Pop-Rock.com



Radiohead : "In rainbows"
L’heure est venue d’affronter la vérité

samedi 5 avril 2008, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Superlux : "Winchester Fanfare"
Blues Explosion : "Damage"
Bless : "Bless"
The Eighties Matchbox B-Line Disaster : "Hörse Of The Dög"
Danko Jones : "Sleep is the enemy"
Mark Lanegan Band : "Bubblegum"
Kettcar : "Von Spatzen und Tauben, Dächern und Händen"
The Sound of Animals Fighting : "The ocean and the sun"
Zop Hopop : "(Interlude)"
Queen Of Japan : "Head Rush"


Je n’aime pas Radiohead... ou plutôt devrais-je dire que je ne les comprends pas. Je reste pourtant convaincu que, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, on se souviendra d’eux comme d’un des groupes phare des années 90 et 2000. Moi-même, je leur reconnais un style unique, souvent audacieux, et une personnalité affirmée dont peu d’autres groupes peuvent se targuer.

Je leur concède aussi un don pour créer des atmosphères cinématographiques qui trouveraient toute leur place dans un thriller glauque ou un drame urbain dépressif. L’un de leurs albums - Kid A - m’a même profondément séduit, et je dois admettre à mon corps défendant que certaines de leurs compositions feront date dans l’histoire du rock. Et pourtant, dans l’ensemble, je ne les aime pas. Leur univers, leur vécu, leur message artistique, me sont totalement étrangers. Ca ne s’explique pas davantage qu’une affection perverse pour le hair-metal. Afin de ne pas mourir inculte, je me devais néanmoins d’écouter leur dernière livraison, dont le mode de diffusion avait apparemment éclipsé les qualités et les défauts réels. Je ne m’y résolus pourtant pas tout de suite : mille et une activités ne pouvant souffrir aucun délai réclamaient ma présence (vider la litière des chats, tailler la haie, ce genre de choses...). Mon stock d’excuses tomba rapidement en rade. N’éprouvant pas de terreur particulière à l’idée de désacraliser l’objet CD, ni de complexes à ne pas verser l’obole gracieusement demandée, l’heure était venue d’affronter la vérité. Paré à sévir avec la plus impitoyable sévérité, je dus retenir promptement mon bras vengeur et un peu englué dans la mauvaise foi. Non, In rainbows ne m’avait pas conquis. Mais, bon sang de bois, il y a quand même des trucs bien balancés sur ce non-album ! Bodysnatchers par exemple, ou Jigsaw falling into place - les deux compos les plus énergiques de l’album, à vrai dire. Pour le reste, hum..., mes vieilles obsessions négatives m’ont rapidement repris. Encore que si individuellement, les autres morceaux provoquent toujours un vif sentiment de rejet chez moi, ils dégagent une mystérieuse harmonie une fois considérés dans leur globalité. Pas de chance en revanche pour les complaintes minimalistes, style Nude, qui mettent l’accent en priorité sur le chant de Yorke : elles m’émeuvent toujours autant que le spectacle d’un corniaud occupé à dévaster un sac-poubelle en jappant sa gale et sa sclérose caudale. Reste que je me demande quand même par quel artifice j’ai pu passer d’un antagonisme glacial à un relatif plaisir en l’espace d’un seul album. J’ai bien une explication là-dessus, qui vaut ce qu’elle vaut : In rainbows est une synthèse, bien plus probante que ne l’était Hail to the thief, des facettes accessible et complexe de Radiohead, un album où les Anglais n’oublient pas qu’ils sont avant tout un groupe de rock et tentent tout simplement de composer des morceaux efficaces, sans chercher à se réfugier avec la dernière énergie derrière un salmigondis de références et d’intellectualisme musical au rabais. Radiohead en tant que groupe de rock dont la masturbation artistique ne concerne que quelques rythmiques, samples électro et petits bruits étranges, je dis oui.

Je vous ai dit que j’aimais Kid A ? Merde alors, voilà tout mon raisonnement qui s’effondre !



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 20 contribution(s) au forum.

Radiohead : "In rainbows"
(1/7) 22 décembre 2010, par Vincent
Radiohead : "In rainbows"
(2/7) 23 décembre 2008
Radiohead : "In rainbows"
(3/7) 3 mai 2008
Radiohead : "In rainbows"
(4/7) 22 avril 2008, par Francois
Radiohead : "In rainbows"
(5/7) 6 avril 2008
Radiohead : "In rainbows"
(6/7) 6 avril 2008, par Oldlynx
Radiohead : "In rainbows"
(7/7) 5 avril 2008




Radiohead : "In rainbows"

22 décembre 2010, par Vincent [retour au début des forums]

Cher monsieur Marc Lenglet, vous êtes qui pour penser qu’une opinion aussi passionnante que "je n’aime pas machin" peut avoir un quelconque intérêt ? Je suis tombé sur ce site par hasard et c’est la première fois que je lis votre nom. Je pensais d’ailleurs que vous étiez un journaliste économique. Si encore vous écriviez dans les zinrocks, le journal du bas-clergé intellectuel, je comprendrais, mais même pas... Bref, confiez à internet vos passions, vos enthousiasmes naïfs, vos histoires d’amour même mais de grâce, fichez la paix à des musiciens qui ne vous ont rien demandé.

