Pop-Rock.com



Wilco : "Sky blue sky"
Et si Neil Young avait un fils spirituel ?

lundi 25 juin 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Hopper : "Deergirl"
Dot Allison : "We are science"
Thunderheist : "Thunderheist"
Bryan Ferry : "Dylanesque"
The Vines : "Vision Valley"
And One : "Bodypop"
Alex Gopher : "Alex Gopher"
Pet Shop Boys : "Fundamental"
Louise Attaque : "A plus tard crocodile"
The Music : "Welcome to the north"


Jeff Tweedy est infatigable. Infatigable en productivité, mais également en qualité. On sait depuis un bon moment que Wilco a presque bouleversé la scène indépendante américaine, parvenant à distiller des influences variées tout au long de ses albums. Ce qui a fait passer ce groupe très créatif pour une sorte de Radiohead américain, toutes proportions gardées.

On a de tout sur cet album. De la folk hippie sur Either way, pour commencer, ce qui permet à l’auditeur de se familiariser doucement avec le style très agréable de Wilco. On retrouve chez eux ce petit quelque chose des Flying Burrito Brothers et aussi de The Lilac Time, mais il y a surtout ce creuset d’influences US qui parvient à s’exprimer de façon sublime à travers les compositions chantées par le petit monsieur Tweedy. Et bien évidemment, outre-Atlantique, ce dernier parvient à être encensé de façon assez fameuse, non pas parce qu’il invente quelque chose de neuf, mais tout simplement parce qu’il est parvenu à faire une synthèse absolument brillante d’une farandole de genres musicaux typiques du continent nord-américain. Folk, blues, jazz, country, skank et rock, tout y est. On pourrait presque dire que Wilco, c’est de la musique pour petits et grands... mais bon, ça fait un peu niais. Je vais donc m’abstenir.

Difficile encore une fois de décrire un album de cette richesse. Isoler chaque titres et parler de ses particularités ne rendrait pas justice à l’harmonie qui se dégage du disque. Un univers propre se dégage de chaque titre, mais entre ces univers se trouve précisément Sky blue sky, ce liant invisible qui parvient à interpénétrer chaque titre pour faire de cet album un tout homogène. Je m’étonne moi-même de cette phrase, mais ce que je veux dire par là, c’est qu’on a ici, tout simplement, un excellent disque. Shake it off parvient à glisser une pause d’un blues dérisoire, alors que What light s’érige en monument de musique pour cowboys tristes ; d’un autre côté, Side with the seeds nous amène au pays de la musique soul, tandis que Please be patient with me nous sert sur un plateau d’argent un songwriting dépouillé et extrêmement touchant.

La question qui se pose est donc la suivante : et si Neil Young avait finalement réussi à pondre un fils spirituel de l’autre côté de la frontière ? La réponse pourrait être "oui". D’autant plus que Tweedy reste quelqu’un de plutôt prolifique, qui réussit à mélanger les genres avec une honnêteté franchement salutaire. Même si Sky blue sky est un album nettement moins expérimental que les autres productions de Wilco - ce que l’on pourrait expliquer par le départ de Jim O’Rourke et l’arrivée de Nels Cline, sans doute -, elle permet sans aucun doute de faire une sorte de pause pour le groupe, un petit retour en arrière qui se solderait par un bilan musical du vivier d’influences nord-américaines. Avec un petit quelque chose des Finn Brothers, Wilco poursuit sa route avec un savoir-faire salvateur, continuant à distiller ça et là son inventivité qui fait déjà de lui un groupe incontournable de la scène indie américaine.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 9 contribution(s) au forum.

Wilco : "Sky blue sky"
(1/4) 29 mai 2016
Wilco : "Sky blue sky"
(2/4) 25 juin 2007
Wilco : "Sky blue sky"
(3/4) 25 juin 2007, par B612
Wilco : "Sky blue sky"
(4/4) 25 juin 2007




Wilco : "Sky blue sky"

29 mai 2016 [retour au début des forums]

The members have been able to represent their group positively through their wonderful album like this material. - Bobby Price

[Répondre à ce message]

Wilco : "Sky blue sky"

25 juin 2007 [retour au début des forums]

Le titre me fait penser à Bullet The Blue Sky de U2. Rien à voir ? OK...

[Répondre à ce message]

Wilco : "Sky blue sky"

25 juin 2007, par B612 [retour au début des forums]

c’est qui déja neil young ? au fait c’était juste pour dire que votre site ne comporte que des chroniques d’artistes que je ne connais pas, je trouve ça bizarre (ne me sortez pas que je suis un fan de linkin park ou tokyo hotel). dessine moi un mouton clarisse. la chanson satellite de depeche mode c’est ma préféré ils l’ont écrite pour moi tu sais. je me sens bien seul et plein de mélancolie. didon clarisse, tu sais à quoi sert la vie ? pourquoi on doit mourir dit ? ça te fait pas peur de ne rien savoir ? et geoffroy tu crois qu’il sait lui ? Droit devant soi on ne peut pas aller bien loin ...

[Répondre à ce message]

Wilco : "Sky blue sky"

25 juin 2007 [retour au début des forums]

Tout simplement ENORME ce disque !!! les 3 derniers etaient des chefs d’oeuvre !! que dire de celui ci... il tourne en boucle depuis 1 mois !!!!

[Répondre à ce message]

    Wilco : "Sky blue sky"

    25 juin 2007, par B612 [retour au début des forums]


    mais pourquoi tu nous racontes ta vie toi ? à part 2 pèlerins qui passeront ici personne ne te lira et de plus tout le monde s’en fiche de ce que tu as fait . C’est tellement dérisoire tout ça. qu’est ce que tu peux bien espérer en écrivant ce message ? ça te donne juste l’illusion de faire parti de ce monde. en même temps je ne te blame pas car la vie entière n’est qu’un grand simulacre

    [Répondre à ce message]