Pop-Rock.com



Linkin Park : "A thousand suns"
L’heure de la rédemption ? Ah non...

mercredi 17 novembre 2010, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Grand Island : "Songs from Östra Knoll 1,22"
Showstar : "Think Ringo"
LCD Soundsystem : " This is happening"
Morcheeba : "Blood like lemonade"
Robert Plant : "Band of Joy"
Massive Attack : "Heligoland"
Gorillaz : "Plastic Beach"
Röyksopp : "Senior"
The Bear That Wasn’t : "And so it is morning dew"
UNKLE : "Where did the night fall"


Lorsque l’on se fend d’appartenir à une famille éduquée et respectable, il y a certaines choses qui ne se font pas, c’est tabou, c’est proscrit. Il y a la banale liste de recommandations au moment du dîner, mais vous connaissez bien tout cela, lecteurs que vous êtes des ouvrages essentiels de Nadine de Rothschild. Ce que Nadine omet de noter dans chacun de ses pavés, c’est qu’il est également parfaitement intolérable de dire du bien d’un disque de Linkin Park.

On pourrait voir cela comme un dogme poussif qui ne se justifie aucunement. Une sorte de loi antique et désormais hors d’un contexte contemporain. Je suis pour ma part peu au fait des règles de bienséance et des traditionnelles marques d’appartenance à telle ou telle caste. J’en suis si éloigné que je n’ai jamais écouté un album de Linkin Park en entier. Jamais acheté, même pas downloadé, rien.

Vous noterez dans un tel refus consumériste soit de la clairvoyance soit du simple désintérêt, c’est probablement plus proche de la seconde option.
Lecteur de ce site et d’autres, je pus cependant profiter des diatribes osées de chroniqueurs visiblement heureux de se fader du LP, et en retour des commentaires primitifs de la fanbase du groupe, outrée par tant de railleries sur leur plus grand groupe de la Terre et on t’emmerde, bouffon ! Je n’aurais de fait jamais cru devoir un jour chroniquer un album de Linkin Park, mais la tâche d’un chroniqueur est parfois aussi d’informer, d’indiquer des routes et d’en éviter d’autres, alors va pour A thousand suns.

Je dus pour cela me cogner leurs œuvres passées, ce qui ne fut pas bien difficile. Il me suffit d’aller tapiner devant un collège et, contre quelques clopes à la menthe, je récupérais promptement la discographie complète du cas qui nous intéresse aujourd’hui. Suite à une douloureuse piqûre de rappel, je ne peux que constater que Linkin Park veut toujours faire différent, et fatalement fait toujours moins bien qu’avant. Ce ne doit pas être le but du groupe que de creuser toujours plus bas vers la nullité et je reconnais cette volonté admirable de leur part de toucher au plus grand nombre possible de genres, de surprendre tant leurs adeptes les plus limités que les méchants journaleux.

Minutes to midnight était déjà moins bon que Meteora qui était en deçà d’un Hybrid theory. Et c’est là que je remercie Linkin Park pour ne pas casser cette spirale descendante, vu que A thousand suns est encore plus naze que les précités.
Vous vous dites là, soudainement, que merci mais on s’en doutait beaucoup que ce serait mauvais, vu que c’est toujours mauvais. Que voulez-vous, je vis personnellement avec un optimisme qui frise la bêtise, et attend toujours d’être surpris de manière positive...

D’autant que cette fois, leur dérive electro-pop interpelle vraiment, et parvient à certains moments à évincer leurs vieux tics de rap et de r’nb (ou peu s’en faut). Du piano, du beat un peu partout ralenti au rythme du cœur d’un paralytique, moi je vous assure que ces mecs bossent dur, mais ils bossent mal.
Après une première écoute, j’ai surtout été impressionné par cette double introduction sans intérêt (The requiem/The radiance) et par le néant qui suivait. Rien, si ce n’est cette soupe faite d’interludes (beaucoup trop) et de bouillabaisse rap/techno/fonds de poubelles qui n’allume même pas un soupçon d’intérêt chez l’auditeur. Et ce n’est pas Burning in the skies, cette petite soupe avariée, qui donne envie d’aller voir plus loin...

Mais si l’on va plus loin, vous avez du Empty spaces avec son mix patapouf de rythmiques tribales et de rap blanc, du Robot boy idiot qui rappelle avec effroi les pires moments d’Indochine, du Waiting for the end (limite rasta !) à vomir sa guimauve...

Lorsque Chester s’énerve quelque peu, comme sur Blackout ou Wretches and kings, on est encore tellement perdu par ce qui a précédé qu’on se voit bien incapable de juger si c’est mieux ou pire encore. Cependant, Je réécoute The Cataclyst dans le contexte du disque et je le trouve soudainement pas mal, un single qui fait son office en quelque sorte, qui accroche et qui aurait du symboliser un revirement intéressant pour Linkin Park.

Sauf que ce n’est qu’un bon single prometteur perdu dans le vide sidéral.

Je viens d’effacer de mon disque dur la discographie complète de Linkin Park, A thousand suns avec, et je me sens soulagé. Il y a tellement de bons albums et de bons groupes à travers le monde, alors ne perdez pas comme moi une heure de votre précieuse vie avec cette énième merde, elle n’en vaut vraiment pas la peine.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 11 contribution(s) au forum.

