Pop-Rock.com



Sum 41 : "Underclass hero"
Il faut pomper pour vivre et donc vivre pour pomper

mercredi 22 août 2007, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Camouflage : "Relocated"
Colin Hay : "Are you lookin’ at me ?"
The Tellers : "The Tellers E.P."
Cowboy Junkies : "At the end of paths taken"
The Blue Nile : "High"
El Cuarteto De Nos : "Raro"
! !! : "Louden up now"
Mademoiselle K : "Jamais la paix"
Dÿlan : "Dÿland"
The Subs : "Subculture"


Pourquoi parler de Sum 41 alors qu’on a déjà traité des Good Charlotte il y a quelque mois et, qu’à la base, il y a peu de chances qu’il y ait quelque chose de différent à en dire ? Tout simplement parce qu’après le dernier opus, il existait un espoir ténu que les Canadiens s’affranchissent de leur lourd passif MTV et s’engagent sur une voie un peu plus attrayante, sans franche originalité mais avec un certain talent pour chaparder à gauche et à droite les éléments qui feraient oublier leur obsession à réinventer perpétuellement la roue. Espoir déçu, comme vous allez le constater.

Le précédent album, Chuck, possédait en effet tout ce qu’il fallait pour contenter fugacement l’amateur de metal moyen vaguement allergique au pseudo-punk d’outre-Atlantique. En copiant, avec plus ou moins de bonheur, Alice in Chains, System of a Down, voire même les vieux briscards de la Bay Area et la brit-pop des années 90, Sum 41 était parvenu à nous fourguer un bon petit album, moins lassant et répétitif que 95% de ses confrères. Trois ans plus tard, le guitariste Dave Baksh, principal artisan de ce durcissement sonore, est parti vers des cieux plus cléments, et Sum 41 est retombé dans ses travers habituels. Enfin non... Positivons : Sum 41 a évolué depuis le dernier album puisque ce Underclass hero ressemble à s’y méprendre à l’avant-dernier (et même à celui d’avant...). En gros, il s’agissait de reculer pour mieux sauter, faire un double-salto arrière et atterrir cinq mètres derrière son point de départ.

Ceci dit, Underclass hero n’est pas non plus une terrifiante catastrophe. Evidemment, c’est du réchauffé, conformiste à crever, les ballades sont aussi pénibles qu’un a capella de Bob Dylan bourré et les textes hautement subversifs sont un grand moment de second degré. Mais à écouter comme ça sans chercher la petite bête, quelques-uns parmi les morceaux proposés restent bêtement plaisants. Ainsi, la chanson Underclass hero déborde littéralement d’une saine fougue juvénile. A dire vrai, elle est même vraiment rafraîchissante avec un refrain très entraînant, copie carbone de celui de Fat lip, le single qui les avait fait connaître. Tant qu’à faire, March of the dogs n’est pas mal non plus (même si j’ai été vraiment choqué d’apprendre de la bouche de Deryck Whibley que la politique est un jeu de dupes et que le Président des Etats-unis est un méchant homme) et King of the contradiction n’a pas eu le temps de m’emmerder durant la grosse minute qu’il dure. Le reste ? Bah, on s’en fout en peu, du reste : trois agréables morceaux sur un album de ce genre, c’est déjà plus que ce qu’on peut en espérer. Tout au plus restera-t-on médusé devant Ma poubelle, incompréhensible chansonnette scato - et en français s’il vous plaît - que n’aurait pas renié Laurent Gerra lorsqu’il se fiche des Québécois. Malgré cette condescendance manifeste, je ne voudrais pas pour autant offenser les fans transis de Sum 41. S’ils éprouvent des frissons dans l’échine à écouter de la musique recyclée, ce n’est pas moi, grand amateur d’immobilisme, de Motörhead et d’AC/DC qui leur jetterai la pierre. Les Sum 41 sont jeunes, jouent à toute allure et brûlent quinze mille calories par morceau. Finalement, cet esprit « petit con survolté » a au moins le mérite d’atténuer leurs pitoyables prétentions d’observateurs politiques. Et la production, monumentale et totalement lisse, devrait être étudiée dans toutes les bonnes écoles d’ingénieurs du son, option multinationale du disque.

