Pop-Rock.com



Conspiration nietzschéenne

mars 2010, par Yû Voskoboinikov

DANS LA MEME RUBRIQUE :
"Yû, je n’ai pas ton adresse ?"
Alea jacta est
Oh, le gros naze !
Ten years of Rock !
Maison Delvaux, pour vous servir.
Lunettes noires pour nuits blanches
Le poids de l’ASCII, le choc du JPEG, et inversement.
POP-ROCK 2009
Un petit avant-goût de l’an 2010 ?
Pourquoi nous sommes les meilleurs, et pas vous.


De l’intérieur, la demeure est somptueuse, avec un mobilier bourgeois au goût très sûr puisque de style rococo postsoixantuitard. Chaussé de Charentaises indémodables, l’homme vautré dans un vieux fauteuil en cuir tape du pied en écoutant un album des Pink Floyd ; n’importe lequel pourvu qu’il contienne au moins un solo de Dave Gilmour. Ah, les solos de Dave Gilmour ! Pendant ce temps, sa femme s’affaire à la cuisine, tandis que les enfants révisent en silence leur catéchisme. Dans ce pavillon de lotissement, il ne fait aucun doute pour la maisonnée que Jésus reviendra et que le chef de famille est un rockeur, un vrai. Alors bien sûr, cet homme est un fervent lecteur de Rock&Folk, un grand magazine puisque même N.M.E. semble reprendre la formule : piocher ostensiblement des groupes présentés par les grandes maisons de disques, en dire autant de bien que d’encarts publicitaires vendus, faire passer des écrivains ratés pour des critiques cultes, et descendre n’importe quelle institution n’ayant plus à faire ses preuves afin de faire croire à son lectorat ovin qu’il tient entre ses mains La Référence™. Veux-tu avoir la vie facile ? Reste toujours près du troupeau, et oublie-toi en lui.

Or, il s’avère que peu de gens sont faits pour l’indépendance, c’est le privilège des puissants. Car l’indépendance fait peur. Elle implique de ne pas avoir d’encarts publicitaires, de revenus réguliers, de respect dû au statut de pute en appartement, pardon, de journaliste professionnel. Également, il faut faire fi des services de presse, des pizzas au saumon et autres buffets préparés en catastrophe par les régies publicitaires trop cher payées. Le statut d’indépendant est une caste ingrate, qui nécessite d’être bon, réellement bon, et d’encaisser les coups de la minorité visible. Et même s’il est bien connu que nul ne ment autant qu’un homme indigné, à partir d’un certain point, les plaies deviennent de par trop béantes pour être soignées ; les coups pleuvent, mais les arguments ne tonnent pas, et tous ceux qui rêvaient de gloire et de groupies en sont quittes pour partir la tête basse, sans honneur mais avec ordonnance, en rasant les murs à la nuit tombée, avec pour seul préavis un maigre mot d’explication expédié par la poste restante. L’on commence à deviner ce que vaut quelqu’un quand son talent faiblit, quand il cesse de montrer ce qu’il peut. Quand il fuit.

Pour autant, l’on ne saurait être l’homme de sa spécialité que si l’on est aussi sa victime. Et c’est à ce moment-là que la démarche de critique indépendant prend toute sa signification : rester en accord avec soi-même, envers (Ne faut-il pas commencer par se haïr, lorsque l’on doit s’aimer ?) et contre (Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.) tous. Être critique indépendant, c’est d’abord assumer d’être un connard fini, qui n’hésite pas à poser ses couilles sur la table pour la faire plier, et qui distille autre chose que les moratoires ambiants où seuls ceux qui pensent comme tout le monde ont le droit de s’exprimer. Dans la plupart des amours, il y en a un qui joue et l’autre qui est joué ; Cupidon est avant tout un petit régisseur de théâtre. Et que s’en aillent tous ceux qui ne comprennent pas pourquoi Sarah Kane.

Car la croyance que rien ne change provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat. Et la musique, aussi partitionnée puisse-t-elle être, reste tel le sucre dans le chocolat chaud : un être organique et insaisissable, qui se ressent au sein d’un cosmos en perpétuelle évolution. Car si vous pensez que votre place est en son sein immuable, alors vous n’avez rien compris. Puisque le monde bouge et que les convictions sont des prisons, il nous revient de ne jamais nous emprisonner au sein de tel ou tel dogme dégueulant d’auto-suffisance. La musique est passion, et en parler avec ses propres mots, avec sa naïveté propre (Lester Bangs), sa concision mystique (Yves Adrien), voire le coeur mendiant sur la main (Alain Pacadis), revient à s’assumer en tant que soi, avec tous ses défauts et ses opinions de boucher. Si vous ne pouvez être des saints de la connaissance, soyez-en au moins les guerriers.

