Pop-Rock.com



Nine Inch Nails : "With teeth"
Pretty Hate Fragile Spiral

mardi 10 mai 2005, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Robyn : "Robyn"
Naked Lunch : "This atom heart of ours"
Minor Majority : "Reasons to hang around"
Martin L. Gore : "Counterfeit²"
The Duke Spirit : "Cut across the land"
The Peppermints : "Jesus Chryst"
Viva Las Vegas : "2"
Peaches : "Impeach my Bush"
The Fray : "The Fray"
Devendra Banhart : "Ninõ rojo"


Il aura fallu attendre six longues années avant que le chef de file du rock industriel nous ponde enfin un nouvel opus. Après un The Fragile très dense (parfois un peu trop ?), on est un peu soulagé de se retrouver devant un album simple. Mais de toute façon, Nine Inch Nails saura comme à son habitude rallier les foules, puisqu’il s’agit du projet rock indus le plus abordable et certainement le plus populaire, depuis que KMFDM a désiré rester dans une éthique plus punk et que Killing Joke verse dans l’ésotérisme anarchique.

Monsieur Reznor, on commence à le connaître - et c’est bien là tout le problème. Ca veut tout simplement dire que, pour faire court, les fans de Nine Inch Nails seront ravis de casser la baraque sur You know what you are ? ou d’opiner nerveusement du chef sur l’éponyme With teeth. Entendons-nous : l’album est bon (voire léché), la production impeccable de Reznor est au rendez-vous, les synthés et les guitares sont saturés juste ce qu’il faut sans pour autant rendre un son crade, et les beats sont efficaces et appuyés. Pour le reste, c’est du Nine Inch Nails des familles.

En fait, avec l’arrivée de With teeth, et surtout après un aussi long silence (même si ça devient une habitude chez ce fan avoué de Gary Numan et de David Bowie), on peut légitimement commencer à se poser une question dérangeante : a-t-on réellement besoin d’une nouvelle sauce qui mélangerait Pretty hate machine et The downward spiral ? Pour ma part, je suis plutôt déçu de ne rien entendre de neuf, malgré les qualités musicales de Trent Reznor. Même si l’électronique quasiment minimaliste de All the love in the world séduit à la première écoute, on se rend vite compte que même les expérimentations les plus atypiques sont calculées. Très bien calculées, on est d’accord : je répète que la production de With teeth est impeccable, voire pop parfois, si l’on jette une oreille attentive à Every day is exactly the same. Pourtant, l’album reste conventionnel, prévisible et parfois pompier.

Only est probablement le morceau qui interroge le plus, puisque Reznor incorpore à son rock indus habituel une rythmique disco plutôt inhabituelle, ce qui rend le morceau réellement intrigant, puis on s’y habitue. Des morceaux comme The collector ou encore The line begins to blur auraient pu figurer sur l’EP Broken, et Getting smaller est un mélange avéré de rock’n’roll (oserais-je dire de hard-rock ou de glam-rock ?) et de Head like a hole, une sorte d’hybride entre T-Rex et du punk industriel, en quelque sorte. Quant au Sunspots sans surprise, on l’imagine fort bien figurer sur The fragile.

Mais Reznor sait aussi s’assagir, et les amateurs apprécieront le déphasé Beside you in time, qui parvient à se loger entre du Curve et la production du dernier David Sylvian. Mais bien évidemment, il fallait un morceau plaintif avec du piano, et c’est Right where it belongs qui s’en charge à la fin de l’album ; j’irais même jusqu’à dire que la basse synthétique saturée du morceau le rend presque désagréable à l’écoute.

Absolument rien de neuf. Rien de mauvais, mais rien de neuf. On peut à juste titre parler d’effet Placebo, si je peux me permettre ce jeu de mots, puisque la formation de Brian Molko rencontre les mêmes difficultés à évoluer dans sa musique tout en craignant de ne plus se faire apprécier de ses fans. Les inconditionnels de Nine Inch Nails se jetteront donc certainement sur la galette avec avidité, mais les autres auront tout à fait le droit de faire remarquer qu’on a déjà un Pretty hate machine, un The downward spiral sublimissime et un The fragile en demi-teinte. Fallait-il que Reznor soit aussi prévisible et nous reserve la même soupe ? Pas sûr. Pour le prochain album (probablement à paraître en 2010... sic), Reznor aura plutôt intérêt à se renouveler sérieusement, s’il ne veut pas que l’on dise des chansons de Nine Inch Nails que "every song is exactly the same".

Bonne surprise : pendant la tournée américaine qui accompagnera la sortie de cet opus, ce seront les Dresden Dolls qui effectueront la première partie de Nine Inch Nails. On peut donc être sûr qu’au moins, la prise de risque musical viendra véritablement de ce duo de Boston.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 27 contribution(s) au forum.

