Pop-Rock.com



Keane : "Hopes and fears"
La leçon de piano

mercredi 12 janvier 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Peppermints : "Jesus Chryst"
Lisa Gerrard : "The silver tree"
Duran Duran : "Astronaut"
The Long Blondes : "Someone to drive you home"
Moby : "Wait for me"
The Dandy Warhols : "Odditorium or Warlords of Mars"
Paul Stuart & The Sweet Powerpack : "Talk about particular generalities"
Iggy Pop : "Skull Ring"
Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
The Gossip : "Standing in the way of control"


La comète Keane a frappé l’Europe en 2004, s’installant immédiatement dans le costard confortable d’une « révélation de l’année » parmi tant d’autres. Si ce n’est que pour une fois, l’état d’esprit n’est pas vraiment « Je fais du rock’n’roll... Pigé, tocard ? », mais plutôt « Mais certainement madame, je reprendrais bien une tasse de thé ». Laisseriez-vous votre fille sortir avec un Keane ?

Déjà chouchoutés par la presse anglaise (Sacrée presse anglaise ! Depuis combien de temps ne nous avait-elle plus sorti du chapeau un plus grand groupe de l’année, déjà ?), les petits gars de Keane font partie de cette race d’artistes que tout le monde va immanquablement adorer. Leur douceur tristounette, renforcée par l’utilisation du piano, leurs mélodies douces qui n’offensent la sensibilité de personne, devraient susciter l’intérêt de tout amateur de soft-pop mélodique.

La principale caractéristique de Keane provient en effet de l’absence remarquée de la guitare sur les constructions musicales du groupe. Des touches de synthé, une batterie, une basse... et un piano qui, loin d’être en simple instrument d’appoint, occupe ici la place centrale dans l’architecture des mélodies.

Ces mélodies d’ailleurs, parlons-en. Elles sont efficaces, facilement mémorisables et témoignent d’une maîtrise déjà étonnante des ficelles de la pop. Même si, au fur et à mesure, on repère une certaine uniformité et un penchant pour les variations sur le même thème. Heureusement, cette monotonie n’est pas franchement énervante, puisque les plus réussies des pièces de Hopes and fears parviennent à maintenir l’illusion et à faire oublier l’air de parenté que les autres partagent avec eux.

La voix un peu aiguë, vaguement Chris Martin, vaguement Thom Yorke, peut irriter. Néanmoins, elle s’accorde bien avec l’esprit général de l’album, mélancolique mais qui parvient à éviter le plus souvent ces accents pleurnichards dont il aurait été si simple et rentable d’abuser. Petite parenthèse : à quand un groupe de cet acabit qui ne passerait pas son temps à méditer sur la fatalité ?

Rien de bien original dans les chaumières, en somme. C’est de la pop de bonne famille, gentillette, moelleuse, bien peignée et propre sur elle. Aussi efficace que les premiers et à peine moins convaincants que les seconds, Hopes and fears devrait ravir tous les amateurs transis de Travis et de Coldplay. Le destin accordera-t-il ses faveurs à Keane, comme aux deux jeunes rentiers précités ? Difficile à dire, tant rien ne ressort réellement de ces gentilles mélodies sans prétentions.

Voici donc un album mignon et agréable, dont on se lasse remarquablement vite malgré la présence de quelques titres très accrocheurs. Révélation de l’année ? On se satisfait vite, de nos jours. Il n’empêche que pour un premier essai, ce n’est franchement pas mal du tout.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 9 contribution(s) au forum.

> Keane : "Hopes and fears"
(1/7) 8 avril 2005, par NATHALIE M.
> Keane : "Hopes and fears"
(2/7) 5 mars 2005, par Killer Cole
> Keane : "Hopes and fears"
(3/7) 19 janvier 2005
> Keane : "Hopes and fears"
(4/7) 18 janvier 2005
> Keane : "Hopes and fears"
(5/7) 14 janvier 2005, par arn0
> Keane : "Hopes and fears"
(6/7) 12 janvier 2005
> Keane : "Hopes and fears"
(7/7) 12 janvier 2005, par electric barbarella




> Keane : "Hopes and fears"

8 avril 2005, par NATHALIE M. [retour au début des forums]

Je ne suis pas d’accord lorsque vous employez le mot "moelleuse".
C’est la première fois que j’accroche sur tous les titres d’un album et je trouve que ces jeunes sont des génis.
Les textes, le piano mis en avant, la voix en font un album exceptionnel : pour dire je ne peux plus me passer de ses chansons, le CD marche dans ma voiture en boucle depuis le début de l’année et à ce jour je n’éprouve aucune lassitude.
Je souhaite un grand avenir à ce groupe qui a le pouvoir de nous transporter l’espace de quelques mélodies dans un monde de douceur : élément cruellement manquant dans ce monde de brutes !!!

[Répondre à ce message]

> Keane : "Hopes and fears"

5 mars 2005, par Killer Cole [retour au début des forums]

C’est joli, fin et désespérément romantique . Les Coldplay doivent se dire que la concurrence va être dure avec ce nouveau bébé, d’autant que leur troisième opus, qui est prévu pour 2005 est attendu au tournant !!!
Il faudra sans nul doute faire mieux que ces Keane, très prommetteurs .