Une fois encore, Pop-Rock écrème. Une partie de la rédaction est partie dans la nuit sans laisser la monnaie, et tout ce que nous avons trouvé à dire à leurs ombres fumistes est : « La porte ! » Pis ; tandis que les lecteurs de Rock&Folk continuent d’attendre le Messie, nous ramassons l’argent de la cagnotte, à savoir dix euros pour avoir parié que Jésus ne reviendrait pas. C’est perdre de sa force que compatir, aussi sommes-nous irrémédiablement tournés vers l’avenir, à écouter jusqu’à l’usure nos vieilleries pour mieux discerner au sein des récoltes nouvelles le bon grain de l’ivraie. D’ailleurs, l’une de nos nouvelles recrues, Kora, ne le sait pas encore, mais elle est déjà virée ; aiguiser ses dents sur le parquet ne suffit pas, et notre exigence est tout autre : toujours parler de ce dont les autres ne parlent pas, de la façon dont ils n’en parlent pas. Nous ne sommes pas comme vous, et c’est pour cela que vous adorez nous rabrouer. Ce constat établi, l’on s’est mis d’accord pour considérer qu’avoir beaucoup de critiques, c’est un succès, et qu’au vu du nombre d’incruste-misère qui viennent pousser les mégots sous nos pieds, plus que jamais nous nous devons de continuer à être les meilleurs.

(Les citations sont de Frédéric N.)



Répondre à cet article

Yû Voskoboinikov





Il y a 20 contribution(s) au forum.

Conspiration nietzschéenne
(1/14) 10 octobre 2015, par johm
Conspiration nietzschéenne
(2/14) 10 novembre 2010, par lkj
Conspiration nietzschéenne
(3/14) 30 mars 2010, par Humeur Blénnoragique
Conspiration nietzschéenne
(4/14) 27 mars 2010, par Hamm
Conspiration nietzschéenne
(5/14) 25 mars 2010, par Raph
Conspiration nietzschéenne
(6/14) 22 mars 2010, par Boris Ryczek
Conspiration nietzschéenne
(7/14) 21 mars 2010, par Moi
Conspiration nietzschéenne
(8/14) 21 mars 2010, par ludo
Conspiration nietzschéenne
(9/14) 20 mars 2010, par Kics
Conspiration nietzschéenne
(10/14) 20 mars 2010, par Asperge Causemal
Conspiration nietzschéenne
(11/14) 19 mars 2010
Conspiration nietzschéenne
(12/14) 19 mars 2010, par HB
Conspiration nietzschéenne
(13/14) 19 mars 2010, par A.A.
Conspiration nietzschéenne
(14/14) 19 mars 2010




Conspiration nietzschéenne

10 octobre 2015, par johm [retour au début des forums]

bigg boss 9 watch online on colors tv or bigg boss 9 season or bigg boss eviction today thanks for sharing,,,

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

10 novembre 2010, par lkj [retour au début des forums]

Est-ce pour cela Yû que tu n’écris pour ainsi dire jamais sur la musique ?

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

30 mars 2010, par Humeur Blénnoragique [retour au début des forums]

C’est vous qui êtes agressif ; vous vous en rendez même pas compte tellement votre tête est pourrie.

(Les citations sont de Jean-Luc M.)

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

27 mars 2010, par Hamm [retour au début des forums]

Je suis déçu.

Cet éditorial semblait prometteur, Nietzche, Rock&Folk, tout ça.
Au final je trouve que tu as bossé comme un vulgaire tâcheron de l’écriture, tu as juste coupé des bouts de phrases de Nietzche et tu lui fais dire tout et son contraire, c’est de la fausse citation. En gros, tu as agi comme quelqu’un qui découpe des lettres dans un journal pour rédiger un courrier anonyme, sauf que toi ce sont des phrases utilisées pour construire avec un pamphlet contre les mêmes éternels ennemis : mainstream, Jérome D, populace trop pieuse. Un conseil : change de combats et utilise tes propres armes, au lieu de tenter de passer pour un grand lettré.

Tu es en peut-être un, mais pour l’instant, tu ne fais que ressasser ce qui a été dit et fait.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

25 mars 2010, par Raph [retour au début des forums]

J’ai pas tout lu, c’est chiant...

J’ai juste compris que Pink Floyd c’est seulement pour les vieux, que c’est le mal.
Et que si on écoute la musique sans se poser la question du mainstream ou pas on est un gland.

Mouai, c’est sur qu’écouter un truc tout seul dans son coin, c’est pas un truc de poseur, que la musique c’est un plaisir solitaire uniquement, et que les gens sont tous des cons.

Ca doit être fatiguant d’être le seul vrai rebelle à avoir raison. Faudra que je demande à Yu.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

22 mars 2010, par Boris Ryczek [retour au début des forums]

Mouais...

Je suis là pour parler de pop et de rock, certainement pas de Nietzche, malgré tout le respect que je lui dois. Plus modestement, je respecte le travail de tous les collaborateurs de pop-rock, anciens et actuels, qui ont donné de leur temps pour participer à cette belle aventure.

