Pop-Rock.com


L’album du mois de mai
Morrissey : "You are the quarry"
Toujours le plus grand !

dimanche 16 mai 2004, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
LFO : "Sheath"
David Usher : "Strange birds"
Electric Six : "Fire"
Two Lone Swordsmen : "From the double gone chapel"
Kiss : "Sonic boom"
Björk : "Medúlla"
Blur : "Think tank"
The Dandy Warhols : "Odditorium or Warlords of Mars"
Stache : "Grow up to be just like you"
Alanis Morissette : "So called chaos"


Je le confesse d’entrée de jeu, j’attendais cet album avec l’impatience d’un enfant qui déballe ses cadeaux de Noël. Vous l’aviez compris en lisant mon dernier édito, Morrissey est pour moi un monument, une icône incontournable, un modèle et le symbole de tout ce en quoi je crois. Indépendant jusqu’au bout des ongles, fidèle à ses convictions comme pratiquement aucun artiste au monde, Moz ne cherche à flatter personne : il tire sur tout ce qui bouge ! Etre en accord avec lui-même semble être sa seule préoccupation. Tant pis si ça lui fait perdre une signature sur un important label, l’amitié de David Bowie et le soutien de quelques teenagers…

C’est donc sur son propre label Attack, une branche de Sanctuary Records, que Morrissey a décidé de s’exprimer. Je dis bien de s’exprimer car le verbe chanter ne suffit pas pour décrire son travail. Il est loin le temps ou les rockeurs chantaient les filles, la plage, le soleil et le surf. En révolte perpétuelle contre tout ce que ce monde compte d’injuste et d’illogique, Moz utilise la musique comme moyen d’extérioriser tout son dégoût, toute son amertume. Pour You are the quarry, ses cibles sont à nouveau multiples. Armé de sa mitraillette, Steven a des cartouches en réserve pour tout le monde. S’il n’a pas peur aujourd’hui de clamer que David Bowie -qu’il a longtemps cité comme étant son idole- n’est plus que l’ombre de lui-même, on peut s’attendre à des salves musclées en direction de ses ennemis héréditaires, à commencer par la monarchie britannique.

L’album The Queen is dead (1986) des Smiths avait été sujet à beaucoup de controverses à sa sortie. Moz remet le couvert avec son succulent single Irish blood, english heart. Il appelle le peuple anglais à cracher sur le nom d’Oliver Cromwell et à dénoncer cette monarchie qui continue de le saluer et le saluera éternellement. Anglais de cœur, Irlandais de sang, il dit rêver d’une époque où la nation vomira tant le Labour que les Tories (conservateurs) et pourra se dresser devant le drapeau fièrement, sans se sentir honteux, assimilé à ces gens racistes et partiaux.

Ce dégoût profond de son pays le poussa à émigrer vers les Etats-Unis. Sans surprise, sa terre d’adoption n’a plus vraiment ses faveurs non plus. Dans America is not the world, il dénonce ce pays ou « le Président n’est jamais un noir, une femme ou un gay ». Il s’adresse aux Américains en des termes peu flatteurs (« en Estonie, on vous appelle les gros porcs ») et conclut d’un sans appel : « vous savez où vous pouvez vous mettre vos hamburgers ? ».

Outre l’actualité internationale, l’abrutissement des masses le déprime également au plus haut point. Dans The world is full of crashing bores, il s’en prend, entre autres, aux Pop Stars aux sourires éclatants et à l’intelligence déficiente qui pullulent sur nos écrans. Pour Moz, cette culture n’est que « de la merde pour les cochons ». Rien de plus.

Ces propos imagés sont soutenus par une musique d’une intensité rarement atteinte dans sa carrière solo. Toujours entouré de ses fidèles guitariste Alain Whyte et Boz Boorer (qui se partagent la composition des morceaux) du bassiste Gary Day et du batteur Dean Butterworth, Morrissey a cette fois choisi Jerry Finn comme producteur. Certains sceptiques se demandaient -ou redoutaient- ce que cet habitué de Green Day, Blink-182, Good Charlotte, Rancid et A.F.I. allait bien pouvoir lui apporter. La réponse est simple : que du bien ! Les textes sont magnifiquement bien mis en valeur et de nombreuses nouvelles portes sont enfoncées.

I have forgiven Jesus rappelle Muse et Matt Bellamy en particulier. Le chant est aérien avec une frissonnante maîtrise des aigus et Roger Manning, un claviériste de renom international recruté par Finn, apporte sa touche personnelle de bien vibrante manière. Ce titre est un single potentiel tout comme l’énorme The first of the gang to die. Avec son entêtant refrain (Hector was the first of the gang with a gun in his hand and the first of the gang to die), cette chanson pourrait faire des dégâts. Come back to Camden, une ballade nostalgique comme on en fait plus, est à ranger dans la même catégorie.

