Pop-Rock.com



Paul McCartney : "Memory almost full"
When he’s sixty-five

mardi 24 juillet 2007, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Foo Fighters : "In your honor"
Tomte : "Buchstaben über der Stadt"
The Besnard Lakes : "The Besnard Lakes are the dark horse"
Moby : "Wait for me"
Maxïmo Park : "A certain trigger"
The Crystal Method : "Divided by night"
The Fray : "How to save a life"
Ambulance Ltd. : "Ambulance Ltd."
The Hives : "Tyrannosaurus Hives"
The Arcade Fire : "Funeral"


On a vraiment du mal à ne pas l’aimer, ce bon vieil oncle Popaul. En fait, il serait plus juste de dire que le bonhomme est difficile à détester cordialement. Avant même d’être le gentil leader des gentils Wings, il était déjà le gentil Beatles après tout... Et on sait pertinemment bien qu’il y a rarement autre chose à attendre de lui que de la musique guillerette et sans grande envergure. Du coup, je n’ai même pas trop envie de sabrer comme il se doit dans ce brave petit album à peu près dépourvu d’aspérités.

Pourtant, sans être particulièrement fondu du monsieur, je dois dire que j’avais plutôt apprécié l’élégant Chaos and creation in the backyard, oeuvre presque contemplative qui dégageait pourtant une certaine sophistication. Avec ce nouvel opus (composé en majeure partie avant le précédent, ceci dit), Paul McCartney semble être retombé dans ses pires travers, à savoir la pop folky artistiquement minimaliste et neuneu au possible. Enfin, y en a qui aiment ce genre là, hein, mais on pouvait tout de même espérer qu’un garçon qui comptabilise à présent pas loin de cinquante années de carrière au compteur se montre un peu plus dégourdi dans son orientation musicale. D’autant plus qu’après avoir prouvé voici deux ans qu’il était encore apte à élaborer des choses un peu plus relevées, il y a de quoi rester encore un peu plus sur sa faim. A de rares exceptions près, Memory almost full baigne dans une douce béatitude qui n’est pas sans évoquer les Wings, pour le meilleur et pour le pire. Autrement dit, ces treize nouveaux morceaux ont comme principales caractéristiques d’être très simples et aisément accessibles mais en même temps mous du genou, lassants et terriblement passe-partout.

Evidemment, on ne s’attendait pas non plus à ce que Macca développe des penchants de Sex Pistols dans ses vieux jours... Quoiqu’à écouter Nod your head, on finirait quand même par se poser quelques questions. Ce court morceau énervé donne l’impression d’être une repompe de l’intro de Sgt. Pepper avec un McCartney qui fait rugir tant qu’il peu ses antiques cordes vocales. Ne dramatisons pas non plus (mode positif ON) : dans le registre de la musiquette digeste et efficace qui est le sien, McCartney reste un mélodiste plutôt doué, voire même très doué de loin en loin (Only mama knows ou le plus alambiqué Mr. Bellamy). Sans surprises, on jettera cependant un voile pudique sur les textes, le plus souvent taillés dans un sentimentalisme niais très très alarmant (Dance tonight ou pire, le pitoyable Gratitude). Il en faudrait heureusement plus pour rebuter tout bon fan de Beatles des premières années.

Non, le truc qui coince avec ce Memory almost full, c’est qu’il n’y a finalement pas grand-chose de mémorable à se mettre sous la dent. L’album est bien trop inégal pour procurer du plaisir à long terme et je dois avouer qu’on s’ennuie quand même souvent en l’écoutant. Les deux ou trois mélodies réellement attrayantes (House of wax, Only mama knows voire même, dans une moindre mesure, le sautillant Ever present past) se noient dans une foule de morceaux certes attendrissants mais qui brillent surtout par leur totale insignifiance. Dans le même ordre d’idée, les rares textes recelant un soupçon d’intérêt (The end of the end) doivent lutter avec une avalanche de bafouilles sentimentales pour premier communiant. De ce point de vue-là, il faudrait faire preuve d’une sacrée dose de mauvaise foi pour s’en offusquer. Au fond, McCartney ne fait jamais ici que du McCartney. Le problème, c’est qu’il l’a déjà fait beaucoup mieux...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 15 contribution(s) au forum.