Je ne me sens donc pas très concerné par cet éditorial bien que rédacteur, certes irrégulier, mais fidèle, du site.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

21 mars 2010, par Moi [retour au début des forums]

Yû, fuis les mouches de la place publique, réfugie-toi dans ta solitude.
Aime les disques du lointain, non du prochain.

Ils sont gentils à Rock & Folk, mais comme tu le dis, le Christ ne viendra pas. Beatles, Rolling Stones, Iggy Pop, Hendrix, ... toujours les mêmes têtes qui défilent en couverture, ou presque.

Ces artistes font partie de notre culture, mais à force de ne parler que du passé, de l’encenser, on finit par se dire : actuellement, il n’y a plus rien.
Ce qui est faux.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

21 mars 2010, par ludo [retour au début des forums]

Bien parlé !
Keep on !

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

20 mars 2010, par Kics [retour au début des forums]

J’apprécie.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

20 mars 2010, par Asperge Causemal [retour au début des forums]

Les divers alias et impostures du petit garçon de Gembloux, Jérôme D, fils aimé de ses parents gênés, sont d’une constance désarmante.

Ce petit employé de banque qui a subi tous les échecs de la vie académique à la vie amicale, de la vie professionnelle à la vie urbaine, fantasme à partir de deux ou trois mythes qu’il a glanés dans sa chambrette lorsque ses copains le rejettaient à l’âge de 15 ans.

Depuis lors, il vit dans un monde parallèle. Il est insignifiant tâcheron d’une enseigne bancaire la journée, un banal papa et époux le soir et sur la toile il se veut un esthète dispendieux, un courageux pourfendeur de lieux communs et un critique rock de notoriété.

Mais non.

Si Internet te permet de toucher plus que tes deux potes naïfs de Gembloux, tu restes un naze anonyme. Quels que soient les pseudos, substituts ou faux collaborateurs que tu convoques ici.

Tu as usé de tous les procédés les plus abjects depuis que tu tâches la toile. Sans succès. Tu n’es même pas un nuisible efficace.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

19 mars 2010 [retour au début des forums]

Et avec tout ça il a encore le temps de collectionner les images autocollantes de la série True Blood : c’est dingue.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

19 mars 2010, par HB [retour au début des forums]

Prenez un Yû. Écrabouillez-le avec un bus de la RATP réquisitionné un jour de grève. Vous demanderez au machiniste (zélé, de couleurs) de faire plusieurs allers retours sur l’empois obtenu, jusqu’à réaliser une crêpe sans grumeau. Laissez ça sécher (je sais c’est difficile à prononcer mais c’est important) dans l’indifférence des passants, bariolés ailés. Ah poésie de l’asphalte ! Revenez nuitamment découper en égales parties le ruban vil : vous obtenez autant de yûmètres que de parties.

On peut mesurer au yûmètre l’effet de la laideur. Cependant que le Yûnix se repaît de s’étendre.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

19 mars 2010, par A.A. [retour au début des forums]

Heureusement, l’un d’entre nous s’élève.

Yû.

Il est le mouton noir du troupeau.

Yû.

Quand nous stagnons, son intelligence et son originalité lui permettent de voir plus loin, si loin..

YU !

Car il est le seul vrai rebelle, il est LE vrai !

YU !

TOUS LES AUTRES C’EST DES FAKES, MOI JE LIS PLEIN DE PHILOSOPHES ET JE COMMENTE ARISTOTE !

YUUUU !

JE SUIS AUTHENTIQUE ET INCORRUPTIBLE ! J’AI PLUS DE CULTURE QUE VOUS ! VOUS ETES DES MOUTOOOONS - EUH, ET PAS MOI ! J’AI UNE VIE TELLEMENT PLUS COOL QUE PAPA ET MAMAN, CES PROLÉTAIRES PAISIBLES !

Je suis tellement supérieur à vous, larbins aux tâches vaines et sans intérêt.
Si je condescends à vous transmettre un peu de mon incommensurable savoir, c’est par pure bonté. Enfin, j’ai toujours raison ; si vous me jugez mal ou me critiquez, il est certain que vous êtes ou borné, ou jaloux, ou trop bête pour comprendre mes propos savants. Voire inculte, je laisse tellement de références et de jokes implicites dans mes textes que vous ne pouvez en saisir le sens.
Sur ce, je vous laisse : je dois corriger un cours de mon professeur - cet idiot.

God save the Yû.

[Répondre à ce message]

Conspiration nietzschéenne

19 mars 2010 [retour au début des forums]

baillement

[Répondre à ce message]

    Conspiration nietzschéenne

    24 janvier 2013 [retour au début des forums]


    Mais pourtant, la nouvelle équipe rédactionnelle bénéficiait d’un talent souvent bien inégal pour chroniquer certains disques, alors même qu’au final, le fonds de commerce du webzine ne changeait pas d’un poil. dissertations

    [Répondre à ce message]