Pop-Rock.com



The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"
Le bel iceberg ne fondra pas

vendredi 13 avril 2007, par Alexandra Jakob

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Riverside : "Rapid eye movement"
The Ting Tings : "We started nothing"
The Besnard Lakes : "The Besnard Lakes are the dark horse"
Fleet Foxes : "Fleet Foxes"
Les Wampas : "Rock’n’roll part.9"
Björk : "Volta"
Plastiscines : "LP1"
Alister : "Aucun mal ne vous sera fait"
The Rasmus : "Dead letters"
Infadels : "We are not The Infadels"


Cela fait bien vingt minutes que je regarde ce maudit curseur clignoter et je n’aime pas cela. Souvent, avant de m’atteler à la rédaction d’une chronique, mon opinion se fixe, puis s’étoffe presque malgré moi au fil des paragraphes. Pourtant, The Good, The Bad & The Queen me laisse irrémédiablement perplexe. Ce disque me séduit, mais de loin. Un peu comme si je m’abandonnais à la contemplation d’un garçon très beau, mais dénué de l’étincelle de vie capable de me charmer.

J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une histoire de moment. Les puristes vous le diront tous. Si vous n’avez pas aimé un disque, c’est soit "parce qu’il ne se révèle qu’après de nombreuses écoutes", soit parce que "vous ne l’avez pas écouté au bon moment". Le supergroupe de Damon Albarn meubla donc un soir de panade sentimentale poussée, trotta à mes côtés durant une ballade campagnarde ensoleillée, me précipita vers un sommeil salvateur. Rien à faire. Certes, je perçois aisément l’ineffable beauté d’History song, la douce classe psychédélique des idylliques Green fields, la mélancolie mature d’ 80’s life. Mais cette electro-pop gracieuse reste trop désincarnée pour totalement m’envoûter.

Au fond - et c’est bien légitime - ce disque ressemble plus que tout autre à son propriétaire. Ne nous leurrons pas. Le mythique Paul Simonon et sa basse cette fois intacte, Simon Tong libéré du pompeux et pompant Ashcroft ainsi que le batteur Tony Allen s’apparentent plus à des mécènes de luxe qu’aux membres d’un groupe qu’après maints chichis existentiels, leur leader Damon Albarn se refuse à baptiser. Ses fans l’admettront : le Damon frise parfois la franche mégalomanie et n’est pas toujours super bien embouché avec son public. Cet adepte convaincu du Treat them mean, but keep them keen mérite cependant le respect le plus absolu pour l’ensemble de sa carrière, d’un éclectisme tout bonnement admirable. Idole des teens avec The great escape, plus sombre durant Blur et son virage américanisant, le chanteur s’est ensuite mué en marionnettiste aussi voyant que nimbé de mystère pour les facéties pop-hip-pop (pardon, l’allitération était facile) de Gorillaz. Et voici qu’à l’aube de la quarantaine surgit ce disque un tantinet déconcertant, drapé d’une aura conceptuelle. The Good, The Bad & The Queen se veut une description du Londres bohême et transporte dans une brume aussi scintillante qu’inaccessible. Au fil de belles ballades dématérialisées évoquant parfois même Air, le supergroupe explore froidement les voies d’une élégie inaccessible, qu’un piano aérien maintient loin de toute véritable émotivité (Northern whale, Herculean). Si au milieu du disque, les titres tombent dans une certaine répétitivité, les derniers morceaux au psychédélisme délicatement festif, tels Three changes et la chanson titre dotée d’un final ébouriffant, bouclent élégamment la boucle. Et je ne sais toujours pas quoi ressentir à l’écoute de ce disque, si classe mais si distant. Je n’ai pas l’habitude qu’un bel album me snobe.



Répondre à cet article

Alexandra Jakob





Il y a 8 contribution(s) au forum.

