Pop-Rock.com



Pet Shop Boys : "Yes"
The real history of modern

mardi 28 septembre 2010, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
A-Ha : "Analogue"
Erasure : "Nightbird"
The White Stripes : "Get behind me Satan"
Tina Dickow : "Count to ten"
dEUS : "Pocket Revolution"
The Mars Volta : "The Bedlam in Goliath"
The Fall : "Reformation post-TLC"
Daria : "Silencer"
And One : "Aggressor"
Peter Yorn & Scarlett Johansson : "Break up"


Un disque qui vous interpelle par un Yes brandi tel un slogan publicitaire et qui vous interdit toute indécision. Adhésion instantanée au contraire, sans compromis aucun, et voilà que les Pet Shop Boys ressortent de mon placard. Un signe affirmatif qui s’ouvre dans la brume une voie directe dans votre sens critique. En un mot, Yes.

La première impression sur un disque, ce sont souvent ces quelques secondes initiales qui décident de votre humeur pour le reste de l’écoute. Il suffit souvent d’une entrée en matière foirée pour niquer dans les grandes largeurs votre appréciation d’une musique. Si cette parcelle sonore vous rebute, il est bien difficile d’insister ensuite à trouver du positivement excitant dans la bouillasse.

Mais Yes provoque exactement le contraire, il provoque derechef une sympathie totale pour nos vieux nightclubbers (foutrement vivants), annihilant toute tentative d’oreille molle. Car nos roublards commencent par un Love etc. qui… Comment vous dire... C’est une leçon de classe absolue pour toute la jeune génération d’inutiles gratteurs de consoles. Je me le suis déroulé durant trois, quatre, dix écoutes et je ne me lassais pas de faire dériver mes cervicales sur ce joyau de pop synthétique, hurlant devant sa durée injustement trop courte à mon gout. 3min33, vendez-le moi dans une version étendue à une demi-heure et je serai toujours acheteur.

C’est ce qui découle de Yes, une classe inégalable, une majesté toute britannique, l’aristocratie de la pop, l’élégance de deux gentlemen dans la force de l’âge. C’est cette voix blanche, aseptisée bien que touchante, élément d’un ensemble majestueux et dominant. Il n’est rien de plus décevant que ces disques démarrant fabuleusement bien et s’évanouissant les pistes défilant dans une vinasse à peine buvable.

C’est une crainte qui apparait après ce All over the world et son fond de sauce symphonique et les petits harmonicas d’une extrême finesse de Beautiful people. La foi est toujours en nous, mais l’on doute quelque peu, ils ne peuvent faire mieux que ces trois merveilles sur un seul disque, fatalement, la suite décevra, car sans leur en vouloir trop, on ne peut pas leur en demander à la douzaine de la bijouterie pop de ce niveau.
Ca ne rate pas ici malheureusement, mais ce serait être bien fripon que de démonter ces quelques écarts. J’en perçois un qui prêterait tout de même à faire la moue, soit un Pandemonium qui tente la pop pour gros stade mais qui n’y parvient qu’avec une approche un peu bouffonne et pataude. L’œuf d’esturgeon dans le caviar en somme, extrayez-le avec précaution et poursuivez la dégustation.

Après une triplette royale d’entrée, très enlevée et fédératrice, Yes se veut ensuite plus doucereux, moins démonstratif. C’est alors que les talents insolents de mélodiste de Chris Lowe se font le plus entendre, que ce soit sur Did you see me coming ou sur Building a wall qui certes sonnent parfois bien (trop ?) vintage mais restent entrainants en diable.
Les Pet Shop Boys lorgnent aussi vers une approche plus mélancolique de leur pop explosive, ce qui aboutit à ce fort planant King of Rome, aux violons attendrissants et surtout cette voix aérienne de Tennant. On ne sait bien quoi exprimer devant tel morceau, de la joie, de la déprime, la plus totale tristesse.

