Pop-Rock.com



Robert Francis : "Before nightfall"
Vu sur Facebook

jeudi 25 mars 2010, par Nathalie Lecoq

DANS LA MEME RUBRIQUE :
M.I.A. : "/\/\/\Y/\"
Puggy : "Something you might like"
Antony & The Johnsons : "Swanlights"
Peter Brook : "Une Flûte Enchantée"
Deine Lakaien : "Indicator"
Hermanos Inglesos : "The wander of you"
Sufjan Stevens : "The age of ADZ"
The Amplifetes : "The Amplifetes"
Fabienne Delsol : "On my mind"
Pacific ! : "Narcissus"


Avoir un profil Facebook, ça peut être sympa. Tes amis postent des choses diversifiées avec parfois un sens de l’orthographe défiant toute concurrence. Alors le mieux, ce sont encore les liens musicaux. Sans texte donc. Ouais enfin, quand on a passé outre les indécrottables posts du Je t’aaaaaaaime de Lara Fabian ou du Without you-ou-ou de Mariah Carey. J’ai heureusement encore la chance d’avoir des amis qui m’ont fait aussi découvrir de chouettes nouveautés. Ainsi par exemple, il y a peu, ce sacré Robert Francis…

Le Robert, il est né en 1987 sous le soleil de Californie. Et lui, on peut dire qu’il est tombé dedans quand il était petit. Son papa pianiste possède plus de vingt mille disques et lorsque la famille de maman, d’origine mexicaine, débarque chez eux, c’est musique, danse et chant à gogo. Difficile donc dans des conditions pareilles d’éviter la musique. Il reçoit d’ailleurs sa première guitare de Ry Cooder, guitariste ayant notamment travaillé avec les Rolling Stones. Et apprend à jouer.

En grandissant, il perd cependant l’envie de gratter les cordes mais, bien que déçus, ses parents trouveront le moyen de lui rendre cette motivation perdue en amenant l’adolescent sous le toit de John Frusciante. Le guitariste des Red Hot Chili Peppers lui donnera quelques leçons privées et lui fera par la même occasion découvrir quelques groupes underground. Et ça marche. Robert reprend la musique. Et pas qu’un peu. Maintenant il sait. La musique, c’est ça, sa voie.

Il quitte l’école et passe près d’une année à ne rien faire. Et donc à n’avoir pas vraiment de sujets sur lesquels écrire. Jusqu’à ce qu’il rencontre une fille. Et là, vous allez me dire que ça fait super cliché mais lorsque ça tourne court entre eux, il trouve matière à écrire ! One by one sort en août 2007 sous un label indépendant et se caractérise par un son folk. Pour vous dire la vérité, à la première écoute, j’ai eu l’impression d’effectuer un retour dans le passé et d’être assise avec lui autour d’un feu, en plein milieu du désert, et à l’époque de la guerre de Sécession !

En 2009, après une petite incartade sur Break up, l’album de Scarlett Johansson et de Pete Yorn, il nous revient en 2010 avec Before nightfall, album produit par un certain Dave Sardy ayant auparavant officié comme… ingénieur du son du One hot minute des Red Hot Chili Peppers. On retrouve également Ry Cooder en guest sur l’une des pistes. Deux filles aussi, Carla et Juliette Commagere, aux chœurs. Ces deux demoiselles sont les sœurs aînées de Robert. Juliette pose encore une fois sa voix sur la piste One by one, dans une version sympathique mais moins attrayante que celle comprise sur le premier album du Californien. A vous de me dire ce que vous en pensez….

Cet album a un ton plus mature que son prédécesseur, tant au niveau musical que de la voix de son interprète. Il évolue entre folk, blues ou rock. Les paroles sont plus positives aussi. Et quand on lui demande de quel artiste il aimerait imiter la carrière, il répond qu’il ne veut pas être une star de vingt-sept ans morte, à l’instar de Kurt Cobain ou Jim Morrisson, mais qu’il rêve plutôt d’une carrière à la Dylan, son idole. Pour un jour enregistrer un disque dont il a envie, sans prise de tête, et avec l’expérience qui va avec.

On verra Robert, on verra… mais en attendant, good luck comme on dit.



Répondre à cet article

Nathalie Lecoq





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Robert Francis : "Before nightfall"
(1/2) 27 mars 2010, par Kics
Robert Francis : "Before nightfall"
(2/2) 26 mars 2010, par Phil Danstachambre




Robert Francis : "Before nightfall"

27 mars 2010, par Kics [retour au début des forums]

Moi j’ai pas envie d’écouter l’album d’un mec qui a le même nom que Simon Francis le libertin du coin.

[Répondre à ce message]

Robert Francis : "Before nightfall"

26 mars 2010, par Phil Danstachambre [retour au début des forums]

Pas sûr que j’ai envie d’écouter le disque d’un mec qui s’appele comme mon charcutier.

[Répondre à ce message]