Dans l’ensemble, je l’affirme haut et fort, Morrissey ne se trompait pas quand il déclarait que You are the quarry était son meilleur album à ce jour. Il plaira autant aux acharnés des Smiths qu’aux amateurs de rock plus contemporain dotés d’un cerveau. Pour nous tous, défenseurs acharnés de la culture rock’n roll authentique, cet artiste et cet album font figure d’étendards, de drapeaux à brandir fièrement et derrière lesquels nous devons tous nous rassembler sans réserves. Dès maintenant.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 30 contribution(s) au forum.

> Morrissey : "You are the quarry"
(1/16) 3 septembre 2005, par Polémique Victor
> Morrissey : "You are the quarry"
(2/16) 26 mai 2005, par Olivier Le Rouzic
> Morrissey : "You are the quarry"
(3/16) 21 avril 2005, par nicole
> Morrissey : "You are the quarry"
(4/16) 20 avril 2005, par olivier le rouzic
> Morrissey : "You are the quarry"
(5/16) 15 mars 2005, par lkj
> Morrissey : "You are the quarry"
(6/16) 13 octobre 2004, par bigmat
> Morrissey : "You are the quarry"
(7/16) 5 octobre 2004
> Morrissey : "You are the quarry"
(8/16) 6 juillet 2004
> Morrissey : "You are the quarry"
(9/16) 28 mai 2004, par stef2dd
> Morrissey : "You are the quarry"
(10/16) 27 mai 2004
> Morrissey : "You are the quarry"
(11/16) 23 mai 2004, par Joanny
> Morrissey : "You are the quarry"
(12/16) 22 mai 2004
> Morrissey : "You are the quarry"
(13/16) 22 mai 2004
> Morrissey : "You are the quarry"
(14/16) 19 mai 2004
> Morrissey : "You are the quarry"
(15/16) 19 mai 2004, par Kao
> Morrissey : "You are the quarry"
(16/16) 17 mai 2004, par me myself and I




> Morrissey : "You are the quarry"

3 septembre 2005, par Polémique Victor [retour au début des forums]

Un article bien dans la veine de ce qu’on peut lire un peu partout dans la presse rock ciné voire BD... L’engagement socio-politique, aussi subjectif, pathétique, naïf, calculé, ou tout bonnement évident soit-il, primera toujours sur la partie artistique ou l’aspect créatif de l’oeuvre. D’ailleurs plus personne ne se demande dans quelle mesure un chanteur, un musicien, ou un cinéaste aurait, plus qu’un tourneur fraiseur ou un vrp, des révélations particulières à faire au reste du monde ; En particulier sur une situation géopolitique. On n’en est plus là, depuis au moins les Clash. Toute personne bossant à moins de 500 mètres d’un micro est considérée comme un politicien, sociologue philosophe et moraliste de haute tenue. Même si le discours présente d’étranges similitudes avec celui tenu par votre concierge.

"Morrissey tire sur tout ce qui bouge..." Mais surtout sur tout ce qui ne riposte pas. Outre qu’une sanction de type "fatwa" de la part des personnes ou groupes incriminés reste mètres improbable, on peut se demander dans quelle mesure le public de Morrissey se trouvera éclairé ou transformé par cette vision du monde : La proportion d’amateurs de rock en général, et des Smiths en particulier, fans de Bush, du Pape ou de la reine d’Angleterre est, à priori assez faible.
On retrouve ici, donc, une n-ième application de la recette éprouvée en matière d’art populaire : La pseudo dénonciation dans le consensus. Et le critique (jamais mot ne fut plus usurpé que dans ce contexte) se pâme d’avoir à chroniquer un génie qui pense ... la même chose que lui. Tout est pour le mieux, donc.

A quand un album de Morrissey mettant au banc des accusés Attila, le cancer, le trou de la couche d’ozone, le cholesterol, et les verrues plantaires ?

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

26 mai 2005, par Olivier Le Rouzic [retour au début des forums]

visitez mon site Le-Rouzic.monsite.wanadoo.fr

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

21 avril 2005, par nicole [retour au début des forums]

quel bel article sur notre mozz ! merci

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

20 avril 2005, par olivier le rouzic [retour au début des forums]

mieux que tout, frissons garanties.... olr

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

15 mars 2005, par lkj [retour au début des forums]

Ah le Moz ...lui et les smiths....je n’ai jamais compris.
C’est comme ça même si je leur accorde une influence majeure sur la pop moderne (oui il faudrait être sourd et j’espère ne pas l’être).