Après une brève escapade hors de la couveuse, Sum 41 est revenu se nicher dans ses charentaises, songeant rêveusement à la manière dont les morceaux d’Underclass hero s’agenceront à merveille durant les scènes-clés de Clueless 2 : The bitch is back. Dormez tranquille, bonnes gens, tout est redevenu comme avant... A une époque où Sum 41 et un millier d’autres tâcherons, en bons shadoks du rock, se pompaient, pompaient les uns les autres...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 27 contribution(s) au forum.

Sum 41 : "Underclass hero"
(1/6) 24 janvier 2014, par junell
Sum 41 : "Underclass hero"
(2/6) 23 août 2007
Sum 41 : "Underclass hero"
(3/6) 23 août 2007, par MCO
Sum 41 : "Underclass hero"
(4/6) 23 août 2007, par Naad
Sum 41 : "Underclass hero"
(5/6) 23 août 2007
Sum 41 : "Underclass hero"
(6/6) 22 août 2007




Sum 41 : "Underclass hero"

24 janvier 2014, par junell [retour au début des forums]

Je suis heureux de trouver ce site, l’information affichée re vraiment super. Je vais sûrement vérifier autre poste. Check out my forbes blog.

[Répondre à ce message]

Sum 41 : "Underclass hero"

23 août 2007 [retour au début des forums]

Je ne suis pas d’accord avec les critique de ce site , cependant c’est son avis (aussi merdique qu’il soit ).

Je ne sait pas pourquoi mais des que j’ai vu sum41, j’ai directement pensé que monsieur Lenglet ne chanterais pas les louanges.
Le fait qu’il soit commercial donne l’impression a l’auteur aussi froid et non-amicale soit-t’il que cette album est mauvais.

[Répondre à ce message]

Sum 41 : "Underclass hero"

23 août 2007, par MCO [retour au début des forums]

Et c’est reparti pour le Grand Lenglet, celui qui écrabouille les petits à la cour de récré. Le mec qui a le droit parce qu’il a le droit. Celui qui écrit régulièrement le même article sur des groupes dont tout le monde sait que bon, ben, c’est pas très enthousiasmant, même si tous ceux qui ont son âge savent que bon, c’est des choses qui existent et que c’est pas grave. Celui qui se drape dans son rôle de critique avec des rhétoriques faciles pour dire que bon dans l’ensemble, il a le droit. Celui qui feint de s’étonner de la débilité des arguments alors qu’il s’attaque à des groupes d’ados, lui qui n’en fait plus partie. Facile ! Limite médiocre. Tout cela est tellement prévisible. POurquoi, puisqu’il s’agit de se détendre, ne pas faire un truc plus amusant que de taper sur les petits. Il y en a qui ont des hobbies moins crétins. défendre des groupes nouveaux ou attaquer des proies moins faciles.
Quel risque y a-t-il à attaquer Good Charlotte, Superbus ou Sum 41 ? Aucun.
Néanmoins Marc Lenglet reste là, vigilant, sûr de son droit.

[Répondre à ce message]

    Sum 41 : "Underclass hero"

    23 août 2007, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Vous trouvez que Sum 41 est un "petit" groupe, dans le sens "cible trop facile" ? Pas vraiment, d’ailleurs j’ai plutôt dit du bien du précédent opus, et si vous le rangez dans la catégorie "Pas très enthousiasmant par définition", ce n’est pas mon cas. "Flinguer" Sum41 (ce qui n’est pas vraiment le cas ici, elle est plutôt magnanime cette chronique, non ?) n’est ni plus simple, ni plus compliqué, que de "flinguer" Metallica, The Gathering ou les Strokes. A la limite, je dirais qu’il est plus simple de déterrer un petit groupe pop obscur ou débutant et de s’acharner sur lui. Il y a peu de chances que, parmi les trois pelés qui connaissent, l’un d’eux vienne à se manifester.

    [Répondre à ce message]

Sum 41 : "Underclass hero"

23 août 2007, par Naad [retour au début des forums]

Journalistiquement parlant, excellente chronique. C’est clair, net , précis et argumenté. Rien à redire.

