Pop-Rock.com



Nine Inch Nails : "Year zero"
Orwell et Dick sont dans un bateau

mardi 24 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Goose : "Bring it on"
The Rifles : "No love lost"
Mother Mars : "Primitives"
Sigur Rós : "Takk"
Arrested Development : "Among the trees"
The Faint : "Danse macabre"
Paul Anka : "Rock swings"
Tweaker : "2 a.m. wakeup call"
Deep Purple : "Rapture of the deep"
Katie Melua : "Piece by piece"


On attendait avec impatience le successeur d’un With teeth en demi-teinte, et on nous annonçait (comme c’est de plus en plus souvent le cas) un retour aux sources pour Trent Reznor. Un retour aux sources qui intervient à peine deux ans après le disque sus-cité ce qui est, il faut bien le reconnaître, un véritable exploit pour ce petit prodige de la scène industrielle, plutôt habitué à étaler la sortie de ses oeuvres sur la longueur.

Mais on ne va lui reprocher d’avoir attendu aussi peu de temps pour nous présenter ce disque claustrophobe, paranoïaque et visionnaire. Year zero est probablement l’album le plus ambitieux de Trent depuis The downward spiral. Et je pèse mes mots. Cependant, malgré ce constat que je ne renierais pour rien au monde, l’album souffre sans doute d’un excès de confiance au niveau du nombre de morceaux proposés (seize, ce qui rappelle un peu les albums de Tori Amos, par ailleurs excellente amie de Reznor). Résultat : alors que la qualité de certains morceaux est excellente, d’autres ne sont pas loin de faire de la figuration. Ceci étant dit, il faut rendre à Trent ce qui est à Trent, c’est sans doute la première fois que l’expérimentation industrielle va aussi loin pour un album de Nine Inch Nails. Et c’est sans doute le principal point fort de l’album.

Au niveau sonore, on a vraiment affaire à un travail d’orfèvre. Alors que sur The fragile et With teeth, Reznor passait surtout son temps à ressusciter ses bonnes vieilles recettes (c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes), on se retrouve ici devant des morceaux singulièrement différents des nineries habituelles. Prenez The good soldier, par exemple : si le morceau est typique de la discographie de Reznor, il n’en reste pas moins un modèle de recherche bruitiste, soutenu par des nappes permettant au refrain de prendre un peu d’amplitude. Même remarque pour les très mécaniques Vessel, God given et The warning. C’est, autant que je me souvienne, la première fois que Trent nous gratifie d’un tel jusqu’auboutisme dans l’industrialisation de ses mélodies.

D’autres morceaux sont carrément insolents et permettent de réinventer le son classique de Nine Inch Nails : Capital G lorgne parfois du côté des rythmiques r’n’b, tout en les cuisinant à la sauce indus. Un cocktail détonnant et déroutant à la fois, qui réservera de bonnes surprises aux fans conquis. Véritable scie à nerfs, Year zero se pare de ses plus beaux atouts avec des sons torturés jusqu’à n’en plus pouvoir, le tout saupoudré de riffs de guitares hurlantes, comme sur Meet your master. Le tout est sans doute renforcé par le thème principal de l’album : une dissertation digressive assez appuyée sur la possibilité de l’installation d’un nouveau régime ayant pour fondement la loi martiale et pour credo la protection des citoyens contre la menace terroriste. Le message politique de Year zero est sans doute pour beaucoup dans la grande forme de Trent Reznor, particulièrement après les inondations de la Nouvelle-Orléans, ville qui lui est singulièrement chère, comme chacun sait.

