Pop-Rock.com



Sedna : "9 titres promo"
A ne pas perdre de vue

samedi 8 avril 2006, par Geoffroy Bodart

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Divine Comedy : "Absent friends"
Buzzcock : "Buzzcocks"
Peter, Björn & John : "Living Thing"
Britney Spears : "Blackout"
Loreena McKennitt : "An ancient muse"
Explosions In The Sky : "All of a sudden I miss everyone"
Mortiis : "The grudge"
David Sylvian : "Blemish"
Laura Veirs : "Saltbreakers"
The Cure : "The Cure"


A l’heure d’internet, n’importe quel petit groupe de copains peut s’amuser à diffuser ses premières maquettes un peu partout, sur un support pourri, en comptant sur le hasard pour se faire repérer et connaître. Mais à côté de cela, il y a également des groupes qui affichent leurs ambitions, qui se donnent les moyens de percer, travaillent très professionnellement leurs premières démos et ne comptent que sur eux et la qualité de leur travail pour réaliser leur rêve. Sedna fait incontestablement partie de ceux-là.

Fondé en 2004, après quelques essais des différents membres depuis le milieu des années 90, Sedna a rapidement défini son identité musicale. Ces quatre jeunes gens feront du rock à l’anglaise, du rock héroïque plein de foutre et d’hormones, avec un chant en français. Et de fait, les références à des groupes anglophones pleuvent tout au long de l’écoute de ces neuf chansons, les deux plus évidentes étant Muse et U2 (celui des années 80, rassurez-vous). Carence en originalité ? Peut-être bien, mais Sedna n’en a que faire. Oui, leur musique évoque des choses déjà entendues, mais c’est la musique qu’ils veulent, aiment et savent jouer. Tous les groupes ne peuvent pas innover et révolutionner le genre qu’ils investissent (demandez à Placebo), au contraire, la majorité des formations en activité ne font que reposer sur les fondations établies par leurs prédécesseurs. La différence se joue au niveau de la qualité et de l’efficacité des titres proposés. Et puis, vous connaissez un équivalent francophone de Muse, vous ?

Bref, vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus : Sedna, ce n’est rien de neuf, mais c’est du tout bon. Les mélodies accrochent instantanément et on est admiratif devant le lyrisme de cette voix, qui sera sans conteste le principal objet de comparaison avec Muse (c’est même parfois trop flagrant, comme sur Immersion), même si le chant est moins théâtral et moins intense que celui de Bellamy. Certaines lignes de chant évoquent par contre l’inévitable Noir Désir, spécialement sur Terre ferme et Rien de nouveau. Quant aux textes, s’ils sont parfois un peu naïfs et faciles, ils n’en demeurent pas moins relativement bien écrits. Ils ne retiennent pas plus l’attention que ça et on n’est pas choqué par quelque tirade ridicule. Encore une fois, c’est bien plus la forme que le fond qui intéresse Sedna. Du point de vue musical, le guitariste mérite qu’on s’attarde sur son jeu. Tout au long de ces neuf titres (qui parviennent à créer un tout uni sans jamais se ressembler), il démontre une technique précise et un jeu joyeusement énergique. Les riffs sont travaillés, parfois très rapides comme sur 2005, et les solos ne sont pas en reste, celui de Be Mine se permettant même un joli clin d’œil vers Metallica. On espère franchement que le groupe évoluera sur la base de ce choc frontal entre son guitariste et son chanteur, plutôt que de tout miser sur les capacités de son vocaliste, perpétuant une tradition rock bien ancrée, de Led Zeppelin à Oasis en passant par Deep Purple et U2.

Voilà, vous l’aurez compris, même si quelques défauts de jeunesse sont à noter ici et là, notamment le manque d’une touche vraiment personnelle, une griffe qui les distingue de leurs influences autrement que par la langue chantée, Sedna est un groupe qui, avec des titres aussi puissants et accrocheurs que Be Mine, Un autre tour ou 2005, ne laissera pas indifférents les amateurs du genre, mais aura des difficultés à conquérir les auditeurs déjà retors aux groupes dont il s’inspire.

Avis aux labels : sortez les contrats, il n’y en aura pas pour tout le monde.

Le site officiel
La page Myspace



Répondre à cet article

Geoffroy Bodart





Il y a 1 contribution(s) au forum.

Sedna : "9 titres promo"
(1/1) 20 octobre 2015




Sedna : "9 titres promo"

20 octobre 2015 [retour au début des forums]

People have different taste of music. This collection has got all the genre that people will like. - Quick Leonard Kieffer

[Répondre à ce message]