[Répondre à ce message]

Sum 41 : "Underclass hero"

23 août 2007 [retour au début des forums]

sum 41 c tro dla bombe j’adore sa dechir tou ti conné tro rien marc lenglet jme demand bien ske técoute toi imbecile couillon suremen de la daube kom shakira et lorie lol et blink-182 ten pense koi ?? moi je dis que c les bests
vive sum 41 blink good charlotte simple plan avril lavigne et linkin park et que seu ki naiment po garde leur opignon pour eu et aille ecouter leur zique de merde aileur

[Répondre à ce message]

    Sum 41 : "Underclass hero"

    23 août 2007, par Guibluk [retour au début des forums]


    Voilà qui ne va pas aider la réputation du groupe...On a les fans qu’on mérite,mais quand même.

    [Répondre à ce message]

      Sum 41 : "Underclass hero"

      24 août 2007 [retour au début des forums]


      Je me demande quand même dans quelle mesure les réponses de ce type ne sont pas "fake" et relèvent donc de la pure "farce".

      [Répondre à ce message]

        Sum 41 : "Underclass hero"

        24 août 2007 [retour au début des forums]


        C’est sûr que les "smsiens" on déjà quitté le navire depuis longtemps. Ce message n’est rien d’autre qu’un sms créé par un de ces nombreux rapaces qui ne viennent sur pop rock que pour pouvoir casser du fan et satisfaire leur ego personnel en rôdant autour de la décharge et qui, décus de n’avoir rien à se mettre sous la dent, s’inventent des brebis galeuses à insulter. Je ne sais pas lesquels sont les plus à mépriser des fans qui défendent corps et âmes des sombres merdes ou des pseudos-intellectuels qui ne vivent que dans le malheur des autres et se voient contraints de remuer l’internet afin de pouvoir se substanter de conneries adolescentes.

        [Répondre à ce message]

Sum 41 : "Underclass hero"

22 août 2007 [retour au début des forums]

Arrêtes de casser tt ce qui ne correspond pas à TES goûts et laisse les gens se faire leur opinion sur la musique...
C’est ça le rôle d’un vrai critique musical.
Je ne suis pas fan de Sum 41 mais au moins ils ont le mérite de faire de la musique !
Essayes d’en faire autant et puis on en recause OK ?
Tchuuussssss...

[Répondre à ce message]

    Sum 41 : "Underclass hero"

    22 août 2007 [retour au début des forums]


    Première partie du commentaire : si le rôle d’un "vrai critique musical" c’est de laisser les gens se faire une opinion de la musique, il n’a plus qu’à mettre un MP3 du groupe en écoute sur le site. Deuxième partie du commentaire : comme d’hab, s’il fallait être musicien pour pouvoir parler de musique, la vie serait compliquée. On n’aurait plus que des footballeurs pour commenter les matches, Candeloro serait tout seul pour parler de patinage, et Sarkozy serait tout seul pour commenter sa politique. Ah, quoique, là c’est déjà comme si.

    [Répondre à ce message]

      Sum 41 : "Underclass hero"

      22 août 2007 [retour au début des forums]


      "Sarkozy serait tout seul pour commenter sa politique. Ah, quoique, là c’est déjà comme si."

      C’est juste. L’opposition en France - ou ce qu’il en reste - ne commente pas sa politique, elle ne commente que ses vacances.

      [Répondre à ce message]

      Sum 41 : "Underclass hero"

      22 août 2007 [retour au début des forums]


      Réponse à la 1ère partie du commentaire : vu que 99% des articles postés sur ce site ne sont que des ramassis de saloperies déversés gratuitement et sans aucun intérêt sur des artistes (qu’on aime ou pas, là n’est pas la question), il serait effectivement préférable de mettre des mp3, ça serait certainement beaucoup plus intéressant que des textes vides de sens.
      Réponse à la deuxième partie du commentaire : parler de choses qu’on ne connait pas revient à parler ds le vide, faire du vent...
      Et c’est exactement ce qui se passe de plus en plus sur ce site. C’est vrai que rien n’empêche à un footballeur belge de critiquer un livre écrit en chinois mais je n’y vois aucun intérêt...

