Pop-Rock.com



The White Stripes : "Icky Thump"
That 70’s Show

mercredi 1er août 2007, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Radiohead : "Kid A"
Little Man Tate : "About what you know"
Dot Allison : "We are science"
Devendra Banhart : "Cripple crow"
The Finn Brothers : "Everyone is here"
Hollywood Porn Stars : "Year of the tiger"
Broadcast : "Tender Buttons"
Muse : "Absolution"
Ministry : "Houses of the Molé"
Yo La Tengo : "I am not afraid of you and I will beat your ass"


Parmi tous les groupes de rock en vue apparus ces dix dernières années, The White Stripes reste le seul à me passionner sincèrement. Qu’il s’agisse des Strokes, des Arctic Monkeys ou des ex-Libertines, tous tentent d’adapter les recettes du passé avec plus ou moins de réussite et d’agrémenter cet hommage d’une légère touche personnelle. Les White Stripes, eux, sont tellement obsédés par les années 60-70 qu’ils en semblent tous droits venus. De la copie laborieuse ? Jamais de la vie. Les White Stripes n’en font qu’à leur tête et fuient comme la peste tout ce qui pourrait concourrir à les rendre ennuyeux. La preuve encore une fois avec Icky Thump.

Etrange duo mixte propulsé au premier plan en 2003 par le biais d’un des singles les plus marquants des dix dernières années, les White Stripes persistent à s’imposer d’album en album comme l’un des hommages actuels les plus passionnants au rock des années 60 et 70. Après un Get behind me Satan délicieusement décousu qui célébrait tout ce que l’Americana avait en rayon, la nouvelle livraison du groupe marque le grand retour des guitares acérées de Jack et de la batterie "bonhamienne" de Meg. S’il ne devait y avoir qu’un unique lien de consanguinité à établir entre ce Icky Thump et son remarquable prédécesseur, il s’agirait à coup sûr de cette faculté du duo de Detroit de ne composer aucun de ses albums sur le même mode. Satan donnait dans l’éclectisme avec quelques résidus garage-rock ? Icky Thump adopte rigoureusement l’optique inverse : Jack et Meg White durcissent le ton et se plongent avec délectation dans un rock rude et graisseux sorti tout droit des années 60-70 et qui doit autant à Led Zeppelin qu’à Jimi Hendrix et Lynyrd Skynyrd.

Icky Thumb s’éparpille une fois de plus dans toutes les directions, avec une rafraîchissante absence de cohérence qui permet aux White Stripes de s’adonner à peu près à n’importe quoi, sans devoir respecter le moindre cahier de charges. On y découvre d’énergiques pièces rock où rugissent des guitares hendrixiennes ultra-saturées (Little cream soda, Rag & Bone), des compositions plus mélodiques (L’excellent You don’t know what love is (You just do as you’re told) ou le doucement lugubre A martyr for my love for you), et quelques perles folk troublées de riffs électriques acérés (330 MPH Torrential outpour blues). Cette attirance renouvelée pour le rock le plus brut ne les prive pas de se livrer envers et contre tout à quelques facéties décalées qui tiennent parfois d’un mélange de flamenco et de mariachi sous méthadone (Conquest), parfois de gigues celtiques bâtardes (l’enchaînement Prickly thorn but sweetly worn/St. Andrew).

Histoire de ne se sentir vraiment tenu par aucune règle, les White Stripes ont même laissé tomber le traditionnel single fédérateur dans la lignée de Seven nation army ou Blue orchid. Evidemment, tout n’est pas resplendissant si on s’attache à chaque morceau séparément, mais les compositions les plus anecdotiques s’insèrent à la perfection dans cet ensemble dont l’originalité et la fraîcheur font plaisir à entendre. Une fois de plus, les White Stripes tiennent l’auberge espagnole du rock des années 2000, celle où on peut trouver n’importe quoi sauf ce à quoi on s’attend, mais surtout celle où on fait du rock comme dans les années 60 et 70 : sans se poser beaucoup de questions et sans réfléchir en terme de logique ou de retour sur investissement. Icky Thump fait partie de ces rares albums qui ne se contentent pas seulement d’être bons mais suscitent aussi l’étonnement et le plaisir à chaque nouvelle découverte, tant on éprouve l’impression - fausse évidemment mais ça fait du bien de se le dire - d’être face à un des derniers électrons libres du rock à allier succès de masse, liberté d’action totale et imagination débridée.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 24 contribution(s) au forum.

