Pop-Rock.com



Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

mardi 27 octobre 2009, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Oh, le gros naze !
Et si l’iPad ne remplaçait jamais le papier ?
Pop-Rock : Le Brainstorming de la rentrée.
Philosopher avec un marteau (de charpentier).
Pop-Rock Wars. La saga.
POP-ROCK 2009
"Yû, je n’ai pas ton adresse ?"
Conspiration nietzschéenne
Le poids de l’ASCII, le choc du JPEG, et inversement.
The End


Vous aimez Duran Duran, Bauhaus, Bryan Ferry, Roxy Music, Morrissey, Front 242, Spandau Ballet, la Compagnie Créole et tant d’autres ? Alors il est possible que la nouvelle qui va suivre vous attriste grandement. Le principal garant de leur survie médiatique dans la sphère francophone (mais surtout ici même) va restreindre ses activités et passe le témoin.
Pop-Rock cherche un ersatz de second souffle en cette fin de décennie, l’animal survit depuis plus de sept ans, âge on ne peut plus respectable pour un “ouebzine”. Vous avez été témoins de nos atermoiements, de nos disparitions et retours, de nos annonces sans lendemains. Et c’est lassant, et ça se gausse près du radiateur : "La vache, les losers ! Et que foutait Coosemans ici ? Et où se sont-ils tous barrés ?"

Pop-Rock, tout mature qu’il est cherche sa voie, que faire après toutes ces années, suivre le même cap, virer de bord, couler à pic ? Nous ne voulons pas que ce site crève, pas encore, et quel gâchis ce serait avec cette masse d’archives, vos si doux et fins commentaires, et cette pléiade de chroniqueurs qui ont œuvré et œuvrent GRATUITEMENT afin de proposer des textes, délaissant épouses et amis pour assouvir un aussi sain passe-temps. Il est vrai qu’on vous a fait le coup il y a finalement peu de temps, fin 2008, le grand manitou se retire, le gros manie-tout s’incruste et fait sa diva de bazar en lâchant l’objet quelques quatre mois plus tard, d’où le come-back improvisé du Delvaux pour sauver les meubles. Prenons-le comme une amusante parenthèse, une blague potache entre confrères du même zinc. Pop-Rock a t-il gagné quelque chose ou non à cet intérim, on continue toujours l’analyse.

Bon, mais pourquoi l’autre glandu nous sort ses tirades à rallonge, là tout de suite.

Parce que, n’enfants impatients que vous êtes, je viens d’accepter de la part de Jérôme Delvaux le poste de rédacteur en chef de Pop-Rock.com. Nous en parlions depuis quelques temps, puis coup de folie ou saine décision, je cède avec enthousiasme à ce cadeau.
Certes, ça ne va pas payer mes factures, pas même me payer le bus, flatter l’égo ? Personne ne comprend l’intérêt de faire du journalisme amateur et bénévole dans mes proches parages. Alors il va bien falloir admettre que j’accepte le témoin par pure passion, ce truc un peu niais qui fait qu’on se lance dans des projets aussi fous qu’impossible par simple plaisir.

Plaisir qui n’inclut pas le petit microcosme musical belge ou français (aargh !) qui ne me passionne pour ainsi dire pas du tout. Encore moins les querelles de petites stars, je vis bien assez loin d’ici pour ne (pas) plus avoir à m’y intéresser. Gribouiller des trucs et des machins hyper designs de la mort au top de la modernité, voilà ce qui me fait bouffer, je ne suis donc pas plus musicien que professionnel de la chose et je le supporte bien ainsi. Après, j’ai des gouts quelque peu différents de l’illustre gérant de ces lieux, je l’admets. Mais je ne crois aucunement au sectarisme en terme de musique, et il est bien clair que Pop-Rock se doit de laisser un espace à TOUS types de musiques, genres, sous-genres et dérivés. Depuis longtemps je souhaite par exemple voir des albums de jazz chroniqués sur ces pages, c’est pas pop et c’est pas rock, ben voyons...

Voilà peut-être ce que Pop-Rock a perdu au fil des années, le plaisir d’écrire, de faire vivre ce site, de le rendre non pas bankable mais au moins fameux, attirant, respectable et libre à la fois. Je ne fus qu’un lecteur de plus, comme vous tous, et n’ai pas vocation à en faire un barnum de journaleux, ni une épuisette à thunes d’ailleurs. L’objectif est simplement de redonner à Pop-Rock, à ses chroniqueurs, à ses visiteurs l’envie d’y écrire et d’y lire.

Oui, nous planchons actuellement sur une refonte graphique du site, cela prend du temps, mais ce temps est nécessaire. Nous hésitons toujours entre une révolution et de l’amélioration, entre la page blanche ou la page noire, certains sont attachés à la simplicité, d’autres ambitionnent une perfection qui n’est pas toujours de ce monde. Les mois qui viennent nous diront ce que nous avons choisi à ce sujet.

Mais là n’est pas l’essentiel, changer les rideaux d’une baraque en ruine ne sert à rien, et la priorité est de réveiller la bête.

Ce qui restera, Pop-Rock sera toujours un site qui proposera du texte, ce sera toujours un site qui laissera libre parole à ses intervenants. Ce sera toujours un site indépendant d’une quelconque superpuissance, fi de codes ou de règles de bienséances à honorer. Nous ne sommes pas professionnels et ne voulons pas l’être, cela impliquerait trop de compromissions. Vous aurez toujours des chroniques que vous jugerez faibles, subjectives, douteuses, en contradiction avec vos propres impressions, vous pourrez toujours apporter vos propres analyses à la suite.