En fait, diverses sensations vous traversent l’épine dorsale sans parvenir à en retenir vraiment une précise. Il en reste cependant une infinie tranquillité lorsque la plage s’achève. Si ce disque n’est pas exempt d’un canevas de titres plus anecdotiques, ils ne paraissent pas pour autant dispensables, chargés qu’ils sont de détails les rendant - presque - tous intéressants à défaut de faire adhérer tout un chacun. Ce qui n’en finit pas de fasciner chez nos deux hommes de plastique, c’est leur indiscutable modernité sonore, cette capacité à faire de quelques accords datés des compositions parfaitement contemporaines.

C’est exactement ce qu’OMD a foiré sur son History of modern, et ce que Depeche Mode a moyennement réussi sur Sounds of the universe. Mentionner les petits gars de Basildon en cette fin de chronique n’est pas uniquement dû au respect d’un quota imposé par Jérôme Delvaux [1], car le voulant ou non, les Pet Shop Boys proposent avec ce disque une somme musicale curieusement proche de la fraicheur exaltante des premiers albums de DM. Revenez-en juste un instant à Just can’t get enough de Speak & spell puis enfilez-vous les perles de Yes, macérez le tout, un parallèle sympathique y est décelable.

Sans peut-être me convaincre autant que leur Fundamental de 2006 (tout est dans son titre), Yes est une belle preuve de l’éternelle jeunesse de nos deux Anglais, avançant dans le temps sans jamais sembler se rapprocher d’un quelconque concept de retraite ou de (blasphème !) gâtisme. Faites qu’il en soit ainsi encore quelques années.


[1] La fameuse loi LeBon, qui impose aux chroniqueurs de Pop-Rock d’évoquer au moins une fois par mois Bryan Ferry, Duran Duran ou Depeche Mode dans leurs chroniques, quelque soit la pertinence de la référence.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 14 contribution(s) au forum.

Pet Shop Boys : "Yes"
(1/3) 1er octobre 2010, par plumesdanges
Pet Shop Boys : "Yes"
(2/3) 1er octobre 2010, par Flo22
Pet Shop Boys : "Yes"
(3/3) 29 septembre 2010, par fabricepsb




Pet Shop Boys : "Yes"

1er octobre 2010, par plumesdanges [retour au début des forums]

superbe article, merci ! C’est un bonheur, pour nous fan, de voir qu’on parle encore des petshopboys =)

[Répondre à ce message]

Pet Shop Boys : "Yes"

1er octobre 2010, par Flo22 [retour au début des forums]

Du calme les garçons, s’il vous plaît, Vincent a le droit de ne pas mentionner The Way it used To be s’il ne la juge pas indispensable. Comme il le dit lui-même, il a encore le droit de dire ce qu’il veut et d’apprécier ou non les titres qu’il veut ! Et comme il le fait plutôt-bien, et qu’en plus l’avis est positif, n’allez pas pousser le bouchon trop loin par pitié, ce serait ballot !

En tant que fan (moi aussi) des PSB, je suis très heureux de constater qu’ils ont encore la cote auprès des critiques... C’est bien là l’essentiel, non ?
Bisous ^^

[Répondre à ce message]

Pet Shop Boys : "Yes"

29 septembre 2010, par fabricepsb [retour au début des forums]

Si ce disque n’est pas exempt d’un canevas de titres plus anecdotiques, ils ne paraissent pas pour autant dispensables, chargés qu’ils sont de détails les rendant - presque - tous intéressants à défaut de faire adhérer tout un chacun

vous n’avez pas cité "The Way it used to be", "Legacy" et "Vulnerable".
Vous paraissent-ils si anecdotiques que ça, alors que le premier a fait quasi l’unanimité sur un certain forum "à Paris" et que le second a suscité des débats très animés entre les fans.
Certes "Vulnerable" est un peu longuet, trop répétitif mais il se rattrape bien dans sa version dub (CD 2).