Je vous disais au début que cet album, malgré ses grandes qualités, souffrait pourtant de lacunes répétitives. Pour moi déjà, le premier morceau instrumental Hyperpower ! aurait pu être laissé de côté sans problème. Quant à The beginning of the end et Survivalism (qui se succèdent, qui plus est), ils ont malgré tout un air de famille qui ne parvient pas assez à les différencier. Ajoutez à cela l’inutile The greater good et le soporifique Another version of the truth, et on pourra dire que malheureusement, l’album a perdu en pertinence percutante ce qu’il avait gagné en profusion expérimentative. C’est d’autant plus dommage que ce disque renferme certains des meilleurs morceaux de la carrière de Trent Reznor (Me, I’m not, The great destroyer, Zero-sum) ; malheureusement, on reconnaît parfois des combines déjà usées auparavant, commes des refrains trop prévisibles ou ce fameux son de piano étouffé qu’on nous sert à toutes les sauces depuis Pretty hate machine. Dire que l’album est mauvais serait pourtant le signe d’une grande malhonnêteté intellectuelle. Au contraire, Reznor prouve qu’il sait être brillant, inventif et en avance sur son temps. Malheureusement, à l’heure actuelle, il dispose plus d’un statut d’honorable guide vétéran que de nouvelle petite frappe. Un sacré tonton quand même, qui a su et sait toujours imposer de nouveaux standards aux musiques électroniques, industrielles ou métalliques en général.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 36 contribution(s) au forum.

Nine Inch Nails : "Year zero"
(1/10) 14 juin 2007
Nine Inch Nails : "Year zero"
(2/10) 1er mai 2007
Nine Inch Nails : "Year zero"
(3/10) 1er mai 2007, par nericj
Nine Inch Nails : "Year zero"
(4/10) 24 avril 2007
Nine Inch Nails : "Year zero"
(5/10) 24 avril 2007, par Dust
Nine Inch Nails : "Year zero"
(6/10) 24 avril 2007, par cartman
Nine Inch Nails : "Year zero"
(7/10) 24 avril 2007, par Alevin
Nine Inch Nails : "Year zero"
(8/10) 24 avril 2007, par Yû
Nine Inch Nails : "Year zero"
(9/10) 24 avril 2007, par kozmik
Nine Inch Nails : "Year zero"
(10/10) 24 avril 2007




Nine Inch Nails : "Year zero"

14 juin 2007 [retour au début des forums]

Faut quand même reconnaître, Trent qui rappe, c’est tout de même très pathétique...

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

1er mai 2007 [retour au début des forums]

Pourquoi citer Tori Amos dans ton papelard Clarinette ? Tu sais bien pourtant que la mode graphique ici est de mettre en grassouillet le nom des groupes cités, et ce quel que soit le degré d’incongruité que ça peut induire. Tout le monde sait cela. Comme ici, NIN et Tori Amos donc. Bon j’aime très beaucoup les 2 cela dit.
Tu compares la densité de leurs productions avec cet argument fatal qu’il y en a trop de bonnes choses là-dedans pour que tout soit bon. J’aime pas du tout cet argument judéo-chrétien, Clarinette de Saint.
Bon maintenant t’y peux rien pour la charte graphique. Ca a du être décidé en haut lieu pour dissuader et piéger les tenants de la lecture en diagionale. Car ici, on Rédige !

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

1er mai 2007, par nericj [retour au début des forums]

Superbe chronique, ....

Au fait, c’est quoi et c’est qui N I N ? ?

Parce que finalement, pour un novice comme mézigue, cette chronique ne me renseigne pas beaucoup.

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007 [retour au début des forums]

Dommage de parler d’un album comme celui là sans parler de tout ce qu’il y a autour... réduire un truc pareil à l’album c’est plutôt triste :-(

http://blogs.visual-music.org/Reno vous en dira beaucoup plus

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007, par Dust [retour au début des forums]

Critique sans queue ni tête.
D’abord, l’album est le plus ambitieux de « Trent » (au fait, c’est ton pote ?) depuis TDS puis après il est presque qualifié de presque "mauvais" (c’est tout comme) et enfin l’inévitable rengaine des critiques au sujet d’un rocker de plus de 40 ans : « il dispose plus d’un statut d’honorable guide vétéran que de nouvelle petite frappe » !!!
Allez vous faire votre propre avis sur le site de NIN (www.nin.com), l’album est en écoute dans son intégralité et en très bonne qualité. Voilà une information qui manquait dans cette critique.

