Pop-Rock.com


Les chroniqueurs de Pop-Rock parlent de
Depeche Mode

mercredi 23 janvier 2008, par Clarisse de Saint-Ange, Geoffroy Bodart, Jérôme Delvaux, Jérôme Prévost, Marc Lenglet, Sarah El Jabri

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Coldplay
Iron Maiden
The Cure
The Rolling Stones
U2
Radiohead


DM 1990

A-t-on le droit sur ce site d’affirmer que DM est un groupe merdique ? Je n’en suis pas convaincu mais je ne m’associerais de toute façon en rien à une telle affirmation. Sans aller jusqu’à prétendre que le monde ne serait pas le même si ces quatre gamins de Basildon étaient devenus experts-comptables, Depeche Mode est une formation qui mérite un indiscutable respect. Ils sont toujours là - et en relative bonne forme, encore - après plus de vingt-cinq ans d’une carrière en dents de scie, qui les a tout de même vu accoucher de quelques perles notoires (Violator évidemment... mais aussi une brochette conséquente de titres répartis sur à peu près tous les autres albums). Même moi, vieux réac pour qui la musique ne devrait entretenir que des rapports strictement réglementés avec l’électronique, je me suis retrouvé plus d’une fois sous le charme de ces complaintes claires-obscures et de leur interprétation magistrale par le - pourtant fade - Dave Gahan. Même si, au fil du temps, j’ai souvent eu l’impression que Depeche Mode jouait sur des concepts mille fois ressassés (Love, Pain, God,... mais bordel, qu’ils entrent dans les Ordres à la fin !), il n’en reste pas moins que leur carrière compte nettement plus de pics que de gouffres. A l’heure où leurs contemporains synth-pop feraient d’excellents guest-stars pour une Gloubiboulga Party, que Depeche Mode jouisse toujours d’un certain crédit ne me paraît absolument pas usurpé.

Marc


Depeche Mode, quoi que je puisse en dire, c’est l’emblème de ma génération : née avec les années 80, en crise avec les années 90, avec un besoin fou d’idolâtrie. Il y aurait pu y avoir Robert Smith et les Cure, mais au début des années 90, ce fut pour moi, lors de mon passage à l’adolescence, Dave Gahan et ses yeux noirs, ses cheveux noirs, ses vêtements noirs, son menton proéminent et un quelque chose de mystérieux, une voix grave et profonde, quelque chose qui murmure, qui hurle et qui gémit derrière votre épaule. Depeche Mode, c’était les soirs d’hiver en rentrant du lycée, c’était les peines de coeur et c’était la quête presque impossible de la reconnaissance adolescente. Je ne me suis jamais tant impliquée que ça dans Depeche Mode, il y en avait d’autres sur les marches de mon podium (U2, notamment), mais beaucoup de chansons sont imprégnées de parfums spécifiques, de moments que je n’oublierai pas. Depeche Mode, c’est un rite initiatique.

Sarah


Depeche Mode, c’est le groupe de mes seize ans. C’est lui qui m’a fait me détourner à jamais du heavy-metal, dont j’étais pourtant fanatique, en exactement quatre minutes et vingt-cinq secondes (soit la durée du clip d’Enjoy the silence). C’est lui qui m’a fait m’intéresser sérieusement à Bowie, lorsque j’ai appris que Vince Clarke avait recruté Dave Gahan comme chanteur après l’avoir entendu chanter Heroes. C’est aussi lui qui m’a amené à explorer la discographie de Roxy Music, lorsque ce même Gahan s’est aventuré à enregistrer une reprise de A song for Europe. Et c’est bien sûr aussi à lui que je dois, par la force des choses, la découverte des trésors cachés de Kraftwerk. Etc., etc. Voilà pour mon histoire personnelle. Et si je devais observer la bande de Martin Gore avec davantage de recul, je m’en tiendrais aux faits : Depeche Mode est l’un des rares groupes emblématiques des années 80 qui a réussi à survivre à cette décennie tant décriée sans jamais devenir ringard ou dépassé. Mieux encore : en vingt-sept ans d’une carrière parsemée de nombreux moment de grâce, mais aussi de tant de déboires et de crises internes, il est parvenu à combiner un succès populaire de très grande envergure avec une intégrité artistique jamais remise en question, et ce en demeurant toujours fidèle au label indépendant de ses débuts. Que l’on soit sensible ou non à son univers musical si particulier, cela mérite à tout le moins le respect.

