Pop-Rock.com


Les chroniqueurs de Pop-Rock parlent de
Iron Maiden

samedi 20 décembre 2008, par Geoffroy Bodart, Jérôme Delvaux, Marc Lenglet, Vincent Ouslati, Yû Voskoboinikov

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Depeche Mode
Radiohead
The Cure
The Rolling Stones
U2
Coldplay


Quand, ado, on est à la recherche d’un groupe vraiment méchant, la dichotomie entre les pochettes et le contenu des albums de la Vierge de fer a toujours quelque chose de décevant. On s’attend à tomber sur un truc à faire s’écrouler les murs et on découvre quelque chose de relativement mélodique et gracieux, presque « visuel » par moment. Ce fut mon cas mais heureusement, je n’en suis pas resté à cette première impression négative. A bien y réfléchir, une formation portée sur l’histoire, la para-littérature et les univers imaginaires, capable de hits très incisifs mais aussi de constructions plus complexes (en ne tombant que fort rarement dans la mégalomanie et l’ennui), ça ne pouvait que me plaire. Quinze ans plus tard, Iron Maiden et moi en sommes toujours au même point. La Vierge de Fer n’est sans doute pas le groupe de metal le plus flamboyant, le plus sulfureux, le plus virtuose à avoir existé. Ce n’est peut-être même pas celui que je préfère. Mais c’est celui auquel je suis le plus fidèle. A avoir défendu - le plus souvent avec brio - une certaine idée du heavy classico-héroïque, sans chercher à coller aux modes successives, Iron Maiden sonne paradoxalement beaucoup moins daté que nombre de ses congénères qui furent, à une époque ou une autre, en phase avec les aspirations de leur public. Et ce, même si d’une certaine manière, le meilleur est à présent derrière eux.

M.L.


Je ne vois rien à ajouter à ce que j’ai déjà expliqué dans la chronique de A matter of life and death :

Doux gamin, en voyant les pochettes de Killers et de The number of the Beast, je me disais qu’Iron Maiden devait vraiment être LE groupe de hard-rock par excellence. L’artwork horrifique des albums m’intriguait autant qu’il me rebutait. Après avoir finalement jeté une oreille à la musique, vers mes 14-15 ans, je fus plus que déçu. Cette musique me faisait plutôt penser à de l’opéra ou à la période grand-guignol de Queen qu’à du metal pur et dur. Bref, la formation phare de la nouvelle vague du heavy britannique ne me semblait pas faire le poids à côté des autres groupes hard que j’écoutais alors. La Vierge de Fer était incontestablement moins sombre que Slayer, moins percutante qu’Anthrax, et elle avait surtout moins la gnak que Metallica, le groupe à qui je vouais un véritable culte (qui n’a pas été jeune ?). Toute cette grandiloquence kitsch, toutes ces simagrées satanistes et héroïco-militaristes étalées dans des vidéo-clips idiots ne m’inspiraient que sourires amusés et haussements d’épaules. Les photos des membres de Maiden, avec leurs longs cheveux, leurs moches gueules et leurs frocs moule-bite hideux ne me séduisaient pas davantage. Plus tard, suite à l’insistance de certains proches, j’ai accepté de faire une ultime tentative et me suis replongé dans leur univers parait-il légendaire avec Seventh son of a seventh son, mais ce fut vain. Maiden resta pour moi un groupe de ringards moches qui font de la musique ringarde et moche pour des fans ringards et moches.

J.D.


Iron Maiden, c’est un rendez-vous manqué, un malentendu, une malformation congénitale. Leurs albums sont exceptionnellement soporifiques, alors même que je n’ai absolument rien contre eux ; au contraire, j’ai même beaucoup de sympathie pour le groupe. Mais le fait est que le seul moment où je peux m’enthousiasmer pour un de leurs titres est en soirée, portée par l’enthousiasme général. Le reste du temps, j’écoute Waltari.

Y.V.


