Pop-Rock.com


Le Flop du mois
TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"
Galette indigeste

dimanche 11 juin 2006, par Marc Durant

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Blink 182 : "Blink 182"
Devendra Banhart : "Cripple crow"
I Am X : "The alternative"
Björk : "Medúlla"
Patti Smith : "Twelve"
Antimatter : "Leaving Eden"
The Cure : "4:13 Dream"
Within Temptation : "The heart of everything"
Them Crooked Vultures : "Them Crooked Vultures"
Etron : "Fascination of the Pussy"


Si Desperate youth, bloody thirsty babes, leur premier et excellent album avait fait sensation, son successeur tant attendu a des airs de déjà entendu avec son lot de promesses non tenues et de déceptions grosses comme une maison en pain d’épice. En un mot comme en cent, c’est plat comme un cookie.

La rumeur est persistante au sein du lectorat de ce site, on pense que chaque rédacteur de Pop-Rock se lève aux aurores pour aller bosser dans un bureau (ou se lève tard car il est un odieux rentier qui trompe son ennui dans l’écriture de brûlots ardents pourfendant les stars d’aujourd’hui et d’antan par revanche et amertume) et se dit sous la douche (car oui le chroniqueur est propre sur lui, du moins j’ose l’espérer) : "Aujourd’hui je vais casser du groupe, fouler du pied une star, si possible internationale, reconnue et adulée par un certain public". J’aurais envie de dire qu’il n’en est rien, pourtant, aujourd’hui, mon avis sur cet album est aux frontières de la politesse. Cette hargne toute rageuse est surtout due au fait d’une déception tenace envers un groupe que je tenais pour génial et promis à un bel avenir.

C’est en 2004 que 4AD, le label légendaire du tout underground (même Bauhaus et les Pixies en sont sortis), signe les prometteurs et surtout très étranges TV on The Radio, sorte d’OVNI musical qui - défiant toutes les modes - choisit le métissage tant au niveau du groupe que de ses influences. On pourrait se perdre et se borner à les mettre dans les rayons inclassables si on ne voulait pinailler en apposant des étiquettes histoire de cerner le groupe. Une sorte d’underground mainstream, avec une touche de rock, de disco, de gospel, de guitares funk, de punk, de disto shoegazer et de rythmiques mélangeant vrai batteur et boîtes à rythmes. Bref, un pot pourri comme on en a rarement vu pour un résultat assez bluffant, il faut le reconnaître. « La plus belle révélation du label 4AD depuis les Pixies » verra t’on écrit sur les flyers promos, et là on ne pouvait pas leur donner tort.

Fort de ce premier album et de trois maxis d’une qualité certaine (encensés par la critique et adulés par le public), on était en droit d’espérer quelque chose d’aussi percutant pour le deuxième effort. L’attente aura sans doute misé sur des espoirs trop idéalisés puisque le soufflé retombe et on est en face d’une sorte de "retour de la revanche des TV on The Radio pas contents". Et il n’est pas du tout convaincant, ce retour. L’ouverture sur Playhouses est pourtant tonitruante et on retrouve une rythmique martelée qui devrait en faire bouger plus d’un, avec les voix typiques des chansons énervées des TV on The Radio... Oui, OK, pas mal, mais rien de nouveau sous le soleil, ça sonne face B. I was a lover, ne convainc pas plus. Autour d’une boucle sympa, quelques guitares saturées, rythmique carrée et molle, on cherche la mélodie, le point d’accroche même si le côté bien barré va affoler quelques fans indécrottables et amoureux des trips expérimentaux. Province ne m’affole guère et je passe à Snakes and martyrs, qui remonte peut-être un peu le niveau, mais à mon goût n’égale aucune des anciennes chansons. Rythmique légèrement syncopée, refrain correct et mélodie plus accessible... Ca me donne le courage de continuer. Wolf like me aurait tendance à donner dans le n’importe quoi, une sorte de chaos superstar sous amphets. Tonight a une rythmique intéressante, mais là encore on reste dans des schémas connus et sur notre faim. Je pourrais continuer à disséquer les titres jusqu’au onzième, Wash the day away (qui ne se détache pas des autres, même si il est un peu plus saturé), mais ce serait inutile.

Alors je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Soit je n’ai pas su reconnaître la valeur intrinsèque de cet album qu’on pourrait poliment et avec indulgence qualifier de difficile d’accès, soit ce disque est une réelle déception, et les fans seront sans doute déstabilisés par ce "revirement dans la continuité" (comprenez : on refait la même chose mais de façon plus bordélique et moins accrocheuse). Peut-être que sous l’effet de certaines substances ou liqueurs alcoolisées on pourrait concéder un côté hypnotique à la chose, mais ma sobriété légendaire doit sans doute me mettre hors de portée des qualités cachées de ce CD. Dommage. Mais je suis sûr qu’un certain public va crier haut et fort qu’encore une fois, chez Pop-Rock, on n’a rien compris et qu’on passe à côté d’un grand disque, ce ne sera pas la première fois mais j’aurai eu l’audace d’être honnête.

Les déçus pourront se tourner vers 90 Day Men, projet annexe d’un des membres du groupe et qui n’est pas très éloigné de l’esprit des TV on The Radio en faisant tout aussi bien, sinon mieux.