Jérôme


Depeche Mode restera pour moi toujours le plus gros malentendu de l’histoire de la musique. Quatre garçons qui s’emmerdent dans une sordide banlieue anglaise sortent Just can’t get enough, un tube synth-pop hyper daté. Jusque là, pas de surprise : ils sont voués à faire du sous-Human League. Condamnés par le départ de Vince Clarke, parti faire joujou avec Alison Moyet puis Andy Bell, nos trois comparses se retrouvent sauvés in extremis par un musicien talentueux (Alan Wilder) et un photographe inspiré (Anton Corbijn). Pour le reste, vous pouvez oublier, puisque mis à part l’ego fascinant de Dave Gahan, Depeche Mode reste une vaste blague qui bidouille autour des comptines d’un Martin Gore qui s’imagine toujours coincé dans sa chambre d’adolescent. Ôtez Wilder, seul véritable intérêt de la formation, et il ne reste plus qu’un fantôme qui ressuscite quelques titres accrocheurs et une ribambelle d’ennuyeuses complaintes. Les chansons de DM sont au songwriting ce que Nicola Sirkis est à la poésie en alexandrins. Pour rejoindre Sarah sur la métaphore du rite initiatique, je dirais que Depeche Mode équivaut au premier piou dans la cour de récré, par un pluvieux après-midi d’automne. C’est bien gentil, mais au bout d’un moment il faut grandir, devenir adulte et passer aux choses sérieuses.

Clarisse


Mouais... De bonnes chansons, ils en ont, c’est certain et indéniable. De bons albums aussi, Ultra restant mon favori. On peut admirer la manière dont ils ont traversé presque trois décennies, en évoluant juste comme il le fallait. Mais rien à faire, sur la longueur, ce groupe me scie les côtes. Je ne ressens pas plus d’émotion à l’écoute de leur musique que je n’en perçois dans l’interprétation des musiciens. Non, même pas Dave Gahan, au chant trop posé et trop propre, parfaitement adapté à ces musiques trop construites autour d’un métronome et trop soumises aux dernières technologies d’enregistrement pour résister au temps.

Geoffroy


Comme bien d’autres, Depeche Mode reste un point d’ancrage très fort de ma construction musicale étant enfant. L’écoute répétée de la compile The singles 81-85, peu après sa sortie, m’a ouvert les oreilles de façon définitive. La période 81 me plaisait plus que la période 85, et seules les sorties par la suite de Music for the Masses et enfin Violator m’ont laissé penser que DM avait encore un avenir. Les "expérimentations" de Songs of faith and devotion m’ont bien fait rire par rapport à celles passées, et m’ont fait relativiser encore plus le personnage de Martin Gore. En 1993, pour moi, le groupe était proche du grotesque. Je ne m’en suis jamais remis. Les disques sortis ensuite sont plus à mon sens des collections de chansons très inégales que des albums à proprement parler. Moins d’unité, moins de sens, trop de répétitions. DM semble se battre contre un fantôme, mais le fantôme de quoi, de qui ? D’Alan ? De Dave lui-même ? Toujours est-il que je ne vois pas de raison aujourd’hui que le groupe continue. Dave tout seul a du sens. Plus besoin de brandir DM comme un drapeau décoloré et à moitié bouffé par les mites pour que les groupes allemands de synth-pop débile se rappellent encore d’où ils viennent.

Jérôme 2



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux

Marc Lenglet

Jérôme Prévost

Geoffroy Bodart

Sarah El Jabri

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 52 contribution(s) au forum.

