Pop-Rock.com






Front 242 met Neerpelt à genoux
dimanche 13 août 2006

Ce vendredi était le premier jour de l’édition 2006 du festival Neerpelt Open Air. Après les sympathiques prestations de Soldout et The Neon Judgement, puis les enfantillages de Vive la Fête, le public se préparait au concert événement de la soirée. De nombreux curieux assistaient aux derniers préparatifs des musiciens sur la grande scène pendant que T. Raumschmiere se produisait un peu plus loin, sous le chapiteau... On put ainsi voir Patrick Codenys arriver sur scène pour tester son clavier et son laptop, ignorant superbement les hystériques "Patriiiick !" lancés par des fans en furie, avant que ne débarquent Jean-Luc De Meyer puis Richard 23. Marco Haas ayant commencé son set en retard, il déborda logiquement sur le planning, forçant les spectateurs à attendre un peu plus pour la prestation de Front 242 sur la place. Rassurant les familiers du groupe et les spectateurs ayant assisté en mars dernier aux deux hallucinants concerts anniversaires à l’AB, un écran fut dressé en fond de scène, prêt à recevoir les hypnotiques projections conçues par Etienne Auger.

Alors que l’on pouvait s’attendre à entendre Happiness en ouverture, c’est avec un énorme Moldavia que le groupe entre sur scène. Et là, c’est le choc : le titre électrise immédiatement les premiers rangs du public et l’enchaînement avec Body to Body leur redonne un coup de fouet. Les fans de tous horizons bougent comme des damnés, et chantent les paroles sans aucune hésitation. C’est ainsi qu’en plus de deux chanteurs très en forme s’ajoute un choeur très efficace et bondissant sur toute la durée du show. Le son est excellent, et la lune qui se dresse derrière l’église toute proche sert d’écrin à de très efficaces interprétations de titres mythiques de Front, tels Welcome to Paradise, Quite unusual, Im Rhythmus bleiben et bien entendu Headhunter. Jean-Luc De Meyer se taille la part du lion en interprétant d’affilée plusieurs titres en solo, avec maîtrise et émotion, discrètement soutenu par un Richard 23 ayant rejoint Patrick C. aux claviers.

Au bout de presque deux heures, le show s’achève, laissant les fans fatigués, mais souriants. Encore une fois, Front 242 a rappelé sa capacité à envahir l’espace, que ce soit indoor ou outdoor, en ville ou en plaine. Quel que soit l’avenir discographique du groupe, il sera toujours possible de s’en prendre plein la gueule en allant les voir en concert. Bougez-vous pour y aller, et bougez-vous sur place.

Texte et photos : © Jérôme Prévost / Pop-Rock.com - 2006.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 3 avril
Le bilan trimestriel du taulier
mercredi 3 novembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Les insultes postées par les lecteurs atteignent-elles les chroniqueurs ?"
mercredi 27 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Les départs d’anciens rédacteurs ont-ils affecté Pop-Rock ?"
mercredi 20 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock a-t-il souffert d’amalgames avec le blog de Delvaux ?"
mercredi 13 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Pourquoi avoir nommé rédacteur en chef le plus grand détracteur du site ?"
mercredi 6 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Comment les chroniqueurs sont-il payés ?"
mercredi 29 septembre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock est-il un site d’extrême droite ?"
mercredi 22 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Suite.
mercredi 15 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Introduction
mercredi 18 août
Incitations au meurtre de policiers : les rappeurs n’ont pas dit leur dernier mot





Front 242 met Neerpelt à genoux
18 août 2006, par Mélusine
Front 242 met Neerpelt à genoux
14 août 2006
Front 242 met Neerpelt à genoux
13 août 2006, par Claire Chanel




Front 242 met Neerpelt à genoux

18 août 2006, par Mélusine [retour au début des forums]

bravo Jean-Luc, espère un jour puvoir y être en personne ! doubisous, Arlette

[Répondre à ce message]

Front 242 met Neerpelt à genoux

14 août 2006 [retour au début des forums]

Neon à Nandrin etait horrible, honteux, ridicule... une grande deception !

