Pop-Rock.com



Mass Hysteria : "Mass Hysteria"
Tout sauf hystérique...

lundi 20 juin 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Shins : "Wincing the night away"
Mark Lanegan Band : "Bubblegum"
Waltari : "Rare species"
Blue States : "First steps into..."
Radiohead : "Hail to the thief"
Mortiis : "The grudge"
The Cult : "Born into this"
Bat For Lashes : "Two suns"
Airbourne : "Runnin’ wild’
Franz Ferdinand : "Franz Ferdinand"


C’est dans l’air du temps et ça ne me fait pas plaisir : les groupes français qui, au cours des années 90, avaient porté haut et fort l’étendard d’un metal tricolore flamboyant et atypique, semblent aujourd’hui en phase de ramollissement accéléré. Après la déception majeure du dernier No One Is Innocent l’an dernier, c’est au tour de Mass Hysteria de se demander si l’heure n’est pas venue d’enfiler ses charentaises. Le résultat final est pourtant plus convaincant que la pathétique tentative de la bande à Kémar (quoique ?) Hum... Il y a des jours où on n’a décidément pas l’impression de vieillir en même temps que les groupes qu’on aimait jadis...

Déjà latente sur leur dernier album, la transition de Mass Hysteria semble ici prendre un tour définitif. On peine à reconnaître la formation explosive qui avait su conquérir les fans de rock hexagonal à la fin des années 90 avec son metal secoué et dansant, ses incursions electro et sa folie contagieuse. Consécutifs à la rencontre du groupe avec Miossec, cinq nouveaux titres ont été co-écrit avec le Breton. Dans l’ensemble, ces morceaux, d’une valeur littéraire honorable, se classent d’ailleurs parmi les meilleurs disponibles sur cette galette.

Le disque déroule ses titres, les chansons s’écoulent sans fracas, ne provoquant que d’épisodiques hausses d’adrénaline. En dehors des quelques titres de Miossec, on prête une attention plutôt distraite aux textes qui s’attaquent aux grands thèmes sociétaux qui caractérisent l’essentiel de la chanson française engagée, sans parvenir à convaincre plus que ça. Le chanteur Mouss, tout particulièrement dans le registre plus posé qui prédomine ici, n’est pas très convaincant. Sa voix, mixée tantôt très en avant, tantôt trop en retrait, ne parvient que rarement à remporter l’adhésion. Quant à la musique en elle-même, la comparaison qui revient un peu partout a de solides arguments pour elle. On retrouve effectivement dans le « nouveau » Mass Hysteria une pincée de Deftones au niveau des lignes mélodiques (en moins saturé), mais aussi beaucoup de Muse (en plus énergique, tout de même !). Malheureusement pour Mass Hysteria, ces influences n’apportent pas grand chose : dépourvus de la saine hargne des Deftones, ils ne parviennent pas davantage à gérer le côté Muse de la chose. La faute à un manque d’ambition (que d’aucun appeleront « retenu ») dans l’utilisation du piano (pourtant déjà trop envahissant) et un chant sans la moindre trace du lyrisme grandiloquent qui aurait pu s’adapter aux incursions émotives ici tentées. Pas bon ça, d’essayer de verser dans l’émo, quand on ne dispose pas de la voix qui colle au genre comme de la vieille guimauve.

Indubitablement, ce nouvel album se voulait plus serein et apaisé, plus intime et reflétant plus que jamais les sentiments de Mass Hysteria vis à vis du monde qui l’entoure, mais aussi par rapport à leur cheminement personnel. Mass Hysteria n’est pas vraiment un mauvais album, mais un certain laps de temps sera nécessaire pour parvenir à l’appréhender sans arrière pensées, le temps que l’image du groupe survolté qui était la leur puisse se décanter. Faute d’avoir le choix, on acceptera de toute façon la migration volontaire du groupe français vers ce qui leur correspond sans doute plus à l’heure actuelle. Même si ce n’est pas sans une forte pointe de regrets...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 4 contribution(s) au forum.

Mass Hysteria : "Mass Hysteria"
(1/3) 9 décembre 2016
Mass Hysteria : "Mass Hysteria"
(2/3) 17 juillet 2007, par Xavier
> Mass Hysteria : "Mass Hysteria"
(3/3) 24 juin 2005, par Xavier




Mass Hysteria : "Mass Hysteria"

9 décembre 2016 [retour au début des forums]

It is the kind of album that any fan would never try to miss. - Mark Zokle

[Répondre à ce message]

Mass Hysteria : "Mass Hysteria"

17 juillet 2007, par Xavier [retour au début des forums]

je viens de les voir aux ardentes... pas tenu 20 minutes, parfois un bon son... mais le reste !!! Quelle m***** !
Et le pire c’est qd le chanteur parle philo ac son public ! Tristesse...

[Répondre à ce message]

> Mass Hysteria : "Mass Hysteria"

24 juin 2005, par Xavier [retour au début des forums]

J’ai eu exactement le même sentiment en écoutant cet album. En soi je ne le trouve pas mauvais mais quel regret de ne plus retrouver ce déchaînement d’énergie qui était le leur sur "Contraddiction" et "Le bien être et la paix". Un retour au source sera-t-il possible un jour ?

[Répondre à ce message]

    > Mass Hysteria : "Mass Hysteria"

    10 décembre 2005, par Koma [retour au début des forums]


    Cet album est une merde, c’est la compromission musicale de la scène metal française de 2005 qui nous a déja volé Pleymo et Watcha. Rien n’atteint la transe distordue d’un "Furia", le flow chaloupé du duo avec la Brigade ou l’hypnotisme envoutant electro d’un "millenium appauvri" ou d’un "finistère amer".

    Par contre, le dernier No one is innocent est décevant par rapport à La Peau et Utopia, m’enfin il est pas aussi catastrophique que Mass... avis perso aussi.

    [Répondre à ce message]