> Nine Inch Nails : "With teeth"
(1/8) 28 juin 2005, par euxeb
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(2/8) 22 juin 2005, par machiavelas
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(3/8) 23 mai 2005, par lkj
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(4/8) 19 mai 2005
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(5/8) 17 mai 2005, par Pascal
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(6/8) 10 mai 2005
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(7/8) 10 mai 2005, par Mary
> Nine Inch Nails : "With teeth"
(8/8) 10 mai 2005




> Nine Inch Nails : "With teeth"

28 juin 2005, par euxeb [retour au début des forums]

Tres déçu par cet album, il n’apporte rien. Les NIN se caricaturent eux-même.

[Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

22 juin 2005, par machiavelas [retour au début des forums]

Ami chroniqueur change de métier. Trent nous a pondu ici une synthèse de tout ce qui fait de lui un génie, en mieux :o) Le meilleur album de NIN à ce jour pour moi (avec downward).

[Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

23 mai 2005, par lkj [retour au début des forums]

Tiens il fait encore des disques lui ?

[Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

19 mai 2005 [retour au début des forums]

Pour moi, acheter le nouvel opus de NIN, c’est toujours un rituel. La première écoute de ce très attendu "With Teeth" peut laisser perplexe (frustré ?)...et puis la logique de l’album, lentement mais surement, vous saute à la gueule : plus dépouillé que ses prédecesseurs au niveau des compos certes, mais tellement parfait pour tout le reste(paroles, production,mixage,mélodies imparables, bidouillages complexes...). Pas de doutes pour moi, c’est grand, c’est beau ; alors autant s’en mettre encore et encore plein les esgourdes. Trent Reznor nous livre un album déroutant et imprévisible, tout en subtilité et en surprises. Magique !

[Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

17 mai 2005, par Pascal [retour au début des forums]

Chronique logique. Je suis en partie d’accord même si par moment on note quelques ouvertures notemment sur la fin de "all the love in the world" quasi rythm and blues ou sur le disco "only" ("closer to god" était quand même très dance). En conclusion on a effectivement un album de NIN qui fait du NIN pour fan de NIN only alors qu’on sent clairement que le bonhomme à la possibilité d’aller plus loin, ailleurs...

[Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

10 mai 2005 [retour au début des forums]

Albin Wagener ?

Albin Overcast Wagener ??

[Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

10 mai 2005, par Mary [retour au début des forums]

Veuillez excuser ma blondeur, mais j’ai qque questions sans grd rapport avec NIN.

1. Pop vient-il de to pop ou de popular ?

2. Qui a inventé l’expression Rock music (rock’n roll music ?).

3. Quelles sont les constantes musicales du gothique (mis à part le look) ?

4. Que signifie indie ?

[Répondre à ce message]

    > Nine Inch Nails : "With teeth"

    10 mai 2005, par Jérôme Delvaux [retour au début des forums]


    C’est une blague ?

    [Répondre à ce message]

      > Nine Inch Nails : "With teeth"

      10 mai 2005, par Mary [retour au début des forums]


      Ca en a l’air ?
      Ca ne l’est pas.
      Combien de personnes en France ou en Belgique peuvent répondre aux 4 questions, à part peu être quelques-uns de tes lecteurs qui, comme toi, vont aussi bien rigoler.
      J’ai écouté un paquet de disques depuis un paquet d’années(30 ans), mais pour ce qui est des chroniques écrites, j’ai débarqué il y a peu (6 mois).
      Tu comprendras que des termes comme gothique ou indie, je ne les connais pas.
      Quant au père de l’expression Rock’n roll, c’est si con que ça de se poser la question ?
      Ah mais bien sur, absolument tout le monde sait ça.
      Ta réponse est plus vexante qu’un poing dans la figure.
      Bienvenue sur Pop-Rock.

      [Répondre à ce message]

        > Nine Inch Nails : "With teeth"

        10 mai 2005, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]


        Moi personnellement, je définis l’adjectif pop comme l’ont fait au début les anglais (et non comme les américains, qui pour eux pop=popular), c’est-à-dire comme étant une style de musique assez doux, voire calme et auquel l’attrait de la chanson est axée principalement sur la mélodie, qui doit être à la fois efficace et travaillée.

        [Répondre à ce message]

      > Nine Inch Nails : "With teeth"

      10 mai 2005 [retour au début des forums]


      Ne nous éloignons pas de la critique de cet album...au lieu d ’essayer de s’entendre sur des termes techniques qui devraient avoir pour cadre un autre débat !!!

      Cet album est de la lignée des autres NIN, ni plus, ni moins....il est accessible, agréable à l’écoute....
      pourquoi ce plaindre de la "non" évolution de la musique de NIN, il est unique dans son créneau et il fait cela très bien.... ! quoi de plus !

