Pop-Rock.com



Massive Attack : "100th window"
Nouvelle offensive

lundi 17 février 2003, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Subs : "Subculture"
MGMT : "Oracular Spectacular"
Amiina : "Kurr"
Hollywood Porn Stars : "Year of the tiger"
The Luchagors : "The Luchagors"
Om : "God is good"
Tori Amos : "Scarlet’s walk"
Autour de Lucie : "Autour de Lucie"
Perry Blake : "The crying room"
Uriah Heep : "Wake the sleeper"


A la question « quel nouvel album attendez-vous le plus en 2003 ? », beaucoup de gens ont répondu celui de Massive Attack. On le comprend. Leur dernière livraison, Mezzanine, en 1998, compte parmi les plus grands chefs-d’œuvre de rock électronique des années 90. Le disque était toutefois tellement différent du précédent, Protection, qu’on pouvait à nouveau s’attendre à tout. Nous n’avons pas été déçus...

Depuis le départ de Mushroom, à la fin du Mezzanine Tour, et le récent retrait de Daddy-G, en "pause paternité", Robert Del Naja, alias 3D, est désormais seul aux commandes. Bien aidé, il est vrai par le fidèle producteur Neil Davidge. Musicalement, ils se sont à nouveaux surpassés. On retrouve toujours autant de nappes de synthés, très inspirées, mais aussi, selon les morceaux, un violon ou une section de cuivres. Davidge et 3D n’ont pas peur de sortir des sentiers battus et ne souhaitaient surtout pas que cet album soit une copie conforme du précédent. Mission accomplie, et avec brio car 100th Window répond à l’attente. Certes, il ne contient pas vraiment de hits-singles potentiels du calibre de Angel ou Teardrop. Le choix de Special cases comme premier simple surprend d’ailleurs. Sans doute moins trip-hop, mais plus homogène que son prédécesseur, l’album ne révèle tous ses secrets qu’au prix de plusieurs écoutes attentives. C’est le genre de disque à écouter au casque, encore et encore. Faute de titres vraiment catchy ou easy listenning, il pourrait ne pas vous convaincre à la première écoute.

Sinead O’Connor, que 3D considère comme une des plus belles voix actuelles, succède au chant à Tracey Thorn (Everything But The Girl) et Liz Frazer (Cocteau Twins). L’Irlandaise trouve ici, après une collaboration avec Asian Dub Foundation, une belle occasion de relancer sa carrière. Elle interprète quatre chansons qu’elle a co-écrites. Del Naja et, ça devient une habitude, le chanteur reggae jamaïcain Horace Andy, se partagent les autres titres.

Ce qui marque à l’écoute de cet album, c’est le climat d’une inquiétante noirceur. 100th Window est l’album le plus sombre de Massive Attack. Des ambiances glacées, comme celle de Future proof, démontrent l’influence énorme qu’a pu avoir la cold wave sur le songwriter (rappelons d’ailleurs que le groupe a précédemment samplé The Cure et Siouxsie & The Banshees). Ultime surprise : une perturbante plage cachée électro de onze minutes, qui fera le plaisir des DJ en mal de samples. Del Naja n’a décidément pas peur d’innover. De par la constante capacité d’évolution qu’il démontre, et l’énorme marge de progression qu’on lui devine, la formation originaire de Bristol a encore de beaux jours devant elle.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 4 contribution(s) au forum.

Massive Attack : "100th window"
(1/3) 12 août 2015
Massive Attack : "100th window"
(2/3) 9 janvier 2006
> 100th window
(3/3) 11 janvier 2004, par manu




Massive Attack : "100th window"

12 août 2015 [retour au début des forums]

THis group has never failed their fans. They have given wonderful songs just like what the fans have expected. - Steven C Wyer

[Répondre à ce message]

Massive Attack : "100th window"

9 janvier 2006 [retour au début des forums]

personnellement j’ai trouvé le disque un peu laborieux.

[Répondre à ce message]

    Massive Attack : "100th window"

    12 mars 2006, par Alevin [retour au début des forums]


    Laborieux.... ! cela veut dire quoi ? explique !
    Evidemment, sur une ou deux écoutes, on ne sait pas apprécier cet opus, pas accessible, mais tellement vibrant...en dessous de Mezzanine quand même !

    [Répondre à ce message]

> 100th window

11 janvier 2004, par manu [retour au début des forums]
massive attack à paris :: www.chezmanucbien.fr.st

le seul soucis c’est que c’est album es trop froid. massive attack est devenu le groupe d’un seul homme, et la plupart des titres s’en ressentent. on s’en lasse assez vite en fait, à moins de se forcer à l’écouter en boucle.

alors pour se rattraper on a droit à un show live impressionnant, des écrans devenus fous-furieux et des effets visuels à couper le souffle.

[Répondre à ce message]