The White Stripes : "Icky Thump"
(1/6) 27 août 2007, par nericj
The White Stripes : "Icky Thump"
(2/6) 3 août 2007, par lkj
The White Stripes : "Icky Thump"
(3/6) 2 août 2007, par R.T.
The White Stripes : "Icky Thump"
(4/6) 1er août 2007, par Savatch
The White Stripes : "Icky Thump"
(5/6) 1er août 2007, par Alex
The White Stripes : "Icky Thump"
(6/6) 1er août 2007, par the kiss




The White Stripes : "Icky Thump"

27 août 2007, par nericj [retour au début des forums]

Putain, ya de tous dans cet album. Bon d’accord, beaucoup de distorsion et de grosse caisse, mais kess ça fait du bien, un peu d’orgamone, de la gratte bien grasse, du presque médiéval (la 6 : prickly thorn but..) qui me fait penser à un titre de Bauhaus. Le pied !!

A quand une version techno de "conquest" ?? ??
Même pas signé "white", c’est de l’extra. Je m’y vois déjà mimant le toréador, le bras levé !!!!

[Répondre à ce message]

    The White Stripes : "Icky Thump"

    27 août 2007, par nericj [retour au début des forums]


    Genre, le mec il a pas tout dit et y revient !
    Notre fameux titre limite cornemuse ("prickly thorn, but sweetly worn"), et ben quand tu le mets dans la voiture, tout le monde continue de chansonner l’air.. bien mémorisant, pourtant je suis loin d’être fan du celtique !!

    [Répondre à ce message]

The White Stripes : "Icky Thump"

3 août 2007, par lkj [retour au début des forums]

Déçu. Pas de bonne chanson et une orientation FM rock bien réelle avec des gros plans hard rock foireux. Des années 70 il reste surtout le gras.

[Répondre à ce message]

The White Stripes : "Icky Thump"

2 août 2007, par R.T. [retour au début des forums]

20/20 rien à dire de plus. Album admirable comme tous les autres. Groupe qui rentre à chaque album un peu plus dans la légende du rock. Le pied absolu je viens de le prendre encore grâce à eux. Qu’est-ce que je peux les aimer, qu’est-ce qu’ils peuvent me faire vibrer !
Wouah !

[Répondre à ce message]

    The White Stripes : "Icky Thump"

    3 août 2007 [retour au début des forums]


    Bizarre R.T. (Ca faisait longtemps...) ! T’aboyes quand tu prends ton pied, toi ?

    [Répondre à ce message]

      The White Stripes : "Icky Thump"

      3 août 2007, par R.T. [retour au début des forums]


      Bonjour, oui ça faisait longtemps car au bout d’un an, je me suis aperçu que chaque critique amenait les mêmes cons et les mêmes remarques et que je n’ai pas la patience des gens de ce site.
      Mais j’avoue que pour des albums de cette trempe, laisser un petit commentaire pour dire à quel point je trouve le travail de Jack White formidable n me dérange pas.
      Et oui, j’aime les chiens.

      [Répondre à ce message]

    The White Stripes : "Icky Thump"

    19 août 2007, par Eric [retour au début des forums]


    Je viens de le décrouvrir, et franchement il faudrait être sourd pour ne pas entendre que cet album a un un petit quelque chose en plus par rapport aux productions trop, trop... du moment. Cet album par son authenticité et sa créativité me réconcilie avec le rock des années 2000.

    [Répondre à ce message]

The White Stripes : "Icky Thump"

1er août 2007, par Savatch [retour au début des forums]

Alors :

"la nouvelle livraison du groupe marque le grand retour des guitares acérées de Jack et de la batterie "bonhamienne" de Meg"

faut pas quand même exagérer hein, elle tape dans le rythme c’est tout...

Sinon superbe album et bonne chronique !

[Répondre à ce message]

The White Stripes : "Icky Thump"

1er août 2007, par Alex [retour au début des forums]

Merci pour cet excellent article, la preuve que l’on peut faire un bon texte sans être sarcastique,"sensationnaliste" ou ... lèche cul.

Respect aussi pour ce groupe qui peut-être varié dans ses albums, mais sans jamais perdre son âme.

Le seul groupe en "The..." qui tient la distance...

[Répondre à ce message]

The White Stripes : "Icky Thump"

1er août 2007, par the kiss [retour au début des forums]

Le chanteur, il ressemble un peu à Robert Smith, celui qui a écrit et composé l’album Bloodflowers.

[Répondre à ce message]

    The White Stripes : "Icky Thump"

    7 août 2007 [retour au début des forums]


     :-) excellent !! continuez !!!

    [Répondre à ce message]

      The White Stripes : "Icky Thump"

      7 août 2007 [retour au début des forums]


      au fond c’est quoi l’importance de blood flowers ?
      Bien sûr je connais les cure et quelques-uns de leurs disques, mais c’est pas comme si ils avaient fait des disques incontournables ces dernières années, hein ?...

      Un peu d’info est le bienvenu !!

      [Répondre à ce message]