Depeche Mode
(1/21) 17 octobre 2013, par ugg boots
Depeche Mode
(2/21) 8 septembre 2013, par mont blanc
Depeche Mode
(3/21) 30 août 2013, par ugg pas cher
Depeche Mode
(4/21) 21 août 2013, par nike free
Depeche Mode
(5/21) 30 mars 2009, par TheUpstairsWantJCAsaForeverFriend
Depeche Mode
(6/21) 27 janvier 2008, par Skal
Depeche Mode
(7/21) 26 janvier 2008
Depeche Mode
(8/21) 25 janvier 2008, par Salut Public
Depeche Mode
(9/21) 25 janvier 2008, par Marcus
Depeche Mode
(10/21) 25 janvier 2008
Depeche Mode
(11/21) 25 janvier 2008, par ex ado boutonneux...
Depeche Mode
(12/21) 25 janvier 2008, par Moâ
Depeche Mode
(13/21) 25 janvier 2008, par naughtyfrog
Depeche Mode
(14/21) 25 janvier 2008, par dave
Depeche Mode
(15/21) 25 janvier 2008
Depeche Mode
(16/21) 24 janvier 2008, par Jimbo
Depeche Mode
(17/21) 24 janvier 2008, par ex prof
Question of time
(18/21) 24 janvier 2008, par Rico
Depeche Mode
(19/21) 24 janvier 2008, par adolescent boutonneux
Depeche Mode
(20/21) 24 janvier 2008, par adolescent boutonneux
Carmen Crüe
(21/21) 23 janvier 2008




Depeche Mode

17 octobre 2013, par ugg boots [retour au début des forums]

Previously she has been living in Beijing, the uncle ugg boots for women Fuchu, I have heard that want to come here Kusumi. I listen to fat Niangshui, there was my grandmother was not a simple character, early widowed, two sons and young, she would take up one entire home, to take ugg boots care of business tone Dangdang, home coherent transaction management , they were all very admirable, no one does not like. Later, my father and uncle are an http://bootsuggsoutletforwomen.com/... adult, she would put a right of self-cultivation up.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

8 septembre 2013, par mont blanc [retour au début des forums]

Grand-mère, grand-mère quand son forage sous le lit ? Jeunes ugg pas cher tn noir Etats se trouvant sur le air max ltd 2 homme lit, se pencha, ses mains sur le bord du lit, la tête penchée vers le beats pas cher bas et dans le regard de lit. A ce moment, il semblait lui-même ne peut pas bouger, frissons, le corps qui air max classic bw femme semble avoir des le mont blanc milliers de vents glacés serpent rampant en général.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

30 août 2013, par ugg pas cher [retour au début des forums]

"Yang, ugg bottes 1 moins cher qu’as-tu trouvé quelque chose ?" bottes ugg attendre à poser. « Ces gens uggs tn pas cher courber l’échine, la femme de patron, chef, homme, ce sont les personnes les restaurants, pas uggs 87 femme vrai ?" "Ah, mais il ya plusieurs autres personnes que ugg paris je ne connais pas." « Oui, uggs classic bw femme mais il ya loin, il ya quelques personnes portant un costume, et je les connaissais, parce que dans uggs ltd pas cher l’après-midi sarenza ugg quand j’ai entendu mention Cheng Liang des fonctionnaires du gouvernement.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

21 août 2013, par nike free [retour au début des forums]

han kan air max 2012 bli dømt Wu kondisjonerte straff, Gud, han Nike free run er en blindvei, Wu Fu Taiwan favør på Wu kondisjonerte, men han visste, eller hvordan han ville konkubiner rom fineste silke dyner er alle kommer til å få sin celle , også nike free run 2 det samme som for bestemor for de kondisjonerte som Wu, dette er ikke ingen måte du nike free run norge er ? Nike Free Opprinnelig en god måte å tenke, og at hvis Miss Jane voksne kondisjonerte sammen i fengselet blant Visiting nike free sko Prostituerte, kan saken også være ingenting, og kan velges, men hvorfor måtte de lide en slik et esel nike free run dame billig temperament Jane Jisheng. Jane magistrat Nike Free Run naturligvis ikke vet i hjertet mitt nå stadig nike free sko p ? nett kjeftet henne, hun er nå bekymret for at ferdig etter all denne stillheten, ansiktet uttrykksløst ansikt nike free run 3 norge som vinner, kunne hun føle det jeg ønsket å si de tingene avsky vinner , samt harme mot Nike Sko kondisjonerte, hvis nike free barn dette er en harme av vanlige mennesker, eller andre mennesker som kom som kan anses som normal, kan velges fra dette har nike free run xxl blitt fulgt av Wu kondisjonerte som gjør kj ?pe nike free sko p ? nett dårlige ting som seier kom, som gjør helt rådvill.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

