Pop-Rock.com






Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !
lundi 3 juillet 2006

Nous étions de retour à Werchter, ce dimanche, pour assister à la quatrième et dernière journée du festival que certains appellent ironiquement « l’industrie du bonheur ». Comme la veille (voir ici), nous arrivons entre 17 et 18h, histoire d’éviter la carbonisation. Tant pis pour Eels et Starsailor ! C’est donc avec Robert Plant et son groupe, The Strange Sensation, que débute notre dimanche. L’ex-chanteur de Led Zeppelin, venu défendre Mighty Rearranger, son dernier album en date, a toujours la pêche malgré son âge avancé. La chaleur assommante qui règne encore à cette heure-là nous empêche toutefois de vraiment vibrer pour son set. Dommage...

Rapidement, nous nous dirigeons vers le Pyramid MarqueeLaurent Garnier, le Roi de la techno, est en train de mixer. Voir Laurent Garnier jouer en même temps qu’un des plus grands noms du hard-rock des années 70 suffit à résumer la diversité de la programmation et du public de Rock Werchter. Et Garnier assure ! Sa musique, moins « boum-boum » qu’on pourrait le supposer, allie des sons samplés de guitares et de saxophones avec des cascades de synthés et des beats agressifs. Ses déflagrations font vibrer le Marquee qui sautille comme un seul homme, complètement « dedans ».

Le set de Laurent Garnier achevé, nous nous dirigeons vers la plaine afin de voir de quel bois se chauffent Ben Harper & The Innocent Criminals. Malgré une chaleur toujours suffocante, nous garderons un bon souvenir de ce concert. Ben Harper est un remarquable chanteur qui propose un chatoyant métissage de pop, rock, blues, soul, funk et reggae... Autant dire que, comme Manu Chao, il a plutôt le profil pour jouer à Couleur Café ou à Dour, mais money is money.

Le temps de se restaurer et nous voici en place pour la venue sur la Mainstage des Belges d’Hooverphonic. Geike Arnaert, qui arbore une toute nouvelle coupe de cheveux, est resplendissante dans une petite robe verte moulante. Espérait-elle faire de l’œil à Dave Gahan (la photo), déjà présent en coulisses ? Elle est en tout cas de plus en plus au point vocalement et assure à merveille son rôle de frontwoman. Sur le côté droit de la scène, Alex Callier, le flegmatique parolier et compositeur du groupe, se déchaîne comme un beau diable sur sa basse et assure le spectacle. Ce n’est certes pas encore Simon Gallup, mais qu’est-ce qu’il est talentueux, se dira-t-on à plusieurs reprises. En fait, pendant ce set, on n’a pas le temps de s’ennuyer une seconde : c’est un véritable florilège des cinq albums d’Hoover qui nous est proposé. Comment résister aux interprétations pleines de finesse, et soutenues par un violoniste, de 2 Wicky, Mad about you, The world is mine, Jackie Cane et bien sûr de l’inoubliable Eden ? On aurait eu un petit Vinegar and salt en prime et c’était le sommet ! A 21h35 précise, le groupe se retire après avoir joué Magenta en guise d’ultime rappel. Dans la fosse, quelques utopistes se plaisaient à rêver de Shake the disease, leur reprise de Depeche Mode, en rappel… Mais il n’en fut point question.

Et Depeche Mode, justement, c’est le groupe que toute la plaine - ou du moins une grande partie - attend impatiemment en ce dimanche caniculaire. On le savait, le groupe anglais était, durant ces quatre jours, le plus susceptible d’amener à Werchter le plus grand nombre de ses propres fans. Et de fait, on recensait hier soir un nombre incalculable de t-shirts et autres signes distinctifs à l’effigie de DM. Si bien que le public présent à l’arrivée du groupe, vers 22h30, semble divisé en deux catégories bien distinctes de spectateurs : d’un côté les milliers de fans venus spécialement pour l’occasion (et dont beaucoup se désintéressent royalement du reste de l’affiche), de l’autre les festivaliers qui sont présents depuis quatre jours et dont l’allure générale a beaucoup de mal à masquer les effets de la chaleur insoutenable, du manque de sommeil, de la malnutrition, de la drogue et de l’alcool à profusion. Ceux-là semblent pour le moins décontenancés devant la ferveur et le fanatisme du public de Depeche Mode… Ils en auront toutefois également pour leur argent, car le groupe est dans une forme olympique. Passé le traditionnel A pain that I’m used to en ouverture, DM délivre sans faiblir son impressionnante moisson de hits, au sein d’une set-list réaménagée par rapport à la récente tournée en salles. A presque chaque instant, ça suinte le talent. Le concert s’achève sur Never let me down again et la folie des dizaines de milliers de bras allant de droite à gauche qui ne sont pas sans rappeler un certain concert de 1988, immortalisé sur le live 101. Rock Werchter 2006 ne pouvait rêver d’une meilleure conclusion.