Des défauts, Maiden en a : le chant de Dickinson parfois too much, des refrains répétés jusqu’à l’écoeurement, une production datée pour ce qui concerne les premiers albums, etc. Mais Iron Maiden est et restera le mètre étalon du heavy metal, avec une collection indécente de morceaux que personne ne parviendra jamais à égaler. Que l’on parle de titres purement heavy (The trooper, Aces high, Wasted years, Running free, etc.) ou de leurs épopées musicales qui font aujourd’hui figure de référence (Phantom of the opera, Hallowed be thy name, Alexander the great, The nomad, etc.), Maiden s’impose comme un groupe de musiciens fichtrement doués, avec un sens de la mélodie et de la grandiloquence qui crève les oreilles. C’était la divine époque (et ça l’est toujours, comme en atteste leur A matter of life and death sorti en 2006 et qui a démontré qu’à part l’usage inutile de l’une ou l’autre grosse ficelle, la Vierge de Fer ne se repose pas sur ses lauriers) des longs passages instrumentaux hyper-évocateurs, des duels de guitares à n’en plus finir, des soli qui savent s’incruster dans la mémoire malgré une technicité indéniable. Le genre de groupe qui, dans sa catégorie, demeure indémodable et qu’on préférera toujours à toute autre formation peut-être plus douée, peut-être génitrice de meilleurs albums, mais qui ne réussira jamais à développer la même personnalité.

G.B.


J’aurai du donner un avis sur Iron Maiden il y a quelques années, je vous l’aurai joué gros fan bien beauf et borné, éructant à la tronche du premier qui oserait me dire que ce groupe n’est qu’un ramassis de ringards. Aujourd’hui, je vais être plus nuancé. Bien que restant un sympathisant, je me rends compte que leurs disques passent de moins en moins sur ma platine, même A matter of life and death que j’avais bien apprécié à sa sortie est en train de prendre la poussière. J’ai l’impression qu’Iron Maiden, qui m’a accompagné dans ma découverte du heavy metal tel un parrain bienveillant ne me fait plus autant d’effet. Je m’en écoute toujours de temps à autre, mais moins souvent, comme quand on passe voir son papy à la maison de retraite. On y va parce qu’il fait partie de la famille, mais il radote beaucoup quand même, et ça lasse à force. J’étais surtout fasciné par l’univers visuel, les pochettes de Derek Riggs, Eddie, de vraies œuvres d’art qui auront fait beaucoup pour la reconnaissance du groupe. Sans Riggs pour illustrer leur musique, je me demande franchement si Judas Priest ne leur aurait pas volé la vedette dans les esgourdes des chevelus du monde entier...

V.O.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux

Marc Lenglet

Geoffroy Bodart

Yû Voskoboinikov

Vincent Ouslati





Il y a 104 contribution(s) au forum.

Iron Maiden
(1/10) 27 novembre 2012, par 1
Iron Maiden
(2/10) 19 octobre 2012, par inud
Iron Maiden
(3/10) 15 octobre 2012, par juri
Iron Maiden
(4/10) 11 octobre 2012, par lepsde
Iron Maiden
(5/10) 7 octobre 2012, par ilber
Iron Maiden
(6/10) 20 décembre 2008, par Vincent Ouslati
Iron Maiden
(7/10) 20 décembre 2008
Iron Maiden
(8/10) 20 décembre 2008, par kozmik
Iron Maiden
(9/10) 20 décembre 2008, par cartman
Iron Maiden
(10/10) 20 décembre 2008, par naughtyfrog




Iron Maiden

27 novembre 2012, par 1 [retour au début des forums]

J’adore Iron Maiden. Ils sont vraiment les meilleurs du genre.
research paper writing services

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

19 octobre 2012, par inud [retour au début des forums]

Plusieurs espèces de ce genre avaient acheter cialis en ligne fleurs hermaphrodites sont au contraire aigus. en la que no se siguen todos los pasos venta de viagra en madrid Cada uno nos hemos hecho una idea de Jesús .

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

15 octobre 2012, par juri [retour au début des forums]

Bis zur Metamorphose treten noch verschiedene, cialis tadalafil kaufen Lepidopleurus nexiis Carp. Trancia me ne fanno un dovere. viagra on line contrassegno il vostro valore è assai bene .

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

11 octobre 2012, par lepsde [retour au début des forums]

Verzeichnis der geschriebenen Punktschriftbücher, viagra sildenafil citrate Man könnte diese einfachen Arbeiten . e tu sarai come un giardino innaffiato, cialis acquisto i relativi avvisi nel Bolletthio della prefettura.

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

7 octobre 2012, par ilber [retour au début des forums]

Er versuchte es mir auszureden, cialis generika rezeptfrei um jedes weitere Vorwärtskommen unsererseits. Ganda che ia diatansa con elevalo ma viagra generico italia ove non sia in caso di farlo .