      [Répondre à ce message]

        Sum 41 : "Underclass hero"

        22 août 2007 [retour au début des forums]


        Si c’est un livre écrit par le fameux Chinois Zheyun Ye, certains footballeurs belges feraient bien de le lire, oui... Hahaha.

        [Répondre à ce message]

        Sum 41 : "Underclass hero"

        22 août 2007 [retour au début des forums]


        Bizarre, moi je retiens beaucoup d’articles ici qui disent du bien des albums... Mais bon, c’est souvent comme ça, les gens ne retiennent que la franchise dans la négativité, parce qu’elle tranche avec la morbidité ambiante dans les médias.

        [Répondre à ce message]

    Sum 41 : "Underclass hero"

    22 août 2007 [retour au début des forums]


    Essayes d’en faire autant et puis on en recause OK

    Famille d’arguments à la con n°2 : le "talent", réel ou supposé. En général, il s’agit soit de capacités techniques (vocales ou instrumentales), soit de la capacité à écrire, composer, arranger ou produire une chanson (parfois, il suffit de l’avoir fait pour dire qu’on a du talent dans le domaine). On y trouve :

    - Le talent comparé d’un groupe et d’un critique comme prétexte pour interdire la critique. Variations : "tu critiques, mais t’es pas cap’ de faire mieux", "fais comme lui et on en reparlera", "tu n’as pas le droit de critiquer tant que tu ne feras pas mieux", "tu peux pas faire mieux, donc ta critique ne vaut rien", "comment oses-tu critiquer, tu ne joues pas d’instruments / tu ne chantes pas / tu ne composes pas ?",...

    Arrêtes de casser tt ce qui ne correspond pas à TES goûts et laisse les gens se faire leur opinion sur la musique

    Famille d’arguments à la con n°4 : l’appel au respect, à la tolérance, à l’ouverture d’esprit. Surtout en ce qui concerne le groupe qu’on aime. On y trouve :

    - Critiquer, c’est ne pas aimer, donc c’est ne pas respecter. Donc c’est être intolérant et manquer d’ouverture d’esprit. Soyez ouverts, aimez tout / n’ayez un avis sur rien.

    [Répondre à ce message]

      Sum 41 : "Underclass hero"

      22 août 2007 [retour au début des forums]


      Causes toujours, tu ne m’intéresses pas du tout...
      Je vais aussi me permettre une critique de Pop-rock : c’est nul à chier ; on y raconte que des conneries sans intérêt ; on casse les gens pour le plaisir de les casser juste parce que on ne les aime pas personnellement ; on retrouve toujours à redire sur tout ; à part DM, Front 242 et The Smiths (au moins un article, pardon une éloge monstre tous les 15 jours !!!), rien de bon n’existe.
      Seul point positif : vous avez l’art de faire de jolies phrases, de pondre de belles tartines qui parlent de tout sauf du groupe ou du disque concerné...
      Voilà, j’espère que vous allez accepter ma "ciritque", que vous allez faire preuve de "tolérance" et "d’ouverture d’esprit".

      [Répondre à ce message]

        Sum 41 : "Underclass hero"

        22 août 2007, par Julien [retour au début des forums]


        Tu n’écris pas sur Pop-Rock donc tu n’as pas le droit de critiquer Pop-Rock, c’est pas ça le principe ?

        [Répondre à ce message]

        Sum 41 : "Underclass hero"

        22 août 2007, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


        Ah mais tout à fait, mon cher. C’est ce genre de réactions qui donne du coeur à l’ouvrage. Mais si je me souviens bien, il ne doit pas y avoir plus de 4 à 5 chroniques des Smiths, et peut-être un peu plus pour DM et F242...ce qui, après un rapide calcul, m’indique que la moyenne est donc d’une chronique concernant un de ces groupes tous les 61 jours.

        Maintenant, je suis agréablement intrigué face à la notion "d’aimer personnellement" ou pas un groupe. Ca vous arrive souvent d’avoir un avis sur quelque chose qui ne soit pas "personnel" ? Si c’est le cas, c’est vraiment dommage mais finalement assez peu étonnant.

        Et si finalement le style, l’esprit ou les tendances de ce site ne vous satisfont pas, pourquoi ne pas vous rendre directement sur les pages personnelles des artistes qui vous intéressent ? Vous y trouverez les informations en primeur, y lirez des avis élogieux et pourrez même commander l’album en ligne dans le même temps.