Répondre à cet article

Marc Durant





Il y a 8 contribution(s) au forum.

TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"
(1/5) 28 août 2006
TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"
(2/5) 22 août 2006
TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"
(3/5) 11 août 2006, par Kris
TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"
(4/5) 3 août 2006
TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"
(5/5) 2 août 2006, par Jefferson




TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

28 août 2006 [retour au début des forums]

Le flop du mois, Galette indigeste, ...
là, tu ne casses pas l’album ?

Pop-rock est encore une fois risible.

Et, allez les voir en concert, vous regretterez vos mots

[Répondre à ce message]

    TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

    28 août 2006, par MarcD [retour au début des forums]


    ce n’est pas moi qui l’ai mis en flop du mois. Quant à galette indigeste j’assume. Mais si c’est tout ce que tu as retenu...
    En concert To on the radio est assez moyen reconnaissons le, ça part dans tous les sens, ça manque de professionnalisme, ça fait plus répét entre potes que réel concert, mais ça reste sympa.

    Pourquoi risible ? ça m’enerve qu’on ne puisse pas donner son avis sans s’attirer les foudres des fans... Tu vois si j’avais dit que cet album était génial, je parie que l’un ou l’autre serait venu ici râler en disant, mais non il est nul ce cd.

    [Répondre à ce message]

TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

22 août 2006 [retour au début des forums]

Et le fait que David Bowie chante sur cet album, on s’en fout ? Pourquoi ne même pas le citer ?

[Répondre à ce message]

TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

11 août 2006, par Kris [retour au début des forums]

Est-ce normal que mon album à moi s’ouvre sur I Was A Lover et non pas sur Playhouses comme vous le signifiez dans votre article ?

[Répondre à ce message]

TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

3 août 2006 [retour au début des forums]

Et Monsieur Durant, il va falloir se laver les oreilles !!!! Cet album n’est certainement pas "facile" mais les arrangements musicaux sont hallucinants. Comment pouvez-vous qualifier l’album des artic monkeys comme moyen alors que c’est une véritable merde (oui oui, il faut appeler un chat un chat) et cet album de tv on the radio de décevant ??? Moi, pas comprendre, sorry.
Frank

[Répondre à ce message]

    TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

    3 août 2006, par MarcD [retour au début des forums]


    Peut-être avez-vous le don d’être d’accord avec tous, moi j’ai l’insolence de dire ce que je pense, et ce que je ressens, si ça ne plait pas ce n’est pas grave, il n’y a pas mort d’homme. Peut-être serait il judicieux d’apprendre à considérer le fait que tout le monde n’est pas d’accord avec vous.

    Pour l’album des Arctic Monkeys j’ai été dur, j’aurais pu dire bon si je n’avais pas entendu les démos qui elles sont d’un (très) haut niveau, l’album m’a déçu de par son manque d’energie qui pourtant existait sur la démo. Vous trouvez que c’est, dixit "une véritable merde", alors que c’est considéré comme une révélation, et adulé par un public nombreux (même si ce n’est pas garant de leur qualité, mais révélateur du fait qu’ils font un produit correct).

    Quant aux TV on the radio, j’ai adoré le premier album, moins aimé le dernier (je ne le descend pas, je dis qu’ils ont fait moyen). J’ai un ami auquel j’ai enregistré l’album car fan de Tv on the radio, il m’a dit qu’elle sombre merde... Je n’étais pas franchement d’accord, mais bon, les avis vous savez, y en a autant que de goûts.

    [Répondre à ce message]

      TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

      5 août 2006 [retour au début des forums]


      Je n’ai certainement pas le don d’être d’accord avec tous, bien du contraire et je revendique aussi l’insolence de dire ce que je pense, même si ça ne plait pas. Je n’ai d’ailleurs aucun problème à considérer que tout le monde ne soit pas d’accord avec mon humble avis. Le plus bel exemple étant que je persiste à dire que l’album des Artic Monkeys est une véritable merde, même si comme vous le dites, adulé par un public nombreux, et que l’album de TV on the radio est tout simplement très bon. On ne va quand même pas se tirer la g... pour l’éternité et je vous propose 2 terrains d’entente:wolf parade et the black heart procession.
      Dernière chose, merci à Jefferson qui visiblement, confirme le très bon album de TV on ... Vous ne lui accordé aucune réponse ??? Allez, bonne douche ...

      [Répondre à ce message]

TV on The Radio : "Return to Cookie Mountain"

2 août 2006, par Jefferson [retour au début des forums]

Oulà, on n’a pas digéré, Msieur Durant ? Et la douche, si je ne m’avance pas sur ce que vous y faites, je suggère cependant que vous la preniez froide. En ce qui me concerne, je trouve cet album assez génial !Je trouve typique qu’il n’y ait pas une seule réponse à cet article, alors que celui sur Arctic Monkeys fait encore couler pas mal d’encre (virtuelle)... Pas le même public, va sans dire. Je conseille par ailleurs aux fans de découvrir, si ce n’est fait, les potes de TV on the Radio que sont Nervous Cabaret, vu en concert (corsé et du meilleur tonneau) il y a peu !
Bon, bon, on ne va pas se quitter en froid (n’oubliez pas la douche) les goûts et les couleurs, hein...

[Répondre à ce message]