Pop-Rock.com



Scissor Sisters : "Ta-Dah"
Résignation

mardi 7 novembre 2006, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Brian Wilson : "Gettin’ in over my head"
Elton John : "Peachtree road"
Cranes : "Future Songs"
Eskobar : "A thousand last chances"
De/Vision : "Noob"
Ghinzu : "Mirror Mirror"
The Sunday Drivers : "Tiny telephone"
Jenny Lewis with The Watson Twins : "Rabbit fur coat"
Electric : "Coma"
Grinderman : "Grinderman"


Ah, les Scissor Sisters ! Un premier album au charme ravageur, un chanteur qui défend les causes homosexuelles et s’est permis quelques escapades sur Electric blue d’Andy Bell (chanteur d’Erasure), alors que sa compagne Ana Matronic s’offrait un duo avec New Order sur leur Waiting for the sirens’ call, le tout sur fond d’une audacieuse reprise de Pink Floyd, le single Comfortably numb. Alors que, reste-t-il de ces icônes ? Ben pas grand-chose, en fait.

A coup sûr, pour beaucoup d’auditeurs, ce Ta-dah va constituer l’une des plus criantes déceptions de 2006. Non pas parce que l’album est mauvais (très loin de là !), mais parce que le son des Sisters n’a pas réussi à se réinventer suffisamment depuis leur premier album. Parlons-en d’ailleurs : puisque le premier effort nous offrait de la variété et de la prise de risques, on se rend compte que Ta-dah pêche par ses conventions, certes maîtrisées, mais trop souvent répétitives. Et pour cause : les morceaux se ressemblent tous. Ils sont tous sympathiques, ils sont tous entraînants (à l’image du single I don’t feel like dancin’ sur lequel Elton John himself joue du piano), ils donnent tous envie de danser, mais on dirait plus une compilation de singles entêtants qu’un véritable album qui offrirait plus de relief et de profondeur qu’une simple succession de tubes pour discothèque gay. Alors oui, il y a de grands moments : Land of a thousand words rappelle étrangement les meilleures étapes de la discographie de Fleetwood Mac, Kiss you off mélange Blondie et Gloria Gaynor avec une déconcertante insolence, et Paul McCartney semble vouloir nous donner un cours d’aérobic.

Mais le problème est le suivant : alors que le premier album éponyme nous permettait de découvrir une à une toutes les facettes des capacités du groupe, ici, chaque morceau rassemble ces facettes et les exploite à son niveau, de façon très policée cependant. On a du piano, des basses bondissantes, des solos de guitare et des petites vocalises dansantes. Le problème, c’est que tout est prévisible et qu’on s’attend systématiquement aux effets des Scissor Sisters. Peut-être parce que les chansons de cet album ont dû être composées sur la route, entre deux concerts, et que ce qu’ils avaient alors en tête, c’était l’ambition de faire bouger leur public.

Pour ma part, les seuls morceaux à retenir seraient The other side et son petit côté Human League (et encore, seulement le couplet), et le très funky Ooh. Ou encore la country rigolote pour piano-bar de I can’t decide. Mais l’impression est mitigée : l’album est sympathique, cohérent, en accord avec ses principes de départ,... mais c’est peut-être ça le problème, justement. On s’attendait à un deuxième album tout aussi rigolo et novateur que le premier, mais il faut croire que finalement, on ne pouvait pas vraiment espérer autre chose qu’une continuité dans le style. Les Scissor Sisters sont peut-être condamnés à faire du Scissor Sisters (c’est-à-dire du Bee Gees du vingt-et-unième siècle). C’est peut-être tout ce qu’on leur demandera, finalement.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 10 contribution(s) au forum.

Scissor Sisters : "Ta-Dah"
(1/3) 20 janvier 2007, par MATERAZZI ROCKS !
Scissor Sisters : "Ta-Dah"
(2/3) 7 novembre 2006, par R.T.
Scissor Sisters : "Ta-Dah"
(3/3) 7 novembre 2006, par dionycos




Scissor Sisters : "Ta-Dah"

20 janvier 2007, par MATERAZZI ROCKS ! [retour au début des forums]

Le son, le son... ça suffit avec le son ! Dans 20 ans, on ne retiendra pas grand chose de bon des années 1990 2000 : tout simplement parce qu’après les années 80, les groupes ont négligé l’aspect mélodique au profit du son (souci de rentabilité immédiate, probablement...). Alors pour une fois qu’un groupe qui cartonne offre des mélodies mémorables...

Bref, niveau mélodique, cet album est meilleur que le précédent. Conclusion : peu de surprise mais très efficace et solide. Et puis entre nous, les Rolling Stones, ACDC, Oasis et quantité de valeurs sûres du rock n’ont ils pas toujours été archi prévisibles ???

[Répondre à ce message]

Scissor Sisters : "Ta-Dah"

7 novembre 2006, par R.T. [retour au début des forums]

"Eponyme, ou l’histoire du mot qui fait bien mais qu’est pas bien employé"

Juste une remarque ! Un album ne peut en aucun cas être éponyme. Cette faute commence à me gonfler tellement elle est répandue.

C’est le groupe Scissor Sisters qui est éponyme de son premier album et non pas l’album qui est éponyme. Eponyme signifie "qui donne son nom".

Exemple : "Madame Bovary, dans le roman éponyme, est une grosse conne qui se suicide à la fin" ne marche pas. "Madame Bovary, la grosse conne éponyme du roman, se suicide à la fin et c’est bien fait pour sa gueule" marche.

Juste pour me faire plaisir, arrêtez d’utiliser cette expression d’album éponyme comme 99% des journalistes, merci. Ou bien utilisez homonyme, tout simplement.

[Répondre à ce message]

Scissor Sisters : "Ta-Dah"

7 novembre 2006, par dionycos [retour au début des forums]

C’est perso tout ce que je leur demande, et ça me convient.
Je trouve cet album vraiment supérieur au précédent, qui me plaisait qu’à moitié.
Alors que là, c’est presque l’intégralité du disque qui me donne la bougeotte , me donne envie de danser.
Et c’est bien ça que je cherche avec un groupe de ce genre.
Les Scissor sisters font du funk, et ils font super bien.
I don’t feel like dancin’ , Kiss you off, Ooh et everybody wants the same thing sont vraiment démentiels. Le reste est tres bon.

Bref, un des meilleurs disques de 2006 pour moi. Rien que ça !

[Répondre à ce message]

    Scissor Sisters : "Ta-Dah"

    7 novembre 2006, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    Scissor Sisters font du funk ? Euh là j’en doute... ils font une espèce de disco gentiment pop variétoche, effectivement funky, mais le funk, c’est vraiment autre chose, c’est plus tribal, plus appuyé... enfin je sais pas : pour moi, les Bee Gees et Elton John ne font pas de funk.

    [Répondre à ce message]

      Scissor Sisters : "Ta-Dah"

      7 novembre 2006, par dionycos [retour au début des forums]


      Crois moi que les Bee Gees empruntent enormément au funk.
      Je suis guitariste, et mon prof de gratte m’a appris quelques morceaux funk, dont certains des Bee Gees. Les parties de guitares s’en rapprochent beaucoup.
      Mais c’est vrai que les Scissors sisters font surtout de la ’zik disco.

      [Répondre à ce message]