Pop-Rock.com



Interpol : "Turn on the bright lights"
New (York) wave

mercredi 6 novembre 2002, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Jarvis Cocker : "Further complications"
Sharko : "Molecule"
Bryan Adams : "Room service"
Sparklehorse : "Dreamt for light years in the belly of a mountain"
Milk : "Favorite taste"
Killing Joke : "Hosannas from the basements of Hell"
Paul Stuart & The Sweet Powerpack : "Talk about particular generalities"
Vegastar : "Un nouvel orage"
The Tellers : "The Tellers E.P."
Pendulum : "In Silico"


A l’heure où des groupes pathétiques comme Limp Bizkit (les prochains invités de "la décharge"), Slipknot ou Linkin Park polluent les ondes avec leur neo metal formaté, quel bonheur de voir encore apparaître de nouveaux groupes authentiques, dont la démarche ne pue pas (encore) le fric.

Avec le ténébreux Turn on the bright lights, le quatuor new-yorkais Interpol se classe d’entrée dans la catégorie des groupes nostalgiques de nos old roots. Ils remettent au goût du jour un rock sombre et mélancolique, qui n’est pas sans rappeler Joy Division. Ne cherchez pas sur cet album un seul hit single potentiel. Les compromissions, ce n’est pas le genre de la maison.

Untitled ouvre l’abum. C’était aussi le titre de la dernière chanson du mythique Disintegration de Cure, en 1989. Ces jeunes musiciens (25 ans de moyenne) ont-il utilisé la machine à remonter dans le temps de Marty McFly ? Le choix des collaborateurs n’y est peut être pas pour rien. L’album est en partie mixé par Gareth Jones, l’ingénieur du son de Depeche Mode. En tout cas, on n’avait plus entendu depuis longtemps de rock, parlons même de cold-wave, jouant autant avec les émotions, alternant le romantisme et le recueillement avec la violence. On le sait, depuis le 11 septembre 2001, les New-Yorkais sont choqués, ils ont perdu leurs illusions. Ils dépriment. Ceux-ci ne font pas exception.

Ils ont un look. Ils sont habillés en costards, façon Bad Seeds. La voix ressemble très souvent à celle de Ian Curtis (Joy Division). Et par moments, par sa profondeur, à celle de Brendan Perry de Dead Can Dance. Les guitares rappellent celles de Television et Echo & The Bunnymen. La basse fait penser à celle de Simon Gallup (The Cure). Le batteur, très inspiré, aurait pu faire partie des Chameleons. Mais restons en là. Cette voix, c’est celle de Paul Banks. Cette guitare, c’est celle de Daniel Kessler. Cette basse, c’est celle de Carlos D. Et Samuel Fogarino est à la batterie. Parions que dans quelques années, juste retour des choses, ce sont ces noms qui seront cités en exemple. C’est à eux qu’on comparera les nouveaux outsiders du rock.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 7 contribution(s) au forum.

Interpol : "Turn on the bright lights"
(1/6) 6 mars 2015
Interpol : "Turn on the bright lights"
(2/6) 6 mars 2015
Interpol : "Turn on the bright lights"
(3/6) 6 mars 2015
Interpol : "Turn on the bright lights"
(4/6) 6 mars 2015
Interpol : "Turn on the bright lights"
(5/6) 25 novembre 2009
Interpol : "Turn on the bright lights"
(6/6) 22 octobre 2006, par Héhé




Interpol : "Turn on the bright lights"

6 mars 2015 [retour au début des forums]

I was surfing this website and found this post very beautifully written. Thanks for sharing this. Keep up this spirit.
stable mats by quality material

[Répondre à ce message]

Interpol : "Turn on the bright lights"

6 mars 2015 [retour au début des forums]

I want to thank you for providing us this informative read, I really appreciate your efforts for sharing this post with us. rubber garage flooring items

[Répondre à ce message]

Interpol : "Turn on the bright lights"

6 mars 2015 [retour au début des forums]

Thanks for such a great post and the review, I am totally impressed ! Keep stuff like this coming. garden grass reinforcement mesh

[Répondre à ce message]

Interpol : "Turn on the bright lights"

6 mars 2015 [retour au début des forums]

I am very happy to read this. Quality of post is great and really like it. It helps me a lot. Appreciate your sharing this best posting. durable gymnastic mats for yoga

[Répondre à ce message]

Interpol : "Turn on the bright lights"

25 novembre 2009 [retour au début des forums]

Superbe album !!

[Répondre à ce message]

    Interpol : "Turn on the bright lights"

    23 janvier 2015, par shan [retour au début des forums]


    This website contain awesome articles about different topics. I love such articles and i like to share this website with my college friends. I hope all my friends appreciate your effort. any how, Can some give suggestion regarding research paper writing help because i have tried well to find fail to find it. Thanks for this post.

    [Répondre à ce message]

Interpol : "Turn on the bright lights"

22 octobre 2006, par Héhé [retour au début des forums]

Un album majeur des années 2000.
Emouvant, envoutant, hypnotisant.

[Répondre à ce message]