        [Répondre à ce message]

          Sum 41 : "Underclass hero"

          22 août 2007 [retour au début des forums]


          Merci pour cette magnifique preuve "d’ouverture d’esprit" et de "tolérance" dans cette réponse légèrement méprisante.
          Ca ne fait que confirmer mon avis sur ce site.
          Et il vous faut absolument une petite erreur dans la formulation d’une idée pour que vous vous en donniez à coeur joie.
          Preuve encore une fois de votre tolérance 0 et du peu d’arguments à faire valoir pour votre défense.
          C’est assez puérile comme attitude...Soit...

          Arretez aussi de prendre tout le monde pour des abrutis. Si je veux de l’info sur un groupe, je surfe sur le net (et pas seulement sur leur page perso) et je me fais MON idée du groupe en écoutant des extraits avant d’acheter l’album mais je ne ma baserai certainement jamais sur Pop-rock pour me faire un avis, c clair.

          Par contre, ile st tjs marrant de passer par ici pour voir quelles conneries vous allez encore lacher sur tel ou tel groupe...
          Remarquez, au moins ça vous donne un intérêt aussi nul et misérable soit-il...

          [Répondre à ce message]

            Sum 41 : "Underclass hero"

            22 août 2007, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


            Nous défendre de quoi, au juste ? De dire du mal d’un album ? De dire du bien d’un album ? De putasser à l’occasion ? De parler parfois de toute autre chose que du tracklisting ? Vous ne voudriez tout de même pas qu’on prenne tout cela au sérieux, non plus ? Il n’y aucun texte ici qui nous inspire le moindre sentiment de regret. Quelles que soient vos raisons de râler, peu importe. Les chroniques ne sont pas là pour vous satisfaire, ni vous ni qui que ce soit d’autre. Vous vous faites votre idée perso en écoutant l’album incriminé, c’est très anticonformiste de votre part, je sais, mais pas la peine de le brandir comme un étendard : vous enfoncez une porte ouverte. Vous pensez sérieusement que qui ce soit avec un minimum de jugeotte prendrait ce qu’il lit sur le web comme argent comptant ? Cet album est un album gentimment chiant, qui vaut 2 ou 3€ (pour le producteur, pas pour les musiciens), pas davantage. C’est mon opinion, peut-être pas la votre ni celle de mon facteur, mais en l’occurence, chacun est libre de tartiner ce qu’il veut sur son propre site. Ecrire une chronique est amusant, relaxant et toujours rémunérateur, que ce soit en terme de partages d’opinions divergentes ou de réactions à fleur de peau comme la votre. Pas la peine de hurler au blasphème pour si peu. Ce n’est jamais que du rock mon vieux...

            [Répondre à ce message]

              Sum 41 : "Underclass hero"

              22 août 2007, par Bob [retour au début des forums]


              Toujours aussi intéressants ces échanges... quelqu’un pourrait-il proposer une définition de la fameuse "ouverture d’esprit" mise en avant un peu par tout le monde sur ce site. Etre ouvert d’esprit, est-ce trouver toute la production musicale "trop grave géniale" ? Est-ce accepter que quelqu’un puisse détester ce que l’on aime, penser différemment que soit ? Est-ce interdire toute critique ? A partir de quand l’expression d’une idée ou d’une critique dépasse t’elle le stade du simple exercice de la bonne vieille liberté d’expression, qui différencie les démocraties dans lesquelles nous avons la chance de vivre de régimes totalitaires, pour être considérée comme inacceptable car remettant en cause les fondements mêmes de notre démocratie, de ce qui est humain ou non, etc. (un bon gros article révisionniste par exemple...) ? Vastes questions.

              Trêve de conneries, comme le dit si bien Lenglet, là, on parle de rock... Il n’y a pas péril en la demeure. Dans l’absolu, personne s’en carre de se qui est écrit ici. En outre, ça ne va pas changer la face du monde de détruire un album de Sum 41. On est dans le domaine du futile, du récréatif... et c’est ce que sont ces articles... généralement assez drôles et grinçants... c’est ce qu’on vient chercher ici. En plus, on ne peut même pas reprocher à Lenglet une volonté d’élitisme, il aime le hair metal des années 80 (Puis DM et Front 242, on fait également plus élitiste... on est pas encore dans la 4ème sonate pour piano de Bartok)... les groupes qui se faisaient dégommer par les "vrais fans de metal" durant la même période...

