Pop-Rock.com



The Aliens : "Astronomy for dogs"
Do dogs dream of aliens ?

lundi 16 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
Tim Christensen : "Superior"
The Streets : "A grand don’t come for free"
Marillion : "Marbles"
Red Hot Chili Peppers : "By the way"
Diablo Swing Orchestra : "Sing along songs for the damned and delirious"
Yeah Yeah Yeahs : "Show your bones"
Queens of The Stone Age : "Lullabies to paralyze"
Zone Libre : "Faites vibrer la chair"
Alanis Morissette : "So called chaos"


Sortez les colliers à fleurs, vautrez vous dans les plaisirs quotidiens, licites ou non, peignez des tableaux où les couleurs criardes se mélangent à une célébration manifeste de la vie dans tous ses états : le premier album de The Aliens est dans les bacs. Entre rock psychédélique et pop sixties, cet album va probablement occasionner l’un des plus agréables voyages dans le temps de ces dernières années. Une très belle surprise !

Une surprise qui n’est tout de même pas venue de nulle part, puisqu’on retrouve au sein de The Aliens trois anciens membres des fameux Beta Band. Simplement, leur précédente œuvre, qui semblait constituer un croisement entre folk sombre et trip-hop appuyé, a ici littéralement muté. Ici, il est question de se laisser envahir par une ambiance typique de la fin des années soixante. D’ailleurs, John Maclean, Gordon Anderson et Robin Jones revendiquent ouvertement des influences comme David Bowie ou les Beatles. On reconnaît par ailleurs le songwriting caractéristique de ces derniers dans un titre comme Tomorrow, où un harmonica vient se glisser dans une composition éthérée et pop à la fois, qui se promène entre batterie légère et très sixties, petit piano doucereux, et voix chantées en chœur.

Les chœurs, d’ailleurs, c’est l’atout principal de ce disque. Tous les musiciens chantent ensemble, ce qui confère à l’ambiance générale de ce disque une touche très flower power. Hippie dans l’âme, Astronomy for dogs ne mâche pas ses titres : le single Setting sun en veut carrément aux Doors et Only waiting, après une introduction surprenante utilisant quelques sons electro, va se loger dans l’héritage de T-Rex ; le tout sans aucun complexe. Seul le titre Rox, qui bouscule l’electro et des rythmiques hip-hop, semble sortir du lot. Malgré son orgue, cette chanson pioche tout de même quelques éléments de la discographie de Beta Band. Ceci étant dit, Rox est avant tout un joyeux foutoir electro qui se réclame en fait comme une suite du très funky Robot man, deuxième titre de l’album. A noter également, la profusion de "We are The Aliens" à la fin de certaines chansons, scandées avec décontraction par ces voix désormais caractéristiques.

Alors, pâle copie ? Pas vraiment. Je dirais plutôt qu’il s’agit d’une récréation intelligente qui permet de redécouvrir le rock psychédélique et toutes les influences bénéfiques qu’il nous a laissées et que l’on oublie parfois. Avec un tel voyage dans le temps, The Aliens peuvent se targuer d’enfanter d’un album résolument festif et presque anarchique, avec un petit côté hippie bien assumé. On s’imagine bien aller au boulot avec ça dans les oreilles, le matin, pour se foutre de bonne humeur. Voilà, c’est ça : typiquement le disque de bonne humeur, ni plus ni moins ! En espérant toutefois que pour Maclean, Anderson et Jones, l’aventure ne s’arrêtera pas à ce seul album, mais surtout, qu’ils sauront se réinventer intelligemment, dans la mesure où cet album primesautier sent parfois légèrement la redite. Normal, à force de réexploiter sans cesse les mêmes influences, même avec brio, on finit parfois par se mordre la queue (surtout quand la majorité des titres oscille entre cinq et huit minutes).



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 2 contribution(s) au forum.

The Aliens : "Astronomy for dogs"
(1/2) 18 avril 2007, par Sato
The Aliens : "Astronomy for dogs"
(2/2) 17 avril 2007, par Youki Smayes




The Aliens : "Astronomy for dogs"

18 avril 2007, par Sato [retour au début des forums]

Pouvez-vous me dire en quand ce disque est sortit ?

J’aimerais y jeter une oreille mais une fois n’est pas coutume, j’ai du mal à me le procurer...

Peut-être sur le site officiel du groupe ?

Merci.

[Répondre à ce message]

The Aliens : "Astronomy for dogs"

17 avril 2007, par Youki Smayes [retour au début des forums]

Pop Psyché Sixties... The Aliens...

Il y avait déjà un groupe qui oeuvrait dans le meme creneau et qui portait exactement le même nom. (Aux cotés de Roky Erickson, principalement, à la fin des 70’s)

Aucun lien, je presume... ?

[Répondre à ce message]