30 mars 2009, par TheUpstairsWantJCAsaForeverFriend [retour au début des forums]

Clarisse St-Ange a à moitié raison ; on ne vend pas autant de disques en durant aussi lgtps sans avoir un peu de talent, ça n’est pas possible mêm à la Star-Ac ! A mon avis c’est de l’humour bege un peu prétentieux.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

27 janvier 2008, par Skal [retour au début des forums]

Bon, après avoir lu ça, pourquoi encore écouter des disques pop ou rock. Parce que à ce train-là, on peut trouver de graves défaut à TOUS les groupes ayant jamais existé (même les Beattles...). Il nous reste alors à écouter les grands maîtres intemporels : Mozart, Vivaldi, Bach,Van Beethoven, Schubert etc...

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

26 janvier 2008 [retour au début des forums]

encore ce putain de groupe ???

il va vraiment falloir penser à vous dé-Depeche Modiser

[Répondre à ce message]

    Depeche Mode

    4 octobre 2009 [retour au début des forums]


    Ben quoi moi j’adore Dm et j’ai partiquement 20 Cd d’eux et j’écoute ce groupe depuis l’âge de mes 14 ans et dc cela fait 10ans maintenant. J’aime bien aussi u2, nirvana vive depeche mode et vive le rock

    [Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008, par Salut Public [retour au début des forums]

- la citoyenne Synthange, âgée de (illisible) ans, ex-noble, messagère à (illisible), Sambre-et-Meuse ;
Convaincue de s’être déclarée l’ennemie du peuple en entretenant des correspondances avec les ennemis du bon goût ; en leur fournissant des secours ; en provoquant le rétablissement de la royauté ; en parcourant les départements pour y semer le trouble et la division, etc... a été condamnée et sera conduite à la Conciergerie, pour être statué à son égard ce que de droit.

- tous les autres ;
Coaccusés, ont été acquittés et mis en liberté.

in TCR, du 7 pluviôse, an CCXVII (extraits)

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008, par Marcus [retour au début des forums]

bonjour à tous
il est clair qu’il est facile de tirer à boulets rouges sur un groupe comme DM même "mité" ou simplement qui n’a pas grandi, les gens qui écoutent DM , n’écoutent pas que du DM à mon d’être ado et limité.
je suis un adulte, grand garçon j’écoute de tout et DM à encore sa place dans ma petite discothéque, grandir c’est aussi élargir son horizon musical sans pour cela oublier
tout ce qui a participé et qui participe encore à construire sa culture musicale.
aujourd’hui je garde encore une oreille sur ce groupe, les gens évoluent , les groupes et les chanteurs aussi, si leurs chemins divergent du votre, y a qu’à zapper mais malgré tout, un peu respect sur ceux qui vous ont fait partagé certaines émotions cela ne mange pas de pain.
perso ils sont encore sur mon chemin et je compte y rester
That’s all

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008 [retour au début des forums]

Je viens d’acheter le best of de DD (les clips video), 1ère partie. A priori, j’aime bien Dépêche Mode ( Par contre, j’avais adoré Shake the disease).
Eh bien j’ai piqué une grosse rigolade en voyant leurs clips video:le ridicule ne tue pas. Et ces sons synthétiques, çà me gave !!! Je vais me faire tuer, mais je m’en tappe : je préfère a-ha...et de loin...(et c’est pas pour leurs videos).

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008, par ex ado boutonneux... [retour au début des forums]

Avis d’un non-expert...

Je ne me suis jamais "mis dans la musique des DM" à 100% pour avoir un avis le moins subjectif possible mais...

J’ai quand même été attentif à leurs albums (merci les potes), les ai vus en concert (Bénicassim y a 1 an et demi) pour dire que ...

oui, DM me semble un groupe sympa mais chiant... (oups, ça s’énerve derrière l’écran).
Beaucoup de mes amis sont assez fans... mais je reste sur mes positions.

J’ai l’impression que ceux qui aiment DM ne sont pas du tout dans l’esprit rock.
Pq ? je sens l’amour de leur musique mais pas le côté adolescent (oui, pour moi, c’est ça l’esprit rock un mélange d’immaturité et et de talent, une pulsion mal contenue...)

J’ai juste l’impression que gahan veut avoir l’air mais il a pas l’air du tout ! (...)

