Pop-Rock.com



Pet Shop Boys : "Fundamental"
Fondamental ?

jeudi 7 décembre 2006, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
American Dog : "Hard"
Machiavel : "2005"
Ascii.Disko : "Untitled"
Relaxed Muscle : "A heavy nite with"
Aerosmith : "Honkin’ on bobo"
Amiina : "Kurr"
Of Montreal : "Hissing fauna, are you the destroyer ?"
Prince : "3121"
Porcupine Tree : "In Absentia"
Suzi Quatro : "Back to the drive"


Après le très acoustique Release de 2002, qui avait pour but de brouiller les pistes en faisant renouer les membres du duo britannique avec leurs velléités de songwriters chevronnés, Neil Tennant et Chris Lowe avaient sans doute envie de retrouver leurs meilleurs moments discographiques - d’autant que les critiques et les fans les y ont vivement poussés...

Il y a eu les deux singles de leur best of Pop art, j’ai nommé Miracles et surtout Flamboyant, qui laissaient espérer un bon vieux retour aux sources des familles, et puis il y eut également la bande originale de Battleship Potemkin. Et voici un neuvième album produit par Trevor Horn (qu’on ne présente plus, et qui avait déjà travaillé avec le duo par ailleurs) et qu’on annonçait déjà comme leur meilleur album depuis leur Behaviour de 1990, produit à l’époque par le légendaire illusioniste sonore allemand Harold Faltermeyer. Et pourtant, des retours en forme de formations de plus de quinze ans d’âge, on nous en annonce un tous les quatre matins. Force est donc de constater qu’on est en droit de rester quelque peu dubitatif face à ce genre de formule toute faite destinée à séduire les chroniqueurs crédules que nous sommes - et que nous resterons devant l’éternité, amen.

Bon alors ouais, Fundamental alors, ce disque ? Ou bien effet de manche au titre pseudo-ironique et aux lexèmes peu nombreux, comme Tennant et Lowe ont l’habitude de nous en livrer ? Ben pour être tout à fait honnête, le premier titre, Psychological, parvient à nous mettre l’eau à la bouche avec sa production minimaliste et ses paroles pertinentes : mais la qualité n’est pas au rendez-vous tout au long de l’album. L’album est typique du son des Pet Shop Boys, pour ça on ne peut pas leur en vouloir, cependant on soupçonne ce disque de ne pas prendre beaucoup de risques et de nous servir une soupe certes originale mais relativement tiédasse, par rapport à ce que Lowe, Tennant et Horn auraient pu nous concocter. Prenez la grandiloquence royale et orchestrale de The Sodom and Gomorrah show, par exemple : on y retrouve les ingrédients qui ont fait la gloire de l’album Very, les programmations ambitieuses et les sonorités hautaines et altières. Et mis à part ça ? Mis à part ça, on se coltine un morceau pop au refrain facile et bigarré, mais auquel il manque ce petit quelque chose de novateur.

En fait, parfois, cet album devient trop pompeux, trop parvenu. Prenez le single I’m with stupid, par exemple. Vous allez me dire que les Pet Shop Boys ne sont pas réputés pour leur discrétion musicale, mais tout de même : on se prend une tartine sonore dans les oreilles qui dégouline un peu de partout, et qui paraît presque datée. Pareil pour les ballades du type Casanova in Hell : à la fois rien de neuf et rien de méchant non plus. La plupart du temps, les morceaux retombent comme les bon vieux flans de grand-mère, à l’instar du Ringleader of the tormentors de Morrissey. Seuls morceaux réellement intéressants selon moi, Twentieth century et l’électronique dansante et onirique de Minimal (qui ressemble à s’y méprendre aux meilleurs moments du premier album d’Electronic) parviennent à faire sortir la tête de l’eau à ce neuvième opus.

