Pop-Rock.com



The Gathering : "The West Pole"
Vous m’aviez promis une symphonie, la voici.

dimanche 4 juillet 2010, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
Good Charlotte : "Good morning revival"
Om : "God is good"
Peter Gabriel : "Ovo"
Lindsey Buckingham : "Under the skin"
Colin Hay : "Are you lookin’ at me ?"
Spleen United : "Neanderthal"
Suzanne Vega : "Beauty & crime"
Dave Gahan : "Hourglass"
Naked Lunch : "This atom heart of ours"


Il était temps de voir par quels chemins encore plus tordus étaient passés nos amis de The Gathering, se plantant parfois (fort peu), mais ayant au moins le mérite d’avoir des goûts exploratoires rafraîchissants en cette morne époque. Allaient-ils revenir au metal, à la pop, au rock, au folklore slovène, ont-ils changé de chanteuse au détour d’un buisson ? Tant de questions, tant de possibles réponses, la messe est dite, welcome to the West Pole !

Simplifions, ça fait belle lurette que The Gathering n’a plus rien à voir avec du métal, trop d’envergure les Hollandais pour les limiter à un genre qui a fait du conservatisme une doctrine tatouée sur le derrière. Alors que leur fonds de commerce est bien à vingt mille lieues au dessus de la stratosphère lorsqu’il s’agit de s’extraire du commun et de l’attendu. Aérien, c’est d’ailleurs le premier sentiment qui me passe dans les cellules. Bien que démarrant de manière gentiment costaude, il faut passer de l’autre coté de ce petit mur du son et entrer de plain pied dans ce pôle ouest. Ici, tout n’est que fausse langueur, double sens, mauvaises interprétations de l’auditeur qui se pétera les ongles à chercher dans le dico de quoi définir la musique ici offerte.

Alors je m’y attelle, je tente et ne peux point. Les doigts peinent à rencontrer les touches, j’ai soudain lâché l’ordinateur, me suis enfoncé dans le moelleux fauteuil et n’ait fait qu’écouter, peut-être me suis-je endormi, il faisait chaud et beau ce jour-là, pas commun à La Paz en ce moment.

Je me trouvais seul car ayant décliné l’invitation des beaux-parents à venir manger, prétextant devoir bosser, ça fonctionne le coté mec responsable chargé de boulot pour subvenir aux besoins de la famille. Bref, seul et finalement peu enclin à une activité intellectuelle intense, je me pris à écouter The West Pole. J’avais bien l’intention de vous en parler alors je commençais naïvement à poser quelques pixels sur l’écran, histoire d’avoir un début de chronique et la terminer un autre jour.

Mais, The Gathering m’a coupé la chique, c’est du niveau de l’envoûtement, je résiste et parvient à indiquer que c’est finalement dans la même veine que Home sans l’ambiance de chœurs d’église, puis je cède de nouveau, que puis-je dire d’intelligent sur un album qui est sublime, planant bien au dessus de mes neurones épuisées, dépourvues d’aspérités mais riche de sons, juste des sons qui se conjuguent et rendent un tout simplement beau ? De ces sons qui mis bout à bout semblent n’avoir ni demandé lourde création, ni gros travail, de ces sons qui semblent naturels, et qui naturellement vous rendent heureux.

Je tente encore, Anneke Van Giesrbergen n’est plus ici, c’est désormais Silge Wergeland qui officie et qui... Ah mais quelle beauté que ce You promised me a symphony justement, avec Silje, nouvelle Eve chantant sur un simple air de piano, voilà que je mets cette petite œuvre en boucle, j’ai depuis longtemps quitté la table de travail des yeux, les paupières closes, le corps lourd qui s’enfonce dans un nuage de douceur, de la mélancolie aussi, la musique qui s’insinue en moi n’en est pas exempte, mais pas de réelle tristesse, pas de douleur, pas de larmes, plutôt la douce nostalgie, de celles qui vous font voir l’aujourd’hui avec les yeux d’hier.

Je me relis et ne vois pas bien si j’ai parlé de cet album, vous ais-je fait comprendre, alors que la batterie soudain frappée de Pale traces me fait sortir de ma tendre torpeur, à quel point ce disque est un bijou ? Rien à foutre finalement si The Gathering a encore une fois mué.

The West Pole, j’y suis, et j’y reste.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 1 contribution(s) au forum.

The Gathering : "The West Pole"
(1/1) 20 février 2015




The Gathering : "The West Pole"

20 février 2015 [retour au début des forums]

It was a great collaboration of the group. They gathered together for one big event. - Dennis Wong YOR Health

[Répondre à ce message]