Claire Chanel

P.S. : Nous vous préparons un compte-rendu compilant nos souvenirs des escales à Anvers, Douai, Londres et Werchter de cette tournée de promotion de Playing the Angel. Affaire à suivre, donc.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 3 avril
Le bilan trimestriel du taulier
mercredi 3 novembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Les insultes postées par les lecteurs atteignent-elles les chroniqueurs ?"
mercredi 27 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Les départs d’anciens rédacteurs ont-ils affecté Pop-Rock ?"
mercredi 20 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock a-t-il souffert d’amalgames avec le blog de Delvaux ?"
mercredi 13 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Pourquoi avoir nommé rédacteur en chef le plus grand détracteur du site ?"
mercredi 6 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Comment les chroniqueurs sont-il payés ?"
mercredi 29 septembre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock est-il un site d’extrême droite ?"
mercredi 22 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Suite.
mercredi 15 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Introduction
mercredi 18 août
Incitations au meurtre de policiers : les rappeurs n’ont pas dit leur dernier mot





Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !
9 juillet 2006
Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !
7 juillet 2006, par Mikeuu
Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !
7 juillet 2006
Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !
4 juillet 2006, par SIM




Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

9 juillet 2006 [retour au début des forums]

[Répondre à ce message]

Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

7 juillet 2006, par Mikeuu [retour au début des forums]

J’ai fait le voyage avec votre cher redac de pop rock et j’ai vraiment passé une tres bon moment.

Je ne suis pas un adepte des festivals et je suis un grand fan de depeche mode.

J’ai donc décidé d’aller a werchter pour voir DM mais cela tombait bien, jouaient aussi le meme jour Laurent Garnier, et Hooverphonic, que j’aimes asser egalement.

L’ambiance festival est tout a fait différente des ambiances "salles".

Des jeunes etaient a coté de moi dans le public et a chaque morceau de DM ils s’extasiaent et avaient l’air plutot satisfaits, tant mieux car il ne saurait en être autrement,...

Je ne saurais quand meme pas passer 4 jours dans ce type de manifestation mais pour une apres midi y a pas de soucis, ...

L’affiche de reve aurait été : Laurent Garnier, Franz Ferdinand, Hooverphonic, Placebo et Depeche Mode en apothéose, ...

Tres bon moment néanmoins, vivement le prochain concert de DM, en salle ou en festival ou pourquoi pas rever dans un stade, ...

[Répondre à ce message]

Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

7 juillet 2006 [retour au début des forums]

Claire Chanel... ça te va bien ce nouveau pseudo Jérome !! tu sais plus qu oi inventer... toys va !!

[Répondre à ce message]

Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

4 juillet 2006, par SIM [retour au début des forums]

"Autant dire que, comme Manu Chao, il a plutôt le profil pour jouer à Couleur Café ou à Dour, mais money is money." Je pensais comme toi mais vendredi soir, j’ai assisté à un concert surprise de Manu à Liège. (Dans une cité pourrie le long de la meuse) CONCERT GRATUIT pour les jeunes de la cité ! Il y avait 15 tentes de scout et 20 bancs. Une bombe ce gars, toute ma jeunesse et mano negra en pleine gueule ! il est très sympa, très ouvert, il se promène à l’aise avant le concert, on peut lui parler, il sourit et rayonne de bonheur ! Un homme très intéressant !
Excellent concert avec un groupe hyper motivé. Qu’ils jouent devant 80.000 personnes ou devant 500 comme vendredi, ils se donnent à 200% !
Qui sait ce qu’il fait avec son fric... Ce n’est pas un homme d’argent, ça se sent quand tu le regardes dans les yeux. DM est un groupe de fric, de paillettes, mais néanmoins un très bon groupe ! MANO MANO NEEEEGRAAAAA !