Globalement, on a donc un album des Pet Shop Boys, rien de plus. Rien de méchant, mais une impression prégnante d’un duo qui tente de courir après sa gloire passée, sur les conseils savants de son entourage sans doute bien décidé à se faire quelques sous joliment mérités. Des groupes qui réussissent un retour en bonne et dûe forme, on n’en a pas des masses : là, ce n’est pas le cas. La plupart des ballades (et elles sont légion sur cet album) sont gentiment chiantes, et les morceaux dansants en font dix fois trop. A la limite, je préfèrais la surprise douce-amère de Release à ce Fundamental qui porte décidément bien mal son nom.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 8 contribution(s) au forum.

Pet Shop Boys : "Fundamental"
(1/5) 16 mars 2009, par SecretFlesh.com
Pet Shop Boys : "Fundamental"
(2/5) 27 mai 2008, par Eddy B
Pet Shop Boys : "Fundamental"
(3/5) 24 avril 2008, par geoffrey
Pet Shop Boys : "Fundamental"
(4/5) 20 janvier 2007, par MATERAZZI ROCKS !
Pet Shop Boys : "Fundamental"
(5/5) 8 décembre 2006




Pet Shop Boys : "Fundamental"

16 mars 2009, par SecretFlesh.com [retour au début des forums]

gays & pourtant rebelles : ces 2-là n’ont pas vieilli au fil du temps... Un album décidément élémentaire.

[Répondre à ce message]

Pet Shop Boys : "Fundamental"

27 mai 2008, par Eddy B [retour au début des forums]

"Fundamental"... Il y a 2 ans de cela je l’avais écouté brièvement à sa sortie sans l’acheter car je n’avais pas les finances pour et puis je ne m’étais jamais repenché sur la carrière des deux britanniques... Résultat : un énorme regret du à une grosse claque à la (ré)écoute de ce disque !

C’est frais, c’est chic, une superbe plume dans les textes, des titres dansants raffinés et des ballades à tomber... Voilà comment on devient betement fan en sorte et c’est plutot une bonne chose ! Et par rapport à tant de sons plus anecdotiques d’aujourd’hui c’est très honnetement que je recommande la musique petshopboyienne...

[Répondre à ce message]

Pet Shop Boys : "Fundamental"

24 avril 2008, par geoffrey [retour au début des forums]

clair que l’auteur a ecoute trop de rock trop fort et que ses oreilles en ont pris un coup
c’est surement le meilleur album des PSB
tres novateur
plein de prises de risques

a ecouter et a re ecouter encore !!

[Répondre à ce message]

Pet Shop Boys : "Fundamental"

20 janvier 2007, par MATERAZZI ROCKS ! [retour au début des forums]

Bon album, mais nettement en dessous de ce qu’ils faisaient avant. Les mélodies ne sont pas en cause, bien au contraire. Mais franchement, pourquoi ne pas reprendre la production moins lisse des années 80 ?

[Répondre à ce message]

Pet Shop Boys : "Fundamental"

8 décembre 2006 [retour au début des forums]

Il serait temps de consulter un ORL.
Cette album est magique.
Vive les PSB

[Répondre à ce message]

    Pet Shop Boys : "Fundamental"

    9 décembre 2006 [retour au début des forums]


    c’est clair syperbe psb

    [Répondre à ce message]

      Pet Shop Boys : "Fundamental"

      5 janvier 2007, par ju [retour au début des forums]


      cet album est extraordinaire

      [Répondre à ce message]

        Pet Shop Boys : "Fundamental"

        5 juin 2008 [retour au début des forums]


        Rien que pour le morceau twentieth century, cette album est unique. et que dire de Luna park et des autres titres ! Franchement , un album des pet shop boys, c’est quand même ce qui se fait de mieux sur terre. Et puis aussi, je voudrais juste signaler que ce n’est pas un retour, puisqu’ils sortent des disques régulièrement et que donc ce n’est certainement pas un come back !
        Vraiment inutile cet article !

        [Répondre à ce message]