Bon, n’exagéront rien, même si je suis fondu de ce disque et je le mange à toutes les sauces, il n’y a rien de nouveau à l’ouest ... Mais bon, le révolutionnaire peut déranger comme plaire ( Radiohead, par exemple et son "Hail to the thief", qui pour moi, est sublime ne semble pas faire l’unanimité ), alors les jeunes anglais font dans la Slow Pop classique et le font plutôt bien !!!

La surprise c’est la composition du groupe : pas de guitariste ( celui-ci a préféré, avant le succès de Keane, quitter le groupe, suite à des divergeances . Il doit bien le regretter maintenant . ) . Mais justement, ce qui fait tout le succès de ce nouveau trio, c’est ce manque . Le piano remplace avec brio la guitare et Keane montre qu’on peut faire comme Travis et Coldplay, mais sans cordes ...

Le groupe a su créer son monde à lui . Le chanteur a une voix à en faire pleurer plus d’un et porte les mélodies, le pianiste sort des sons assez sympas ( pour dire, on se demande parfois si la guitare n’est pas encore là !!! ) et le batteur rythme bien le tout .

Ils parlent d’amour, d’espoir, des choses simples de la vie et c’est très émouvant . En concert, l’auditeur plane et rêve de soirées romantiques au coin du feu ... Bon, maintenant, il faut voir la suite ...

[Répondre à ce message]

    > Keane : "Hopes and fears"

    17 septembre 2005, par Roger_Smith [retour au début des forums]


    Ca reste de la pop... Je suis sur que si j’écoute Hopes and fears autant de foix que j’ai écouté Parachutes, j’en viendrais à gerber mes tripes. La soupe, ça va de temps en temps... Mais non, décidement, ce sont loin d’être des génies. Si tant de monde les aiment, c’est parce que leurs mélodies acrochent vite et bien, mais finalement, c’est comme pour Ilona. J’espere qu’ils n’ont pas essayer de jouer dans la même cours que Coldplay, sinon, c’est un échec monumentale... Coldplay sonne tellement vrai, tellement juste... Keane sonne tellement faux, tellement soupe, tellement ’je suis sensible’, tellement ’l’amour c’est beau’, beurk, beurk, beurk.

    [Répondre à ce message]

> Keane : "Hopes and fears"

19 janvier 2005 [retour au début des forums]

J’avais vu Keane (je ne connaissais pas le nom) un soir de mars ou d’avril 2002, ils faisaient la 1e partie d’Electric soft parade à la rotonde au bota, dès qu’ils commencèrent, ce fut magique, le chanteur petit et gros avait une voix magnifique et les mélodies me transportèrent, le son était fort et envoûtant, je suis sortie conquise .
Ce n’est que 2 ans plus tard que j’ai acheté l’album hope and fear.
Rien à voir avec la fadeur de cold play, il y a une fraîcheur , qqch qui vous emporte...
Je suis allée les revoir aux halles qd ils sont revenus en Belgique.
L’éblouissement , le plaisir de nouveau. Très bon moment.
"Angélique... ?"
Ca change... même si ça paraît un peu fleur bleue.
Un conseil, va les écouter qd ils reviendront, c’est tout sauf mièvre.

[Répondre à ce message]

> Keane : "Hopes and fears"

18 janvier 2005 [retour au début des forums]

Keane est le groupe de l’année... même s’il ne plaît pas à certain, il faut surtout retenir leur performance sans la guitare. Voilà, ce qui les démarques des autres groupes actuels.
Cela dit, on attend une suite mémorable de leur part... tout en gardant cette maturité de la musique qu’ils ont adopté.
Moi, je crois en ce groupe... en sachant qu’en si peut de temps, ils ont fort évoluer. ça se sent dans leur composition... surtout sur certain titre. Il suffit d’écouter les anciens titres méconnus du public belge pour comprendre.
Vivement le prochain Album qui est logiquement en préparation ^^

[Répondre à ce message]

> Keane : "Hopes and fears"

14 janvier 2005, par arn0 [retour au début des forums]

Travis et Coldplay exactement...
moi j’aime bien ! :)

[Répondre à ce message]

> Keane : "Hopes and fears"

12 janvier 2005 [retour au début des forums]

itou...

[Répondre à ce message]

> Keane : "Hopes and fears"

12 janvier 2005, par electric barbarella [retour au début des forums]

argh keane !tout le monde ADORE Keane...franchement c’est culcul la praline, et l’utilisation du piano à toutes les sauces devient lassante.Tout ce que le chanteur sait faire c’est se lamenter sur un tabouret en se donnant de mélangoureuses tappes sur le buste, miaulant fébrilement des paroles sans aucun intêret...

En tous cas,l’emo bat de son plein en ce moment, tout comme les "révélations de l’année" d’MTV2.

Ca devient de plus en plus fatiguant..

[Répondre à ce message]

    > Keane : "Hopes and fears"

    14 janvier 2005, par BouliBOuftoU [retour au début des forums]


    D’accord avec tout le monde, mais la chanson : "she has no time" de ce même album vaut la peine d’être écoutée.

    Avec un passage extraordinaire qui aurait pu être tiré d’ "ok computer" ...(...lonely people...)

    BouliBOuftoU

    [Répondre à ce message]