Pop-Rock.com



Gorillaz : "Plastic Beach"
Ça sent bon le sable chaud

lundi 31 mai 2010, par Yû Voskoboinikov

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Arcade Fire : "The suburbs"
Showstar : "Think Ringo"
The Phenomenal Handclap Band : "The Phenomenal Handclap Band"
Deftones : "Diamond eyes"
Mièle : "Le jour et la nuit"
Vampire Weekend : "Contra"
Fenech-Soler : "Fenech-Soler"
Cathedral : "The guessing game"
Saez : "J’accuse"
Cypress Hill : "Rise up"


Un nouvel album de Gorillaz est toujours un petit événement en soi. Après tout, le premier s’était révélé être une jolie surprise, le temps que le second, Demon days, le pulvérise, qualitativement parlant. Et au vu des collaborations de ce qui s’annonçait comme une véritable usine à gaz, nous savions déjà tous que le troisième allait être un tout insécable, c’est-à-dire soit une putain de merde™, soit l’un des albums de l’année.

Mais avant de s’occuper de la forme, occupons-nous de la matière, à savoir les différentes éditions de l’album, qui correspondent à de curieuses pratiques commerciales : une édition pour les pauvres, avec le strict minimum, une édition limitée pour les plus rapides et les plus riches, avec finalement pas grand-chose en plus, et une édition numérique pour les riches pas pressés, car non limitée dans le temps, mais au rapport qualité/prix relevant du coût d’une baguette chez la famille Sarkozy. C’est sûr, les pirates ont encore de beaux jours devant eux...

D’autant plus – et c’est là où le bât blesse – que l’album est bon. Car, en matière de piratage, il y a une règle éthique qui me semble importante : à quoi bon copier illégalement des contenus médiocres ? Enlevons tous les téléchargeurs compulsifs qui collectionnent plus qu’ils ne consomment, et intéressons-nous à ceux qui font effectivement la différence entre Kate Bush et Lady Gaga (un indice : Kate Bush a du talent), c’est-à-dire ceux qui considèrent le couple forme-matière en privilégiant la forme plutôt que la matière.

Ces gens-là ne sont pas dupes ; cela fait un bon moment qu’ils n’attendent plus après les magazines, qu’ils soient vendus en kiosques ou jetés en pâture sur le réseau. Ils sont au fait de l’actualité, et s’ils consultent encore aujourd’hui Pop-Rock, c’est parce que nous leur proposons quelque chose qu’ils ne trouvent pas ailleurs, à savoir des opinions, qu’ils confrontent aux leurs. Pour le reste, oublions donc les réclames et autres campagnes promotionnelles. Un rapide coup d’œil sur le classement des œuvres les plus téléchargées sur les circuits pirates suffit à déterminer ce à quoi s’intéressent réellement les gens, ce que le bouche à oreille vend aux véritables consommateurs de musiques.

Et que trouvait-on à la première place avant même la sortie officielle de l’album “dans les bacs”, selon l’expression consacrée par je ne sais quel jeuniste devenu vieux depuis le temps ? Le Plastic Beach de Gorillaz. Et le plus beau dans l’histoire ? La première version disponible était en fait un faux — un fake pour reprendre le jargon fleuri des Kevin du piratage qui ne savent visiblement pas que Google Traductions n’a pas besoin d’être piraté pour être utilisé —, pot-pourri de titres médiocres qui a au final découragé un nombre assez conséquent d’acheteurs potentiels, pensant que l’album, pour reprendre l’expression consacrée par l’idole des femmes seules, était une putain de merde™.

En temps normal, je dirais que c’est bien fait pour eux, mais il s’avère que le nouvel album de Gorillaz est une réussite totale et indispensable, une espace insécable où l’être se découvre de l’étant pour devenir vérité.

Amen.



Répondre à cet article

Yû Voskoboinikov





Il y a 7 contribution(s) au forum.

Gorillaz : "Plastic Beach"
(1/5) 9 mai 2014, par jessica
Gorillaz : "Plastic Beach"
(2/5) 21 août 2013
Gorillaz : "Plastic Beach"
(3/5) 1er juin 2010
Gorillaz : "Plastic Beach"
(4/5) 31 mai 2010, par J.
Gorillaz : "Plastic Beach"
(5/5) 31 mai 2010




Gorillaz : "Plastic Beach"

9 mai 2014, par jessica [retour au début des forums]

Coucou, On en veut davantage traité de cette manière. Dans tous les cas, je reviendrai très rapidement. Et si vous souhaitez visiter mon site, n’hésitez pas. Continuez ! presentement code réduc pixmania, code promo pixmania livraison, offre de derniere minute pixmania ,code reduc pixmania, bon plan informatique , code réduction pixmania , code réduc pixmania , reduction pixmania , bon achat pixmania, code promo pixmania livraison , code promo pixmania livraison gratuite, code promo, reduction pixmania, club vipix.

[Répondre à ce message]

Gorillaz : "Plastic Beach"

21 août 2013 [retour au début des forums]

Salut,
J’avoue que cet album est une tuerie, de toute façon, il faut l’avouer ces mecs ont un univers à part et c’est leur plus grande force.
Tant qu’ils restent sur cette vague, l’avenir va leur sourire.
Pierre http://www.direct-mutuelle-groupe.com/

[Répondre à ce message]

Gorillaz : "Plastic Beach"

1er juin 2010 [retour au début des forums]

"nous savions déjà tous que le troisième allait être un tout insécable, c’est-à-dire soit une putain de merde™, soit l’un des albums de l’année".

Pourquoi ? C’est cette hypothèse de base qui baise tout et fausse la chronique. En fait cet album n’est ni l’un ni l’autre, il est juste sympa, sans plus. Bien loin du génie mais pas une merde non plus.

[Répondre à ce message]

Gorillaz : "Plastic Beach"

31 mai 2010, par J. [retour au début des forums]

Pfff... Encore un aristotélicien !
Remarque : parler d’hylémorphisme concernant le dernier Gorillaz, c’est fort.

Long live Platon

[Répondre à ce message]

Gorillaz : "Plastic Beach"

31 mai 2010 [retour au début des forums]

Cher Yu,

Est-ce qu’on pourrait de temps en temps avoir une critique "musicale" d’un album, piste par piste, si possible ?
Pcq là, même pas sûr que tu l’ai écouté... Facile à écrire qu’il est bon si on lit ça partout et sans argumenter...

[Répondre à ce message]