dans une ville qui en manque cruellement.

pas de site web, mais un gentil petit mot vous permettra de recevoir leur newsletter : macompileatoi[at]gmail.com

Namur - Une maison au bord de la Sambre

Malgré l’énergie déployée par quelques irréductibles, Namur reste globalement une ville petite bourgeoise et culturellement moribonde. En comparaison avec Liège ou Bruxelles, le manque d’infrastructures et de lieux où vivre la musique y est flagrant... C’est pour cette raison sans doute que, depuis un an, Jérémie et ses amis ont commencé à organiser des concerts dans leur salon. Programmation de qualité (à noter, la venue de deux projets du label Kranky en mai), simplicité et bonne humeur sont au rendez-vous de ces charmantes soirées.

http://www.myspace.com/nowherehomeshow

Charleroi - Le Vecteur

Projet ambitieux mené avec le soutien des pouvoirs locaux et régionaux, le Vecteur est un complexe nouvellement rénové réunissant des espaces de création et de diffusion, ainsi que les bureaux de 9 asbl culturelles. Parmi elles, MNÒAD et Rafales, qui essaient tant bien que mal de tirer le Hainaut musical vers le haut... Alors, énième baudruche hennuyère ou réel « évènement » que ce Vecteur ? Pour une fois, on veut y croire.

http://www.vecteur.be



Répondre à cet article

L’invité du samedi





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Le Nickhornbysme du Week-End : Maxime Lê Hùng (Matamore)
(1/2) 15 novembre 2016
Le Nickhornbysme du Week-End : Maxime Lê Hùng (Matamore)
(2/2) 22 mars 2009, par Tommy




Le Nickhornbysme du Week-End : Maxime Lê Hùng (Matamore)

15 novembre 2016 [retour au début des forums]

These bands are among the best. Any music fan would never miss getting a hand of their albums. - Dennis Wong YOR Health

[Répondre à ce message]

Le Nickhornbysme du Week-End : Maxime Lê Hùng (Matamore)

22 mars 2009, par Tommy [retour au début des forums]

Je confirme pour la maison du bord de Sambre ! Pour ne rien gâcher, leur chat a des miaulements très expressifs qui mettent l’ambiance, et Jérémie, le maitre de cérémonie, est trop canon !

[Répondre à ce message]