Pop-Rock.com



Kosheen : "Kokopelli"
Totem et tabou

lundi 9 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Robocop Kraus : "They think they are The Robocop Kraus"
Hundred Reasons : "Kill your own"
Neil Young : "Living with war"
The Presidents of The United States of America : "Love everybody"
Poison : "Poison ’D !"
The Prodigy : "More Music For The Jilted Generation"
The Enemy : "We’ll live and die in these towns"
Danko Jones : "Sleep is the enemy"
Neuser : "Alles wird leichter"
Blue Foundation : "Life of a ghost"


Deuxième album du trio issu de la sombre Bristol, en 2003, Kokopelli permet à la formation de sortir des aunes trip-hop du premier opus Resist pour suivre un sentier lorgnant bien plus du côté d’un rock sombre et poisseux (comprenez Curve ou Ruby pour les néophytes). Dans ce maelström de beats et de guitares saturées, Kosheen nous permet de nous délecter de l’un des meilleurs albums du genre, rien que ça.

Curieux nom, Kokopelli, ne trouvez-vous pas ? Comme je suis curieuse de nature et que je déteste rester là comme une idiote avec un mot que je ne comprends pas, en riant un peu niaisement si on me demande "mais au fait, tu sais ce que ça veut dire, Kokopelli ?", et bien j’ai utilisé le fabuleux outil qu’est internet pour me cultiver quelque peu et vous faire partager les joies de la découverte. Alors en fait, Kokopelli est un personnage de la mythologie amérindienne du sud-ouest des Etats-Unis. Il représenterait apparemment l’individualité, la joie, comme un ménestrel qui voyagerait beaucoup, tout en faisant des blagues et en aidant les récoltes à être fructueuses. Et là vous vous dites : "je vois pas le rapport". Peut-être. Ou pas.

En attendant, si Kokopelli devait effectivement distiller avec malice un certain nombre de petites graines permettant de faire germer en nous des images ou des rêveries, alors le nom de l’album a été foutrement bien choisi. Pop légère pour All in my head, electro down-tempo rageuse pour Avalanche. Bref, ce ne sont pas les exemples qui manquent. La voix originale et très agréable de Sian Evans (que d’aucuns pourraient qualifier d’érotique quand on se laisse porter par un titre comme Recovery) permet à la musique du trio d’atteindre une sphère personnelle et vraiment originale, bien que l’on sente que ce deuxième album n’est qu’un intermédiaire vers une gestation musicale encore plus aboutie (gestation qui ne saurait tarder d’ailleurs). La vérité est la suivante : cet album est fabuleux du début à la fin.

Si si, je vous jure, il n’y a strictement rien à jeter. Du rock incisif de Wasting my time au rythmes suaves et sensuels de Suzy May, en passant par les guitares humides et mélancoliques d’Ages, chaque titre parvient à développer un son parfaitement singulier, tout en assurant à ce Kokopelli une cohérence hors du commun. Un album d’une telle trempe à sans nul doute sa place au panthéon des meilleurs disques des années 2000, bien que Kosheen soit malheureusement un groupe extrêmement sous-estimé qui ne bénéficie pas de la visibilité d’autres formations du même genre, sans doute bien plus commerciales (je pense à Morcheeba ou à feu Garbage), alors que le trio de Bristol offre des comptines sombres d’une qualité véritablement hors du commun. C’est toujours un peu la même histoire à la fois passionnante et un peu triste : en fouillant vraiment et en prenant le temps de décortiquer le vaste univers de la musique, on peut tomber sur des perles. L’ennui, c’est qu’après, on trouve ça diablement injuste que ces perles ne parviennent pas à se frayer un chemin jusqu’à une audience un peu plus large, se garantissant ainsi le statut de trésor caché.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Kosheen : "Kokopelli"
(1/2) 2 février 2015
Kosheen : "Kokopelli"
(2/2) 9 avril 2007, par jp




Kosheen : "Kokopelli"

2 février 2015 [retour au début des forums]

The kind of album that any fan of the group can’t miss. Their songs are wonderful after all. - Paramount Song

[Répondre à ce message]

Kosheen : "Kokopelli"

9 avril 2007, par jp [retour au début des forums]

Ah la jolie voix que voila ! Mais c’est pas celle d’ anouk ? Merci Clarisse en tous cas. Belle découverte.

[Répondre à ce message]