Pop-Rock.com



The Pipettes : "We are The Pipettes"
Girl power

lundi 4 juin 2007, par Sarah El Jabri

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Tomahawk : "Anonymous"
Anathema : "Hindsight"
The Dandy Warhols : "Welcome to the monkey house"
Masi : "2nd shape"
Blackmail : "Aerial view"
Interpol : "Turn on the bright lights"
The Dead Weather : "Horehound"
Cartman & The Cartmen : "I love rock n’roll"
Jarvis Cocker : "Further complications"
VETO : "Crushing digits"


Avec les Pipettes, c’est difficile. Ou plutôt : c’est facile, donc ça en devient difficile. D’un côté, on se dit "oh, un groupe de filles surfant sur la vague rétro 60’s et lookées comme une pub H&M". D’un autre côté, elles sont irrésistibles et nous rappellent certains épisodes de Ma sorcière bien-aimée, une époque que nous chérissons tous car elle nous rappelle la voix de notre mère et le chocolat chaud. Les Pipettes, antidote au cynisme de 2007 ? Ca se pourrait...

La formule des Pipettes est donc simple : prenez les Supremes, mélangez-les avec la dose de féminisme dont elles manquaient, rajoutez-y un zeste de brit-rock et vous obtenez trois jeunes filles dans le vent, aux robes coordonnées, aux harmonies vocales suaves et aux chansons pétillantes. C’est bien simple, ces deux dernières années, on commençait à faire une overdose des filles en jean slim prétendant au trône de Joan Jett. Mais contrairement aux Plasticines, à Sandi Thom, et à tant d’autres, les Pipettes semblent n’avoir jamais digéré les épisodes de Jet & The Holograms (si vous avez oublié, allez sur DailyMotion) et ont décidé que la pop devait renaître. La vraie pop, la brit-pop, la pop des sixties, sa fraîcheur et sa douceur. Depuis l’explosion punk, on a reproché à la pop d’être trop insouciante, trop indifférente. Les Pipettes sont loin d’être amnésiques. Les arrangements sous-jacents de leurs démos (notamment sur Simon says) sont assez insolents pour rappeler quelques tapages de pied féminins plus récents. Elastica, Hole, la période début 1990 a eu son quota de riot girls, sales, rauques et échevelées. Les Pipettes ramènent le style doucereux des Chandelles mais en conservant le côté dominateur et indépendant du discours de leurs aînées (We are The Pipettes). Les Pipettes, avec leurs petits gilets roses aux boutons nacrés et leurs limonades restent bien plus rock’n’roll que la plupart des filles disponibles sur le marché de la pop actuellement.

Au départ, les Pipettes étaient musiciennes, pas uniquement chanteuses. Le choix de prendre un groupe jouant derrière elles pendant les concerts afin de parfaire l’image girl group est venu début 2005. C’est alors qu’on a vu apparaître également des chorégraphies simplissimes accompagnées de pas de twist (Pull shapes), et des refrains savamment travaillés, amenant un sourire, même inconscient (Because it’s not love). Comment attirer un public ayant plus de 12 ans avec cette recette ? Il suffit de donner un bon coup de pied dans les burnes des garçons ne sachant pas apprécier l’élégance d’une jupe crayon (ABC) ni l’attirance irrésistible de la fille légèrement dominatrice (Your kisses are wasted on me). Les Pipettes sont de bonnes copines qui nous redonnent envie de sortir l’eye-liner sans avoir le discours dur et blasé que peuvent avoir d’autres groupes féminins dans d’autres registres plus grave (comme les Long Blondes). Les Pipettes sont totalement décomplexées et assument, jusqu’à la dernière note, leur rôle de décontractant ("I just want to move / I don’t care what the song’s about" disent-elles dans Pull shapes). Derrière les serre-têtes, les robes à pois, le rouge à lèvres et les chaussures à talon, les quatre filles originaires de la station balnéaire de Brighton prennent le mouvement musical actuel à contre-courant. Alors qu’on redemande de la profondeur, qu’on pourfend (moi la première) la stupidité ambiante et le manque d’intérêt d’un marché musical axé sur la consommation, les Pipettes poussent plus loin le chemin déjà forgé par Son Altesse Sérénissime Holly Golightly. Dans un Dirty mind jugeant tout aussi difficilement les garçons menteurs que les filles crédules, les Pipettes réinstaurent le girl power.



