Pop-Rock.com






Killing Joke a rejoué ses vieux classiques
mercredi 1er octobre 2008

« Des fois, c’est peut-être mieux d’être sourd. Je résumerais le concert de KJ en une phrase : gras du bide et mou du genou. En late night bla bla, les flamoutches de Dead Souls étaient plutôt pitoyables également... »

Ca, c’est l’avis d’un promoteur bruxellois bien connu au sujet du second concert de Killing Joke à l’AB, hier soir. Je n’y étais pas, donc je ne me permettrai pas de mettre en doute son jugement. Je peux par contre parler du concert de la veille, auquel j’étais présent. Le groupe, de retour à sa configuration originelle, a joué comme annoncé ses deux premiers albums en intégralité, avec aussi quelque surprises (les hits Eighties et Love like blood).

Mon appréciation globale est mitigée. Pour moi, comme au concert auquel j’avais assisté à Nantes en 2006, le problème est venu de Jaz Coleman. Le leader à l’aura chamanique a retrouvé la sveltesse de ses trente ans et se démène comme un beau diable, c’est certain, mais j’ai toujours autant de mal à prendre ses poses d’hallucinés et ses discours mystico-ésotériques au sérieux. Je me suis par contre délecté du jeu de guitare unique et inimitable de Geordie, sur sa mythique Gibson 1952 désaccordée. C’était un pur régal ! Et puis, bien sûr, les morceaux sont très bons (Requiem, Wardance, Bloodsport, Follow the leaders - les deux premiers albums regorgent de classiques) et les voir rejoués, pour la première fois depuis vingt-cinq ans, avec la section rythmique de l’époque (Youth à la basse et Big Paul Ferguson à la batterie) avait quelque chose d’émouvant… mais… (car oui, il y a un mais...), je me suis malgré tout surpris à quitter plusieurs fois la salle pour aller me ravitailler au bar. Et ça, c’est un signe car cela ne m’arrive JAMAIS à l’AB (je me souviens de concerts là-bas, celui de Kraftwerk par exemple, où j’aurais préféré me déshydrater sur place, voire même m’uriner dessus – ô glamour, quand tu nous tiens -, plutôt que de sortir ne fut-ce qu’un instant). Or, là, j’ai assez vite trouvé le temps long, principalement à cause de la prestation théâtrale « vilain sorcier qui fait peur » de Coleman. Et puis bon, les deux premiers albums n’ont jamais spécialement été mes préférés non plus, même si je reconnais volontiers leur importance dans la scène post-punk de l’époque.

A part ça, le concert avait des airs de grand rassemblement de la scène rock belge « qui s’habille en noir ». Et l’after au DNA de ressembler à une soirée Batcave. Ca a son charme.

PS : Mes compliments au DJ aux platines juste avant le concert. Entendre Bauhaus, Front 242, The Neon Judgement et Liaisons Dangereuses quand on arrive à l’AB, ça vous pose une ambiance...

Article emprunté au blog du rédac’ chef de par son utilité publique.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 3 avril
Le bilan trimestriel du taulier
mercredi 3 novembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Les insultes postées par les lecteurs atteignent-elles les chroniqueurs ?"
mercredi 27 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Les départs d’anciens rédacteurs ont-ils affecté Pop-Rock ?"
mercredi 20 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock a-t-il souffert d’amalgames avec le blog de Delvaux ?"
mercredi 13 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Pourquoi avoir nommé rédacteur en chef le plus grand détracteur du site ?"
mercredi 6 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Comment les chroniqueurs sont-il payés ?"
mercredi 29 septembre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock est-il un site d’extrême droite ?"
mercredi 22 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Suite.
mercredi 15 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Introduction
mercredi 18 août
Incitations au meurtre de policiers : les rappeurs n’ont pas dit leur dernier mot





Killing Joke a rejoué ses vieux classiques
6 octobre 2008
Killing Joke a rejoué ses vieux classiques
1er octobre 2008




Killing Joke a rejoué ses vieux classiques

6 octobre 2008 [retour au début des forums]

Personellemeny , et en ayant vu KJ, j’ai trouvé les deux cocnets de l’ancienne belgique fabuleux, plus le premier soir évidement, mais tres tres bons concerts, j’ai été assez surpris de cette critique, car en ayant discuté avec des amis présents ce soir la et qui pour certains on vu KJ lors de leurs premiers concerts en Belgique, ils etaient aussi hunanime sur la grande qualités des deux concerts.

pour les Dj de l’ab c’etait Wildtiti et Gert le premier soir et le meme Wildtiti et Sven le deuxieme soir.