Obat Herbal Terbaik
(1/10) 4 novembre 2016, par Grosir Amazon Plus
SPSS Factor Analysis Stats Assignment Help
(2/10) 22 mars 2016, par Zack Cordy
Writing a Legal Case Study
(3/10) 22 mars 2016, par Eden Carter
C++ Assignment Help
(4/10) 22 mars 2016, par Terry Bogard
Autocad Online Assignment Help
(5/10) 22 mars 2016, par Andy Andrew
Chartered Accountants Auditing Project Help
(6/10) 22 mars 2016, par Alex Conner
Paul McCartney : "Memory almost full"
(7/10) 12 février 2014, par prince
Paul McCartney : "Memory almost full"
(8/10) 31 juillet 2007, par Maybug
Paul McCartney : "Memory almost full"
(9/10) 25 juillet 2007, par jp
Paul McCartney : "Memory almost full"
(10/10) 24 juillet 2007




Obat Herbal Terbaik

4 novembre 2016, par Grosir Amazon Plus [retour au début des forums]

grosir amazon plus menjual produk obat herbal bermutu tinggi dengan maksud untuk membantu meningkatkan mutu kesehatan Anda. Kami adalah toko grosir obat herbal terpercaya di tanah air.
Ditangani oleh pekerja yang cekatan, sehingga menghadirkan mutu pelayanan berkualitas terbaik.

Obat Alami Untuk Asam Urat Saya baca sebuah artikel yang berisi membahas Obat Tradisional Asam Urat Alamiah ialah Amazon. Sangat besar impian saya untuk dapat sembuh dari penyakit yang sudah lama saya derita, agar saya pun dapat segera terbebas dari derita sakit di persendian. Kini saya mulai mengkonsumsi Amazon Obat Tradisional Asam Urat Alami lebih dikenal dengan nama Juice Kulit Manggis, dengan takaran konsumsi tiga kali 30 mili setiap harinya.

Obat Herbal Kanker Payudara Paling Mujarab Amazon Plus di buat dengan bio teknologi canggih, sehingga kualitasnya sangat baik juga bermutu. Amazon Obat Tradisional Kanker Payudara Amazon telah memperoleh izin pemasaran dari banyak departemen di tanah air kita, yaitu BPOM.

[Répondre à ce message]

SPSS Factor Analysis Stats Assignment Help

22 mars 2016, par Zack Cordy [retour au début des forums]

SPSS- Factor Analysis Stats Homework, SPSS Factor Analysis Stats Assignment Help and Project Help, SPSS- Factor Analysis Assignment Help It is possible that variations in four observed variables largely represent the variations in two unobserved variable.

[Répondre à ce message]

Writing a Legal Case Study

22 mars 2016, par Eden Carter [retour au début des forums]

Our website is number 1 in Case Study help, Case Solution & Case Analysis Help. Feel free to contact us to get your case studies done.
Writing a Legal Case Study

[Répondre à ce message]

C++ Assignment Help

22 mars 2016, par Terry Bogard [retour au début des forums]

C++ Assignment Help C/C++ Assignment Help, Online C/C++ Project Help and Homework Help C++ Assignment Help Introduction C++ is a middle-level programming language established by Bjarne Stroustrup beginning in 1979.
C Assignment Help Online

[Répondre à ce message]

Autocad Online Assignment Help

22 mars 2016, par Andy Andrew [retour au début des forums]

Our website is number 1 in AutoCad Help. This is preferred destination for various students to get their Autocad assignments and Autocad Projects and Homework Done.
Autocad Online Assignment Help

[Répondre à ce message]

Chartered Accountants Auditing Project Help

22 mars 2016, par Alex Conner [retour au début des forums]

Chartered Accountants Auditing Homework Help, Online Auditing Assignment & Project Help AB & Co. Chartered Accountants Karachi. May 31, 20x7. Audit procedures to verify report include 1.
Chartered Accountants Auditing Project Help

[Répondre à ce message]

Paul McCartney : "Memory almost full"

12 février 2014, par prince [retour au début des forums]

Je suis surpris et ravis de trouver cet endroit. Cette information sera très utile pour moi et les autres lecteurs. Un grand merci pour le partage de cette merveilleuse idée. Check out forbes aventura real estate blog.