Répondre à cet article

Sarah El Jabri





Il y a 9 contribution(s) au forum.

The Pipettes : "We are The Pipettes"
(1/4) 14 juin 2007, par galnoir
The Pipettes : "We are The Pipettes"
(2/4) 5 juin 2007
The Pipettes : "We are The Pipettes"
(3/4) 4 juin 2007, par Julien
The Pipettes : "We are The Pipettes"
(4/4) 4 juin 2007, par ex prof




The Pipettes : "We are The Pipettes"

14 juin 2007, par galnoir [retour au début des forums]

video du concert au Paradiso (11-10-2006) : http://www.fabchannel.com/the_pipettes

[Répondre à ce message]

The Pipettes : "We are The Pipettes"

5 juin 2007 [retour au début des forums]

Mignonnes les deux sur les cotés, la quarantenaire du milieu bof.
Musicalement ? pareil que le reste, ca calme deux chansons, ca fais rire deux autres, le reste c’est a la promotion canapé.

mais la brune j’en suis inlove donc j’aime bien.

au cas où ca en fasse tiquer, il y a des milliards de raisons pour aimer ou détester quelque chose, et personne n’a a les juger, merci ^_^.

[Répondre à ce message]

The Pipettes : "We are The Pipettes"

4 juin 2007, par Julien [retour au début des forums]

Je ne sais pas ce que vaut l’album mais en concert elles ne laissent pas un souvenir impérissable. Sympas pendant quelques chansons mais vite lassant.

[Répondre à ce message]

The Pipettes : "We are The Pipettes"

4 juin 2007, par ex prof [retour au début des forums]

2006 les Pipettes complètement old-fashioned ,my dear.
Ce trio a donné un concert ????? catastrophique au bota en septembre dernier.Un set d’1 heure de 20pm à 21 pm ,plein de fans ont donc raté la moitié du show ,because playback pour VTM à Vilvoorde ,une demi-heure plus tard !
La chorégraphie était assez minable,la comparaison (vocale) avec the Supremes est une insulte pour Diana et consoeurs.
Euh ,les robes à petits pois n’étaient pas mal

[Répondre à ce message]

    The Pipettes : "We are The Pipettes"

    4 juin 2007, par Pussy Galore [retour au début des forums]
    http://foxypussy.blogspot.com


    C’est parce que c’est de 2006 qu’il ne faudrait plus en parler ?

    [Répondre à ce message]

      The Pipettes : "We are The Pipettes"

      4 juin 2007 [retour au début des forums]


      La comparaison avec Holly Golightly des Headcoatees relève de la plus haute des voltiges. Faut vraiment arrêter d’avoir la prétention de parler de choses qui vous dépassent complètement, Sarah...

      [Répondre à ce message]

      The Pipettes : "We are The Pipettes"

      4 juin 2007, par BLoub [retour au début des forums]


      Quand il s’agit de musique aussi volatile et à date de péremption aussi dépassée, oui, c’est un peu tard...

      Parler d’albums avec un peu de recul c’est pas mal, et beaucoup de très bons articles de ce site en traitent, mais là, c’est clairement un ratage de coche.

      Sinon, je dois dire que j’ai pas mal écouté cet album (l’an passé donc) parce que c’est une pause pop indispensable.

      [Répondre à ce message]

      The Pipettes : "We are The Pipettes"

      5 juin 2007, par  [retour au début des forums]


      Non, parce que c’est de la merde, qui ne demandait qu’à être oubliée.

      [Répondre à ce message]

    The Pipettes : "We are The Pipettes"

    8 juin 2007, par Al-kE-mE [retour au début des forums]


    Si vos conciliabulles agressent ces anges roses à pois blancs, héritières d’une époque où la musique était accessible à tout le monde et JAMAIS SUPERFICIELLE, allez agissez votre langue ailleurs.

    Je perds vraiment mon temps sur ce site frelaté de critiques purement ignobles !

    [Répondre à ce message]