Pop-Rock.com



The Rakes : "Capture/Release"
Pub, Club, Sleep

mercredi 28 septembre 2005, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Girls in Hawaii : "From here to there"
Kelly de Martino : "Honest"
John Foxx : "From trash"
Nine Inch Nails : "With teeth"
The Fall : "Reformation post-TLC"
Chris Cornell : "Scream"
New Order : "Get Ready"
Cali : "L’espoir"
Art Brut : "Bang Bang Rock & Roll"
Stuart A. Staples : "Leaving songs"


Dans la grande famille des jeunes formations britanniques qui n’ont absolument rien inventé mais qui font presque aussi bien que leurs illustres modèles de la période 1977/80, le dernier groupe à s’être brillamment frayé un chemin sous les projecteurs en 2005 n’est autre que The Rakes. Et il n’a presque pas dû jouer des coudes pour se faire une place dans la bouillonnante basse-cour qu’est cette nouvelle scène rock vintage U.K., aussi flamboyante que superficielle. Avec pour amis des membres de groupes aussi bien implantés que Bloc Party, Maxïmo Park et The Futureheads, les Rakes passeraient même presque pour des pistonnés. Et pourtant...

Fils bâtards des Buzzcocks et de The Fall, les Rakes (« les râteaux », en français) auraient peut-être été l’incontournable sensation de l’année s’ils nous avaient balancé leur explosif Capture/Release en 2001 ou 2002... des années musicalement tellement pauvres que mêmes des fashion victims aussi inconsistantes que les Strokes y ont été présentés comme ce que New York avait sorti de mieux depuis Television. Vaste blague... Mais non, c’est 2005 qui assiste béat à leur entrée dans la cour des grands. Bien boostés par le succès de Bloc Party, qui est hébergé par le même label, épaulé par le même producteur hype (Paul Epworth, vu avec tous les bons vendeurs indie du moment) et dont ils ont un temps assuré la première partie, les Rakes ont réussi là où leurs parrains ont échoué : Capture/Release est un bon album, riche et bourré de tubes, alors que le très surestimé Silent alarm n’est qu’un navet vite démodé, doté de deux ou trois bombes et de deux fois autant de titres faiblards. La presse spécialisée se comporte pourtant comme si trois blancs-becs efféminés et un black gueulard qui jouent du sous-Gang of Four étaient la huitième merveille du monde... Soit. Les Rakes font mieux, avec moins d’effets de manche et moins de publicité ! Plus humblement, tout simplement.

Il faut dire que les rock songs de la bande du chanteur/guitariste Alan Donohoe sont autant de violentes déflagrations dont n’importe quel être humain normalement constitué a forcément du mal à se remettre. Strasbourg, le premier morceau, est un tube punk-rock en puissance qui doit pouvoir trouver sa place dans n’importe quel DJ set rock. Il fait se trémousser, jumper et hurler « eins, zwei, drei, vier » comme il se doit sur un refrain surdynamité d’une efficacité redoutable. Même constat pour Retreat, un tube du feu de Dieu que n’auraient pas renié les rejetons foutrement doués d’Editors. Et puis bien sûr, il y a 22 Grand job, le premier single du groupe, sorti en 2004, et qui n’est rien d’autre qu’une incontestable démonstration de force. Tout y est : un son rugueux, une rythmique emballante et un refrain imparable qui nous font inévitablement penser au punk de la fin des seventies. A l’instar d’un Open book, qui semble gentiment pompé sur les meilleures mélodies pop des Clash.

A la différence d’un nombre incommensurable de groupes du même tonneau, les Rakes ne se la jouent pas. Leur son est garage dans le sens où, à l’entendre, on se dit que des groupes comme le leur doivent encore pulluler dans les garages et les caves de Londres, Liverpool et Manchester. Ils ne sont pas prêts de révolutionner le genre, mais ils nous divertissent autant que possible en attendant le prochain « groupe du mois ». Et tout ça en offrant un album réussi de bout en bout, c’est-à-dire sans jouer la facilité à la Bloc Party ou à la Hard-Fi, en enrobant deux bons singles d’une dizaine de titres dispensables. Capture/Release est un régal, à écouter sans modération entre les trois autres meilleurs albums anglais de l’année : ceux de Maxïmo Park, The Departure et Editors...



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 18 contribution(s) au forum.