Malgré ça, je comprends totalement ceux qui peuvent aimer... Est-ce grave ? contradictoire ?

Ne sommes-nous pas tous contradictoires ? J’adore Bénabar (houhouhouh le vieux con), Brel (houhouhouh le belgicain), Radiohead (houhouhouhou le Bobo), Interpol,Strokes et Franz ferdinand (houhouh le commercial), les Smashing (depuis siamese dream), gabriel fauré (qui ?), coldplay (houhouhou la gonzesse), Eagles of death metal (houhouhou le mec qui sait pas ce qui veut)...

Combiner rock et âge adulte, c’est possible... carpe diem !

PS : quand le rock devient un sujet d’énervement, de cadre, de code, de classe, de catégorie... c’est plus du rock !

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008, par Moâ [retour au début des forums]

Depeche Mode, c’est justement le groupe qui m’a fait passer de l’adolescence à l’âge adulte sans pour autant être renfermée sur moi-même... au contraire, ça m’a ouvert les yeux, ou plutôt les oreilles ! 20 ans plus tard, il reste mon groupe par excellence, et depuis le Touring The Angel où j’ai pu assister à l’un de leur concert, j’ai replongé dans leur univers sombre et envoûtant, et ce n’est pas pour me déplaire... Quant à l’album solo de Dave "Hourglass", c’est aussi une très bonne surprise finalement...
La seule chose que je souhaite, c’est qu’ils repartent très vite en tournée, et que cette formation que certains trouvent "merdique" continue de durer le plus longtemps possible ne serait-ce que pour faire taire les mauvaises langues !

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008, par naughtyfrog [retour au début des forums]

la seule vrai question que soulève cet "article" (à part qu’il révèle une fois de plus les egos surdimentionnés de certain de nos chroniqueurs favoris) c’est "pourquoi faut-il vraiment grandir ?"

ca fait bientot 45 ans que je ne trouve pas la réponse !

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008, par dave [retour au début des forums]

Beh moi je dit que celui qui n aime pas n en parle pas,dm a su se relevé du depart de vince pui celui d alan puis des problème de son chanteur tandis que les autres,plus là.
Alors qu après plus de 27 ans de carrière eux sont toujours là quoi que l on en disent certains chroniqueurs(euses) sur ce forum.A tous les fans de DM je dit salut et je sais quils sont nombreux.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

25 janvier 2008 [retour au début des forums]

Et bien c’est tres constructif tout ça...
Quelle belles anlyses ! quelle ouverture ! Quelle tolerance !
Je regrette pas d’avoir ete informée de vos avis sur la question tout en finesse et en nuance !

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

24 janvier 2008, par Jimbo [retour au début des forums]

Faut immédiatement doter Clarisse de Saint-Ange d’une once de bon goût ! Un toubib et vite, c’est grave !

[Répondre à ce message]

    Depeche Mode

    25 janvier 2008 [retour au début des forums]


    Sa porte d’entrée, via des hertz à coup sûr mainstream, vers DM a été ’Just c’ant get enough", un titre qu’aucun mélomane sérieux, même modiste, ne citerait en premier.

    Pour le toubib, non : les déficits sociaux sont trop grands et le cas inspire un diagnostic plutôt réservé, voire carrément péjoratif. Il est des cas où il faut, hélas, se résoudre à laisser faire la nature.

    [Répondre à ce message]

      Depeche Mode

      25 janvier 2008 [retour au début des forums]


      L’euthanasie c’est bien aussi, mais encore faut-il qu’elle soit d’accord ! Parce qu’encenser un groupe comme Low et descendre un monument du 20è siècle tel que DM... Un prêtre exorciste peut-être ?

      [Répondre à ce message]

Depeche Mode

24 janvier 2008, par ex prof [retour au début des forums]

ya(z)ooh
alison et vince s’ajoutent à la meute reformations...
Andy rejoint Village People

[Répondre à ce message]

Question of time

24 janvier 2008, par Rico [retour au début des forums]

Ben c’est comme souvent, ça dépend à quel age on les a découvert. A l’adolescence ? Difficile de ne pas adhérer à une telle sophistication. Surtout quand un minimum de talent l’accompagne, ce que je crois. Mais plus qu’une carrière, un groupe parmi les influents. Car pour moi, pas de Dépeche Mode dans les eigties, pas de Rammstein aujourd’hui.

