Pop-Rock.com






Dieu descend de sa branche : Arcade Fire.
lundi 26 juillet 2010

Le nouvel Arcade Fire est enfin arrivé et, comme prévu, la première impression est mitigée, ce qui est une bonne nouvelle.

- Arcade Fire : The suburbs

En effet, si un album comme celui d’Alejandro Escovedo peut aisément être délimité en deux écoutes, Arcade Fire fait partie de ces entités produisant des œuvres que j’aime définir comme « organiques », dans le sens où, tel un être vivant, ces dernières demandent à être « apprivoisées », écoutées attentivement, mis au repos le temps d’une première délibération, puis remises sur la platine pour confronter les premiers jugements à de nouvelles écoutes, et petit à petit affiner son jugement jusqu’au kairos, le moment opportun où il est temps de rendre son verdict.

The suburbs n’échappe pas à cette règle, et c’est une bonne nouvelle, car cela signifie qu’Arcade Fire n’a pas cédé à la facilité, proposant un album ancré dans les sonorités du groupe tout en explorant de nouvelles voies et mélodies. Bonnes ou mauvaises, cette première épreuve de temps nous le dira.

Y.V.


NB : Dieu s’est depuis lors fendu d’une chronique plus approfondie de The suburbs.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

dimanche 17 avril
Dieu descend de sa branche : Cage The Elephant.
lundi 11 avril
Dieu descend de sa branche : Beady truc.
lundi 21 mars
Dieu descend de sa branche : ‘Le rock gothique’.
lundi 28 février
Dieu descend de sa branche : ‘Rock Critics’.
vendredi 25 février
Dieu descend de sa branche : Pink Martini.
lundi 21 février
Dieu descend de sa branche : Mylène Farmer.
lundi 7 février
Dieu descend de sa branche : ‘En studio avec les Beatles’
mardi 14 décembre
Dieu descend de sa branche : Duffy.
dimanche 5 décembre
Dieu descend de sa branche : Belle and Sebastian.
samedi 4 décembre
Dieu descend de sa branche : Mononc’ Serge.





Dieu descend de sa branche : Arcade Fire.
30 juillet 2010, par Castor & Co
Dieu descend de sa branche : Arcade Fire.
28 juillet 2010




Dieu descend de sa branche : Arcade Fire.

30 juillet 2010, par Castor & Co [retour au début des forums]

C’est vrai, un album d’Arcade Fire demande plusieurs écoutes afin de saisir tout la finesse de celui-ci. Cela dit c’est le cas de nombreux groupes. Je pense par ex. aux albums de Sonic Youth, Pearl Jam ou même de l’excellent Gonjasufi. L’opinion sur un album n’est-elle pas forcément biaisée après l’avoir laissé s’installer tranquillement dans notre vie ? Donnez-vous la même "chance" aux autres plaques que vous avez à juger ?

[Répondre à ce message]

Dieu descend de sa branche : Arcade Fire.

28 juillet 2010 [retour au début des forums]

Thierry Jolcon, dans la gazette belge Le Soir, parle pour cet album d’influences de Talk Talk, Big Country et Ultravox.

[Répondre à ce message]