Bon sinon un DVD et un cd live vont paraître et,honnêtement,pour la pochette du cd ils auraient dû faire gaffe à la photo car on jurerait que c’est Aznavour dessus.
Cela m’a fait un choc (et rire aussi mais je vous jure que ce n’étais pas prémédité).

Désolé je n’ai pas résisté.

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

13 octobre 2004, par bigmat [retour au début des forums]

merci à pop rock.com de m’avoir fait découvrir cet artiste. Vous pouvez écouter l’album en intégralité sur mp3shits.com (Il suffit de donner son email et de choisir un mot de passe. ) Je l’ai téléchargé pour la modique somme de 1.2 euros. D’autres albums sont à découvrir là bas comme celui de air, ancien album du mois de pop rock.com ainsi que plein d’autres bonnes choses...

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

5 octobre 2004 [retour au début des forums]

La critique de morrissey envers bowie n’est pas infondée. Est-il si difficile de reconnaitre que bowie s’est vendu depuis plusieurs année ?.
Le nouvel album est très bon. Des titres comme I’m not sorry, come back to camden sont très bon et en parlant d’homophobie n’oubliez pas All the lazy dikes, si vous appelez cela une chanson homophobe, revoir votre anglais...

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

6 juillet 2004 [retour au début des forums]
Morrissey au Quart Festival-05/07/2004

Morrissey éatit au Quart festival (Norvège) hier et a chanté les premières paroles de The sun always shines on tv.

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

28 mai 2004, par stef2dd [retour au début des forums]

L album est incroyabe : mélodies parfaites, paroles dantesques...je l’écoute enboucle depuis sa sortie et en ai profité pour me réécouter l’intégrale SMITHS / Morrissey

Petit bémol pour la pochette également et le clip de Irish blood que j’aurais souhaité plus innovant...

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

27 mai 2004 [retour au début des forums]

Est-il vrai que Morrissey et Morten Harket de a-ha sont potes ?
Danke schön si vous pouvez me répondre...

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

23 mai 2004, par Joanny [retour au début des forums]

Après une bonne quarantaine d’écoutes, je pense que You Are The Quarry est un bon album. Pas au niveau des chefs-d’oeuvre que sont Vauxhall And I et Viva Hate, mais contenant de bonnes choses. Let Me Kiss You, musicalement proche de Jack The Ripper, a tout pour devenir un nouvel hymne Mozien.

Au passage je n’ai pu m’empecher de tousser devant la comparaison avec Muse sur I Have Forgiven Jesus... Dit-on des albums de McCartney qu’ils font penser à Oasis ?

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

22 mai 2004 [retour au début des forums]

J’ai découvert les smiths en 93, par l’intermédiaire des doubles best of " BEST I et II ". Leur pochette me plaisait.

Après avoir écouté distraitement les deux galettes, j’ai fini par pleurer comme un gosse devant la voix magnifique et m’imaginer Johnny sur scène avec sa gratte, lançant à un public hypnotisé des accords flamboyants. Duo immortel et incontournable.

Bon, la carrière solo du Mozz ne m’a jamais passionnée. Mais certaines mélodies valent le coup, notamment sur Your arsenal (aaah "Tomorrow" !).

Maladjusted, malgré un son ronflant à faire fuir Oasis, m’a plu. Les intros de la chanson-titre et de Roy’s Keen justifient à elle seule l’existence de cet album.

Quant au petit nouveau, je l’ai acheté dès sa sortie, déçu par sa pochette atroce (couleur rose, typographie médiocre, pose grotesque).

Par principe, je me suis limité à n’écouter que single par single.

Le premier ne me fait pas bondir, mais ta savoureuse chronique sera imprimée et précieusement conservée : elle est précise, rédigée comme un pro, enthousiaste, sincère et touche au coeur.

Respect éternel, et vive notre Mozz !

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

22 mai 2004 [retour au début des forums]

Cette question vous semblera peut-être bizarre,cependant elle a une signification importante pour moi:Morrissey habite-t-il Los Angeles ?
Merci.

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

19 mai 2004 [retour au début des forums]

Pourquoi Morrissey ne critiquerait-il pas l’Arabie Saoudite, la Corée du Nord,la Chine, Oussama Ben Laden ?Ce serait plus original et plus rebelle,non ?Il y a beaucoup plus de problèmes dans ces pays..
C’est facile de critiquer l’Amérique...Tout le monde critique les Américains...En attendant, les femmes me semblent y être plutôt épanouies,non ?Et la liberté d’expression est assurée,la preuve !
Morrissey est au paradis en Amérique.Pourquoi tant de personnes se réfugient-elles là-bas, si c’est si lamentable ?
Marre de l’anti-américanisme !
Et la manie de catégoriser les gens, c’est bien un réflexe de maitenant.Mon Dieu, les Etats-Unis n’ont pas de président gay,c’est terrible !Il y a peut-être eu des présidents gays par le passé, qu’en sait-il,Morrissey ?Etre blanc et hétérosexuel est un peu démodé par les temps qui courent,j’avais oublié.C’est vrai que l’orientation sexuelle d’un président est un problème majeur !Chaque fois que je vais voter, je me pose cette question:est-il gay ou non ?Sans doute qu’être gay est la condition sine qua non pour posséder toutes les qualités.On le voit bien à Paris:dès qu’on ose contredire M.Delanoé, c’est qu’on est homophobe !Un homosexuel ne se trompe jamais, c’est bien connu !
Bref, tout çà pour dire que Morrissey tombe dans les travers de son temps.