[Répondre à ce message]

Paul McCartney : "Memory almost full"

31 juillet 2007, par Maybug [retour au début des forums]

Mouais... Je remarque une fois de plus que les critiques concernant cet album sont encore d’une effroyable banalité, une banalité que l’on reproche d’ailleurs à ce bon vieux Macca. Alors faudrait savoir...
Il est aisé bien sur de faire gentiment des copier-coller des critiques d’albums de McCartney. POurquoi ? Pas qu’il ne plaira jamais à tout le monde, qu’il ne sera jamais assez ci ou ça, trop wings, trop beatles, pas assez.
Or, que constatons-nous ?
MCCArtney est d’abord un artiste qui aime se faire plaisir, et qui compose sans cesse, qui fourmille d’idées nouvelles depuis des décennies, sans arret notoire. Je pense que les critiques compassées que l’on trouve sur lui résultent de plusieurs sources :
- Tout d’abord, la comparaison avec les Beatles ou l’éternel thème du "etre et avoir été". Non, McCartney n’est plus un beatle, c’est fini, terminé, over. Et meme si ceux-ci lui ont apporté gloire immortelle, il s’est très bien débrouillé par la suite pour pondre quelques chefs d’oeuvre pop. Prenons sa carrière post-beatles, je pense que peu d’artistes peuvent se prévaloir d’un back-catalogue pareil. Alors dire que "oui, depuis les beatles ceci ou cela", c’est un peu facile et c’est surtout se réfugier derrière un argument difficilement contradictoire.
- Ensuite, meme parmi ses fans, il ne fera jamais l’unanimité car il n’y a pas un mais plusieurs Macca : il maitrise tellement de styles, peut se permettre tellement de formes artistiques différentes qy’il ne pourra jamais combler tout le monde en m^^eme temps : les amateurs de rock pur, de ballades, d’expérimentations... et je pense que lui n’a jamais voulu s’enfermer dans un style, quitte à décevoir à chaque fois une partie de son public.
Enfin, cette manière de critiquer tout en restant gentil vis à vis de l’oeuvre est un bel aveu de faiblesse : ou est le travail de décryptage, d’assimilation de l’album, ou sont les analyses pertinentes des chansons, les liens avec ses sources d’inspiration, le positionnement dans le contexte ?
Non, franchement, pondre une critique pareille, c’est trop facile et ca ne demande pas grand chose comme investissement. Alors qu’il y aurait moyen de disserter longuement sur la variété des thèmes musicaux, des arrangements, sur les rapports de ses chansons avec sa vie privée. Les textes, à cet égard, ne sont pas si mièvres qu’on voudrait le croire. "Gratitude" par exemple est plus qu’ironique.
Si cet album est mou du genou, la critique l’est également. Sorry, mais faut pas toujousr vouloir s’extasier devant des groupes obscurs qui jouent de la flute de pan avec les genoux pour apprécier la musique... le beau n’est pas nécessairement abscons, l’oreille et la mémoire restent les meilleurs révélateurs et Macca à ce titre, est largement sous-estimé par rapport à nombre de daubes encensées parce que parfois uniquement connues de 3 pseudos-érudits et qui crèveraient de chagrin que leurs trouvailles soient aimées du plus grand nombre.

[Répondre à ce message]

    Paul McCartney : "Memory almost full"

    31 juillet 2007, par yeye [retour au début des forums]


    joli coup !

    [Répondre à ce message]

      Paul McCartney : "Memory almost full"

      31 juillet 2007, par Big Bill Broonzy [retour au début des forums]


      Content de mon pupille ! Il a saisi que le syllogisme de poprotte était invalide : J’aime pas ce qui est connu ; je connais des trucs inconnus pas mauvais -> Tout ce qui est connu est pas bon.

      Je ne comprends pas Lenglet, écartelé entre la révérence aux bouses des années 80’ et l’exaltation des conjurés de la caverne aux trésors déconstructivistes à jamais inconnus du vulgus pecum.

