Pop-Rock.com



Transit : "Decent man on a desperate moon"
The man on the moon

dimanche 18 mai 2008, par Geoffroy Bodart

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Eagles Of Death Metal : "Peace love death metal"
Nine Inch Nails : "Year zero"
Blues Explosion : "Damage"
Gary Go : "Gary Go"
When Saints Go Machine : "Ten makes a face"
Driving Dead Girl : "50.000 Dead girls can’t be wrong"
Franz Ferdinand : "You could have it so much better"
Etienne Daho : "L’invitation"
Sigur Rós : "Takk"
The Prodigy : "Invaders must die"


Derrière ce groupe se cache en fait un seul et unique homme, Jan K. Transeth. Il semble assez difficile d’en apprendre sur le bonhomme, sa renommée ne dépassant guère un territoire de quelques kilomètres carrés au Sud de la Norvège. De fait, à part son passé au sein du groupe In The Woods (qui aurait bien mérité de percer), on ne sait rien. Tant mieux, on ne le jugera que sur sa musique.

Transit est donc un projet solo, même si quelques musiciens de session sont venus prêter main forte depuis 2004 à Transeth pour donner corps et vie à ces dix chansons. Oui, vous avez bien lu : 2004. Il aura donc fallu quatre ans pour peaufiner cet album de trente-cinq minutes. Non, ce n’est pas un album de prog conceptuel et totalement hermétique, il s’agit uniquement d’un bon vieux rock des chaumières. Quatre ans ! Ce qui veut dire que soit cet album est mal foutu, soit il est l’œuvre d’un perfectionniste fini. On a tôt fait de retenir la deuxième solution. On pourrait craindre aussi que sur un labeur d’aussi longue haleine, l’album ait été malencontreusement expurgé de toute énergie et spontanéité. Et pourtant, le tour de force de cet album est d’avoir une gueule de ceux composés à l’arrachée, épuré à l’extrême et néanmoins carré, robuste et « fini ». La faute à une très bonne production qui a su conférer aux chansons un ton sec, aride, abrupt et sans concession.

Un des points forts de cet album est également son éclectisme. Entre un mélange country-folk sur laquelle plane l’ombre de l’immense Johnny Cash (Estrangeiro/New man, Damned if you don’t), des brûlots rock (Jokes aside) ou des ballades crépusculaires (Miller song) qui renvoient directement au meilleur de Nick Cave et des titres carrément expérimentaux (le triptyque conclusif de l’album Ad anima), Transit se joue des codes pour livrer un disque éminemment personnel, traversé par une noirceur et une tension qui donnent tout son cachet à l’album. On notera également le très efficace single Bleed on me, qui rappelle ses compatriotes de Madrugada dans leurs élans les plus électriques.

Pour tout multi-instrumentaliste qu’il soit, c’est surtout en tant que vocaliste que Transeth impressionne. Que ce soit par ses mélodies puissantes ou son ton intense, il impose un charisme évident et accapare l’attention, mettant même régulièrement l’auditeur à genoux. Miller Song ou Jokes aside dévoilent ainsi le chanteur dans ses toutes grandes heures.

Mais la manière dont Transeth termine son disque est également de celles qui marquent. Si One for the sea - Ad anima pt. 1 est clairement la moins bonne chanson du lot, à cause d’un refrain simplement foireux, l’enchaînement avec Ad anima pt. 2 et Ad anima pt. 3 n’est rien d’autre qu’un grand moment. Si la deuxième phase est instrumentale et très planante, c’est pour mieux ouvrir la voix à une ultime partie à la rythmique brutale et malade, aux guitares distordues et à la voix étouffée, dégageant un profond sentiment de malaise auquel est confronté le quasi-orgasme d’écouter un morceau aussi trippant, final rêvé d’un album qui s’écoute de préférence très fort et qui n’est pas près de quitter la platine.



Répondre à cet article

Geoffroy Bodart





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Computer Network Assignment Help
(1/2) 7 novembre 2016, par Alexie Alessio
Transit : "Decent man on a desperate moon"
(2/2) 6 décembre 2015, par shem katty




Computer Network Assignment Help

7 novembre 2016, par Alexie Alessio [retour au début des forums]

Computer Network Tutor
If you’re a creative thinker and like to explore alternative solutions to problems, no doubt you should try writing service.

[Répondre à ce message]

Transit : "Decent man on a desperate moon"

6 décembre 2015, par shem katty [retour au début des forums]

I am very happy to read this. This is the kind of manual that needs to be given and not the random misinformation that’s at the other blogs. Appreciate your sharing this best posting.
essay writing help at essayhelperuk.co.uk

[Répondre à ce message]