Pop-Rock.com






Ca bouge à Benicassim !
dimanche 23 juillet 2006

Le festival espagnol de Benicassim bat son plein ce week-end avec une affiche absolument extraordinaire (Depeche Mode, Morrissey, Pixies, Placebo, The Strokes, Franz Ferdinand, Madness, The Kooks,… ). Des Belges (dEUS, Venus, 2 Many DJ’s) sont également présents.

A en croire le NME, il se passe beaucoup de choses sous le soleil espagnol ce week-end. Vendredi, le concert des Pixies a dû être interrompu après seulement sept chansons à cause de l’effondrement de barrières de sécurité juste en face de la scène, du fait de l’excitation d’un public décrit par les journalistes britons comme « trop exubérant ». Il faut dire qu’au moment de l’incident, le groupe de Frank Black était en train de jouer Monkey gone to Heaven, l’un de ses meilleurs titres !

Le même jour, les Babyshambles de Pete Doherty n’ont pour une fois pas annulé leur prestation en dernière minute. Ils ont même été rejoints sur scène par un autre déchet humain, Shane McGowan des Pogues, pour une reprise de Dirty old town d’Ewan MacColl.

Samedi, les Franz Ferdinand étaient exceptionnellement accompagnés d’un cinquième membre en la personne de Scott Paterson, le guitariste des Sons & Daughters. Le batteur Paul Thompson, récemment papa et resté au chevet de son épouse, était remplacé par Andy Knowles, un proche du groupe qui n’en est pas à son premier intérim chez FF. Au vu de la set-list, il s’agissait d’un concert on ne peut plus classique, avec tous les hits des Ecossais : Take me out, Matinee, This fire, Michael, etc.

Un peu plus tard, Morrissey (la photo) rendait hommage à Syd Barrett, décédé il y a une quinzaine de jours, en lui dédicaçant le morceau I’ll never be anybody’s hero now, extrait de son dernier album, Ringleader of the Tormentors. Comme de coutume, son set fut parsemé de titres inoubliables des Smiths tels Panic, Girlfriend in a coma ou encore How soon is now ?.

Ce soir, ce sont les Anglais de Depeche Mode qui se chargeront de clôturer de belle manière le festival, exactement comme ils l’avaient fait à Werchter. Ils seront cette fois précédés de Placebo, dEUS et The Rakes.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 3 avril
Le bilan trimestriel du taulier
mercredi 3 novembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Les insultes postées par les lecteurs atteignent-elles les chroniqueurs ?"
mercredi 27 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Les départs d’anciens rédacteurs ont-ils affecté Pop-Rock ?"
mercredi 20 octobre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock a-t-il souffert d’amalgames avec le blog de Delvaux ?"
mercredi 13 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Pourquoi avoir nommé rédacteur en chef le plus grand détracteur du site ?"
mercredi 6 octobre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : "Comment les chroniqueurs sont-il payés ?"
mercredi 29 septembre
La F.A.Q. en vidéo : "Pop-Rock est-il un site d’extrême droite ?"
mercredi 22 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Suite.
mercredi 15 septembre
La F.A.Q. de Pop-Rock en vidéo : Introduction
mercredi 18 août
Incitations au meurtre de policiers : les rappeurs n’ont pas dit leur dernier mot





Ca bouge à Benicassim !
24 juillet 2006
Ca bouge à Benicassim !
24 juillet 2006, par Olivier




Ca bouge à Benicassim !

24 juillet 2006 [retour au début des forums]

MOZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

[Répondre à ce message]

Ca bouge à Benicassim !

24 juillet 2006, par Olivier [retour au début des forums]

Petite rectif’ ; c’est dEUS qui a clôturé hier soir.
Sinon, grand concert de Venus, accompagné par un orchestre classique. Magnifique reprise de Brel pour un "Amsterdam" en anglais. Et un groupe manifestement content d’être là et qui l’a bien fait passer au public.
Enorme set de Radio Soulwax accompagné par Justice. Toute la tente électro en transe alors qu’il était à peine 23.30.
Un festival très chaud !

[Répondre à ce message]