      Pour les premiers, admettons encore que ce soit lié à de premiers émois musicaux sur sky channel ou headbanger’s ball, quand les parents ne voulaient pas qu’il sorte le soir et que ses seuls amis étaient clippés ou sleevés...Pour les seconds, ça tient nécessairement du narcissisme esthétisant, typique des journaleux auto-louangeurs qui adorent se relire et proclament un goût exclusif pour la substantifique moëlle des trucmuches que vous les péquenauds ne snifferez jamais.

      Du boboïsme pédant et con. Ce qu’il y a de rassurant c’est que même les ectoplasmes qui disent jouir durant les “concerts” d’Etron, Celtic Frost ou Hellyeah, regrettent souvent amèrement leur ticket et s’infligent un supplice dont la rétribution en termes de mépris des béotiens est inégale.

      Allez, je retourne écouter C Jérôme, un poète symboliste incompris des années 70 qui singeait le consummérisme et le mauvais goût mièvre pour mieux le détruire.

      [Répondre à ce message]

        Paul McCartney : "Memory almost full"

        31 juillet 2007, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


        Pour les bouses années 80, je persiste et signe...encore que finalement je n’écoutais absolument pas ça à l’époque (je n’écoutais rien d’ailleurs). J’ai découvert ça sur le tard, à l’époque où tout le monde ne jurait que par Seattle et où WASP et Poison me semblaient un peu plus sains que Nirvana, Pearl Jam et consorts (que j’ai aussi appris à aimer, mais plus tard).

        Pour les références déconstructivistes, j’ai un peu de mal à comprendre. A part un truc de Neubauten chroniqué voici 4 ans , je ne vois pas très bien où j’ai bien pu encenser ces...ces quoi d’ailleurs ? Même en metal, je ne chronique vraiment pas des trucs pointus, même si je peux comprendre que les trois quarts de ces groupes n’évoquent rien à l’amateur de rock moyen, la plupart du temps notoirement inculte envers tout ce qui sort de sa notion de "musique acceptable". Un véritable puriste metal pilerait sans doute sur le fait que je ne parle que des trucs bien bâteau qui font la couverture du Hard’n Heavy. Celtic Frost reste historiquement un très grand groupe - et pas du tout obscur sauf pour celui qui ne s’intéresse à rien d’autre qu’à sa sélection musicale ; Hellyeah est une grosse machine sans originalité comme dit dans la chronique ; quant à Etron, vous devez faire erreur sur la personne : je me tamponne complètement de ce groupe dont j’ai à peine écouté un demi-morceau avant de zapper sur une énième bouse 80, mais vu le débat à la con qu’ils ont le don de générer, ça a le mérite d’être assez éclairant sur le degré de puritanisme musical qui règne en nos plates contrées.

        [Répondre à ce message]

Paul McCartney : "Memory almost full"

25 juillet 2007, par jp [retour au début des forums]

Marc, n’oublie quand même pas Tom Morello (The Nightwatchman).

[Répondre à ce message]

Paul McCartney : "Memory almost full"

24 juillet 2007 [retour au début des forums]

Je n’ai jamais compris cet argument qui consiste à dire qu’une musique doit être pourvue "d’aspérités". Les mélodies sont impec’, musicalement c’est irréprochable, et alors ? Je suis heureux chaque fois que j’écoute ce CD, bien que, je le concède, je trouve sa pochette moche. Enfin, une fois de plus, les goûts et les couleurs...

[Répondre à ce message]

    Paul McCartney : "Memory almost full"

    25 juillet 2007, par rere [retour au début des forums]


    Je trouve que cet album est assez banal, mal produit, même si y a quelques airs que saul ce bon vieux paul est capable de nous faire rentrer dans l’oreille pendant une journée.
    Par contre, c’est quand même vite dit qu’il revient dans ses travers de certains albums des wings... parce que les wings, c’était quand même quelque chose de plus "construit", travaillé... Bref, je dirai plutôt qu’il revient dans ses travers des années 80, et ça, c’est pas un compliment !

    [Répondre à ce message]