[Répondre à ce message]

    Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

    4 juillet 2006 [retour au début des forums]


    Il y a effectivement de quoi se demander ce que fait Manu de son argent. Ses disques sont toujours aussi cheap, bourrés des mêmes samples à deux francs, dont il remplit également les disques des autres artistes qu’il produit. Pas un rat de studio, d’imagination, ni de technique, le Manu. Mais c’est vrai qu’il est accessible et sympa.

    [Répondre à ce message]

      Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

      4 juillet 2006, par Vince [retour au début des forums]


      Ce genre de message me fait rire mais ils sont tellement nombreux sur ce site que je commence à m’y habituer...
      Qu’importe que la musique de Manu Chao soit simple, l’important c’est qu’on l’aime et que ca fasse plaisir à entendre. Si t’aimes pas tant pis mais il y a pas besoin de faire de la musique compliqué pour faire de la bonne musique. Bref...
      Sinon Manu Chao est un gars bien et c’est quelque chose qui compte aussi dans le fait d’aimer un groupe ou pas. Pour l’avoir vu en concert, bien que n’étant pas un grand fan de sa musique, je dois avouer que j’ai jamais vu quelqu’un donner autant sur scène pourtant j’ai vu un paquet de concerts. Faut pas lui en vouloir s’il gagne plein de thunes, il va pas le refuser non plus !

      Concernant Depeche Mode, je crois qu’on a compris que Pop-rok sont des grands fans de ce groupe. Je dois etre trop jeune moi car la musique des années 80, j’avoue que j’ai du mal. Enfin ca doit pas etre une question de jeunesse en fait car j’aime bien la zik des 70s...

      [Répondre à ce message]

        Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

        4 juillet 2006, par SIM [retour au début des forums]


        C’est vrai, c’est marrant ce genre de réflexion, car si on commence a faire ce genre de commentaire on peut dire aussi que DM, c’est du caca... c’est nul de faire de la musique avec des claviers... mais le plus important c’est que ça plaise, that’s right. Ce n’est pas le fait d’avoir 3 guitaristes, 2 batteries, 3 chanteurs, un show démentiel qui justifie que ce soit de la bonne musique ! C’est vrai quoi Manu, le jour où il a commencé sa carrière solo avec son petit clavier, il aurait jamais cru que ça allait toucher autant de monde ! Bon maintenant Manu, t’es gentil mais tu rends tout l’argent que tu as gagné ! c’est paaaaaas bien de gagner autant surtout avec des piuouuut piouttt et biiiiii biiiip ! non mais !
        En attentant, j’ai vu des centaines de groupes sur scènes (De The cure, en passant par pixies, Placebo, Cave, ... etc etc) ben La Mano Negra, c’était quand-même des bêtes de scène ! il n’y a pas beaucoup de groupes qui peuvent se venter d’avoir foutu l’feu à la pleine de werchter en tant que premier groupe de la journée ! :-) LA PATCHANKA is the wild sound !!!!

        [Répondre à ce message]

          Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

          4 juillet 2006 [retour au début des forums]


          Le truc c’est que justement la Mano ils ont repris à leur compte des masses d’idées sonores et auraient presque pu faire croire qu’ils avaient inventé un "son". Manu on dirait qu’il bidouille avec deux samples depuis cinq ans, et du coup tous les singles se ressemblent point pour point. Après tu changes les paroles et t’as soit "Me gusta la mañana, me gustas tu" ou "Je ne t’aime plus mon amour". Après, si t’aimes les gens qui se répètent, c’est ton droit...

          [Répondre à ce message]

          Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

          4 juillet 2006 [retour au début des forums]


          Manu Chao wild sound ? T’as besoin de te décrasser les oreilles, toi, la wilderness n’est certainement pas dans les sandales de ce brave garçon...

          [Répondre à ce message]

            Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

            4 juillet 2006 [retour au début des forums]


            Si on pouvait inventer la machine à remonter le temps. Tu viendrais voir la MANO à l’AB et puis on reboirais un verre ensemble et tu me donnerais ton avis. :-)

            [Répondre à ce message]

              Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

              4 juillet 2006 [retour au début des forums]


              Ah mais j’assume le fait que Manu Chao en live, c’est un bout de la Mano. A mon sens, un bout de l’énergie seulement aussi.