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

20 décembre 2008, par Vincent Ouslati [retour au début des forums]

Bien les jeunes, plus on est de fous plus on rit, mais comme l’ultimatum est tombé, soit tchao les poteaux le 1er janvier, je me suis ouvert mon petit blog avec mes trucs à moi et le stock de chroniques que j’ai écris sur Pop-Rock depuis mon arrivée, soit depuis le 24 octobre, oui ce fut court mais intense.
Vu que je ne peux rester dans les parages mais que scribouiller sur de la zique est un passe-temps fort agréable, ouvrir ma petite boutique perso est encore le meilleur moyen de me faire plaisir, loin des turpitudes des conflits webziniens poussifs.

Il y en a déjà qui font péter la bouteilles de champ’ en sachant que tout le monde ici se casse, et à ceux-là je leur dit "éclatez-vous bien en 2009 !". Pour les deux ou trois visiteurs qui jugeaient mes interventions potables, ils peuvent toujours aller faire un tour dans les sacoches garnies du Ouistiti hurleur. Ça mange pas de pain, je vais tenter d’y mettre un peu de concerts, un peu de tofs, un peu de dessins, et pas mal de musique.

Wele wele, c’était mon annonce à caractère publique de la journée.

Big kiss mon Couscous ! Mets pas trop de pubs quand même, qu’on puisse encore lire quelques chroniques musicales.

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

20 décembre 2008 [retour au début des forums]

Maiden restera pour moi aussi la formation des débuts avec Paul Di’Anno. pas celle plus connu avec l’insupportable Bruce Dickinson.
il y a bien 2 Iron Maiden tout comme il y a bien 2 AC/DC distincts !
à ce propos.... Bon Scott est peut-être mort depuis des lustres, mais il restera pour moi LE CHANTEUR d’AC/DC !!! pas l’abominable Brian Johnson !

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

20 décembre 2008, par kozmik [retour au début des forums]

Un groupe tellement plus percutant lorsque Paul Di Anno en était le chanteur. Il a d’ailleurs fait une carrière solo chaotique mais plutot intéressante à mon gout. Les disques qu’il a fait avec Maiden ont d’ailleurs une patine Stoner (mon genre de prédilection en Metal) qui n’est pas désagréable.

On peut dresser un parralèle entre Iron Maiden et AC/DC ; c’est qu’à l’instar des australiens ils n’ont sorti que le premier album avec le 2éme chanteur qui restera dans l’histoire. Je veux parler du trés recommandable "Powerslave" avec Bruce Dickinson en frontman. Aprés on peut toujours sauver un morceau par çi par là et puis le "Live after Death" avec la version longue de "Running free".

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

20 décembre 2008, par cartman [retour au début des forums]

J’ai beaucoup écouté étant ado, aujourd’hui je garde surtout les 2 albums que je n’aimait pas a l’époque : les 2 premiers ! Avec une nette préférence pour killers, peut etre parce que les titres sont moins connus et moins rabachés en live, et surtout pour son atmosphère sombre, sorte de crossover punk/metal. Et je préfère le chant de Paul Dianno.

[Répondre à ce message]

Iron Maiden

20 décembre 2008, par naughtyfrog [retour au début des forums]

c’est grace à maiden que 30 ans apres les avoir découverts je me sens toujours autant ado et même s’il est vrai et encore on peut nuancer, que je ne les écoute plus autant que lorsque je scrutait mon tendre minois d’alors à la recherche de méchants comédons, n’empeche, ils sont toujours là et bien là.
Un coup de blues, une écoute de remember tomorrow ou de running free et c’est reparti !

Le dernier album permet de remonter le temps et ces quelques aspect prog sont un pur délices, comme s’ils avaient encore franchi un nouveau cap.

J’ai adoré Judas Priest mais ils ont commis quelques merdes, jamais Maiden.

Ps Yu écrit toujours avec de la merde

[Répondre à ce message]

    Iron Maiden

    20 décembre 2008, par Vincent Ouslati [retour au début des forums]


    Des merdes, non, c’est vrai, mais des albums très moyens, il y en a eu. No prayer for the dying, Fear of the dark, ou Virtual XI, Les années 90 ont été tout de même assez médiocres.

    [Répondre à ce message]

    Iron Maiden

    20 décembre 2008 [retour au début des forums]


    Maiden n’a jamais commis des merdes. Soyons honnêtes, on ne peut laisser écrire une ineptie de la sorte. Je dirais que Maiden a écrit quelques bons morceaux. C’est tout ! Iron Maiden est un groupe à oublier au plus vite. D’ailleurs aujourd’hui mes cds sont au fonds d’un carton. On peut s’intéresser à ce groupe pendant une brève partie de sa vie mais pendant de longues années. Ca non ce n’est pas tolérable. Ce groupe est grotesque, ils ne savent même pas se fringuer ! Au secours fuyons.... On parle encore de ce groupe aujourd’hui !