      Rappeler vous de l’évolution de Massive Attack....succès ou prise de risque !
      Pourquoi toujours attendre du changement au niveau de la sonorité des groupes actuels....croyez vous que les Rolling Stones ou même les Beatles ont changer de musique au cours de leur parcours...que nenni...mais maintenant on se lasse de la multitude !!

      Ce NIN est BOn, voire TRES BON

      [Répondre à ce message]

        > Nine Inch Nails : "With teeth"

        10 mai 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


        justement je ne me lasse pas de la multitude ; au contraire, je souhaiterais voir plus de "multitude" dans la musique de Nine Inch Nails.
        là, ce n’est définitivement pas le cas.

        [Répondre à ce message]

          > Nine Inch Nails : "With teeth"

          10 mai 2005 [retour au début des forums]


          et ne plus les reconnaitre sur un nouvel opus serait mieux ???

          Ils ont UN style musical qui leur colle à la peau....et ils en resteront là... !
          Ecoute Pretty Hate Machine et With Teeth....on les reconnait entre mille....mais le son est quand même bien plus évolué sur le dernier album....

          L’évolution n’est que la diversité d’un groupe... ?

          [Répondre à ce message]

        > Nine Inch Nails : "With teeth"

        10 mai 2005, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]


        Les Stones et les Beatles ont effectivement changé de musique durant leur parcours. Enfin, je préciserai que leur "style musical" a subi une évolution nettement audible. Il n’y a qu’à écouter "Sticky Fingers" et "Their satanic majesties request" ou bien "With the Beatles" et "Sgt Pepper" pour en être persuader.

        [Répondre à ce message]

    > Nine Inch Nails : "With teeth"

    10 mai 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    1. Pop vient de "popular", est a été surtout développé dans le travail de l’artiste Andy Warhol, dans ses peintures et autres créations. Il désirait faire un mélange d’art populaire et d’art moderne en invoquant des figures connues des foules. Plus tard, ça s’est appliqué à la musique "pop", dont le but était surtout de vouloir mélanger les genres (disco, punk, funk, rock’n’roll), et jusque là la sauce a plus ou moins bien prise. :)

    2. je suis désolé mais là je ne saurais pas répondre à cette question.

    3. les constantes musicales du gothique sont de plus en plus large en fait : ça passe du gothique médiéval plus ambiant (Dead Can Dance, Deine Lakaien) au post-punk (Joy Division, Bauhaus) en passant par le batcave, la new wave, la cold wave, et le rock indus, sans oublier le métal. Le tout est que ces musiques restent plutôt sombre, mais qu’à la base, les musiques gothiques étaient issues du mouvement gothique, plus largement artistique, qui prenait ses racines dans les poètes maudits et les travaux de certains peintres et photographes. On a associé les musiques dites gothiques à des thèmes gothiques artistiques (château, brume, mythe des vampires, etc.), ce qui a donné lieu à beaucoup de fantasmes et d’accumulations par la suite (genre les gothiques sont tous des vampires ou des conneries du genre).

    4. "indie" vient de l’expression anglaise "indie rock". le rock indé est en fait une espèce de frère jumeau du rock alternatif (bien que le rock alternatif US par exemple soit de plus en plus une sorte de popularisation de groupes marginaux devenant dangereusement FM). l’expression "indie rock" est plutôt britanno-germanique et est apparue quelque part dans les années 80, quand certains groupes de rock sortaient du circuit commercial des majors pour prendre leur envol via des labels indépendants (justement) qui osaient les signer. le rock indé est donc une expression relativement large.

    voilà, j’espère que j’en ai pas fait trop. _ :)

    [Répondre à ce message]

      > Nine Inch Nails : "With teeth"

      10 mai 2005, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


      Je ne sais pas à qui l’on doit exactement le terme rock and roll. En fait, l’origine du terme fait elle-même l’objet de controverses tout comme la question de savoir quelle est la première chanson de rock.

      Ce qui semble acquis, c’est que le terme rock and roll désignait, chez les chanteurs Noirs américains des années 40-50, l’acte sexuel. A cet égard, il est plus que recommandé de parcourir le répertoire de Kiss en ayant cette interprétation du mot rock à l’esprit (si je puis dire).

      Le mot rock aurait ensuite désigné le courant musical que nous connaissons suite à son utilisation dans ce que certains considèrent comme la première chanson du mouvement : rock around the clock.

      J’espère ne pas avoir écrit trop de bêtises...

      [Répondre à ce message]

> Nine Inch Nails : "With teeth"

10 mai 2005 [retour au début des forums]

En somme, c’est plutôt ça (http://tinymixtapes.com/musicreview...) non ?

[Répondre à ce message]