[Répondre à ce message]

Depeche Mode

24 janvier 2008, par adolescent boutonneux [retour au début des forums]

Dire qu’il y a au moins 5 albums de DM chroniqués ici, ainsi que les deux albums studios de Gahan, et même un "simple" album de reprises de Martin Gore, sans compter les chroniques sur les compiles et les concerts qu’ont enfanté ce groupe de 4 tacherons. Et dire qu’il n’y a aucune chronique sur Bashung, une seule sur Thiefaine, une sur Murat, une sur Manset, une sur Miossec, tout ça se compte évidemment sur les doigts d’une main. Au lieu de faire votre petite masturbation intellectuelle sur un pseudo-groupe de synth pop dont le chanteur se trémousse torse nu comme une ..... vous pourriez peut-être élargir vos horizons musicaux. Pour vous le rock français c’est si pourri que ça pour ne consacrer qu’aussi peu de pages sur eux ?

[Répondre à ce message]

    Depeche Mode

    24 janvier 2008, par Gours [retour au début des forums]


    Parce que Murat, c’est du rock français ? Alors oui, le rock français est pourri. Même pire que ça !

    [Répondre à ce message]

      Depeche Mode

      24 janvier 2008, par ado boutonneux [retour au début des forums]


      ben ouai murat c’est du rock français, mais pas le plus représentatif. C’est évident que ça n’a rien à voir avec bashung ou noir désir. C’est pas plus mal d’ailleurs qu’il y ait une forte diversité. En Angleterre, c’est pareil, bowie n’a rien à voir avec les Who, tout comme cure et DM n’ont rien à voir avec la brit pop. Le plus important c’est la diversité, à moins d’être un intégriste évidemment ...

      [Répondre à ce message]

        Depeche Mode

        24 janvier 2008, par Gours [retour au début des forums]


        Bon, alors, y’a déjà une différence avec Dave Gahan... Lui il a une voix ! Murat, si tu le préamplifies pas 8 fois avant la table de mix, t’entends que dalle. Note, vu les daubes qu’il propose, c’est que du bonheur.

        [Répondre à ce message]

          Depeche Mode

          24 janvier 2008, par ado rebel et boutonneux [retour au début des forums]


          si pour toi le rock c’est gueuler dans un micro, alors en effet Céline Dion est la plus grande rockeuse que la terre n’ait jamais porté en son sein. C’est justement la voix ronronnante de Murat qui fait son charme, ensuite c’est une affaire de goût. Mais il y en a bien d’autres en France qui vont de la musique honorable et dont personne ne parle sur ce site, et ils feraient bien d’en parler au lieu de chroniquer les albums de Superbus, Blink 141, Britney Spears, Playmo, et Justin timberlake et je sais plus trop encore quel autre nain. Un peu de diversité ferait pas de mal au lieu de tout le temps nous faire somper de la musique anglo-saxonne.

          [Répondre à ce message]

    Depeche Mode

    25 janvier 2008 [retour au début des forums]


    (si je peux t’aider)

    Exomedine. Voie cutanée. Ne pas avaler.

    [Répondre à ce message]

    Depeche Mode

    25 janvier 2008 [retour au début des forums]


    Et je trouve absolument honteux que la direction du comptoir y laisse entrer un mineur non accompagné.

    [Répondre à ce message]

Depeche Mode

24 janvier 2008, par adolescent boutonneux [retour au début des forums]

je sens que les prochaines rubriques de ce type vont porter sur the smiths et morrissey, puis roxy music et enfin front 242, et ensuite j’hésite entre bowie/cure/smashing pumpkins

[Répondre à ce message]

    Depeche Mode

    24 janvier 2008, par Jimbo [retour au début des forums]


    Que des grands groupes ! Apparemment tu t’y connais, excepté les daubes françaises que tu as énoncé plus haut.

    [Répondre à ce message]

      Depeche Mode

      24 janvier 2008, par ado rebel et boutonneux [retour au début des forums]


      j’aime bien tous ces groupes, mais je ne comprends pas leur paroles n’étant pas trop anglophone, au pire je vois un peu de quoi parle la chanson. Le rock et la chanson française sont pour moi complèmentaires parce qu’ils attachent beaucoup plus d’importance aux paroles et ça tombe bien je comprends le français. La diversité ça a du bon, à part si on est rétrograde.

