Pop-Rock.com






En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
dimanche 2 juillet 2006

Nous avons vécu une belle journée à Werchter, ce samedi. Sous un soleil de plomb, aux violents rayons de temps en temps adoucis par une douce brise estivale, ce sont pas moins de 80.000 spectateurs qui entendaient bien rentabiliser leur droit d’entrée (60 euros pour la journée ou 132 euros pour les quatre jours, sans compter le camping et les agapes – éternel débat de la sélectivité de cet onéreux festival ultra-capitaliste). Arrivés sur le coup de 18h, l’auteur de ces lignes et sa charmante compagnie n’ont suivi que d’une oreille distraite la prestation de The Raconteurs, l’autre groupe de Jack des White Stripes, sur la Mainstage. Leur rock’n’roll bien roots rappelle agréablement le son de la scène rock américaine de la fin des sixties et on se dit qu’il serait judicieux de revoir cette joyeuse troupe en salle. C’est que le soleil frappe encore très fort à ce moment de la journée et les musiciens semblent en être quelque peu affectés. On n’ose d’ailleurs pas imaginer le calvaire des jeunots d’Arctic Monkeys et des Kaiser Chiefs, qui se produisaient un peu plus tôt sur cette même scène, en pleine fournaise, face au soleil.

On prend le temps de se désaltérer quelque peu (à 2 euros le verre d’eau ou de bière, pour Werchter, on dira que c’est démocratique) en assistant au montage de la scène de Calexico sous le Pyramid Marquee, et voilà les Ecossais de Franz Ferdinand qui font leur entrée sur la Mainstage. Taquin, Alex Kapranos dédie Walk away à l’équipe de foot d’Angleterre qui vient de se faire éliminer de la World Cup par le Portugal. Décidément d’humeur moqueuse, il introduit ensuite Take me out en faisant allusion à Wayne Rooney, l’attaquant anglais qui s’est fait exclure du match, précipitant la défaite de l’équipe à la rose. Mis à part ces petites plaisanteries bien écossaises, le set de Franz Ferdinand est sans surprise. Energique, fougueux, efficace, professionnel. Comme d’habitude, serait-on tenté de dire. Un peu lassant aussi, car on vite l’impression que FF joue en fait tout le temps le même morceau, tant leurs chansons sont, si non semblables, à tout le moins toutes très ressemblantes. Nous ne sommes donc pas vraiment déçus de voir les quatre zigotos en rouge et noir remballer leur matériel et libérer les lieux, à 20h40 précise.

C’est ensuite bien entendu l’arrivée de Placebo que le public attend avec une impatience non dissimulée. Le groupe anglo-américano-suédois a une revanche à prendre après son concert décevant de 2004, ici même. Et il répondra à l’attente. Brian Molko (la photo), très classe, est en grande forme. Pour une fois, il ne fera à aucun moment étalage de sa parfaite maîtrise de la langue française (il sait qu’une partie du public flamand voit cela d’un mauvais œil) et se contentera de jouer un excellent set, largement supérieur à celui de son précédent passage. Le concert s’ouvre avec Infrared, le très efficace single du moment, et se poursuit avec une pluie de hits. Le groupe fait toutefois principalement la part belle à son dernier album, Meds, avec la plage titulaire (qui ne souffre pas trop de l’absence d’Alison Mosshart de The Kills en seconde voix), Space monkey, Song to say goodbye et les plus calmes Follow the cops back home et Pierrot the clown. Une reprise tout en finesse de Running up that hill de Kate Bush sera sans doute le moment le plus intense du concert. Même si on regrettera quelques absents de marque (Pure morning, Without you I’m nothing, Taste in men, Nancy Boy,…), la set-list tient la route. Le light-show, qui tombait un peu à plat en début de set à cause de la lumière du jour, ne nous livrera tous ses secrets qu’une fois le soleil couché, durant la dernière demi-heure de concert. Avant de clôturer avec un Twenty years au final survitaminé, Brian Molko salue une dernière fois les ladies and gentlemen of the Werchter festival, comme il dit. Franz Ferdinand n’aura été qu’un modeste apéritif.

Un petit détour par le Marquee nous confirme ensuite que Sigur Rós (qu’on a moins souvent l’occasion de voir que dEUS, tête d’affiche belge de la Mainstage) est décidément un groupe fascinant. La musique des Islandais est classieuse, enlevée, profonde, envoûtante. En un mot : magique. Et un titre comme l’immense et imprononçable Saeglopur, extrait de l’album Takk, fait d’office taire tous les sceptiques. Sigur Rós est un groupe à voir ou à revoir absolument en salle.