              [Répondre à ce message]

        Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

        4 juillet 2006, par SyL [retour au début des forums]


        Tout est question de goût cher Vince, pour autant avec un prénom comme le tien, on aurait pu croire que tu fesais parti de cette trés grande et grosse tribue, qui est celle de DM et dont je fais parti depuis 1981, j’avais 13 ans. Tu devrais t’y interresser de plus prés, je suis certaine que 1 ou 2 morceaux ne te laisserai pas indifférent, mais bon, va savoir ;-))

        [Répondre à ce message]

          Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

          5 juillet 2006 [retour au début des forums]


          En effet, en 1981, j’étais pas encore né mais franchement j’ai essayé ces groupes des années 80, de Depeche Mode à The Smiths en passant par Joy Division et franchement j’accroche pas (meme si c’est sur qu’il y a quelques morceaux sublimes) mais comme tu dis, c’est une histoire de gouts. C’est aussi une histoire d’époque un peu car si j’avais entendu ca pendant toute ma jeunesse, je serais peut-etre fan. Moi je suis plutot de la génération Radiohead...

          [Répondre à ce message]

        Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

        4 juillet 2006, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


        "Sinon Manu Chao est un gars bien et c’est quelque chose qui compte aussi dans le fait d’aimer un groupe ou pas."

        Ah bon ???

        [Répondre à ce message]

          Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

          4 juillet 2006, par Bob Denard [retour au début des forums]


          Ouais. Lenny de Motörhead, il collectionne des trucs Nazis. Ca veut dire que c’est un Nazi. Donc qu’il fait de la musique de Nazi. Donc faut pas l’écouter. Pas bien.

          Et puis Axl Rose s’est encore fait arrêter. C’est un méchant. Les Guns c’est des méchants. Je file écouter un 45 tours des Bisounours.

          [Répondre à ce message]

          Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

          4 juillet 2006 [retour au début des forums]


          non, le fait qu’il soit un gars bien c’est pas le plus important sur CD mais en live oui certainement monsieur ...
          Je trouve que dans la musique qu’il a joué et qu’il joue encore, le fait d’être quelqu’un de bien se ressent sur scène.
          Quand tu sortais d’un concert de Mano ou quand tu sors d’un concert de Manu, il y a de La positive Vibration.
          Et c’est très rare en concert cher ami !

          [Répondre à ce message]

            Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

            5 juillet 2006, par Vince [retour au début des forums]


            Pour répondre à Goeffroy :
            C’est sur que en terme d’ecoute de la musique, le fait que les gars derriere les instruments soient sympa ou cons, on en a rien a foutre.
            Cependant, en concert, ca compte comme le dis le gars juste au dessus, et je dirais que ca compte aussi dans le fait d’aimer un groupe, peut etre pas dans le fait d’aimer une musique mais dans le fait d’aimer un groupe ! Je vais avoir du mal à aimer un groupe qui se fringue comme des débiles mentaux pour faire rock et qui comprennent rien à la vie tandis qu’un groupe avec de bonnes idées et qui surtout sait les faire passer me plaira plus. En l’occurence, j’aime bien le bonhomme Manu Chao, peut etre plus que sa musique.
            Voila tout.

            [Répondre à ce message]

              Un Depeche Mode des grands soirs à Werchter !

              5 juillet 2006, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


              On est bien d’accord que tout ça n’est pas une question d’intellect et que quand on érpouve une certaine sympathie pour un groupe ou un artiste, ça peut constituer un bonus indéniable. Mais si un type super sympa, que j’admire et respecte fait de la musique qui ne me plaît pas, je ne trouve pas que sa bonne tête est une circonstance atténuante.

              Contre-exemple : Noir Désir. Bertrand Cantat était un type apprécié et respecté. Il a une culture immense, énormément de charisme et pas l’air de se prendre la tête. Depuis les événements que l’on sait, comment réagir ? Il a démontré de la plus abjecte des façons qu’il n’était pas le type bien qu’on imaginait. Est-ce que ça doit remettre en cause les heures passées à écouter sa musique ? Est-ce que ça mérite qu’on jette ses disques ? Est-ce que ça décrédibilise ses textes ? Pour moi pas, et je prends toujours autant de plaisir à écoute les albums de Noir Désir. Maintenant, je suis d’accord que si ce type remonte sur scène, ça peut poser problème...

              [Répondre à ce message]