      [Répondre à ce message]

        Depeche Mode

        24 janvier 2008, par Jimbo [retour au début des forums]


        Avec Murat le chant est nul, la musique n’en parlons pas, quant au reste... Et si "ça" c’est être rétrograde tant mieux ! Autant j’ai pris mon pied avec Lavilliers, Brel, Ferré, autant maintenant la scène française peut m’exacerber. Rien d’écoutable pour l’instant !!

        [Répondre à ce message]

        Depeche Mode

        27 janvier 2008, par Nobuko [retour au début des forums]


        Je ne savais pas qu’l fallait forcément comprendre les paroles d’une chanson pour l’apprécier ?! Personnellement, je ne suis pas anglophone pour un rond mais cela ne m’empêche pas d’écouter et d’apprécier de nombreux groupes anglais, ou américain. Je ne comprend rien à l’islandais et pourtant j’apprécie Sigur Ros. Je ne parle absolument pas japonais et pourtant j’écoute beaucoup de jrock et jpop.
        Tu parles de diversité alors que tu sous entend être ermétique aux chansons en anglais et tu ne fais que citer des artistes français ?
        Effectivement, bonjour la diversité !

        [Répondre à ce message]

        Depeche Mode

        17 février 2008, par Kitch [retour au début des forums]


        tu serais pas un peu golio toi ?

        t’es entrain de dire que les français attachent plus d’importance aux paroles, mais c’est parce que t’es français que tu dis ça !!!

        moi aussi je suis française, mais je sais que les anglais comprennent les paroles des groupes anglophones, etc !!!

        c’est pas parce que tu piges pas les paroles qu’elles veulent rien dire !!!

        [Répondre à ce message]

Carmen Crüe

23 janvier 2008 [retour au début des forums]

...Deftones...Delerium...dEUS...Devo, Dimmu...bordel, sont barrés où tous mes DM ?!!

Carmen ? Carmen je sais que vous êtes encore toute retournée, mais essayez de vous souvenir : vous avez bien dit à l’inspecteur que ce gang des Six n’en n’avait qu’après les "binils", comme vous dites ? Et... ils n’avaient pas un accent étrange, qui fait rire, par hasard ?

[Répondre à ce message]

    Carmen Crüe

    24 janvier 2008 [retour au début des forums]


    Dimmu Borgir, pas Dimmu Bordel

    [Répondre à ce message]

      Carmen Crüe

      24 janvier 2008, par vehau [retour au début des forums]


      Je crois, cher ami, que tu n’as pas compris la phrase.....

      [Répondre à ce message]

        Carmen Crüe

        25 janvier 2008 [retour au début des forums]


        Je pense que si, et j’ai trouvé ça plutôt drôle. Mais je suis peut-être trop optimiste...

        Carmen C. (merci à M.Delvaux, au passage, de m’avoir rappelé, sans le vouloir, l’existence de la nonne trash).

        [Répondre à ce message]

          POP CROQUE RECRACHE MAIS N’ASSIMILE RIEN

          31 janvier 2008 [retour au début des forums]


          Bon voilà j’aime plus trop réagir à des messages qui n’ont pour seul but que de faire réagir ou de révolter mais j’ai vraiment trop lu de ramassis de conneries dans les messages du haut. Depeche Mode a longtemps été mon groupe préféré mais je pense avoir maintenant beaucoup de recul sur ce fanatisme d’ado. Alors contrairement à Jérôme je vais éviter les phrases du genre "j’ai bien aimé la période 81". 81 c’étaient les balbutiements assez mauvais d’un groupe en devenir. Arrêtons de toujours dire qu’un groupe devient mauvais, se dénature une fois qu’il a du succès et de dire que notre morceau préféré c’est la face B de merde pas connue pour faire connaisseur. "Et alors je te jure robert Smith en 1976 a enregistré un chez-d’oeuvre dans ses toilettes, après ils ont fait de la merde". A la fois Clarisse et Jérôme m’ont bien amusé. Clarisse ne s’arrête qu’à la forme des choses. Oui DM ont l’air ridicule, sont pas photogéniques et bcp de leurs sons sont devenus ringuards. Seulement voilà si tu connais pas le piano, apprend-le et prend des partitions de DM, tu verras que même si t’aimes pas le synthé (je dois dire que j’en ai trop écouté moi-même), beaucoup de compos de DM sont des perles rares. Oui il y a des conneries que j’ai adoré style Master And Servant qui ne valent pas un clou musicalement. Le talent de DM résidait dans leur côté innovateur et entrepreneur par rapport aux sons. Par ailleurs, comment trouver Songs of faith and devotion ridicule et aimer Speak and Spell, explique-moi par pitié !! C’est juste pour faire moi je les connaissais depuis le début et un groupe une fois conne c’est mauvais ?

