Pop-Rock.com



Tahiti 80 : "Activity Center"
Réponse de Normands

lundi 16 février 2009, par Jeremy Plywood

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Wednesday 13 : "Transylvania 90210 (Songs of death, dying & the dead)"
El Presidente : "El Presidente"
Camouflage : "Relocated"
Nashville Pussy : "Get some"
Death in June : "The rule of thirds"
Charlotte Gainsbourg : "5:55"
Dionysos : "La mécanique du coeur"
Richard Ashcroft : "Keys to the world"
Piano Magic : "Part monster"
Louis XIV : "The best little secrets are kept"


Tahiti 80, quatuor de Rouen, en est à son (déjà !?) quatrième album + une tripotée de mini-albums et autres eps de remixes. Un groupe qu’on adore depuis leurs premiers pas et leur excellent premier essai intitulé Puzzle. Les revoici donc après plus de dix ans de carrière avec Activity Center, nouvelle petite perle de pop pointue.

Les Normands ne nous prennent pas en traître avec ce nouvel album. On est immédiatement en territoire ami. Envers et contre-tout, nos amis français font ce qu’ils font le mieux même si c’est, de plus en plus, dans l’indifférence (quasi) générale. La pop, dans son plus noble sens du terme, ne fait plus vraiment recette auprès du (jeune) public. Une Rotonde fort peu garnie il n’y a pas si longtemps à Bruxelles en est une preuve supplémentaire.

Xavier Boyer, Médéric Gontier, Sylvain Marchand & Pedro Resende sont ensemble depuis le milieu des années 90. En plus d’être quatre charmants jeunes gens, toujours souriants et contents de vous croiser au hasard d’un de leurs concerts, ils ont la fibre pop dans le sang. Trop rare chez nos amis d’Outre-Quiévrain que pour ne pas être souligné. Dans la même catégorie, on croise également Fugu, Orwell, Variety Lab et Cascadeur, du côté de Nancy. Mais aussi Yé-yé du côté de... Rouen. Des potes, voire même des collaborateurs ! Tous nourris à la pop de leurs aînés américains que sont les Beach Boys et britanniques tels que les Beatles et les Kinks. Avec cet amour pour les mélodies appuyées, les harmonies vocales et les arrangements (cordes, cuivres et bois) chaleureux.

Ce nouvel album débarque un peu de nulle part. Après l’escapade solo de Xavier Boyer sous le nom de Axe Riverboy, on pensait, à tort, qu’il y avait peut-être de l’eau dans le gaz au sein du quator rouennais. Que nenni, Activity Center est là pour nous rassurer. Ici, douze nouvelles chansons électriques et typiques qui nous font un plaisir immense.

Petite revue de l’effectif...

Le très Kinks-Motown 24 X 7 Boy donne le ton. Tahiti 80 a souvent entrepris de mélanger ce genre de références pour en tirer le meilleur. On dira même qu’ici il y a une profondeur nouvelle à laquelle on n’était pas habitué. Unpredictable et son orgue sautillant qui nous conduit par la main vers ce refrain tellement frais. « L’amour est tout autour de nous », on aimerait que ce soit vrai alors que c’est plutôt la catastrophe sur tous les terrains de notre stupide planète. All around essaye de nous rassurer et/ou de nous faire oublier toutes ces mauvaises nouvelles qui remplissent les journaux.. Trois minutes de bonheur dans ce monde de brutes. Brazil est le titre suivant : pas de bossa-nova, plutôt un titre bien rock’n’roll dans lequel Xavier exécute quelques onomatopées en forme de petits cris auxquelles il ne nous avait pas habitué. Fire Escape, qu’on aurait pu retrouver sur un album de Luke « Auteurs » Haines. Mélodie douce-amère. Guitare qui flirte avec la caisse-claire dans la plus pure tradition sixties. Un régal.