              Mais bon, pour être en conformité avec ce que je viens de pondre ; dire que l’on pas le droit de critiquer est également faire usage de cette fameuse liberté d’expression.

              Continuez, c’est trop drôle !

              [Répondre à ce message]

                Sum 41 : "Underclass hero"

                23 août 2007 [retour au début des forums]


                Ce qui est drôle sur Pop-Rock, c’est ce débat éternellement recommencé. Je me demande comment les croniqueurs ont encore le courage de répondre leurs arguments identiques à la fois d’avant aux critiques tout aussi identiques qui leur sont formulées...

                [Répondre à ce message]

                  Sum 41 : "Underclass hero"

                  23 août 2007, par Bob [retour au début des forums]


                  Je peux me tromper, mais je pense que ça fait parti du jeu. Et pour nous, humbles lecteurs, ça permet également souvent à ceux qui ne le maîtrise pas de prendre des cours de rattrapage en écriture SMS !

                  [Répondre à ce message]

                    Sum 41 : "Underclass hero"

                    23 août 2007, par James Iha [retour au début des forums]


                    Je suis tout à fait d’accord avec les commentaires négatifs sur pop-rock !
                    Je ne saurai que conseiller à mes frères anti-pop-rock les critiques musicales de Gaëlle, Décoration maison, E 5 mode magasine et la très trucullente Gazette des sports !
                    Toujours le mot juste, une tolérance à toute épreuve et un sérieux très "milquet-in" face à cette chose si importante qu’est le rock !
                    et dire que certains s’emballent sur l’avenir de notre planette ! quelle bande de p’tits cons, monsieur le notaire...

                    [Répondre à ce message]

                  Sum 41 : "Underclass hero"

                  23 août 2007 [retour au début des forums]


                  A mon avis ils doivent avoir une réponse "type" sur leurs disques durs avec deux trois trous dedans et ils l’arrengent pour chaque chronique, ou bien ils l’a font en même temps que la chronique :D

                  [Répondre à ce message]

    Sum 41 : "Underclass hero"

    25 juin 2011, par zamal974 [retour au début des forums]


    c’est plus une critique perso qu une chronique ! aprés chaqu un son opinion !
    moi sum 41 c’est un groupe que j’aime assez pour leur originalité global pour un groupe d’aujourd hui...(ils changent à chaque album..chose rare ajd)
    le seul point qui me soul à chaque foi dans des critique c’est ce truc "groupe commercial...." on s en branle...c un groupe qui vend son disque !..c’est normal c leur boulot ! mm motorhead ou acdc vendent leur disques ! je suis un fan de ces groupes égalemnt mais bon ne comparons pas l’incomparable ! tu peu comparé acdc et les guns n roses mais pas avec sums !^^

    mais sum 41 sérieux c’est pas vraiment un groupe super commercial...ils n ont jamais vendu un album a plu de 15 millions dans le monde... ! et serieux ils sont assez discret sur la scéne internationnal par rapport à d’autres groupes comme green day (dans le mm genre) leur clip à la télé sérieux ils ne passent pas trés souvent ..mm sur les chénes rocks !à la radio pareil.. ya seulement la période all killer no filler qui a été vraiment médiatisé !

    aprés l’album ; bon c’est celui que j’aime le moins dans leur disco, mais c’est un bon album globalement ! c ’est du pop punk accrocheur,des ballades..c sympa dans l enssemble ! et puis faut arréter d’associer sum 41 et avril lavigne à tt bout de champ ! c’est uniquement un couple ...sa n a rien a voir avec la musique ! et puis qu est ce qu on s en branle...ils font ce qu ils veulent !

    puis c’est pas un groupe de punk rock...le groupe ne C jamais considéré comme tel ! ils fond du rock globalement avec des sonorité punk rock !
    et les membres sont loin d etre des punk..et pareils ils ne ce sont jamais dit punk !
    donc voilà

    [Répondre à ce message]