J’espère que l’album est plus original que les idées qu’il véhicule !

[Répondre à ce message]

    > Morrissey : "You are the quarry"

    24 mai 2004 [retour au début des forums]


    Et bien on peut dire cher ami que vous avez tt compris
    Cervelle atrophiée cad esprit rétrécit
    Je ne pense pas que MORRISSEY tombe des les travers de son temps
    En tout cas vous complètement on dirait
    Inutile d’écouter l’album il n’est surement pas digne de vous

    [Répondre à ce message]

    > Morrissey : "You are the quarry"

    9 juin 2004, par Emmanuel Spirlet [retour au début des forums]


    Tout à fait d’accord. Morrissey n’est de toute façon qu’un artiste mineur, qui n’a jamais su se renouveler, contrairement à David Bowie, dont le dernier album est excellent, entre parenthèses.
    Evidemment, n’est pas David Bowie qui veut !

    Manu.

    [Répondre à ce message]

    > Morrissey : "You are the quarry"

    21 avril 2005, par nicole [retour au début des forums]


    un peu sec tes propos envers MORRISSEY !....
    il vit désormais aux U.S.A pour le "reve américain" car MOZZ vénère james DEAN and cie depuis son adoléscence ! rien avoir avec des idées et des fiscalités connuent pour les stars.

    quant a mozz qu’il soit homosexuel ne me pose pas de probleme, encore moins avec ces idées sur la politique ou sur le végétarisme .

    il dit simplement haut et fort ce que beaucoup pensent tout bas....

    [Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

19 mai 2004, par Kao [retour au début des forums]

Moz s’attaque à "Showie" ? C’est le meurtre du père ...

[Répondre à ce message]

> Morrissey : "You are the quarry"

17 mai 2004, par me myself and I [retour au début des forums]

merci Jérôme pour cette critique qui lui rend tout à fait justice à notre morrissey chéri. Tu décris exactement ce que je ressens.

[Répondre à ce message]

    > Morrissey : "You are the quarry"

    21 juin 2004 [retour au début des forums]


    Morrissey vit à Los Angeles dans la villa que Clark Gable avait acheté à sa femme Carole Lombard et il a, entre autres comme voisins, Johnny Depp et Vanessa Paradis. Bref très loin de Whalley range.

    [Répondre à ce message]

      > Morrissey : "You are the quarry"

      10 septembre 2004, par Yves D. [retour au début des forums]


      Fan, fanatisme....Fatalisme résolu devant l’âme musicale, littéraire de Morrissey...Il est esthétiquement l’inspirartion de mes plus grandes émotions, de mes dernières convictions...Son dernier album est aussi celui de sa "non démission" devant les ravages du temps ...J’en souffre par contre toujours autant et lui dédie mes prochaines pensées.
      Bye aux amateurs de la vraie et bouleversante pop-rock.

      [Répondre à ce message]

        > Morrissey : "You are the quarry"

        11 septembre 2004, par flo [retour au début des forums]


        je vois qu’on est d’accord,... je viens juste de découvir Morrissey, du moins son dernier album, achété par Mr alain whyte en personne et j’avoue que ca été une révélation et un très beau cadeau de sa part.Assez inattendue comme rencontre, et surtout très boulversante. Je lui souhaite de reprendre très vite sa carrière, il m’a semblé pressé lui aussi.
        Magnifique album donc.Engagé et terriblement glamour musicalement.

        [Répondre à ce message]

          > Morrissey : "You are the quarry"

          28 décembre 2004, par GeoTav [retour au début des forums]


          Si on m’avait dit il y a a peine 1 an que j’ecouterais et aprecierais cet album (je veux dire ce style de musique), et bien je pense que j’aurais ri, ri et encore ri en disant une stupidite du genre "c’est de la musique de vieux, je suis sur que mon pere n’ecouterait meme pas ça, quoique ...", mais voila, on n’est pas il y a un an, et aujourd’hui j’ecoute cet album, et je le trouve sublime, il degage quelque chose que je n’arrive pas a decrire.

          [Répondre à ce message]