Pop-Rock.com



Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
Je crois que j’ai pas tout compris...

jeudi 14 juin 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Buraka Som Sistema : "Black Diamond"
Chickenfoot : "Chickenfoot"
Devendra Banhart : "Ninõ rojo"
I Am X : "The alternative"
The Crystal Method : "Divided by night"
Coldplay : "A rush of blood to the head"
Björk : "Volta"
Aldebert : "Les paradis disponibles"
Jenny Lewis with The Watson Twins : "Rabbit fur coat"
Franz Ferdinand : "You could have it so much better"


Honnêtement, je ne suis pas du genre à me mettre des oeillères. Quand on me présente quelque chose de nouveau et de particulier, quand on se débrouille pédagogiquement pour me donner envie, en général, je suis la première à bien vouloir tenter le coup. C’est ce que j’ai voulu faire avec ce projet très en marge du guitariste Ben Chasny, sans savoir vraiment à quoi j’avais affaire.

Grossière erreur. Il paraît que cet album est l’un des meilleurs de la discographie de Chasny (qui avait aussi collaboré avec Current 93, pour vous donner une idée de l’univers musical du bonhomme). Du coup, qu’est-ce qu’on a ici ? Une sorte de folk médiéval ? Hmm, non pas vraiment. Du folk progressif alors ? Oui, aussi, mais non en fait. Pas entièrement. On ne sait pas trop : c’est comme une sorte d’album concept puissamment hippie qui serait resté perché quelque part entre la stratosphère et un monde imaginaire aux velléités tolkieniennes (et je sais que mon confrère Marc Lenglet saura être charmé par cette référence). Concrètement, cela donne en fait sept titres, mais sept titres extrêmement déséquilibrés : alors que la première partie de l’album (soit les six premiers titres) est encadrée par deux plages instrumentales pas forcément pertinentes et surtout très courtes, à savoir Torn by wolves et Wolves’ pup, la deuxième partie du disque se répand dans les aspirations gluantes et sirupeuses du très long (trop long ?) River of transfiguration, qui au-delà de ses vingt-trois minutes ne parvient pas réellement à me passionner.

Et pourtant, Dieu sait que je suis plutôt férue de rock ou de folk progressif (King Crimson, par exemple, ça, ça me fait vraiment frémir de bonheur). Mais je ne suis pas certaine de bien cerner la démarche de Chasny, qui ressemble plus à un délire monopersonnel finalement plutôt chiant qu’à une véritable démarche artistique à multiples niveaux que seuls les connaisseurs seraient en mesure d’apprécier. Dans un monde peuplé de hobbits, Bless your blood aurait sans doute présenté un intérêt assez marqué. Mais comme chacun sait, ce n’est pas le cas (enfin tous ceux qui n’ont rien pris qui pourrait leur faire douter de ce fait, en tout cas). La voix de Chasny n’est pas transcendante non plus, loin s’en faut, bien que son jeu de guitare soit vraiment agréable (souvent assez proche des derniers délires folk de Lindsey Buckingham, d’ailleurs).

Bon, globalement, on ne peut pas dire que cet album soit foncièrement désagréable. Attar pourrait parfaitement figurer dans une bande originale de ce que l’on appelle avec engouement les "mmorpg", mais en attendant, je ne vois pas vraiment l’intérêt de présenter au public un album qui, bien que très personnel, n’a aucune intention de vouloir communiquer quoi que ce soit. Pire encore, River of transfiguration est juste une longue agonie sonore désagréable, sous couvert de clins d’œil zen et new-age, cachant avec difficulté un concept artistique extrêmement bancal et sans doute prétentieux pour l’auditeur. En d’autres termes, encore un album qui risque de faire un peu peur à ceux qui considèrent le monde progueux comme une vaste branlette pour intelligentsia nourrie aux mythologies impossibles et impensables.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 3 contribution(s) au forum.

Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
(1/3) 14 juin 2007, par Yû
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
(2/3) 14 juin 2007
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
(3/3) 14 juin 2007, par lud




Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"

14 juin 2007, par  [retour au début des forums]

Y’a pas un livre l’Anglais pour les nuls ?

[Répondre à ce message]

Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"

14 juin 2007 [retour au début des forums]

Quant on écrit des chroniques sur pop rock il vaut mieux ne pas utiliser le mot "honnêtement", c’est complètement déplacé sur ce site, a la limite injurieux pour le redacteur en chef.

[Répondre à ce message]

Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"

14 juin 2007, par lud [retour au début des forums]

Assez d’accord avec cette critique. Cet album manque sérieusement d’inspiration par rapport aux grandes influences dans le sillage desquels il se place. Un bon morceau de 20min. donne souvent l’impression de ne durer que 5min. La solution : une progression bien étudiée et des arrangements mis au point. Ici, on a plus l’impression d’une longue improvisation peu inspirée.

[Répondre à ce message]