Pop-Rock.com



Neuser : "Alles wird leichter"
La première impression est souvent la bonne

lundi 18 septembre 2006, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Depeche Mode : "Sounds of the Universe"
Jarvis Cocker : "Further complications"
Bad Religion : "The Empire strikes first"
The Killers : "Sam’s town"
Ghinzu : "Blow"
Klimt 1918 : "Just in case we’ll never meet again"
The Shins : "Wincing the night away"
And One : "Aggressor"
End of Fashion : "End of Fashion"
Girls in Hawaii : "From here to there"


Emmenée par Henning Neuser, cette nouvelle formation allemande a visiblement de l’énergie à revendre. Un premier album carrément épatant, des mélodies absolument imparables, une capacité à manier les guitares et les claviers avec une habileté presque insolente, et une voix caractéristique, loin d’être désagréable. Des textes en allemand, conformément à cette nouvelle vague de groupes qui réhabilitent le rock outre-Rhin, sans aucun complexe, et avec beaucoup de majesté.

Seulement, depuis quelques années, des groupes de rock allemand, il y en a un sacré paquet. Parfois formatés pour les ondes FM (Silbermond, Juli ou les ignobles Tokio Hotel), ils restent le plus souvent pétris de bonnes intentions et constituent à eux seuls une scène bien particulière. Souvent venus de Hambourg, les influences sont visiblement plus anglo-saxonnes ou scandinaves et se situent en plein cœur d’un rock nord-européen bien particulier.

Sauf qu’ici, on parle de Cologne. On parle d’une des villes les plus hype d’Allemagne, les plus jeunes aussi. Alors bien loin des préoccupations plus philosophiques de Blumfeld ou Tomte, Neuser nous fournit une pop /rock foutrement bien troussée. Grandes ballades rock (le touchant Super Sachen, ou encore le single Von vorn anfangen et sa section de cordes très british), poussées plus flamboyantes (Jetzt leben wir, qui souffre cependant d’une comparaison avec les claviers à étages de Muse, le plus entraînant Das perfekte Gefühl, et surtout le juvénile Keiner von Euch). Les cinq musiciens font clairement de la musique pour leur plaisir - et pour le nôtre. Ce qui caractérise pourtant leur rock, c’est non seulement ce goût prononcé pour des mélodies originales et contagieuses, mais aussi pour des paroles lourdes de sens. Mais le fer de lance de cet album reste l’épique Sie & Ich, qui parvient à amener le rock vers des hauteurs qu’il n’avait plus atteintes depuis un bon moment. Tout à la fois rêveur et rageur, ce morceau permet de démultiplier le talent de Neuser et de convaincre sans aucune hésitation. Un véritable sans faute, qui restera sans doute un grand classique de leur discographie (et on espère qu’elle sera prolifique).

Jamais gagné par la facilité, Neuser s’autorise quelques morceaux un peu plus expérimentaux, notamment l’éthéré Farbenleere et sa pop quasi-sixties, ou encore Herzklopfen, tout en crescendo d’intensité, qui réussit à convaincre malgré sa similitude avec les meilleurs Coldplay. Evidemment, comme tout groupe de rock qui se respecte, Neuser possède sa ballade (Weit weg) et son morceau bien pop (Beschleunigung, toutes trompettes dehors). Mais pour un premier album, on n’est pas loin de l’excellence. On pourrer citer plusieurs influences, et elles sont multiples : mais le plus important est de voir que de ce creuset, les cinq Germains parviennent à livrer une galette pour le moins appétissante. Vivement la deuxième !



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 1 contribution(s) au forum.

Neuser : "Alles wird leichter"
(1/1) 6 juillet 2016




Neuser : "Alles wird leichter"

6 juillet 2016 [retour au début des forums]

It’s a nice album. This is actually one of my favorite. - Dennis Wong YOR Health

[Répondre à ce message]