[Répondre à ce message]

    Nine Inch Nails : "Year zero"

    24 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange [retour au début des forums]


    Tiens, un fan.

    [Répondre à ce message]

    Nine Inch Nails : "Year zero"

    19 août 2007 [retour au début des forums]


    Pour ma part, c’est effectivement le moins bon album de NIN - aexequo avec "with teeths"... J’irais presque jusqu’à dire que c’est le même. Certes, c’est largement au dessus de la moyenne par rapport aux autres sorties de disques rock : et alors, est-ce glorifiant ? (on a le droit d’être difficile...) A moins de n’avoir pas connu NIN auparavant (achetez / volez / empruntez plutôt pretty hate machine ou the downward spirale ou the fragile si c’est votre cas) ou de vouloir à tout prix collectionner tous les objets étiquetés "Nine Inch Nails", rien ne justifie l’achat du disque. Quel retour aux sources ??? Pretty hate machine / the downward spirale ? Si tel est le cas, alors on peut effectivement supposer que NIN vieilli mal !

    [Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007, par cartman [retour au début des forums]

Un grand album, comme on en entend que très rarement dans une vie. Une petite préférence pour "my violent heart", et son refrain radical. Si on retrouve quelques éléments qui ont fait le succès des anciens albums de nin, ils nous ont épargné ce coup ci les titres "head like a hole -style". Certains morceaux sont effectivement plus faible, mais le tout est tellement cohérent (son, enchainement des pistes...) que ça ne me dérange pas, la preuve étant que mes morceaux préférés actuellement sur le disque ne sont pas ceux sur lesquels j’avais immédiatement tilté a la 1ère écoute. Mais c’est surtout au niveau rythmique que Mr reznor fait très fort : il renvoie dans les cordes les ténors du hip hop/ r’n’b et autres musiques urbaines, ces rythmes ètant ici au service de vraies chansons, et non pas des gadgets de producteurs. Chapeau bas monsieur reznor, vous etes LE véritable génie du rock moderne.

[Répondre à ce message]

    Nine Inch Nails : "Year zero"

    24 avril 2007, par 7ALM [retour au début des forums]


    R’n’B, Hip-Hop et autres .... que connais-tu de ces productions cartman ?

    [Répondre à ce message]

      Nine Inch Nails : "Year zero"

      24 avril 2007, par cartman [retour au début des forums]


      Peut tu préciser ta question ?

      [Répondre à ce message]

        Nine Inch Nails : "Year zero"

        24 avril 2007, par 2deNeurone [retour au début des forums]


        Non non non ... on dit pouvez-vous répéter la question ...
        Attention, les ’fanatiques’ de NIN débarquent ...

        [Répondre à ce message]

          Nine Inch Nails : "Year zero"

          25 avril 2007, par cartman [retour au début des forums]


          Là pour le coup j’aurais voulu qu’il précise, pas qu’il répète, sinon ça sert a rien... attention, les fanatiques de maitre capello arrivent !

          [Répondre à ce message]

            Nine Inch Nails : "Year zero"

            25 avril 2007, par 7ALM [retour au début des forums]


            Ah ce n’était pas clair...bon et bien puisque tu fais une comparaison avec la scène Hip-Hop, R’n’b et les différents mouvements de la musique black actuelle ou passée, je voudrais bien savoir quels sont les artistes, disques, chansons etc... que tu connais. Parce que faire passer Trent Reznor pour un génie de la production hum hum (tousse beaucoup).

            [Répondre à ce message]

            Nine Inch Nails : "Year zero"

            25 avril 2007, par 2deNeurone [retour au début des forums]


            Tu connais Maitre Capello project ? un super groupe indu Bosniaque !!
            Leur dernier album ’I fuck Cartman and I deserve it’ est une tuerie ;)

            ’Reznor est LE genie du rock moderne’ — coller le pauvre Trent à UN style musical c’est comme classer les 2be3 comme référence New Wave ... du grotesque ! (et j’en suis).

