Pop-Rock.com



Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
Amateurisme de bon aloi

jeudi 2 mars 2006, par Geoffroy Bodart

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Erasure : "Light at the end of the world"
The Magnetic Fields : "Distorsion"
Eyeless In Gaza : "Summer salt & subway sun"
Nine Inch Nails : "The slip"
Infadels : "We are not The Infadels"
Hacride : "Lazarus"
Perry Blake : "The crying room"
Sinead O’Connor : "Sean-nós nua"
Patti Smith : "Twelve"
I Am X : "Kiss + Swallow"


Deuxième album du combo au nom le plus improbable de la scène belge, Seul en vie se révèle être un album frais et sympathique, qui ne révolutionne rien, qui s’écoute lorsqu’on est d’humeur paresseuse et qui laisse au final une impression bienheureuse, quoique détachée.

Les influences de cette formation hutoise sont si variées, nombreuses et ostensibles que je pourrais sans aucune difficulté pulvériser le record de name-dropping si je m’y mettais. Je vais toutefois vous épargner un texte entièrement écrit en gras, sachez seulement qu’on pense à énormément de choses durant l’écoute de cette galette qui pioche autant dans la pop psyché des années 60 que dans le rock des seventies, et dans des tas d’autres mouvances. Etonnamment, cela ne nuit pas une seconde à l’unicité de l’album qui s’écoute d’une traite sans qu’on ait l’impression d’avoir écouté une compilation disparate. Rien de bien choquant, donc, quand le groupe enchaîne ses propres compos avec des reprises de Brian Eno ou Georges Harrisson.

Par contre, l’identité même de Michel Drucker Experience encaisse plus difficilement cet éclectisme. Que jouent-ils, finalement, comme type de musique ? Il leur manque une touche personnelle, une griffe, qui ferait qu’on puisse les identifier à coup sûr. A part ça, le groupe présente aussi quelques faiblesses plus techniques. Si les musiciens assurent un job plus qu’honorable, le chanteur laisse une impression mitigée. En plus d’éprouver quelques difficultés à moduler sa voix, son chant manque de présence, de panache, d’émotions. La production ne brille pas non plus par son audace. Au final, ces défauts laissent à penser qu’on se trouve plus face à un groupe de potes qui jouent dans un studio maison ou dans un garage, que face à une formation professionnelle ambitieuse et désireuse d’envahir les salles parisiennes.

Bizarrement, ces faiblesses totalement assumées (il suffit d’écouter l’accent du chanteur lorsqu’il se risque à la langue de Shakespeare pour se convaincre qu’il ne doute de rien) sont tout à leur honneur, car il en ressort une ambiance décontractée et sympa qui fait qu’on n’a pas envie d’être méchant à leur encontre. Comme quoi, une musique doucereuse et aérienne, un petit solo bien torché de temps en temps, et rien d’autre comme ambition que de s’amuser à faire la musique qu’on aime. Ca vous tue l’esprit critique, tout ça !

P.S. : Le premier album de Michel Drucker Experience ayant été particulièrement mal distribué, vous trouverez les deux galettes dans le même emballage, pour le prix d’un seul CD.



Répondre à cet article

Geoffroy Bodart





Il y a 36 contribution(s) au forum.

Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
(1/6) 23 juin 2006, par Manuzpoznania
Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
(2/6) 4 mars 2006, par BN
Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
(3/6) 4 mars 2006, par Jef KaFKa
Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
(4/6) 3 mars 2006
Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
(5/6) 3 mars 2006, par anne-marie lizin
Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
(6/6) 2 mars 2006, par KaKUKRETTEDANTESNOUVET




Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

23 juin 2006, par Manuzpoznania [retour au début des forums]

Chouette album, même si en deçà du précédent (et donc l’achat vaut la peine, avec deux pour le prix d’un), en tout cas pour l’instant après trois écoutes. Mais à chaque fois cela s’améliore, donc je finirai par l’aimer comme le premier qui est sûrement un des disques les plus sous-estimés de ces dernières années... Et pas d’accord sur le manque d’originalité : un groupe qui chante en français et produit une musique aussi pop psychédélique, ça ne court pas les rues à ma connaissance...
Pour préciser ma pensée, par rapport au premier album, je trouve que l’énergie que dégageaient des chansons comme "les boo-radleys" manque, et en général les rythmes sont trop en retrait (à mon goût).