[Répondre à ce message]

Radiohead : "In rainbows"

23 décembre 2008 [retour au début des forums]

Si tu n’aimes pas RADIOHEAD, arrête d’être critique Pop-Rock.
Alex.

[Répondre à ce message]

Radiohead : "In rainbows"

3 mai 2008 [retour au début des forums]

Apres qques années d’absence, cet album est un excellent come back pour moi.
Mais ce que je leur souhaite guerre, c’est qu’ils retrouvent leur style melancolique de l’époque OK Computer.

[Répondre à ce message]

Radiohead : "In rainbows"

22 avril 2008, par Francois [retour au début des forums]

bonjour,

Je considérais radiohaed comme un groupe de grande valeur.

Mais là, c’est le sommet : une bouse branchouille sans chanson, sans mélodie. du vide à chaque seconde.
Radiohead est mort, au suivant.

François

[Répondre à ce message]

Radiohead : "In rainbows"

6 avril 2008 [retour au début des forums]

Belle écriture Mr Lenglet, le style est là. Mais j’attendais plutôt une chronique. Je n’ai pas su discerner le fonds de votre article si ce n’est de vous faire plaisir et dire le mal (ou le bien ????) que vous pensez de Radiohead et forcément raviver le débat sur ce groupe.
Pour la prochaine, essayez d’écrire une vraie chronique ou alors refilez la à l’un de vos sbires ! Quoique finalement ça n’est pas une bonne idée non plus.
Mieux cessez de parler de Radiohead vu que cela n’a pas l’air de vous enchanter.

[Répondre à ce message]

    Radiohead : "In rainbows"

    6 avril 2008 [retour au début des forums]


    Frustré, le fan ? Faut quand même te faire à l’idée que Radiohead n’est pas la 8ème merveille du monde. Loin de là.

    [Répondre à ce message]

      Radiohead : "In rainbows"

      7 avril 2008 [retour au début des forums]


      L’important n’est pas de considérer Radiohead comme la 8ème merveille du monde. J’aime Radiohead et je peux tout à fait accepter que l’on soit complètement hermétique à leurs univers musical. Donc pas du tout frustré je veux te rassurer. Mais chroniquer un disque surtout quand on l’aime pas c’est au moins l’écouter convenablement et en faire une critique musicale (plus ou moins objective....). C’est un minimum. Peut-être que certains en lisant la critique auront envie d’écouter le disque (on ne sait jamais). Mais que des gens ne puissent pas aimer Radiohead, heureusement ! Un peu de diversité dans notre univers musical ne fait jamais de tord. Notre prochain n’est pas obligé d’écouter et d’aimer la même chose que nous. Rassuré Monsieur ?

      [Répondre à ce message]

Radiohead : "In rainbows"

6 avril 2008, par Oldlynx [retour au début des forums]

Un morceau comme Reckoner vaut à lui seul un Mea Culpa de la part de certains sur ce site...Mais bon, ne rêvons pas, qu’on leur demande d’écouter plusieurs fois un album avant de le chroniquer tant qu’on y est !?

Pour info et avant que les foudres s’abattent de nouveau sur nos cinq amis, le best-of qui sortira en juin est l’oeuvre d’EMI, ancienne maison de disque de Radiohead, et ne représente en aucun cas une démarche de la part du groupe qui n’a bien sûr jamais donné son accord pour une telle bouse...

[Répondre à ce message]

Radiohead : "In rainbows"

5 avril 2008 [retour au début des forums]

C’est une vérité toute ténue que vous dévoilez-là et (ciel !) une sacrée eau de boudin, à force de mitiger -je vous préfère plus tranchant dans le lard. J’allais vous dire "pourquoi je ne lirai pas ce que dit Pop-Rock de Radiohead", et puis j’ai oublié (depuis le temps), comme j’ai un peu oublié cet album d’ailleurs. Pour le coup lièvre et tortue parviennent, les deux épuisés, à la même conclusion fadasse qui ne justifiera sûrement pas la pluie de grêlons assassins qui va probablement tenter ces prochains jours de percer votre carapace. D’avance, de tout coeur avec vous ’-)

[Répondre à ce message]