[Répondre à ce message]

    Pet Shop Boys : "Yes"

    29 septembre 2010, par Vincent Ouslati [retour au début des forums]


    Cher Fabrice,

    Le fait de ne pas citer tel ou tel titre me semble suffisamment éloquent. Si je n’en parle pas, c’est que ça ne me marque pas plus que cela, au contraire d’autres.
    Quant au fait que ça fait causer machin ou truc, oserais-je dire que je m’en fous quand même pas mal ?
    Legacy peut exciter vingt millions de personnes, je ne vois pas en quoi ça changerait mon propre avis...

    [Répondre à ce message]

      Pet Shop Boys : "Yes"

      29 septembre 2010 [retour au début des forums]


      Tu sais quoi ? j’ai envie de te dire que t’es un vrai con !

      [Répondre à ce message]

      Pet Shop Boys : "Yes"

      29 septembre 2010, par jules [retour au début des forums]


      Elles sont bidon les critiques sur ce site, elles sont comme dans la majeure partie des magasines, le but c’est de se la péter, en faisant le maximum de tournures pseudo stylistiques qui ne veulent rien dire , juste histoire de se faire voir. Une critique de plus à l’image des gouts de chiotte des français en matière musicale, qui explique le marasme dans lequel la musique française se trouve depuis des décennies.

      Donnez l’album de tom fragier et celui ci sera mieux noté qu’un album des pet shop boys.

      De toute manière une critique sans parler de the way it used to be sur yes est une erreur totale, car ce titre est vraiment spécial, même si on l’aime pas. Pour moi ce titre est un des morceaux les plus formidables de ces dernières années et ne pas mentionner legacy est aussi une grave erreur.

      [Répondre à ce message]

        Pet Shop Boys "YES"

        30 septembre 2010, par tidus [retour au début des forums]


        Bien dit Jules ! Il faut remettre en valeur nos boys qui le mériterais bien plus que certains groupes actuels français. "The way it used to be" est la chanson la plus appréciée par les fans et certainement la plus formidable !

        [Répondre à ce message]

        Pet Shop Boys : "Yes"

        1er octobre 2010, par Walter B. [retour au début des forums]


        Ah, ces tics si déplaisants du fan hâtif avec ses statistiques...

        L’article, ce me semble, rend un hommage au groupe -et à ce disque-là, l’actuel, le de-nos-jours, le pas-encore-muséifié...- bien moins rigide que les vôtres, Fabrice ou Anonyme, qui ne semblez pas souffrir qu’on puisse le goûter autrement qu’en vos cercles et manies. Pour qui toute virgule différant de vos raisons est tout de suite frappée au coin de l’irrecevable, quand bien même s’y exprimerait un bel amour pour vos idoles.

        ...

        "Foutrement vivants", nous dit-il.

        C’est assez pour que je m’y risque.

        Ce dont -prises comme évangile- dissuaderait facilement vos proses atrabilaires.

        [Répondre à ce message]

          Pet Shop Boys : "Yes"

          1er octobre 2010, par Walter B. [retour au début des forums]


          ("Jules", voulais-je dire, plutôt que Fabrice... Mais finalement, ça ne fait qu’ajout, leurs deux attaques se trouvant parenté...).

          [Répondre à ce message]

            Pet Shop Boys : "Yes"

            3 octobre 2010, par jules [retour au début des forums]


            non non c’est n’importe quoi ce que vous dites ! Deja les fans sont les premiers à critiquer une chanson des pet shop boys si celle ci est mauvaise ! Nous ne sommes pas des fans hatics comme le chef des journalistes de ce site, ni assimilables à des fans de cabrel , de mickael jackson ou de lorrie.

            Je n’ai attaqué personne, juste parlé du fait que la critique ne parle pas de chansons essentielles, c’est comme si un magasine qui critique le premier album de grant lee buffalo ne mentionne même pas la chanson de fuzzy au prétexte qu’il n’aime pas cette chanson.