Ce soir, c’est Depeche Mode qui clôturera une journée qu’on devine à nouveau chargée. Robert Plant, un papy de Led Zeppelin, sera également dans les parages, tout comme Ben Harper & The Innocent Criminals, Hooverphonic (qui joue juste avant DM), Starsailor, les Scissor Sisters, Hard-Fi et le Roi de la techno : Laurent Garnier. Programme alléchant, n’est-il pas ?

Claire Chanel



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 3 avril
Le bilan trimestriel du taulier
mercredi 3 novembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Les insultes postées par les lecteurs atteignent-elles les chroniqueurs ?"
mercredi 27 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Les départs d’anciens rédacteurs ont-ils affecté Pop-Rock ?"
mercredi 20 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock a-t-il souffert d’amalgames avec le blog de Delvaux ?"
mercredi 13 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Pourquoi avoir nommé rédacteur en chef le plus grand détracteur du site ?"
mercredi 6 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Comment les chroniqueurs sont-il payés ?"
mercredi 29 septembre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock est-il un site d’extrême droite ?"
mercredi 22 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Suite.
mercredi 15 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Introduction
mercredi 18 août
Incitations au meurtre de policiers : les rappeurs n’ont pas dit leur dernier mot





En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
4 juillet 2006
En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
4 juillet 2006, par annick
En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
4 juillet 2006, par Toto
En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
3 juillet 2006
En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
3 juillet 2006
En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
3 juillet 2006, par Jean-Yves
En direct de Werchter : Placebo toujours au top !
3 juillet 2006, par dFj
En direct de Werchter : Placebo toujours au flop !
2 juillet 2006




En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

4 juillet 2006 [retour au début des forums]

Pas d’accord. Le set de Placebo était bien en dessous de celui donné à l’AB il y a qq mois, qui était déjà terriblement en dessous de ce qu’ils donnaient avant.
Et alors, cette reprise de Kate Bush est lamentable. Ce n’est pas permis de trucider une chansons comme cela. Si ils ont le droit d’amocher leur 36 degrees (et moi j’ai le droit de la trouver chiante), commencer à détruire les chansons des autres ca va pas.
Je l’entend encore Molko dire à Léonet ’on veut eviter le syndrome Joe Cocker’.
Kate Bush + Depeche Mode + Daddy Cool + la balade de melody nelson ....
Moi j’aimais bien les déhanchements de Stefan Osfdal à werchter en 99, mais il nous sert la meme chorégraphie bang bang tt les deux ans. Ca commence aussi à bien faire.
Donc à part la coupe de cheveux de Brian, je cherche tjs l’évolution depuis Black Market Music (voir même depuis WYIN

Meme sentiment pour Muse, mais qui eux ont donné un concert puissant malgré un album pas fort différent des deux derniers.

[Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

4 juillet 2006, par annick [retour au début des forums]

J’ai l’impression que plus jamais on ne verra Placebo comme lors du fabuleux concert à Forest national (c’était en 2003 ???)
Et concernant ce set-ci, rien que pour le gachis qu’ils ont fait sur "36degrees", ils méritent un carton rouge...

[Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

4 juillet 2006, par Toto [retour au début des forums]

La dernière fois que je les ai vus, c’était en 2004 aux eurockéennes ; avant ça, chaque concert d’eux m’avait, chaque fois, un petit peu plus déçu... Ce groupe fait du surplace !
Et en ce qui concerne le Luxembourg, pour les avoir vus à Terres Rouges (esch-sur-alzette), ils étaient très communicants avec les Luxembourgeois, contents d’être là, et avaient su provoquer une émotion palpable...

[Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

3 juillet 2006 [retour au début des forums]

Ce genre d’article flatteur pr Placebo décrédibilise (encore) Pop-Rock. Le concert (comme la semaine précédente au Luxembourg) était plat, kitch, mou, chiant...

ça pue le groupe "installé" et "flamandisé" (genre Live, Anouk...) - vivre sur ses acquis, quelle belle ambition. Dans 3 ans, sont à Werchter Classic - ou aux Francos.