The Rakes : "Capture/Release"
(1/7) 22 avril 2006
The Rakes : "Capture/Release"
(2/7) 6 novembre 2005, par dionycos
The Rakes : "Capture/Release"
(3/7) 29 septembre 2005, par Cinoque
The Rakes : "Capture/Release"
(4/7) 28 septembre 2005, par Geo
The Rakes : "Capture/Release"
(5/7) 28 septembre 2005, par Youki Smayas
The Rakes : "Capture/Release"
(6/7) 28 septembre 2005, par Rémix
The Rakes : "Capture/Release"
(7/7) 28 septembre 2005, par Imax




The Rakes : "Capture/Release"

22 avril 2006 [retour au début des forums]

Faut pas s’étonner de pas aimer les strokes et autres quand on admire béatement des merdes come front 242 ou duran duran ! Et les soirées gloubi boulga, c’est aussi du rock ? Vous etes trop droles les mecs, bientot vous nous direz qu’aimer les strokes c’est fashion et qu’il faut écouter simple minds, parce que ça, c’est du sacré rock’n’roll !!! A, c’est déjà, fait ? ... je ne peut plus rien pour vous alors ! Sinon, l’album des rakes ? Meilleur que le 1er joy division, meilleur que n’importe quel gang of four (pas compliqué finalement...), un excellent 1er disque ! Et oui, il faut vivre avec son époque, et arréter de porter au nues uniquement des groupes que vous n’avez pas l’age d’avoir vu sur scène, facile de vénérer les morts...

[Répondre à ce message]

    The Rakes : "Capture/Release"

    10 juin 2006, par marion [retour au début des forums]


    et bien, je ne pensais que des gens détestaient à ce point là les strokes qui ne sont rappellons le quand mm, pas le sujet de la critique. Alors là c’est le moment où je me fais jetter des pierres parce que j’aime les strokes, et oui, je trouve qu’ils ont réussit à créer une ambiance, un son particulier, et leurs trois albums quoi qu’on en dise sont vraiment géniaux, autant Is This It ? était enflammé, pleins d’urgence, propre à un nouveau groupe, autant le deuxième Room On fire, bcp hué, n’a finalement pas trouvé son public, ou en tout cas le public n’a pas compris cet album, mélant à la fois de la musique assez pop rock joyeuse et des paroles limites dépressives, quant au troisième, pas mon préféré mais complètement différent des deux premiers, un peu glam rock new yorkais comme je l’aime.
    Sinon pr les Rakes, c chers rateaux, et bien au risque de me reprendre des pierres (de toute manière je suis blindée maintenant) j’apprécie bcp ce qu’ils font, c pas révolutionaire, on en conviendra tous, ms ils ne se prennent pas la tete, nous lancent à la gueule des bonnes chansons rock, jouées rapidement, qui restent en tete et aux paroles reflétant une angleterre nouvelle, entre vie quotidienne métro boulot dodo (work work work) et les peurs de la nouvelle génération (terror !). un très bon album qu’est ce capture release.

    [Répondre à ce message]

    The Rakes : "Capture/Release"

    18 janvier 2007, par pilouille [retour au début des forums]


    Meilleur que le 1er joy division ... et puis quoi encore, faut arreter de dire des conneries pareilles.
    Moi je vis egalement avec mon epoque mais la franchement y a pas photos
    c est quoi ce delire !!!
    il ne faut pas confondre les torchons avec les serviettes

    [Répondre à ce message]

The Rakes : "Capture/Release"

6 novembre 2005, par dionycos [retour au début des forums]

J’ai vraiment halluciné en lisant cette critique.
Ayant vu bonne presse pour The Rakes, je me suis laissé tenté. En effet, Capture/release est un bon album, mais bon... un peu simplet quand meme. Leur musique est certes embalante, mais bien trop simpliste à l’exception de quelques morceaux tout bonnement démentiels : Strasbourg, Retreat et Work work work qui termine l’album.

La ou j’ai pas compris pop-rock, c’est dans leur comparaison à Bloc Party, qui se fait descendre dans cette critique alors que Silent Alarm avait reçu une tres bonne critique sur ce site...
Et surtout, je pense que si on est objectif, la musique de Bloc Party est quand meme bien plus fouillée que chez The Rakes . Apres on préfère ou pas, chacun son opinion, mais franchement, ecoutez les 2 album à la suite, y a pas photo une seule seconde, Bloc Party ecrit des chansons bien plus complexes
Et ça marchent du tonnere en plus ( ça c t plus subjectif par contre ^^)

[Répondre à ce message]

    The Rakes : "Capture/Release"

    6 novembre 2005, par Laurent Bianchi [retour au début des forums]


    C’est le même site, oui, et Bloc Party avait reçu une très bonne critique. En ce qui me concerne, je n’ai pas changé d’avis et j’aime autant The Rakes que Bloc Party. Mais ce n’est pas parce que c’est le même site que tout le monde a le même avis (loin de là d’ailleurs), et ici, en l’occurence, Jérôme semble trouver Bloc Party "surestimé". Ce jugement de valeur ne concerne que lui, tout comme ma critique élogieuse de Bloc Party ne concerne que moi. La pluralité des opinions est plutôt un point positif.

    [Répondre à ce message]

      The Rakes : "Capture/Release"

      9 novembre 2005, par dionycos [retour au début des forums]


      Ah autant pour moi, je n’avais même pas pensé au fait que le chroniqueur n’etait tout simplement pas le meme ^^
      C’est vrai qu’ici, les chroniqueur ont rarement le meme avis, je me souviendrai toujours du dernier Radiohead qui figure dans le top 5 de 2003 ainsi que dans le flop 5...
      Tu dis que la pluralité des opinions est positive, certes, si les gouts étaient uniformes, ce serait bien triste... Cependant, quand de telles oppsitions se retrouvent sur un site specialisé sur le rock, admettez que c’est un peu casse gueule pour le lecteur de se faire une idée de la qualité de tel ou tel album...