One Parachute calme le jeu. Un pont très « Donald Fagen ». Transition plânante avant de repartir de plus belle . Tune in est du Tahiti de haut vol. Cette chanson n’a l’air de rien, tout paraît simple mais la mélodie est vraiment parfaite. Le riff de guitare électrique de Dream on nous donne un bon petit kick . Un piano traverse le refrain et nous ramène à cette guitare électrique. Une spirale inspirée. White Noise lorgne avec un clin d’œil évident vers la perfide Albion et sonne comme un Last Shadow Puppets light . Come around frôle le My Bloody Valentine qui aurait invité Burt Bacharach dans le studio. Mélange surprenant mais pas du tout contre nature. Pas d’énormes effets de production, mais un évident hommage. Whistle se débat entre son couplet apaisé et son refrain speedé. Ear to the ground et son rythme shuffle qui se déroule paresseusement vers la (déjà ?) fin de cet album et qui part dans un phaser psychédélique majestueux du plus bel effet, très sixties.

Nous voilà donc arrivés au bout de ce quatrième album. Probablement pas le meilleur dans son ensemble. Mais qui apporte une nouvelle couleur au groupe. Une couleur qui en comporte plusieurs. Tellement bien mélangées qu’il semble n’y en avoir qu’une. Franchement moins rock mais tout autant aiguisé. Clairement plus détendu mais malgré tout sous tension. Pas besoin d’exagérer le trait. Des chansons fluides et simples derrières lesquelles se cachent les quatre garçons. (ré)unis pour le meilleur sans aucun doute. Vivement la prochaine livraison en direct de ce nouveau centre d’activité de haut-vol.



Répondre à cet article

Jeremy Plywood





Il y a 9 contribution(s) au forum.

Tahiti 80 : "Activity Center"
(1/7) 13 octobre 2012, par deerback
Tahiti 80 : "Activity Center"
(2/7) 9 octobre 2012, par ciapi
Tahiti 80 : "Activity Center"
(3/7) 21 avril 2009, par poordyke
Tahiti 80 : "Activity Center"
(4/7) 9 avril 2009, par indecenthope
Tahiti 80 : "Activity Center"
(5/7) 9 avril 2009, par indecenthope
Tahiti 80 : "Activity Center"
(6/7) 16 février 2009, par Fabrice
Tahiti 80 : "Activity Center"
(7/7) 16 février 2009




Tahiti 80 : "Activity Center"

13 octobre 2012, par deerback [retour au début des forums]

Pero como no tuvo en cuenta las proporciones en comprar cialis españa de oro y de platina y la manteca de antimonio. tout le monde se met au niveau des plus paresseux. commander du viagra le demander dans le cas où.

[Répondre à ce message]

Tahiti 80 : "Activity Center"

9 octobre 2012, par ciapi [retour au début des forums]

Sovra un Gypaetus barbatus del Piemonte. viagra barata elocuente que la mayoría imparcial y sensata del. sogenannte Fleischbeschauer, cialis france regard des ulcères des parties génitales et de.

[Répondre à ce message]

Tahiti 80 : "Activity Center"

21 avril 2009, par poordyke [retour au début des forums]

...................................................................................................................................................................................................................................
...............................................
.........................
...............
...............
.........................
................................................
.....................................................................
...............................................................................................................................................................

[Répondre à ce message]

Tahiti 80 : "Activity Center"

9 avril 2009, par indecenthope [retour au début des forums]

Peu de vrais titres.

[Répondre à ce message]

Tahiti 80 : "Activity Center"

9 avril 2009, par indecenthope [retour au début des forums]

pas mal mais très fashion...

[Répondre à ce message]

Tahiti 80 : "Activity Center"

16 février 2009, par Fabrice [retour au début des forums]

Monsieur Plywood, vous avez décidément une oreille peuplée de bien fréquentables décibels.
Tahiti 80, depuis leur premier album (également défendu à La Rotonde mais cette fois-là davantage remplie), m’a toujours plu. Je les avais également vus à Charleroi, à l’Eden.
Ils sortent le son qui leur plaît et de manière plus qu’ honorable, et cela à la grande joie de gens comme moi. Et pour une fois, on ne pourra pas me reprocher quelque hype que ce soit, ce groupe en étant loin. Je n’ai pas encore pu entendre cet album mais cet article en donne l’envie, d’autant qu’il est écrit par quelqu’un qui connaît le groupe.
Un groupe très très Kinks, même si davantage lever de soleil que (Waterloo) sunset.

[Répondre à ce message]

Tahiti 80 : "Activity Center"

16 février 2009 [retour au début des forums]

Devinette : trouve le lien entre Tahiti 80, Malibu Stacy et Girls in Hawaï.

[Répondre à ce message]