Pop-Rock.com






Glen Matlock ne viendra pas
mercredi 24 janvier 2007

Glen Matlock, l’ex-bassiste des Sex Pistols, et son groupe, The Philistines (la photo), étaient annoncés au Spirit of 66 de Verviers le 12 février. Ce concert a toutefois été annulé. Dans son communiqué, l’organisateur précise que « Les raisons invoquées ne sont pas nécessairement claires mais toute la tournée est annulée. Les billets achetés sont remboursés où ils ont été achetés. Il n’y aura pas de concert de remplacement (au Spirit) ce jour-là ».

Membre du line-up originel des Sex Pistols, Glen Matlock se fait remarquer, dès 1975, comme celui portant un pantalon avec des taches de peinture et un haut de femme en cuir rose (*). Et pour cause, le bassiste était initialement vendeur dans la boutique de fringues extravagantes de Malcolm McLaren et Vivienne Westwood, où le groupe s’est formé (Johnny Rotten, Paul Cook et Steve Jones en étaient des clients réguliers). Il participe à tous les coups d’éclats médiatiques des Sex Pistols, jusqu’à son éviction, en février 1977. Celle-ci lui est notifiée par un télégramme de McLaren, le manager du groupe, invoquant « une affection trop prononcée envers Paul McCartney ». L’anecdote est authentique. Son remplaçant sera Sid Vicious, qui décèdera d’une overdose deux ans plus tard.

Crédité comme co-auteur de dix des douze titres de l’album Never mind the bollocks (dont Anarchy in the UK et God save the Queen), Glen Matlock pourra vivre confortablement après ce licenciement. Il jouera dans plusieurs groupes, dont The Rich Kids (avec pour chanteur Midge Ure, futur Ultravox), et collaborera ponctuellement avec des artistes comme Iggy Pop et The Damned. Vu le décès de Sid Vicious, il sera aussi appellé à tenir la basse lors des différentes reformations mercantiles des Sex Pistols entre 1996 et 2003.

Son groupe actuelle, The Philistines, ne revêt qu’un intérêt anecdotique…

(*) D’après Rock&Folk (hors-série n° 19), c’est ainsi que s’en souvient Adam Ant. Le futur leader d’Adam & The Ants eut le malheur de jouer en première partie des Sex Pistols avec son groupe Bazooka Joe, en novembre 1975.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 3 avril
Le bilan trimestriel du taulier
mercredi 3 novembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Les insultes postées par les lecteurs atteignent-elles les chroniqueurs ?"
mercredi 27 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Les départs d’anciens rédacteurs ont-ils affecté Pop-Rock ?"
mercredi 20 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock a-t-il souffert d’amalgames avec le blog de Delvaux ?"
mercredi 13 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Pourquoi avoir nommé rédacteur en chef le plus grand détracteur du site ?"
mercredi 6 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Comment les chroniqueurs sont-il payés ?"
mercredi 29 septembre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock est-il un site d’extrême droite ?"
mercredi 22 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Suite.
mercredi 15 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Introduction
mercredi 18 août
Incitations au meurtre de policiers : les rappeurs n’ont pas dit leur dernier mot