Quant au fait que Brian ne souffle mot en français à Werchter... Bah, ... au Luxembourg, il a pas dit un mot à "son peuple". Ni en luxembourgeois, ni français... pas même un "bonjour, on est content d’etre au pays". Où va le monde !

[Répondre à ce message]

    En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

    3 juillet 2006 [retour au début des forums]


    Frédéric de Biolley, dans la Dernière Heure, est encore plus élogieux que Pop-Rock au sujet de ce concert de Placebo... C’est pourtant loin d’être un sourd, le Fred.

    [Répondre à ce message]

    En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

    3 juillet 2006 [retour au début des forums]


    Concernant le Grand-Duché de Luxembourg, il faut peut-être rappeler que Brian Molko a très mal vécu son passage dans ce pays de petits esprits paysans, conservateurs, racistes et homophobes (il ne faut pas généraliser, mais c’est pas loin... même les Belges y sont considérés comme des "étrangers", avec tout ce que ça comporte).

    Ceci explique peut-être celà...

    [Répondre à ce message]

      En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

      3 juillet 2006, par Manhattan [retour au début des forums]


      Sympa pour les Luxembourgeois. On a qu’à dire que tous les Belges bouffent des frites et sont des pédophiles potentiels, ou que les Français carburent au vin rouge et au camembert, pendant qu’on y est.

      Enfin bon, on est toujours le barbare de quelqu’un d’autre. Mais dire que les Luxembourgeois sont racistes alors que 50% de la population de la capitale est issue de l’immigration (je ne parle pas des migrations journalières), je trouve ça vraiment grave...

      [Répondre à ce message]

    En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

    4 juillet 2006, par Toad [retour au début des forums]


    Moi aussi je tiens à souligner la platitude du set de Placebo à Werchter. 11 titres sur 19 du dernier album, faut oser ! En plus qu’on nous promettait un album avec le retour de l’énergie des débuts ... moi, je la cherche toujours ... Drôle d’attitude aussi pour le groupe : pas de communication avec le public, un air hautain et l’impression de n’en avoir rien à foutre ... Voir aussi l’interview de B. Molko sur la RTBF à qui, en réponse à la question "que peut on attendre de votre set" affirmait qu’on aurait droit à des jongleurs et des éléphants ... (abus de certaines substances ou attitude normale ???)

    A moins qu’ils ne savent plus comment faire une playlist de festival ! En tout cas, ils peuvent toujours aller prendre des cours chez DM qui au niveau des têtes d’affiche à mis tout le monde d’accord.

    Bref, je pense que Placebo ferait bien de se faire un peu oublier et de se remettre un peu en question car à ce train là, comme le dit un autre lecteur, ils seront mûr pour le T/W Classic d’ici peu ...

    Toad

    [Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

3 juillet 2006 [retour au début des forums]

Arrrgh Placebo !!!
ils auraient mieux fait d’en rester à leur tout premier album et puis de se taire à jamais.....
c’est devenu plus que lamentable

[Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

3 juillet 2006, par Jean-Yves [retour au début des forums]

Placebo a clairement baissé de niveau sur scène depuis la tournée précédente... pour les avoir vu à Forest National en 2003 et la semaine passée au Luxembourg. Les titres s’enchainent et rendent beaucoup moins bien en Live, Le Final de The Bitter End saccagé par Brian Molko qui oublie de le chanter et laisse Stefan Olsdal seul aux coeurs, ça sonne vide. Bref une grosse déception et je suis très loin d’être le seul à le penser

[Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au top !

3 juillet 2006, par dFj [retour au début des forums]
Sur Werchter comme au ciel

m’en fout j’y étais pas ... donc finalement c’était bien ou pas , werchter ? ?

« Placebo pas terrible

Quand, enfin, les rayons du soleil en ont terminé d’assommer la plaine, c’est au tour de Brian Molko et Placebo d’entonner la ritournelle. L’humeur est en effet plus à la complainte qu’aux défilés de tubes, durant une heure de concert mollassonne qui en aura laissé plus d’un sur sa faim, malgré l’explosion tardive de « The Bitter End ». »

[Répondre à ce message]

En direct de Werchter : Placebo toujours au flop !

2 juillet 2006 [retour au début des forums]

Il était naze le set de Placebo ; Brian Molko s’en est même excusé à la fin du concert prétextant un début de tournée. Problèmes de son en plus, et jeu pas au point.

C’est un avis ; à chacun son ouïe !

[Répondre à ce message]