Pop-Rock.com






Dieu descend de sa branche : Duffy.
mardi 14 décembre 2010

Dire que le commun manque de discernement — traduisez : vous êtes quand même globalement très cons — est une lapalissade, mais le succès grandissant de la pornographie scatophile n’est pas anodin : tandis que les gens heureux font chier Gros Dégueulasse, Fyodor nous apprend avec avec une délicatesse infinie que c’est dans la fange que nous trouvons l’âme d’une nation. Voilà comment, parmi tant d’autres irréflexions, l’humanité confond recherche artistique et recherche de soi.

- Duffy : Endlessly.

La recherche artistique, c’est essayer de découvrir quelque chose qui existe déjà indépendamment de nous, tandis que la recherche de soi consiste à trouver sa place au sein du Cosmos. D’aucuns pourront objecter que notre place nous est préexistante, à ceci près qu’elle est un particulier s’inscrivant dans l’universel alors que la recherche artistique est un universel dans lequel un particulier essaye de s’inscrire, ce qui n’est pas la même chose. C’est ainsi que Duffy gît dans la recherche de soi avec ce deuxième album un peu fourre-tout qui se heurte tout entier à la volonté inébranlable du Cosmos : telle un Nicolas Sirkis, Duffy est condamnée à interpréter toute sa vie la même chanson : Warwick Avenue.

(Que vous trouverez sur son premier album, maintenant vendu à bas-prix.)



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 17 avril
Dieu descend de sa branche : Cage The Elephant.
lundi 11 avril
Dieu descend de sa branche : Beady truc.
lundi 21 mars
Dieu descend de sa branche : ‘Le rock gothique’.
lundi 28 février
Dieu descend de sa branche : ‘Rock Critics’.
vendredi 25 février
Dieu descend de sa branche : Pink Martini.
lundi 21 février
Dieu descend de sa branche : Mylène Farmer.
lundi 7 février
Dieu descend de sa branche : ‘En studio avec les Beatles’
mardi 14 décembre
Dieu descend de sa branche : Duffy.
dimanche 5 décembre
Dieu descend de sa branche : Belle and Sebastian.
samedi 4 décembre
Dieu descend de sa branche : Mononc’ Serge.





Dieu descend de sa branche : Duffy.
14 décembre 2010
Dieu descend de sa branche : Duffy.
14 décembre 2010, par Rico




Dieu descend de sa branche : Duffy.

14 décembre 2010 [retour au début des forums]

C’est la chanteuse à voix de canard ?

[Répondre à ce message]

    Dieu descend de sa branche : Duffy.

    15 décembre 2010, par mOAH [retour au début des forums]


    Ouep. Mais bon, à choisir, mieux vaut ça que les saletés électro foire aux boudins façon Taylor Cruz et Guetta. Excusez-moi, je tire la chasse, ça fait gerber tout ça.

    [Répondre à ce message]

      Dieu descend de sa branche : Duffy.

      15 décembre 2010, par Malice [retour au début des forums]


      Ouais mais bon, mon chou... t’es pas forcé d’écouter ni Guetta, ni Duffy...

      Ouep. Mais bon, à choisir, mieux vaut un oratorio de Bach ou un concert des Led Zep.

      [Répondre à ce message]

        Dieu descend de sa branche : Duffy.

        16 décembre 2010 [retour au début des forums]


        J’ai la chance (je suppose) de ne pas connaître Taylor Cruz. Et je ne chercherai pas sur youtube car j’ai comme un mauvais feeling...

        [Répondre à ce message]

    Dieu descend de sa branche : Duffy.

    17 décembre 2010, par Phil Dantachambre [retour au début des forums]


    Ouais, mais si au moins il n’y avait qu’elle...
    Insuportables c’est petites blanches qui veulent absolument chanter (exagerément) black.
    D’ailleurs en regardant la photo j’ai l’impression que le bec commence à pousser non ?

    [Répondre à ce message]

Dieu descend de sa branche : Duffy.

14 décembre 2010, par Rico [retour au début des forums]

Il faut que Dieu s’emmerde sévère pour solliciter son clavier à évoquer pareille nullité. Et moi pour cliquer dessus.

[Répondre à ce message]

    Dieu descend de sa branche : Duffy.

    14 décembre 2010, par  [retour au début des forums]


    Duffy et ses deux derniers singles, au secours !

    En revanche, "Rockferry" dans son intégralité (à l’exception évidente de "Mercy") valait son pesant de cacahuètes.

    Et quoi, Butler a rempilé pour celui-ci, ou... ??

    [Répondre à ce message]