[Répondre à ce message]

    Front 242 met Neerpelt à genoux

    14 août 2006, par Dan [retour au début des forums]


    Oui, mais c’est en grande partie la faute à la sono lamentable. La veille à Neerpelt ils avaient un son d’enfer !

    [Répondre à ce message]

      Front 242 met Neerpelt à genoux

      15 août 2006 [retour au début des forums]


      faux ! j ai vu d autres groupes avec un son d enfer !
      et quand on chante mal ou qu on joue la guitare à côté, c’est pas vraiment la sono qui assure pas !!

      [Répondre à ce message]

        Front 242 met Neerpelt à genoux

        15 août 2006, par Dan [retour au début des forums]


        Bin si pourtant. TB Frank dans de bonnes conditions chante juste et joue en rythme (d’ailleurs, après plus de 20 ans de carrière, le contraire serait étonnant). Si ce n’était pas le cas à Nandrin, c’est que les retours étaient particulièrement mauvais et qu’il jouait dans un brouillard sonore complet. Et si t’as entendu des groupes à Nandrin avec un son d’enfer sur la grande scène, c’est que t’es vraiment pas difficile.

        [Répondre à ce message]

          Front 242 met Neerpelt à genoux

          15 août 2006 [retour au début des forums]


          Et puis le son de Neon Judgement, pour un amateur de la techno pouêt-pouêt fadasse qui rameute les masses incultes, c’est fatalement horrible ;o)

          [Répondre à ce message]

            Front 242 met Neerpelt à genoux

            15 août 2006 [retour au début des forums]


            je pense que j ecoutais Neon quand tu avais encore des couches !!! Anne clark avait un bon son ! c est pas de la techno ça ???
            Il faut savoir être realiste, même si on aime, quand c’est mauvais, c’est mauvais ! ça veut pas dire qu ils le sont toujours mais à Nandrin c etait pas à la hauteur.

            [Répondre à ce message]

              Front 242 met Neerpelt à genoux

              16 août 2006, par Dan [retour au début des forums]


              Tu penses de travers, l’ano, j’ai sûrement vu Neon en concert pour la première fois bien avant toi (mais qu’est-ce qu’on s’en tape finalement, bordel, ça ne veut rien dire), et bien plus souvent que toi, la plupart du temps avec des prestations impeccables. Si le son d’Anne Clark à Nandrin (eh non, Anne Clark ce n’est absolument PAS de la techno) était relativement clair - et l’essentiel du mérite en revient à Len Lemeire qui compose la musique de la version électronique de ses shows -, il (le son) était vraiment trop faible en volume, alors que j’ai pu vérifier à la table de mixage en cours de concert que les curseurs étaient presque au maximum. Pour te dire le malaise, j’entendais, posté juste devant la table de mixage, ce que se racontaient les gens à 10 mètres de moi. Même à un concert de Kraftwerk, qui ne joue pourtant pas fort, ce genre de contrariété est impensable. Pour en revenir à Neon, oui c’était très mauvais, et je suis parti écoeuré au 5è ou 6è morceau en sachant que l’ingénieur du son du groupe ne pourrait rien faire pour améliorer le désastre. Mais c’était une prestation tronquée par des paramètres techniques (dont il est difficile d’imaginer l’impact (énorme) sur la prestation du groupe quand on n’est jamais monté sur scène soi-même), et donc non représentative de la vraie valeur du groupe. Point barre.

              [Répondre à ce message]

      Dan

      16 août 2006 [retour au début des forums]


      Now, you’re an electronic insect

      Now use your electronic force

      Blood pressure

      More pleasure

      It flies

       ;-)

      [Répondre à ce message]

Front 242 met Neerpelt à genoux

13 août 2006, par Claire Chanel [retour au début des forums]
http://clairechanel.blogspot.com/

Je me suis aussi fendue d’une petite note sur le sujet, Jéjé. ;-)

Merci pour ta charmante compagnie, en tout cas.

Au plaisir,

[Répondre à ce message]