    [Répondre à ce message]

      Iron Maiden

      20 décembre 2008, par Msk [retour au début des forums]


      C’est vrai qu’ils sont pas bien habillés, ouh la loose pour un groupe qui prétend faire du rock ! Au moins, les Coldplay et les Maroon 5 ils ont trop la classe eux.

      ( Ce qu’il faut pas lire parfois comme conneries ici...)

      [Répondre à ce message]

        Iron Maiden

        21 décembre 2008 [retour au début des forums]


        Là il me faut répondre. OK j’y suis allé un peu fort sur la tenue vestimentaire de Maiden..... Peut-être même que j’ai pu choquer ou irriter certains fans. Sorry ce n’était pas le but. C’est vrai qu’on ne peut pas juger un groupe musicalement parlant sur sa manière de s’habiller. Mais avec Iron Maiden j’avoue ne pas trouver beaucoup d’arguments pour les défendre. Moi-même j’ai pu passer de multiples fois leurs albums il y a quelques années de ça et à vrai dire aujourd’hui leurs cd sont désormais au fonds d’un carton. Alors pourquoi ? Parce que je juge qu’écouter ce groupe fait partie d’une étape transitoire dans notre vie musicale. C’est vrai que j’ai pris du plaisir à les écouter une certaine époque ; mais pour être franc je n’ai jamais songé à ressortir les cd du carton pour les passer sur ma platine. Maiden fait partie de ses étapes obligatoires pour chacun désirant découvrir le métal. C’est clair. C’est un peu comme apprendre à faire du vélo avec les roulettes. Impossible de faire autrement. Mais une fois les roulettes abandonnées on ne peut envisager de faire machine arrière. Avec Maiden c’est pareil (pas la peine de m’envoyer des invectives sur la teneur de la comparaison moi je la trouve très proche de notre exemple).
        Alors oui j’ai écouté ce groupe et l’ai apprécié mais de vous à moi il ne me viendrait jamais à l’idée de dire que ce groupe restera dans le panthéon du rock !
        Désolé pour les fans mais c’est indéniable !
        Quant à Coldplay ceci est une autre histoire..... Un débat à la fois.

        [Répondre à ce message]

      Iron Maiden

      21 décembre 2008 [retour au début des forums]


      "D’ailleurs aujourd’hui mes cds sont au fonds d’un carton."

      Ca c’est la preuve irréfutable que l’humanité entière attendait depuis 30 ans.

      Egocentrisme, quand tu nous plombes...

      [Répondre à ce message]

        Iron Maiden

        21 décembre 2008 [retour au début des forums]


        Je ne vois pas ce que l’égocentrisme vient faire là dedans. Le but de mon texte était de donner mon avis et non de faire une généralité. Désolé si mes cd restent aujourd’hui au fonds du carton. Si les tiens continuent de tourner tant mieux pour toi. C’est que ce groupe continue de te plaire et j’en suis satisfait pour toi. Pour ma part si ce groupe valait le détour d’un forum je pense que non. Voilà c’est tout. Pour illustrer mes propos j’ai tenu à signaler que mes cd n’étaient plus à la surface. Point barre et en aucun je n’ai cherché à fédérer ma pensée. L’humilité me fait dire que l’humanité n’attend certainement pas mon avis sur un groupe de rock. D’ailleurs pour revenir au débat tu penses quoi d’Iron Maiden ? Je suis crieux de lire ton avis....

        [Répondre à ce message]

          Iron Maiden

          22 décembre 2008 [retour au début des forums]


          Bien rétorqué l’ami !

          [Répondre à ce message]

          Iron Maiden

          22 décembre 2008 [retour au début des forums]


          Quels cd ? Et d’ailleurs, c’est qui Iron Maiden ? C’est ta forme qui m’a pompé.

          [Répondre à ce message]

            Iron Maiden

            23 décembre 2008 [retour au début des forums]


            Mon cher nous sommes ici dans un forum de discussion musicale et non grammaticale. Tu peux néanmoins discuter du fonds et recuser mes propos sur les arguments avancés ; mais discuter sur la forme c’est vraiment du temps perdu. Si mon style te déplaît tant pis pour toi, tu n’as qu’à passer ton chemin. Si c’est mon avis sur Maiden qui te rebute alors arrête-toi et discutons. Mais si c’est pour écrire "Quels cd ? Et d’ailleurs, c’est qui Iron Maiden ? C’est ta forme qui m’a pompé." alors c’est à moi de te retourner la remarque... A toi de jouer !

