Pop-Rock.com



She Wants Revenge : "This is forever"
Ca sent le sapin...

dimanche 4 novembre 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Peaches : "Impeach my Bush"
Kaiser Chiefs : "Off with their heads"
Colin Hay : "Are you lookin’ at me ?"
CSS : "Donkey"
Babyshambles : "Shotter’s nation"
Íon : "Madre, protégenos"
White Lies : "To lose my life or to lose my love"
Driving Dead Girl : "50.000 Dead girls can’t be wrong"
Pearl Jam : "Riot act"
Erasure : "Nightbird"


Puzzle de la rentrée. Que faut-il penser de ce second album de She Wants Revenge, un an après leur premier opus ? Meilleur, pire ? Grosse répétition potache, changement de direction ? A vrai dire, absolument toute position est tenable vis-à-vis de cet album à la fois opaque et trop simpliste.

Il est loin, l’effet surprise du premier album. Très loin. On s’attendait à quelque chose d’autre de la part de nos deux acolytes et de leur electro-new wave très West Coast. Et en même temps, cet album provoque chez moi une sensation de malaise : j’ai à la fois plein de chose à lui reprocher et j’ai l’impression de passer à côté de quelque chose en l’écoutant. Plus je me farcis le refrain de She will always be a broken girl (et sa ligne de chant très peu inspirée qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de These things), plus j’ai la désagréable impression d’avoir affaire à un apparent plagiat qui cache en fait bien son jeu. Il faut dire que l’introduction First, love commence très mal l’album, avec son piano synthétique à faire pisser de rire Marc Almond himself. C’est d’ailleurs une critique générale à faire à l’album dans son ensemble : le choix des sonorités synthétiques parait, en général, peu inspiré. Et je dis bien "parait". Parce qu’au final, cet album se tient, malgré cette sorte de redite frustrante qui se matérialise également par la pochette de l’album.

J’ai envie de dire que cet album est plus complexe qu’il veut bien le laisser croire et qu’il recèle un mélange plus abouti des influences du duo. Même si la voix de Warfield peut parfois devenir irritante à force d’imiter avec autant de mauvais goût celle de Ian Curtis, on a l’impression que cet album possède des trésors cachés, des profondeurs qui ne se révèlent qu’au bout de quelques écoutes. Mais voilà, ça fait quelques écoutes, et j’ai toujours l’impression de passer à côté de quelque chose. Pourtant il y a de sérieuses pépites sur cet album : It’s just begun ou bien This is the end. Il y a de bonnes idées, mais on les assimile bien trop vite au premier album ou aux influences par trop évidentes de ce projet musical. Alors quid ?

Honnêtement, je suis incapable de vous dire si cet album vaut la peine d’être acheté ou pas. Même les fans pourraient se lasser à sa première écoute, lui préférant un premier disque plus accessible, plus immédiat. La question peut se poser ainsi : si This is forever était sorti avant l’album éponyme, qu’en aurait-on dit ? Le succès aurait été moins immédiat, et le statut de trésor caché aurait alors pu émerger pour le groupe. On a l’impression que tout est fait à l’envers, même si la digestion de l’histoire musicale de la fin des années 70 et du début des années 80 semble ici assimilée, au point de présenter une dimension bien particulière. Je me retrouve donc en face d’une sorte d’ovni qu’il serait trop aisé de descendre en flèche. Doit-on, peut-on jeter le bébé avec l’eau du bain ? Je vous en laisse seuls juges.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 2 contribution(s) au forum.

She Wants Revenge : "This is forever"
(1/2) 2 mai 2008, par BlindTheseus
She Wants Revenge : "This is forever"
(2/2) 5 janvier 2008, par Blue Silver




She Wants Revenge : "This is forever"

2 mai 2008, par BlindTheseus [retour au début des forums]
Covenant : The men

Cette formation est pas mal dans le genre : Le rock ne doit pas se prendre au sérieux de toute façon, et c’est - évidemment - chose rare.

[Répondre à ce message]

She Wants Revenge : "This is forever"

5 janvier 2008, par Blue Silver [retour au début des forums]

Je n’aimais déjà pas le premier album. Ton article ne me fera pas acheter le deuxième.

[Répondre à ce message]