The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"
(1/4) 27 juin 2007
The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"
(2/4) 16 juin 2007
The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"
(3/4) 15 mai 2007
The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"
(4/4) 13 avril 2007, par Yû




The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"

27 juin 2007 [retour au début des forums]

C’est pas tres connus du grand public mais on les a quand même assez passé sur Pure FM avec Herculean et Kigdom on a entendu une seuloe fois lors de la presentatino de l’album en Janvier 2007 Three Changes qui franchement m’a pas mal impressionné, ce rythme syncopé, la voix en échos comme ça, ca m’a mis sur le cul
Mais ecouter cet album ne une traite ça ne vas pas, il est lourd à ecouter, on en a vite mare

[Répondre à ce message]

The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"

16 juin 2007 [retour au début des forums]

C’est très bizre ce album :/ on y retrouve un peu de tout, c’est legerement psyché, progressif par moment, rock par d’autre, on ne sais pas trop le classifier enfin moi non.

[Répondre à ce message]

The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"

15 mai 2007 [retour au début des forums]

Three Change c’est l’OVNI de l’album et du rock actuel

[Répondre à ce message]

The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"

13 avril 2007, par  [retour au début des forums]

Ecouter cet album, c’est comme regarder une personne écoutant de la musique avec son baladeur et essayer de partager avec elle le peu de son qui filtre des écouteurs. C’est un disque d’auteurs qui n’avait nullement besoin d’être mis à disposition du public.

(A quand Cocorosie ?)

[Répondre à ce message]

    The Good, The Bad & The Queen : "The Good, The Bad & The Queen"

    13 avril 2007 [retour au début des forums]


    un disque d’auteurs..... pas mal non plus celle-là !

    [Répondre à ce message]

    Seul Ashcroft, Dirty Pretty Things et The Rolling Stones sont encore rock n roll dans ce Royaume !

    21 avril 2007, par MALIK D E P R E S S I O N [retour au début des forums]


    Selon moi il s’agit d’un pur produit de brit pop du 2ème milenaire !
    Typiquement english
    Nonchalant, bittersweet (pas symphonique non plus !), hype, pathetique, amusant, agaçant, émouvant et surtout pas rock n’roll

    Seul Ashcroft, Dirty Pretty Things et The Rolling Stones sont encore rock n roll dans ce royaume !
    Et Ray Davies il roll encore trés bien, il lui manque un tout petit peu pour être encore rock !!

    Thank you UK !

    pour oasis c’est une autre histoire !! des cas a part ! neenmoin terrifiant !
    Razorlight trop variett !
    Doherty pas encore de grands albums !

    [Répondre à ce message]

      Seul Ashcroft, Dirty Pretty Things et The Rolling Stones sont encore rock n roll dans ce Royaume !

      22 avril 2007, par Al-kE-mE [retour au début des forums]
      http://blackandwhitetragedy.piczo.com


      Pathétiques, vous êtes pathétiques.

      Le rock’n’roll est MORT. Et puis cessez de comparer The Good The Bad And The Queen avec ce genre de groupes, ça ne tient pas la comparaison. Je ne dis pas que c’est nul mais ...

      Enfin, reprenons nos moutons. J’ai rarement vu un disque empreint d’une beauté aussi personnelle, aussi anti-conformiste, aussi pimpante de mélodie de toute ma vie. C’est la vieille Angleterre qui renaît le temps de 43 minutes, le 19ème siècle, et puis la tristesse de voir notre monde se polluer, se gorger d’affreuses usines, et user toutes les grandes valeurs de ce monde.

      Je fais ce discours enflammé parce que j’en ai marre. Marre qu’on glorifie des petites fientes comme Rose, Plastiscines ou encore Naast, qui ne sont pas des artistes couillus comme chacun sait. Marre qu’on dénigre le véritable talent. Marre qu’on monopolise l’attention sur de vaines espérances.

      Plastiscines, yéyé ? Pffff ! Rose, nouvelle artiste pleine de promesse ! Pfffuh ! Naast, groupe de rock frenchy et sublime ! Allons donc mesdames et messieurs ! On se leurre et on ne reconnaît plus la musique.

      The Good The Bad And The Queen sont les dignes héritiers des Moody Blues et des Soft Machine.

      Quant à vos artistes français, les petites merdes là, ils ne les arrivent même pas au petit doigt !

      PS : Damon Albarn s’est opposé au projet de bombe lancé par le R-U. Je me demande si Ashcroft, Dirty Pretty Things et Rolling Stone en feraient autant de leur côté ...

      [Répondre à ce message]