LM

[Répondre à ce message]

Killing Joke a rejoué ses vieux classiques

1er octobre 2008 [retour au début des forums]

Moi qui ait assisté au 1er concert du Trabendo à Paris, j’ai le même sentiment plus que mitigé à propos de cette reformation originelle de Killing Joke (qui pourtant promettait beaucoup sur le papier !).
Premièrement, à cause de Jaz Coleman. mais pas tant pour sa présence de mage halluciné forcé que pour son chant plutôt approximatif (la tonalité de la plupart des morceaux avait pourtant été baissée d’1 ton pour pallier à cela, mais peine perdue !).
Secundo, pour la prestation des musiciens qui n’était pas forcément à la hauteur de l’évènement.
la fin de la plupart des morceaux qui laissaient franchement à désirer (Ferguson en particulier, qui se mêlait les pinceaux sur ses fûts). Geordie Walker qui avait l’air de faire la tête tout le long du show et qui faisait bande à part dans son coin, près de ses amplis.
Tertio, et ça, c’est impardonnable !, un ingé-son qui merdoit complètement la sonorisation basse-batterie ! cette dernière, très (trop) en avant, couvrait quasi-intégralement la basse de Youth, noyée sous les martellements de Big Paul.
Au final, un gros sentiment de rendez-vous raté et gâché par de la négligence et du j’men foutisme !
Too bad ! les 2 premiers albums de Killing Joke méritaient mieux que ce traîtement !
P.S. .....et j’oubliai ! en avant première, un nouveau morceau, qui n’a de nouveau que l’appellation ! (ça promet pour l’album à venir...)

[Répondre à ce message]

    Killing Joke a rejoué ses vieux classiques

    2 octobre 2008, par Gours [retour au début des forums]


    J’y étais les deux jours.
    Même si imperfections il y avait, ça fait du bien de revoir KJ sur scène. Ils n’ont jamais prétendu être nickels en concert et privilégient même les enregistrements plutôt approximatifs (il suffit de réécouter le "HA !" et le "Love like blood" live pour s’en rendre compte).

    Il faut prendre leurs concerts comme des cérémonies et pour ça, on ne peut enlever son charisme à Jaz Coleman, ni son talent.

    [Répondre à ce message]

    Killing Joke a rejoué ses vieux classiques

    3 octobre 2008, par Oliv’ [retour au début des forums]


    Si je partage l’opinion concernant le nouveau morceau ("c’est pas une b-side de 81 ?"), et le réglage du son (qui était quand même meilleurs qu’à l’Elysée Montmartre où je les avait vu en 2005), j’ai trouvé que le groupe livrait une très bonne performance.

    Coleman était en grande forme vocale, Geordie avait plus l’air de s’amuser que sur la plupart des concerts que j’ai vu, Youth bougeait moins que dans le milieu des années 90 mais faisait moins de fausses notes également, et on sentait que le groupe était, de manière générale, assez soudé musicalement. Bref, pas déçu du tout.

    [Répondre à ce message]

      Killing Joke a rejoué ses vieux classiques

      3 octobre 2008, par magnu [retour au début des forums]


      J ’ai assisté aux deux concerts du Trabendo. Si j’ai été un peu déçu par la qualité sonore du vendredi, rien à redire par contre sur la prestation du groupe. Quand au samedi, ce fut franchement excellent avec un groupe au top et une ambiance de folie.

      [Répondre à ce message]