            [Répondre à ce message]

              Iron Maiden

              23 décembre 2008 [retour au début des forums]


              Il ne s’agit pas de grammaire ! Purée, je croyais que tu allais comprendre vite. En gros et pour faire très rapide, on ne hurle pas"c’est pas bon" pendant 8 lignes avec comme sous-entendu que les amateurs du groupe sont des cons, mais on dit je n’aime pas et on dit pourquoi. Je n’ai pas réagis parce que j’étais visé, mais parce que je trouve qu’il ne faut pas prendre ses propres gouts pour vérité universelle absolue.

              Mon groupe n°1 dans le genre métal, c’est Black Sabbath, avec Opeth et Tool en 2 et 3.

              Vas-y, défoule toi.(parcequ’ils ne sont quand même pas très bien fringués non plus !)

              Et puisque c’est toi, un aveu : Je connais très bien Maiden, que j’ai apprécié jusque et y compris Powerslave. Depuis, je les ai un peu laché ; ou plutôt, ce sont eux qui n’ont plus réussi à m’accrocher suffisament pour que je n’aille pas voir ailleurs.

              [Répondre à ce message]

                Iron Maiden

                23 décembre 2008 [retour au début des forums]


                A moins d’ignorer complètement ce que j’ai écris ce dont je doute, je n’ai jamais sous-entendu que les amateurs du groupe étaient des cons (hop je retourne à ma critique pour relire une nouvelle fois ; peut-être que je vais trouver entre les lignes quelques sous-entendus bassement médiocres sur les fans de Maiden).

                Je trouve qu’avancer que Maiden n’a jamais commis des merdes est aller un peu fort. Ce groupe a écrit quelques bons (voire excellents... à analyser avec un peu plus de recul) morceaux. Et pour moi cela s’arrête là. Alors comment te l’expliquer vu que c’est ça qui t’intéresse. Les quelques bons morceaux (qui font presque tous partis de Powerslave... tiens donc !) se résument à une quantité très limitée vu que le style musical est très récurrent. Je n’ai pas l’impression d’avoir à faire à un groupe qui a réussit à se réinventer ou même marquer d’une pierre blanche le métal. Voilà ça c’est mon avis sur le groupe.
                Sur leur manière de s’habiller OK je retire cette mauvaise blague. Beaucoup des fans du groupe adoptent la même tenue. Chacun fait ce qu’il lui plaît comme on dit par chez moi. Donc méa culpa sorry pour les vexations engendrées par mes propos.
                D’autre part, je ne prends pas mes propres goûts pour une vérité universelle absolue mais j’insiste une nouvelle fois (hop je retourne vers la critique écrite pour voir si un autre message subliminal ne s’est pas glissé...) mon humble avis n’essaiera jamais de fédérer qui que ce soit sur ce que je pense d’un groupe. Hein mon cher les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Mais tu excuseras mon effronterie pour te dire que j’ai quand même le droit d’écrire ce que je pense d’un groupe. Suis-je dans l’erreur d’écrire ça ?

                Alors attaquons le sujet Black Sabbath. Là je vais devenir aigre et vexant (bon je sais je vais déraper alors excuses à tout le monde avant...). Black Sabbah et Iron Maiden ne jouent pas dans la même catégorie. Les premiers ont écrit les lettres de noblesse du heavy metal ! On peut même dire que sans eux il n’y aurait pas eu grand chose.... Pour ce qui est de Maiden..... je crois que s’ils n’avaient pas existé cela n’aurait rien changé à la face de la musique ! Voilà c’est dit....

                [Répondre à ce message]

                  Iron Maiden

                  24 décembre 2008 [retour au début des forums]


                  Mais il n’y a rien de vexant dans ce dernier paragraphe, par ailleurs très bien exprimé. Respect pur et simple. De 78 à 83, à part écouter Black Sabbath en boucle (tous jusqu’au génial Born again) et The Cure, pas grand chose pour moi. Maiden a amélioré mon quotidien musical à cette époque, et je crois que ce fut le cas pour beaucoup de mes contemporains. En ce sens, ils ont malgré tout marqué au moins une génération de métallophiles et par là, un peu aussi l’histoire de la musique (avec un petit h, j’en conviens).

                  Au plaisir.

                  [Répondre à ce message]