Ce qui changera, le rythme de parutions est à repenser. Il dépend naturellement des chroniqueurs, de leur nombre et de leur planning dans la vie réelle. Une chronique par jour, est-ce raisonnable ? Oui si nous en avons les capacités. Non si il faut toujours courir derrière tout un chacun pour qu’il ponde une maigre chro sans franche inspiration. Cela en entendant bien que chacun a sa vie propre et que Pop-Rock n’est qu’un passe-temps agréable.
Un édito ne devrait pas dépasser le mois de survie en première page, il en perd tout son sens. Et les brèves dont je ne suis personnellement pas friand doivent certainement toucher des domaines plus vastes que la classique sortie du best of de machin truc. Ce sont là des informations trouvables partout et ailleurs, Pop-Rock se doit de dénicher ses propres sources, et élargir ses horizons.
Pas d’interviews, encore moins de photos et de vidéos, ça manque cruellement, la musique est aussi de l’image, donc concerts, DVD, biographies, lives, et alentours. Il nous faut revenir à plus d’éclectisme. La chronique de disque reste le pilier de ce site, nous ne pouvons pourtant décemment laisser choir des éléments annexes qui ont aussi leur importance.

Quant à vos chroniqueurs actuellement en place, ils ont tout loisir d’apprécier ou non cette nouvelle passation de nonosse. Mais n’ayant nul grief à adresser aux actuels titulaires, ils sont invités à rester et à exprimer par le clavier leur sempiternel goût pour la musique. Partant de là, je ne cache pas que nous cherchons de nouvelles plumes affutées, motivées, avec du temps à consacrer à cet exercice. Donc, amis grabataires, chômeurs, homosexuels refoulés, losers ou simplement seuls, trolls de carrière, no-life de vocation, adeptes de Warcraft pendant les pauses au bureau, l’annonce est faite et le salaire misérablement inexistant (on ne le répètera jamais assez...).

Sur ce, merci aux fidèles, merci aux nouveaux, grosses bises à ceux qui ont abandonné le rafiot dans la forte houle, on se revoit bientôt avec des chroniques sur de la musique, notre fonds de commerce bénévole et passionné.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 16 contribution(s) au forum.

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(1/10) 24 décembre 2015, par Suman Maity
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(2/10) 22 novembre 2014, par auto title loans newport_news
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(3/10) 5 novembre 2009, par Gluon
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(4/10) 3 novembre 2009, par glose
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(5/10) 30 octobre 2009
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(6/10) 28 octobre 2009, par Rico
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(7/10) 27 octobre 2009
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(8/10) 27 octobre 2009, par HB (genre et dérivé de sous-genre)
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(9/10) 27 octobre 2009
Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?
(10/10) 27 octobre 2009, par sebf20




Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

24 décembre 2015, par Suman Maity [retour au début des forums]

I like it very much.
Answer key

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

22 novembre 2014, par auto title loans newport_news [retour au début des forums]

A cash enhance may even be a jam-packed with cash borrowed against your borrowing limit. You’ll begin a cash enhance in associate passing very mixture of that among that. First, by auto title loans newport_news victimization you’re PIN at associate ATM. Or, you may use a convenience guarantee your credit score cards supplier sent to you.

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

5 novembre 2009, par Gluon [retour au début des forums]

C’est chouette hein tout ça, mais si vous parliez, pour changer, d’autre choses que de Pop Rock ? Honnêtement je pense que les gens se fichent de votre popote interne, ils viennent pour lire des critiques de disques et pas pour donner leur avis sur des disputes d’égo et des explications de planning. Ou alors ils ne viendront plus...

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

3 novembre 2009, par glose [retour au début des forums]

"Un édito ne devrait pas dépasser le mois de survie en première page, il en perd tout son sens."

Un mois... ??? Pour un édito, une semaine, c’est déjà foutrement long...

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

30 octobre 2009 [retour au début des forums]

Enfin ! Bienvenu en 2009 les gars...

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

28 octobre 2009, par Rico [retour au début des forums]

Sans lèche excessive, la plupart des critiques sont franchement bien écrites, parfois hilarantes. Pas mal de groupes hype dont j’ignorais jusqu’à leur représentativité d’un style, mais bon, c’est le jeu du pluralisme. La critique est facile mais pas son art. Je vous suivrai avec plaisir, surtout si vous ouvrez des débats musicaux aussi pointus que " Biip sort d’une mosquée voilée...". Excellent :)

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

27 octobre 2009 [retour au début des forums]

Rédacteur d’un site où l’on est seul à écrire, ça s’appelle un blog :-D

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

27 octobre 2009, par HB (genre et dérivé de sous-genre) [retour au début des forums]

Bauhaus, Bryan Ferry, Roxy Music, Front 242 nous aurions pu poursuivre longtemps si les sujets n’avaient point été tétés jusqu’au corps caverneux. Les autres non, sauf Morrissey qui me fait bander la tête si et seulement si ceinturé des Smiths. Et ouiiiiiiii du jazz. Et de la disco ridicule, et une chronique post-punk de la Symphonie du Nouveau Monde, siouplé, et du pinard toujours…

Sinon oué que ce site crève un jour c’est la vie mais après moi ce Déluge por favor. Gracias millas. Et merci d’avance mon glandu, duquel je retiens le « vous pourrez toujours apporter vos propres analyses à la suite »…

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

27 octobre 2009 [retour au début des forums]

Bonne chance à vous et bon vent à M Delvaux !

[Répondre à ce message]

Scoop ! Moins de brèves sur Morrissey en 2010 ?

27 octobre 2009, par sebf20 [retour au début des forums]

A vrai dire, on s’’en doutait un peu.
Bon courage à vous, Vincent. Je ne pense pas que ça sera pire qu’avec Coosemans... Espérons que vous aurez des chroniqueurs à la hauteur.
Au fait, que devient le père Delvaux dans l’histoire ?

[Répondre à ce message]