      [Répondre à ce message]

        The Rakes : "Capture/Release"

        19 novembre 2005, par dionycos [retour au début des forums]


        Allez va, après de multiples écoutes, je dois me rendre à l’évidence : cet album est exellent !! Meme si je reste toujours plus attaché a bloc Party, Je dois reconnaitre que ce Capture/release m’a définitivement capturé, et qu’il n’est pas pres de me relacher.
        Le demarrage en trombe avec Strasbourg annonce tout de suite la couleur : ce disque va etre genial. Confirmation avec le second morceau (un des meilleurs), le génial Retreat et son refrain imparable. Puis vient l’hallucinant 22 Grand Job, merveille de punk bien 70’s. Tout y est, et en meme pas 2 minutes s’il vous plait. Chapeau messieurs.
        3 premiers morceaux exceptionnels donc, rien que ça, ça motive, et on se dit qu’on a fait un bon achat (sauf si on a gravé le disque bien sur... un cd vierge c’est pas cher)
        Le milieu du disque est un cran en dessous de ce démarrage explosif. Mais la tres tres haute qualité revient pour les 4 derniers morceaux. J’avou avoir un gros Coup de Coeur pour "Violent", qui porte bien son nom, donne envie de hurler "viooooooolent" avant de tout sacager à coup de riffs explosifs.
        Et enfin, le Meilleur morceau à mon gout (et la, meme Bloc Party n’a pas reussi à pondre un aussi bon truc sur Silent Alarm), l’excellent, que dis-je, le majestueux "Work Work Work" qui conclu l’album de la meilleur maniere qui soit. C’est simple, cette chanson figure parmis mes préférés cette année, au coté de "Black horse and the cherry tree" de KT Tunstall et de "Riot Radio" des Dead 60s.
        Quant à cet album, pas de doute, il figure au top 5 de 2005. Pas en premier, mais il y a sa place aux cotés de bloc Party, Franz Ferdinand, M (en tete à tete, a quand une chronique de celui la ??).

        [Répondre à ce message]

The Rakes : "Capture/Release"

29 septembre 2005, par Cinoque [retour au début des forums]

Moi, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi Pop-Rock est si prompt à brûler ce qu’il a aimé. Pourquoi soudainement tant de haine envers Bloc Party ? Parce qu’il sont moins "hype" qu’il y a quelques mois ? Parce qu’ils sont plus intellos que The Rakes ? Ou est-ce simplement une divergence d’opinion Laurent Bianchi/Jérôme Delvaux ? Pour ma part, je me range à l’avis du premier. Dans la "bouillonnante basse-cour", je trouve qu’ils sont les plus originaux (faute d’être révolutionnaires) et restent mes favoris au titre d’album de l’année.

[Répondre à ce message]

    The Rakes : "Capture/Release"

    29 septembre 2005 [retour au début des forums]


    Bah enfin ce zine est mis à jour par plusieurs personnes... Tous les goûts sont dans la nature et c’est plutôt bien qu’ils soient pas forcément d’accord entre eux. A chacun de se faire une opinion ensuite.

    [Répondre à ce message]

The Rakes : "Capture/Release"

28 septembre 2005, par Geo [retour au début des forums]

Cet album est génial ... l’album de l’été pour moi (car je l’ai découvert cet été en version pirate [bouh la honte] en attendant de le trouver dans un magasin ou sur un site FR !!)

PS : Tellement j’aime cet album que lorsque sur alapage je l’ai vu, j’ai acheté sans faire gaffe, et je me retrouve avec un vinyl mais sans platine ... hum

[Répondre à ce message]

The Rakes : "Capture/Release"

28 septembre 2005, par Youki Smayas [retour au début des forums]

Je ne connais pas assez les Rakes pour me prononcer avec conviction, mais moi aussi j’etais TRES etonné quant, il y a 3/4 ans, on nous a vendu un groupe aussi insipide que les Strokes comme etant l’avenir du revival de la renaissance de l’espoir du rock..

[Répondre à ce message]

The Rakes : "Capture/Release"

28 septembre 2005, par Rémix [retour au début des forums]

C’est drôle , moi je trouve le premier Strokes merveilleux, aussi merveilleux que le second album est pourri.
Oui comme quoi les goûts et les....enfin bon

[Répondre à ce message]

The Rakes : "Capture/Release"

28 septembre 2005, par Imax [retour au début des forums]

C’est marrant moi je trouve que les Strokes font de la très bonne musique avec un son bien à eux tandis que cet album est une pure merde bruyante et insipide. Comme quoi les goûts et les couleurs hein.

[Répondre à ce message]