            Ne pensez surtout pas qu’en tant que fans nous aimons la moindre musique du groupe, vous vous trompez lourdement. Au contraire , vu l’excellence de la musique du groupe, nous somme très exigeant avec celle ci et quand un single sort, les fans n’hésitent pas une seconde a montrer leur mécontentement si celle ci leur semble décevante. Mais vu ce qu’on entend en radio, et à la télé, vu que ce groupe est peu populaire en france, c’est un peu normal qu’on ait envi de le défendre, quand on voit que des chansons de très très bonne facture ne sont pas même pas citées dans une critique.

            [Répondre à ce message]

              Pet Shop Boys : "Yes"

              3 octobre 2010, par jules [retour au début des forums]


              Ceci dit je reconnais que l’article est plutôt positif , ce qui est une bonne chose.

              [Répondre à ce message]

              Pet Shop Boys : "Yes"

              3 octobre 2010 [retour au début des forums]


              Attention, hein, j’entends bien, que vous n’adulez pas automatiquement tout ce que sort le groupe !

              Ce qui a pu m’agacer dans vos commentaires précédents (’vous’ collectif pour ceux qui attaquaient l’approche du chroniqueur, je précise), c’est que vous ayez dégainé non sous prétexte de défendre le disque contre un jugement désobligeant -encore un fois, l’article respire l’amour de son auteur pour ce groupe et ce disque- mais parce que les louanges qui s’y exhalent ne porte pas sur votre choix précis, votre sélection, vos morceaux préférés de l’album.

              Avec surtout cet argument pour moi non-recevable : que les cercles de fans autorisés attestent que ce sont bien ceux-là, ceux dont il faut parler.

              Je n’ai pas écouté l’album -pas encore-, il est même possible qu’une fois ceci fait, mes favorites d’entre les plages soient les mêmes que les vôtres mais... Quand bien même ?

              Il n’existe pas -en critique- d’objectivité, d’objectivement meilleur, d’indéniablement prioritaire ! Parce que le goût y répugne, les contourne, ne sait qu’en faire.

              Ce qui ne dispense personne d’argumenter, d’alimenter sa thèse, d’exposer ses raisons, je ne dis pas ça non-plus. Mais...

              Bref, je me répète : Vincent Ouslati a bien le droit de ne pas voir les gemmes en même places que vous. Ça ne fait pas de lui un aveugle. Et très clairement, à lire l’article, pas non-plus un novice, un ignorant, un gougnafier qui traite son sujet par dessus la jambe ou fait étalage de style pour le plaisir facile du flash.

              Quant à l’incipit - fait par un autre, je sais, j’étends le dialogue- sur les groupes français nuls supposément adulés par chauvinisme au détriment des vrais génies... Je ne vois vraiment pas en quoi il concernerait cet article, son auteur ni même... Ce site, quoi qu’y puisse par ailleurs m’y déplaire, par places (bien visibles et saillantes, les places...).

              [Répondre à ce message]

                Pet Shop Boys : "Yes"

                3 octobre 2010, par fabricepsb [retour au début des forums]


                Avec surtout cet argument pour moi non-recevable : que les cercles de fans autorisés attestent que ce sont bien ceux-là, ceux dont il faut parler.

                il ne s’agissait nullement pour moi de me positionner en "cercles de fans autorisés" mais simplement de dire que la discussion sur Yes avait beaucoup porté sur The Way it use to be et Legacy.
                Donc, pas question ici d’élitisme.
                Et si M. Ouslati estime sans intérêt de parler de ces 2 titres c’est tout à fait son droit.
                Et il me l’a fait savoir à la façon Pop-Rock lol

                [Répondre à ce message]

                  Pet Shop Boys : "Yes"

                  4 octobre 2010, par peter faxxter [retour au début des forums]


                  ce qui compte le plus finalement, c’est que cette album fait parlé, et sois apprecié ! bien sur pour un fan, ne pas parler d’une chanson qu’il adorre, qu’il aime a la folie, c’est comme un sentiment de jalousie, pourquoi les autres chanson et pas celle là.

                  j’ai trouvé tout l’album tres bon, ainsi que sincèrement tout les titres qui le compose. comme ça au moins ça fait pas de jaloux ;)

                  [Répondre à ce message]