Pop-Rock.com



The Blue Nile : "High"
Dernier métro

dimanche 26 février 2006, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Sedna : "9 titres promo"
Nadj : "Là"
Ministry : "Houses of the Molé"
Oasis : "Don’t believe the truth"
Clap Your Hands Say Yeah : "Some loud thunder"
The Von Bondies : "Pawn shoppe heart"
Hockey : "Mind chaos"
The Rasmus : "Dead letters"
Rammstein : "Liebe ist für alle da"
Green Day : "21st century breakdown"


Cela faisait huit ans depuis Peace at last. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le trio écossais a mis le temps avant de nous délivrer cette véritable perle de folk mâtinée de pop. En plus de vingt ans de carrière et quatre albums, il est clair que The Blue Nile n’a pas brillé par sa prolixité, mais qu’à chaque résultat, c’est bel et bien la qualité qui est au rendez-vous. Une qualité qui éclot, en 2004, avec tendresse et maturité dans ce High aux effluves de nuit solitaire.

Reconnu depuis plusieurs hivers comme un songwriter doué, Paul Buchanan n’a pas lésiné sur l’émotion pour ce quatrième opus. Quelque part entre les rêveries éthérées d’un Martyn Bates et la mélancolie à fleur de peau d’un Mark Hollis, The Blue Nile révèle neuf titres drapés d’arrangements simples, ce qui pourrait au départ en déconcerter plus d’un. La boîte à rythmes se fait douce et lointaine, les guitares sont acoustiques et se déclinent en ribambelles de mélodies, et le piano reste un instrument omniprésent. Le single I would never représente d’ailleurs parfaitement l’ambiance générale de High : une sorte de dérive chaleureuse et nostalgique au rythme de chansons définitivement poignantes.

Days of our lives ouvre le bal avec une musique qui pourrait accompagner les soirées en solitaire, quelque part dans une ville surpeuplée et hyperactive, à regarder la pluie tombée par la fenêtre ou à boire un coup, tout seul, en repensant à des histoires trop intimes. Certains titres restent cependant plus rythmés que d’autres : Broken loves et She saw the world, malgré leur incontestable mélopée de ballade, parviennent à constituer des points d’orgue au sein même de l’album. Comme un voyage musical à plusieurs étapes. High, le titre phare, est d’une tristesse absolument désarmante, et il faudrait vraiment avoir un cœur de pierre pour ne pas se faire retourner les tripes par la voix écorchée de Paul Buchanan, qui signe ici une des plus belles compositions de The Blue Nile.

Dans toute cette explosion de sentiments et de sensations troublantes, deux titres parviennent à tirer également très nettement leur épingle du jeu : le sombre et introspectif Soul boy, d’un côté, qui se démarque par sa mélodie répétitive et sa guitare humide, le tout dans une sorte de bulle de tendresse honnête et peinée. Et puis le dernier de ces neuf morceaux titubants, à savoir Stay close, véritable déclaration en forme d’attachement maladif et sincère, sans jamais tomber dans la production lourde et geignarde.

Fébrile et intense, High revisite tout à fait humblement les sentiments les plus amplement partagés par tous, qui n’en sont pas les moins essentiels : attachement, mélancolie, souvenirs, amitiés et amours, la plume de Buchanan n’épargne absolument rien et parvient à dresser un portrait qui n’est pas sans rappeler une sorte de post-coïtus animal triste, tout en laissant ça et là traîner une note d’espoir, quand la musique ne se fait pas doucement lancinante ou délicieusement déprimante.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 5 contribution(s) au forum.

The Blue Nile : "High"
(1/2) 23 septembre 2006, par Jack Marcheur
The Blue Nile : "High"
(2/2) 18 avril 2006




The Blue Nile : "High"

23 septembre 2006, par Jack Marcheur [retour au début des forums]

Un jour de 1996 ou 1997 je ne sais plus, à la Fnac de Bordeaux, j’ai eu l’immense chance de rencontrer Paddy McAloon de Prefab Sprout, à l’occasion de la sortie de Andromeda Heights. Il m’a confié que l’un des meilleurs albums qu’il connaissait était Hats, des Blue Nile. Serait-ce le même groupe ou me trompai-je ?

[Répondre à ce message]

The Blue Nile : "High"

18 avril 2006 [retour au début des forums]

Merci beaucoup pour cet article. Je connaissais "Broken Loves". Votre article m’a donné envie d’acheter le CD. Je le ferai, croyez-moi.

Nicolas

[Répondre à ce message]

    The Blue Nile : "High"

    23 août 2007, par Ben [retour au début des forums]


    Le premier album " a walk across the rooftops" est très beau aussi mais très difficile à trouver. Michka Assayas dans le dictionnaire du rock a dit de très belles choses sur cet album. Et je ne saurai trop vous conseiller d’écouter sur ce même album une splendeur de chanson du nom de "tinseltown in the rain" (on peut voir le clip sur youtube).

    [Répondre à ce message]