Linkin Park : "A thousand suns"
(1/7) 9 mai 2014, par claire
Linkin Park : "A thousand suns"
(2/7) 13 octobre 2012, par leocom
Linkin Park : "A thousand suns"
(3/7) 4 octobre 2012, par mini
Linkin Park : "A thousand suns"
(4/7) 25 janvier 2011, par spock27
Linkin Park : "A thousand suns"
(5/7) 23 novembre 2010, par Le "B"
Linkin Park : "A thousand suns"
(6/7) 17 novembre 2010, par Domino
Linkin Park : "A thousand suns"
(7/7) 17 novembre 2010, par Jérôme Delvaux




Linkin Park : "A thousand suns"

9 mai 2014, par claire [retour au début des forums]

Hello, je trouve que votre opinion de ce sujet est véritablement pertinente, et je tiens à vous remercier pour cet article enrichissant. Dans tous les cas, je repasserai certainement plus tard Vous avez la possibilité de venir consulter ma page Internet si le coeur vous en dit. Continuez ! en ce moment code promo boulanger juillet 2014 , code promotion , boulanger appareil photo , code reduction boulanger juin 2014 , code promo boulanger , boulanger.fr, code réduction boulanger cafetière.

[Répondre à ce message]

Linkin Park : "A thousand suns"

13 octobre 2012, par leocom [retour au début des forums]

confondre une affection cutanée non spécifique, pfizer viagra il confisquera les œuvres du philosophe et elles . y también una flebitis de la yugular interna. cialis tadalafil ejerce sobre algunos cuerpos sin cambiar en.

[Répondre à ce message]

Linkin Park : "A thousand suns"

4 octobre 2012, par mini [retour au début des forums]

Interesting post I like it very much and I really appreciate this post.
Coral Gables Homes For Sale

[Répondre à ce message]

Linkin Park : "A thousand suns"

25 janvier 2011, par spock27 [retour au début des forums]

"Il y a tellement de bons albums et de bons groupes à travers le monde, alors ne perdez pas comme moi une heure de votre précieuse vie avec cette énième merde, elle n’en vaut vraiment pas la peine"

sérieusement, Vincent ?

je lis religieusement le plus de critiques possible de ta plume et je ne ressens pas tant d’enthousiasme que cela !

j’ai écouté cet album et je l’ai pris comme un disque à part, à ne pas comparer à ses petits camarades ; je dirais qu’il fait partie du bon côté du rock : écoutable, valable, bien foutu. à l’heure actuelle, c’est déjà pas mal

pas génial non plus mais ça, il faut reprendre ses premiers disques de KORN et se les enfiler (dans le lecteur, bien sûr !)

l’intro. est vraiment géniale. je déteste quand dans PoP Rock vous parlez d’un service à thé dans l’intro, quant vous devriez chroniquer un disque bien précis ; mais là, chapeau. style, recherche, vocabulaire. j’ai ri en plus !

[Répondre à ce message]

Linkin Park : "A thousand suns"

23 novembre 2010, par Le "B" [retour au début des forums]

Le problème avec ce webzine, c’est que dès qu’on commence à faire l’éloge de Moby pour en arriver à critiquer ce disque, on est plus crédible.

[Répondre à ce message]

Linkin Park : "A thousand suns"

17 novembre 2010, par Domino [retour au début des forums]

C’est pas faux, "The Catalyst" qui semblait immonde avant la sortie de l’album, surnage admirablement dans le flot de cet album de... merde.

[Répondre à ce message]

Linkin Park : "A thousand suns"

17 novembre 2010, par Jérôme Delvaux [retour au début des forums]

J’y pense, Linkin Park ne serait-il pas le Duran Duran de sa génération ?

[Répondre à ce message]

    Linkin Park : "A thousand suns"

    17 novembre 2010, par HB [retour au début des forums]


    C’est à peu prés ça : même nombre de millions de victimes (plus que la Seconde Guerre mondiale).

    [Répondre à ce message]

      Linkin Park : "A thousand suns"

      5 juillet 2011, par Justicier [retour au début des forums]


      Linkin c’est de la bombe ! Bande de consanguins ! En tout ils continuent leur bonne évolution musicale. Allez petit snob avoue que tu écoute LP en cachette mais pas devant tes amis "pointus" avec qui tu écoute tes disque que seuls "les initiés" peuvent comprendre tellement c’est pas "commercial", tellement c’est "indé", tellement on est 3 à écouter, tellement on se sent supérieur. Bande de lâches.

      [Répondre à ce message]

        Bulk sms service India | Bulk sms service in Hyderabad | Transactional SMS | bulk SMS Provider | Bulk sms solution | Group sms | Bulk SMS Premium | Bulk sms India | send SMS India

        28 septembre 2012, par webguru contact [retour au début des forums]


        Webguru.asia bulk sms service providers offers the cheapest most efficient bulk sms service in India, We bulkSMS provider Hyderabad India, provides Transactional SMS, Priority SMS Route to reach thousands of targeted customers within short span of time. We provide SMS Solution, Bulk SMS campaign Service to our clients considering needs and requirements for details callus 040-64649496 or +91 9948113742, Email Us : contact.webguru.cybell@gmail.com, Or Visit Our Website. http://sms.webguru.asia/

        [Répondre à ce message]