          Mes affinités musicales ont tourné depuis longtemps vers des groupes comme Radiohead ou plus récemment Ghinzu.
          A tous les détracteurs de DM, écoutez le titre One Caress de l’album Songs of Faith and Devotion (en plus il n’y a pas de synthé, que des cordes pour vos petites oreilles intolérantes). Lisez les paroles en même temps (ouh là je vous demande beaucoup, ca va vous bouffer 5 minutes à pas écouter les grosses merdes actuelles encensées pendant...un an). rien que l’écoute de ce titre rend risible l’essentiel de tous les messages au-dessus. Les paroles sont absolument pas pour ado (les textes sont même excellents depuis Violator). en tous cas , les artistes ont pris eux la peine d’écouter DM au-delà des synthés et considèrent Martin Gore comme une de leur influence majeure et un des meilleurs songwriters (même Johnny Cash aux antipodes de DM a fait l’effort).

          Par ailleurs, pour ceux qui n’aiment que le synthé dans DM, je comprend que vous avez adoré le dernier de Gahan mais désolé les compos sont très moyennes et malgré un exciter pas terrible, Playing the Angel est un magnifique album...mais c’ets vrai que le groupe a l’air maintenant de vieux ringards...mais prenez le temps d’écouter vraiment un groupe avant de cracher dessus

          [Répondre à ce message]

            bien dit ...

            4 février 2008 [retour au début des forums]


            Je suis entierement d’accord avec ce qui es sus mentionné, j’ai découvert dm a l’époque des franki goes to hollywood et autre propaganda depuis,j’ai acheter les albums dont certain sont somptueux je pense a ULTRA qui es pour ma part un sommet dans leurs discographie, certe il est vrai que certain albums ont mal vieillis mais quand on essaye de lire la chronique de madame DE............ on s’aperçoit qu’il n’est pas bon de vieillir, cela dit "murire" serait un qualificatif plus approprié en ce qui la concerne.
            Pour dépèche mode total respect et je continurais a nourrire une écoute particulière pour ce groupe qui a 30 années d’existance et qui quoi qu’on en dise reste un groupe majeur dans l’histoire de la music.
            Roro

            [Répondre à ce message]

              bien dit ...

              4 février 2008 [retour au début des forums]


              Et surtout jouire et jouire toujours ! (sans vouloir nuire)

              [Répondre à ce message]

              bien dit ...

              9 décembre 2008 [retour au début des forums]


              Bonjour "Roro",
              je partage tout à fait ton avis à propos de l’album Ultra. Difficile de dire si c’est le meilleur album du groupe, mais nul doute que c’est effectivement un des sommets de leur discographie et n’en déplaise à certains, je le place au niveau de Violator ou de Black Celebration.
              Cela n’engage que moi, mais je pense que cet album est celui qui a le moins vieilli. Je pense qu’il pourrait sortir aujourd’hui quasiment tel quel (à part peut-être pour ce qui est de Barrel of a Gun ou de It’s no good, qui seraient + différentes au regard de l’évolution des technologies musicales).
              Une musique en totale adéquation avec les paroles. Si elle empruntait avant des lignes droites pour être la plus efficace possible, cette fois, cette musique emprunte des chemins détournés, serpente, se faufile au gré des accords de guitare, des percussions lentes et solennelles...et insidueusement elle se loge dans un coin du crâne pour ne plus en sortir.
              Comme le dit Insight, le dernier titre..."the fire still still burns". On en est persuadés, car derrière ce malaise et cette tristesse se cache un indicible...espoir.

              [Répondre à ce message]