Pop-Rock.com



LCD Soundsystem : " This is happening"
Escroquerie de haut vol

vendredi 8 octobre 2010, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Ark : "In full regalia"
Dios : "We are Dios"
Morcheeba : "Blood like lemonade"
Arid : "Under the cold street lights"
Mièle : "Le jour et la nuit"
Anna Calvi : "Anna Calvi"
Serj Tankian : "Imperfect harmonies"
M.I.A. : "/\/\/\Y/\"
The National : "High violet"
Orchestral Manoeuvres In The Dark : "History of modern"


Je capte pas. Je capte pas la fascination d’une bonne partie du monde connu pour LCD Soundsystem. Attention, n’allez pas croire que je n’ai pas moi aussi forniqué avec la Mère Terre lorsque leur premier album est paru. Mais le James Murphy m’avait franchement refroidi d’avec ce qui suivait, au son de l’argent qui dort et se repose sur ses fondamentaux recyclés, pas de quoi répéter un orgasme dans l’humus. Puis vient le célèbre troisième disque qui comme chacun sait est le signal soit de la consécration suprême, soit de l’essoufflement du buzz et du retour à l’agence pour l’emploi.

James Murphy suce tout ce qui bouge, ou plutôt tout ce qui a bougé, l’ingurgite, le machouille sur une durée variable, le régurgite et en fait des tubes balistiques ne ratant jamais leur cible. Murphy, un vieux punk qui découvre sur le tard que l’electro c’est bien aussi (comme Moby, quoi), un mec qui s’est mangé la discographie complète des Talking Heads et de David Bowie et se veut un de ces prophètes du recyclage sous le prétexte de l’hommage, et les gens aiment, forcément.

Cette entité multi-buzzée extrait de ses influences un son (mal)propre, bourré d’énergie et d’amphétamines, une sorte de retraitement économiquement viable. On voit l’arnaque qui suinte lorsque les hommages sont si grossiers qu’ils s’apparentent à du plagiat. Sauf que Murphy n’est pas un con et qu’il n’emprunte que les détails qui font référence et pas plus.
Entre 2008 et 2010, le bonhomme a énormément écouté David Bowie, comme ça, par hasard. Il a beaucoup écouté la trilogie berlinoise et Scary monsters, il n’en faut pas plus pour relancer une inspiration parfois défaillante.

Drunk girls, vous visualisez ce clip marrant la première fois et chiant au second visionnage ? Bon, fixez-vous sur la bande-son et son punk rigolo et dites-moi que ça ne colle pas un brin d’avec un certain Boys keep swinging estampillé 1979. Hormis le fait que Murphy use des mêmes costards cintrés que Dieu (pardon, que Bowie), la construction de la chanson, les chœurs en fond de scène et, quoi ? Bah oui, l’originale est mieux... Et tout part dans ce sens, fasciné par l’aisance récupératrice de LCD Soundsystem, jusqu’au moment où l’on en revient aux vieux pots initiaux. Directement, le rictus de plaisir sur nos tronches se meut en petite gêne. C’est pas qu’on lui veut du mal au père Murphy, on l’aime bien, il nous a bien fait bouger de la croupe il y a quelques années. Sauf que si je me prends à écouter Somebody’s call me, je n’y constate qu’un odieux pillage de Nightclubbing (sur l’album The idiot d’Iggy Pop), et ça, c’est moche.

LCD Soundsystem s’adresserait à la jeunesse inculte et parfaitement ignorante de l’existence d’une vie culturelle avant 1990, on pourrait juger l’arnaque suffisamment géniale pour lui pardonner. Et si ces revisites (je suis gentil) offraient quelque chose de bandant en comparaison, on pourrait trouver le pari gonflé, mais gagné. Sauf que cette fois-ci, This is happening emmerde plus qu’il ne passionne, sauvé par ces bonnes resucées et ces quelques bonnes idées, j’aimerais trouver cela attrayant alors qu’au fond ce n’est ni très folichon ni très honnête.

Il reste pas grand-chose de ce troisième et ultime (je l’espère en tout cas) album. Ce que peut encore bazarder James Murphy avec son talent inimitable, ce sont un Dance yrself clean parfaitement dingue et un Pow wow parfait, derniers relents de la déjà vieille gloire du groupe. Drunk girls, bon... On le garde au chaud parce qu’il immortalise les restes punkisants déjantés de la formation, mais de la à en faire un hit mémorable...
LCD Soundsytem, ce fut un double-album, bandant jusqu’à en crever qui parut un beau jour de 2005. Le reste n’est que grossier recyclage.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 5 contribution(s) au forum.

LCD Soundsystem : " This is happening"
(1/4) 28 novembre 2010, par Homer Slimpson
LCD Soundsystem : " This is happening"
(2/4) 8 octobre 2010, par kozmik
LCD Soundsystem : " This is happening"
(3/4) 8 octobre 2010, par sim
LCD Soundsystem : " This is happening"
(4/4) 8 octobre 2010




LCD Soundsystem : " This is happening"

28 novembre 2010, par Homer Slimpson  [retour au début des forums]

Je sais pas mais depuis un certain temps, tout les commentaire en guise d’intro à la chronique sont négatif, quelque soit l’album, quelque soit l’auteur.
Est ce que c’est un signe de prétention de point de vue de l’auteur ?
Ou bien c’est moi qui suis un gros connard que j’ai pas à me mêler de ça ?

[Répondre à ce message]

LCD Soundsystem : " This is happening"

8 octobre 2010, par kozmik [retour au début des forums]

C’est un peu le même problème que pour Tchick Tchick Tchick. Les albums sont limites insipides, vieillissent mal, sonnent rapidement datés mais ça reste irrésistible, imparable sur scène. Faut avoir un cul de plomb pour résister à ça en live. Je crois que les disques sont juste des prétextes à faire des tournées et je pense que J.Murphy a bien compris que le filon s’épuise et il aura toujours un bel avenir comme producteur de jeunes pousses de la scène de NY.

[Répondre à ce message]

LCD Soundsystem : " This is happening"

8 octobre 2010, par sim [retour au début des forums]

Oui, sur scène, c’est vraiment un plaisir un très bon moment...
Il ne se prend pas pour le roi de la musique sur les planches, c’est la fiesta point barre. Très bon contact avec son public.
A propos, mon ami, tout le monde s’inspire dans la musique, ainsi que dans la peinture, le cinéma... même tes talking heads se sont inspirés, c’est normal, c’est le grand cirque de la vie. Tu crois vraiment que Talking heads a inventé la musique ? :-)

[Répondre à ce message]

LCD Soundsystem : " This is happening"

8 octobre 2010 [retour au début des forums]

Pour respecter LCD Soundsystem, je pense qu’il faut les avoir vus en concert... Leur prestation à Rock en Seine fut magique, tout simplement.

[Répondre à ce message]

    LCD Soundsystem : " This is happening"

    11 octobre 2010, par Jefferson [retour au début des forums]


    J’écoute assez peu en album. C’est ça le truc : faut les voir en concert, en effet. Dernier en date au Sonar 2010, une salle exaltée, sautante et arborant un sourire béat. Rarement vu ça, et ça te remonte pour une semaine ! Mais t’inquiète, c’est le dernier dixit Murphy, qui va en effet certainement se concentrer sur la production

    [Répondre à ce message]