            [Répondre à ce message]

              Nine Inch Nails : "Year zero"

              25 avril 2007, par cartman [retour au début des forums]


              Ben dites donc, j’ai du vous blesser profondément dans le passé sans m’en rendre compte pour que vous déféquiez votre haine de cette façon ! Entre un qui veut me sodomiser et l’autre qui aimerai voir en photo ma collection de disques en espérant qu’elle ressemble a ce qu’il s’imagine, wahou ! Enfin bon, on va faire passer celà sur le coup de l’énervement. Pour les concours de bites, SC était quand même vachement plus drôle et corriace que vous les nains. Là c’est juste complètement gratuit et irréfléchis vos réponse. Surtout que j’ai déjà développé plus haut, vous me demandez en gros de me répéter ? Donc, les beats du nouveau NIN, en plus d’être mille fois plus inventifs que les prods timbaland, neptunes et autre DR DRe (j’attend la mauvaise fois genre : wah l’autre, c’est les plus connus ect... je ne suis pas un spécialiste de la musique merdique non plus.), est au service de vraies chansons, pas un gimmick répété sur 5 minutes pour faire frimer un ancien taulard ou une ancienne moche anoréxique en manque de thune. Et pour l’histoire de coller mr reznor a 1 seul style, je parlais bien entendu du rock moderne dans sa pluralité (j’aime pas ce mot mais c’est l’effet élections...), les gens bien lunés auront compris.

              [Répondre à ce message]

                Nine Inch Nails : "Year zero"

                25 avril 2007, par lkj [retour au début des forums]


                Toi t’es un dur cartman, faut pas t’emmerder. Il faudrait juste que tu soit un peu plus court dans tes interventions parce que c’est chiant à lire tes conneries depuis ton 69 avec SC.

                [Répondre à ce message]

                  Nine Inch Nails : "Year zero"

                  26 avril 2007, par 7 ALM [retour au début des forums]


                  Quand je lis ta réponse je ne sais pas quoi te dire cartman, je ne pige pas ta réaction. J’ai raté un passage je pense.

                  [Répondre à ce message]

                    Nine Inch Nails : "Year zero"

                    26 avril 2007, par cartman [retour au début des forums]


                    Je répondais a 2 personnes en même temps, ce qui explique la longueur du message et son coté un peu confus, je vous l’accorde ! Je n’oblige personne a me lire non plus. Déolé pour les gens de la génération sms, mais quand un sujet me passionne, comme ici, je ne me contente pas de 2 lignes. Maintenant, si les réponses en face son juste "ta gueule, tu dit des conneries", effectivement, je ferai plus court la prochaine fois ! Sans rancune.

                    [Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007, par Alevin [retour au début des forums]

Bonne chronique....quelques morceaux plus faibles, mais quelle gifle quand même !Il faut plusieurs écoutes pour rentrer dedans (bien moins accessible que With Teeth, mais supérieur à ce celui ci). NIN est de loin le groupe le plus accessible et le plus reconnu de la scène industrielle, il se dégage toujours une violence et une agressivité sous-jacente, ainsi qu’un sens de la mélodie (oui, oui....) incomparable par rapport aux "autres"....Merci TRENT

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007, par  [retour au début des forums]

C’est amusant, car après plusieurs écoutes, je continue de penser que cet album est minable. Pourtant j’adore Reznor. Bon, un peu moins depuis qu’il a pris ATR en première partie de concert et que ces derniers l’ont littéralement laminé (il a pris 20 ans d’âge en un set...) mais quand même, je suis extrêmement déçu par cet album où je ne retrouve rien de ce que tu annonces.

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007, par kozmik [retour au début des forums]

Belle chronique. Je branle du chef.

[Répondre à ce message]

Nine Inch Nails : "Year zero"

24 avril 2007 [retour au début des forums]

Orwell, Dick : la nouvelle recrue de pop-rock ne manque pas de solides références littéraires ;)

[Répondre à ce message]