[Répondre à ce message]

Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

4 mars 2006, par BN [retour au début des forums]

Après "M le Maudit", voici "MDE le Maudit", un de ces groupes qui sera probablement poursuivi par la poisse jusqu’au split, dommage !
Leur album ne se révèle pas à la première écoute, il faut le faire tourner 3 ou 4 fois avant d’entrer dedans, ce qui est, je suppose, un luxe inabordable pour chroniqueur débordé. Si la fin de l’album est un peu plus quelconque sauf le déjanté "Chinese Patachou" (où vont-ils chercher des titres pareils ?), le début recèle quelques perles : le délicat "Seul en Vie", le très beau "La Ville Dort" où la voix suave et envoûtante de la chanteuse en fait une véritable réussite, l’hypnotique "Les Etoiles Filantes" ou encore la très belle reprise de "Spider and I", acoustique et inspirée.
Mais MDE n’est pas qu’un groupe de studio ! - le 3/3 à St Hubert, ils ont livré une prestation intense et mémorable. Commençant tout en finesse par une version dépouillée de "Seul en Vie", les quatre de MDE terminèrent 1h30 plus tard par une version incandescente de plus de 10 minutes de "We Love You" des Stones, que ne renierait pas Sonic Youth car elle se termine dans un magma sonore lardé de larsens et de sons improbables, le tout sur un fond d’images vidéos hallucinées.
Allez les voir avant qu’il ne soit trop tard et fiez-vous à vos oreilles !

[Répondre à ce message]

    Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

    17 mars 2006, par M le Manu [retour au début des forums]


    C’est à se demander si M.Bodart a réellement écouté l’album. A lire la chronique, j’ai l’impression que seuls quelques titres ont été écoutés et pas de la manière que chaque groupe à le droit de s’attendre.
    Réduire le chant à une seule des voix, c’est limite, confirmation d’une écoute fortement hâtive ???
    Se limiter à faire allusion à un solo, pour décrire la musique et en comblant le reste avec le pressbook - supposition mais supposition qui s’impose - cela ne me semble pas très... pro ? En ce qui concerne la qualité audio, parler de psyché-pop, ça fait tilter la cervelle concernant le moyen d’écoute ? Ecouter en voiture, sur une chaine ... je ne vois pas comment entendre toutes les nuances sonores et musicales.
    Je ne cherche pas à dire que l’album est parfait, loin de là, mais il mérite un traitement beaucoup moins tarabiscoté ou abracadabrantesque comme dirait l’autre, et ce comme tout groupe !
    JE VOUS AIME POP-ROCK ^^

    [Répondre à ce message]

Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

4 mars 2006, par Jef KaFKa [retour au début des forums]

Heu, je comprends rien à vos engueulades (vues de France) et ça m’attriste de les voir corrompre (notez l’allusion) l’article sur MDE... :-/

Pour avoir joué avec eux et les cotoyer de temps en temps, je peux dire que leur album est absolument à leur image : adorables et doux. En ce sens la chronique est plutôt pertinente.

Bisous à Geraldine, Alain et les MDE !

Jef (ex-KaFKa)

[Répondre à ce message]

Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

3 mars 2006 [retour au début des forums]

Michel Drucker est-il d’accord qu’on utilise ainsi son nom à des fins commerciales ?

Avez-vous pensé au fait que des petites vieilles un peu connes risquent d’acheter le CD en pensant qu’il s’agit de chansons DE Michel Drucker (ben quoi ? Patrick Sébastien a bien sorti une dizaine d’albums...).

Et si on lançait le groupe Sandrine Corman ou Julie Taton Experience, vous croyez que ça se passerait comment ? A quand le Marc Delire Superband, SANS Marc Delire ? Hum ? Ou Paul Severs et ses danseuses, avec seulement les danseuses et quatre piliers de bistrot de Huy qui font du bruit derrière ?

[Répondre à ce message]

Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

3 mars 2006, par anne-marie lizin [retour au début des forums]

"Hutoise" s’écrit avec un seul "t" !

[Répondre à ce message]

Michel Drucker Experience : "Seul en vie"

2 mars 2006, par KaKUKRETTEDANTESNOUVET [retour au début des forums]

OUi, tres bonne chrchro

[Répondre à ce message]